« Le Périph’ en campagne » – « Saint-Denis : l’avertissement lancé aux communistes »

Vous aimerez aussi...

77 réponses

  1. serge dit :

    en un mot didier paillard est légal mais pas légitime

    0

    0
  2. Picasso dit :

    L’analyse est fort pertinente, de ma lointaine ( non pas tant ….) campagne, j’ai lu la plupart des contributions au blog, j’ai vu la désespérance au lendemain du deuxième tour et peut-être aussi la rage, un écart si faible ..
    Mais j’ai aussi cru voir un message d’espoir, nombre ont adhéré au PS parmi le comité de soutien à M. Hanotin, ce qui démontre, de fait, une réelle volonté de se battre.
    Et si la victoire de M.H. aurait été une très bonne chose, il aurait fallu être extrêmement vigilant : les promesses, au demeurant excellentes du candidat socialiste ( enfin , j’excepte le téléphérique qui me paraît totalement farfelu.. ) n’auraient pu être tenu dans une seule mandature, les disciples de Paillard, très présents, ( ils le sont dans l’administration municipales par exemple ) auraient certainement pratiqué une politique de la terre brûlée – bien entendu au détriment de tous , mais ils s’en fichent…..
    Et l’implantation d’une vrai gauche socialiste était encore fragile .
    6 ans, c’est certes long, mais ça permettra de construire un réseau plus large, une opposition plus solide et plus nombreuse autour de M. H. , qui ne pourra pas être balayé 6 ans après par déception. Le travail de fond pédagogique et politique a encore besoin de temps…

    0

    0
  3. BB dit :

    @Picasso : »Et si la victoire de M.H. aVait été une très bonne chose… » (les « si » n’aiment pas les « ré »)

    0

    0
  4. citoyen93 dit :

    Hanotin a fait un parcours plus qu’honorable.
    Un climat national particulièrement défavorable, un acharnement de la part de la majorité municipale et de l’opposition de gauche ou de droite.
    Si on rajoute un taux d’abstention record, obtenir 49,50 % est un très bon résultat et en dit long sur le ras le bol de la population.
    C’est un message d’espoir.
    Didier Paillard n’a aucune démarche projet permettant d’inscrire cette ville dans une dynamique au service des dionysiens.
    Rien sur la mixité sociale, l’insertion professionnelle, l’aménagement de la ville, l’écologie, etc..
    Les cocos nous sortent les vieux poncifs éculés concernant le logement social, le rempart contre le droitisation de la société, etc..
    Il est intéressant de savoir que les personnes sensées être concernées par cette politique n’en ont absolument rien à foutre et ne votent même plus.
    Hanotin a un boulevard devant lui.

    0

    0
  5. Picasso dit :

    @BB
    Je me croyais dans la guerre des boutons ……..

    0

    0
  6. radmos dit :

    Ce n’est pas seulement le parti communiste qui est menacé mais tous les partis dits de gauches. A l’issue de ces municipales , la Seine saint denis , fief de la gauche compte aujourd’hui, 21 mairies à droite, contre 19 à gauche.
    La droite est majoritaire, ce n’est pas plus mal disent certains électeurs de gauche, pour les prochaines municipales, les partis de gauches peuvent disparaitre du paysage politique.
    Quand on lit la tribune de Hanotin dans Libération, parue aujourd’hui, on se dit que nos politiques ne veulent rien comprendre.

    0

    0
  7. BB dit :

    Pardon. Un réflexe !

    0

    0
  8. Gabriella dit :

    Mathieu Hanotin a dit dans Libération tout ce qui fallait dire !! les maires socialistes ont subi de plein fouet le discrédit
    du gouvernement  » La France est comme une cigale à la Toussaint : la température chute, et elle réalise que la gauche a passé deux ans à distribuer de l’autobronzant pour faire croire à l’éternel printemps….. » Christophe Barbier
    il reste 3 ans……..

    0

    0
  9. suger dit :

    @Gabriella : Bien que soutien de la candidature de Mathieu Hanotin à la mairie de Saint-Denis, je ne partage pas son analyse de la situation économique française. Une politique de redistribution accrue n’a de sens que si elle peut créer de la richesse et des emplois en France. Aujourd’hui, c’est l’offre qu’il faut privilégier, c’est-à-dire la production des entreprises (artisans, PME et grandes entreprises). La politique initiée par François Hollande depuis quelques mois en faveur de la relance de la production me paraît la seule si nous ne voulons pas nous heurter au mur des déficits publics (une augmentation des impôts et des cotisations n’est plus possible) et des déficits commerciaux (les exportations doivent pouvoir payer nos importations).
    Ce débat sur des orientations nationales ne concerne pas, à mon sens, ce blog. Je souhaite vivement que quelque soit nos points de vue, nous privilégions ici la dénonciation des manquements à une bonne gestion municipale (propreté, sécurité, logement, bon fonctionnement des services municipaux, respect de la démocratie locale) et soyons capables de propositions concrètes. C’est notre quotidien et la municipalité PC use et abuse des enjeux nationaux (et même internationaux…) pour éviter de faire face à ses responsabilités. Et sur cela nous pouvons agir !

    0

    0
  10. radmos dit :

    @ Babriella
    Mais Hanotin a toujours soutenu ce gouvernement, pire encore Hanotin soutient le virage à droite du président, qui nomme Valls (Sarko bis).
    Quand on veut être crédible, on ne peut pas dire une chose et son contraire .

    0

    0
  11. suger dit :

    @radmos : le monde n’est pas binaire comme vous le croyez ! Un peu de nuances dans vos jugements (je crains qu’un peu de subtilité ne vous soit pas accessible…) serait utile si vous voulez défendre vos idées avec quelques chances de succès. En attendant, que pensez-vous de notre nouvelle municipalité, de ses capacités à améliorer concrètement la vie des dionysiens. C’est pour cela que vous avez voté pour eux, non ?

    0

    0
  12. Greg dit :

    @ radmos : comme Paillard et son équipe, vous truquez les faits : jamais Hanotin n’a soutenu les méthodes du gouvernement. Il était juste occupé pendant la campagne à montrer les défaillances, compromissions et absence de bilan positif de Paillard. Mais en guide de répliques : attaques personnelles. A lire ici, une preuve de plus : http://www.liberation.fr/debats/201

    0

    0
  13. cording dit :

    @ suger,
    Malgré la bonne analyse de la déroute électorale du PS de Mathieu Hanotin dans « Libération » fondée sur l’abstention des classes populaires, particulièrement élevée à Saint Denis et dans tout le 93 comme vous, il est prisonnier des engagements européens du PS qui oblige le gouvernement du Président Hollande quelque soit son premier ministre. Comme tous ses prédécesseurs il doit faire une politique libérale dans une Europe libérale qui privilégie le retour vers l’équilibre budgétaire ce qui est depuis Keynes démontré comme une absurdité économique en période de récession. Toute entreprise quelque soit sa taille ne créera pas d’emplois si elle n’a pas un carnet de commande plein donc une demande solvable ce qui est de moins en moins le cas. Ce qui nous plombe aussi c’est une monnaie surévaluée pour notre économie qui contribue à notre désindustrialisation depuis 10 ans. C’est donc moins d’emplois, moins de salaires, moins de revenus et donc une protection sociale toujours réduite; les classes populaires en s’abstenant ne s’y trompent pas.

    0

    0
  14. citoyen93 dit :

    La tribune d’Hanotin dans Libé est très claire et je l’approuve à 100%.
    58,5% d’abstentionnistes, 40 % de jeunes au chômage, 15% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté.
    Les gens sont lessivés par les promesses et les combats binaires gauche droite et ne se déplacent plus pour aller voter.
    Aucun élu dans cette ville n’est chargé de l’emploi ou de l’insertion professionnelle et que l’on ne vienne pas me dire que c’est de la faute de Sarko ou de Hollande.
    Ils auraient pu essayer, se retrousser les manches et avancer sur cette problématique.
    Cette équipe a été élue sur un bilan désastreux.
    Il n’y a rien à en espérer de positif.

    0

    0
  15. radmos dit :

    Tout de suite les gros mots ! Je critique la stratégie et la politique d’Hanotin, et on me taxe de coco, ayant voté pour Paillard.
    Vos certitudes vous jouent des tours les gars. Sans être un partisan d’Hanotin , j’ai fait campagne contre Paillard, Sachez que j’ai fait gagner des centaines de voix à votre candidat .

    Après le premier tour, j’ai imprimé 300 autocollants, que j’ai placardé dans 3 stations de métro. J’ai eu des altercations avec les partisans de Paillard mais beaucoup de gens étaient d’accord avec le slogan de l’autocollant. Certains dionysiens m’ont même demandé quelques uns pour les coller dans leurs immeubles.
    Sachez messieurs, que je suis interdit de la page Facebook de Paillard depuis ce Week end car monsieur le maire ne veut pas répondre à mes questions concernant la saleté de la ville de Saint-Denis et les 5 millions d’euros qu’il consacre à la communication.

    0

    0
  16. Sam dit :

    @Hello les z’amis,

    Fé cho ici…

    La campagne est finie, on s’prend un verre ? 😉

    Bonne journée ensoleillée !

    0

    0
  17. Claudine Saur dit :

    Elle a raison SAM , la campagne est finie : aérons nous !
    Et dépensons désormais notre ENERGIE a faire avancer le règlement des problèmes !

    ( P.S. pour Suger( ?!) : c’est plus fort que moi !

    0

    0
  18. koil dit :

    Pour le téléphérique c’est plutôt un très bon moyen de déplacement, pas mal de villes en forte croissance en on un ( ex colombie). Moins chers que des bus a long termes moins de personnels et moins couteux. Porte de la chapelle porte de paris ça n’aurait pas été débile.

    0

    0
  19. Sam dit :

    Pour info, koil travaille dans le secteur de transport public 😉

    0

    0
  20. citoyen93 dit :

    Je suis assez d’accord avec Koil.
    Vive le téléphérique.
    Enfin un moyen de transport collectif un peu plus fun que le RER B ou D.

    0

    0
  21. suger dit :

    Souffrant du vertige, je n’utiliserai jamais un téléphérique, mais tous les moyens pour renforcer les transports publics au nord de Paris sont une bonne chose. Et le téléphérique a fait ses preuves dans diverses villes à l’étranger et est en projet, je crois, dans des villes en France.
    La situation actuelle des transports publics est devenu critique à Saint-Denis : ne parlons même pas de la Ligne 13 plus que saturée…; les RER D et B, après une brève période d’amélioration, retombent dans les difficultés de trafic (encore aujourd’hui, ce lundi matin, panne du réseau à Gare du Nord entraînant suppression totale puis ralentissement des trains dans la journée), une saturation insupportable aux heures de pointe et un état calamiteux des wagons le plus souvent vétustes. Seule la ligne H (de Gare du Nord vers Luzarche ou Sarcelles) offre des transports publics de qualité (rames modernes, fréquentation normale).
    Le point le plus grave est l’état de la Gare de Saint-Denis totalement inadaptée aux passage de 60 000 voyageurs par jour : aucun escalator, bousculades à chaque arrivée d’un RER dans les couloirs souterrains. Une honte pour la SNCF !

    0

    0
  22. Gabriella dit :

    @Suger et Citoyen 93 je vous remercie pour vos commentaires.
    Je suis d’accord avec Suger pour penser que notre propos et celui de ce blog doit rester autour de Saint-Denis
    et de la façon dont la municipalité fait feu de tout bois et utilise tous les moyens pour démontrer que tout changement
    par la gauche socialiste, le plus dangereux pour elle, et cela a été prouvé, soit préjudiciable aux dionysiens
    mais je suis déprimée, être passés si près!

    Je voulais vous demander : avec un écart aussi faible est-ce bien normal que le JSD reste le seul journal qui « couvre » toute notre ville , c’est sûrement une question de moyens mais que peut-on faire ?

    0

    0
  23. Sam dit :

    Mame Haye 1ère adjointe, « Le changement c’est maintenant » camarades …

    La messe est dite … t’in 6ans de délires, de bons sentiments et de « c pas moua, c’est les zotres…ces zotres..toujours ces zotres…méchants pas bo »!

    Tiens je vais reconvertir professionnellement : écrire une série TV..qui me suit dans mon délire ?  😉

    @Gabriella

    Beh je propose de créer une feuille de choux « SaintDenisMaVille », si ça tente les blogueurs et journalistes/adhérents de ce blog…mais à fréquence mensuelle.

    Encore un délire, mais il est sérieux celui-là. Bref, la patate les z’amis…la patate 😉

    0

    0
  24. Bill dit :

    J’attends avec impatience de connaître les délégations et responsabilités. Et pourquoi pas un programme !
    Ce sera l’occasion de voir s’ils ont pris la mesure des problèmes et s’ils envisagent de se bouger un peu. 

    Le jsd a fait son papier sur Sac à Main qui a fait beaucoup de commentaires. Ils ont aussi fait un papier sur les jeunes de Bartholdi et la quinzaine de la femme. (tout ça après les municipales, c’est mieux 😉
    Etant donné que le jsd colle à l’actualité de la mairie, peut-on y voir un signe que la mairie a décidé au minimum de parler du problème et pourquoi pas, soyons fous, de faire quelque chose ?

    0

    0
  25. BB dit :

    « Une liste renouvelée à 60% »… Oui, oui…

    0

    0
  26. Gabriella dit :

    @Sam
    Un contre-pouvoir au JSD? Sam, quelle bonne idée !! je vous suis, si j’en suis capable.

    0

    0
  27. dominique sanchez dit :

    @Bill
    Le JSD a fait, comme vous dites, son papier sur Sac à main dans son édition papier du mercredi 2 avril. Il aurait été difficile de le faire dans le numéro précédent, celui du 26 mars, étant donné que l’initiative organisée par l’association se déroulait justement le 26 mars au soir.

    0

    0
  28. bill dit :

    @Dominique Sanchez

    J’ai souvent vu des papiers sortir sur le web bien avant le mercredi, journée de la version papier. L’événement ayant eu lieu le 26, vous auriez pu en parler en avance pour que les personnes désireuses d’y assister en soit. Sinon, le 27 mars, au lendemain ? Je ne pense pas que ce soit une réelle excuse. D’ailleurs, Michel Quarez a clairement exprimé son souhait d’attendre la fin des municipales pour ne pas polluer la réélection du maire.

    Mais bref, maintenant, vous en avez parlé et cela permet d’ouvrir le débat. D’ailleurs les réactions sont nombreuses et mis à part quelques ahuris qui disent que tout va bien, que les bobos n’ont qu’à quitter la ville (rien de nouveau), les commentaires montrent que le problème est réel, qu’il pourrit la vie des Dionysiennes et qu’il est nécessaire d’agir pour protéger les femmes et les plus fragiles et pas seulement par des beaux discours humanistes. 

    Il y a deux axes :

    – femmes (et en général avec leurs enfants) 1ères cibles des voleurs 

    – femmes harcelées par les hommes dans la rue, interdites dans certains secteurs et la nuit dans la ville pour leur sécurité

    Quelles vont être les mesures pour « vivre ensemble » hommes ET femmes dans l’espace public ?

    0

    0
  29. Sam dit :

    @Gabriella

    Disons une voix libre et indépendante.

    Puis journaliste, c mon rêve de petite fille. Enfant, j’étais fan d’une série égyptienne dont l’héroïne était une journaliste et qui avait une superbe coupe de cheveux … si si. ça ne s’invente pas, hein ?

    Bon laisse-moi le temps de faire mes cartons … 

    encore une affaire qui va me lier à St Denis (j’espère que Pitch ne me lit pas 😉 ).

    @Bill

    Bon beh tu t’en sors bien, je peux partir tranquille.

    Encore merci !

    0

    0
  30. citoyen93 dit :

    @Tous,
    Excusez moi d’insister mais je veux absolument savoir ce que va devenir Rose Gomis dont les missions et tâches lors du dernier mandat étaient d’une importance capitale.

    0

    0
  31. bill dit :

    Bon, je viens de voir qu’il allait falloir attendre le 17 avril pour connaître les délégations, espérons que le résultat sera à la hauteur de l’attente… 

    D Paillard dit qu’il a « clairement entendu les attentes des habitants en matière de propreté, de sécurité, de logement et d’éducation », on voit voir si l’oreille transmet bien au cerveau. Laurent Russier met toute l’abstention sur le dos du gouvernement et de l’austérité. Il n’a pas remarqué que nous avions 20 % de plus que la moyenne nationale ? C’était quoi l’excuse pour les élections précédentes ?

    Les écolos partent toujours sur les combats nationaux « le vote des étrangers ». Sans doute qu’ils n’ont rien de plus urgent à faire pour l’écologie à St Denis. Ah si, une maison de l’écologie, voilà qui va aider à nettoyer nos rues et apprendre aux Dionysiens a utilisé les poubelles.

    0

    0
  32. Marion dit :

    J’étais présente samedi lors de l’installation de la nouvelle municipalité. Didier Paillard a affirmé : « je serai le maire de tous les dionysiens ». Le public aurait aimé le croire…Mais en même temps, octroyer le poste de première adjointe à Mme Haye nous place sous la férule de la double contrainte : affirmer une chose, puis la confirmer en acte par son exact contraire. C’est donc un bien mauvais signal qui a été envoyé dès samedi aux dionysiens.
    Madame Haye a fait ces dernières années, hélas pour notre ville, la démonstration de son incompétence, de son absence d’écoute, de son déni des dures réalités subies par la population, de sa désinvolture à l’égard les victimes, de son incapacité à se remettre en question, et de son enfermement idéologique….. En récompense,elle est donc promue pour cette nouvelle mandature, alors qu’elle cristallise sur sa personne, par ses manquements et défaillances, ce qu’une moité des votants a sanctionné dimanche 30 mars.
    Je préfère les a posteriori aux a priori, accorder le bénéfice du doute dans un premier temps …. Mais là, franchement, nous avons été nombreux à pâlir, à ne pas croire nos yeux et nos oreilles, lors de cette annonce ahurissante prononcée dans la salle des mariages par le maire fraîchement réélu en ce samedi 5 avril.

    0

    0
  33. Marcel dit :

    Au moins, désormais tout est clair au Conseil Municipal.
    C’est une nouveauté et une originalité pour une Ville de plus de 100000 habitants :
    – Ce qu’on appelle la Droite et le Centre toutes variantes confondues sont inexistantes en représentation.
    – Idem pour l’extrême gauche.
    – Cela aura au moins le mérite désormais d’éviter les discours, propos, espérances et manoeuvres inutiles d’Elus de passage en apparence d’ opposition municipale.
    Saint-Denis est tout à gauche et en profondeur : il ne pouvait en être autrement .
    Mais pour quoi faire ? Comment faire disparaître la paupérisation et la ghéthoisation incrustées
    dans la Ville historique – sans oublier le communautarisme larvé – empêchant une réelle mixité sociale bien comprise par l’apport de nouveaux habitants ?
    Le Député qui a manqué la marche d’un chouia voudra t- il et réussira t-il à imposer ses vues avec ses élu(e)s collaborateurs issues de l’appareil du PS et de l’Unef à D. PAILLARD dont l’autisme est patent pour cause de structure intellectuelle.
    Osera t il le harcèlement et l’affrontement ? Sera t il en fait un réel opposant ?
    L’avenir de Saint-Denis ne se joue plus à La Plaine ou Pleyel mais dans son centre.

    0

    0
  34. suger dit :

    Florilège commenté du discours d’investiture de Paillard :
    « Notre projet vient de notre histoire. C’est la ville populaire, la ville de tous ceux qui n’ont que leur travail pour vivre. La ville populaire, c’est le contraire d’un ghetto de riches et d’un ghetto de pauvres. »
    Vu le point de départ, la seule question est comment il compte attirer des « riches » ou du moins des moins « pauvres » ?

    « J’ai clairement entendu les attentes des habitants en matière de propreté, de sécurité, de logement et d’éducation. Pas un moment durant ces six années nous ne devrons oublier les exigences que porte notre victoire.

    Notre engagement est d’améliorer la propreté par une réorganisation des équipes de cantonniers, connues, respectées et reconnues dans leur quartier et par la sensibilisation et la sanction des comportements inciviques.
    Nous allons encore fortement accroître la présence humaine, de policiers municipaux et de médiateurs, chaque jour dans nos rues. »
    Belles intentions ! Mais notons bien : il compte sanctionner les comportement inciviques… Une nouvelle ère s’annonce !

    « Face aux difficultés, les élus locaux et le service public local ont le devoir d’être toujours plus à l’écoute et plus accessibles. »
    « Dans ce nouveau mandat, nous nous engageons à rendre davantage de pouvoirs aux citoyens. Favoriser et susciter les innovations, c’est reprendre confiance dans la capacité individuelle et collective à changer les choses. »
    Donc fin des démarches quartiers bidons ? Fin des subventions aux associations amis seulement ? Fin des procès aux lanceurs d’alerte dans les cas de disfonctionnement des services municipaux ?

    «Saint-Denis est la seule grande ville de France avec un conseil municipal entièrement à gauche. Cela accroit encore nos responsabilités, y compris celle d’œuvrer le mieux possible à travailler ensemble avec le groupe socialiste dans l’intérêt des Dionysiens. »
    « Je le répète, la victoire que nous avons remportée le 30 mars n’est pas celle d’une partie de la population contre une autre. Saint-Denis ne s’est jamais construite dans la division et encore moins en opposant les uns aux autres. »
    Surprise ! J’avais cru comprendre dans les articles du JSD et leurs commentaires que Hanotin c’était la droite et, pour certains pro-Paillard, qu’il était quasiment un suppôt du FN. Il faudra maintenant que Paillard l’explique à ses soutiens, mais aussi qu’il leur rappelle, en commençant par le conseiller municipal Laurent Russier, qu’il a obtenu à peine plus de la moitié des exprimés et du cinquième des 43200 inscrits. Un peu de réalisme politique ne leur fera pas de mal pour la suite.

    0

    0
  35. Goldo dit :

    je ne sais plus ce qu’est être poulaire dans cette ville. A st Denis les gens qui paient des impôts sont considérés par ceux qui n’en paient pas comme des riches. Je suis donc riche mais seulement a St Denis car si je vais a Neuilly avec les mêmes revenus je deviens pauvre.

    0

    0
  36. cordelia dit :

    Témoignage d’une scène de vie quartier de la gare hier 19h : rentrant à pied avec mon enfant en bas âge, je me retrouve coincée dans ma progression par un groupe de jeunes en grande discussion. Nous nous saluons comme tous les jours depuis qu’ils se sont installés à cet endroit mais cette fois le passage est rendu acrobatique par la présence de 2 motos garées sur le trottoir sur lesquelles sont assis 2 des jeunes. Je leur demande d’envisager de garer leurs véhicules 1m plus loin sur l’espace protégé non prévu à cet effet mais protégé pour nous et pour eux. Réponse : on s’en fout on bougera pas, t’avais qu’à voter pour l’autre maire si tu voulais du changement!
    La bonne nouvelle c’est que les jeunes s’intéressent à la politique…

    0

    0
  37. goldo dit :

    et bien ils ont compris qu’avec cette équipe rien ne changera. Comme quoi ce n’est pas d’hier que Paillard et avant Braouzec ont entretenu un laxisme que nous continuons de payer maintenant. Goldo

    0

    0
  38. habitant dit :

    Sam a dit « Tiens je vais reconvertir professionnellement : écrire une série TV. » J’aurais le temps en ce moment, carrément! Surtout un film, en sachant que la réalité dépasse parfois la fiction.

    Pour revenir à la réalité, dans ma cité, des parents d’élèves et professeurs se mobilisent. Ils ont fait une pétition, des tracts pour mobiliser d’autres parents car ils s’inquiètent du changement des secteurs: changement d’école pour des écoliers du groupe Francs-Moisins de l’autre côté du canal, vers Stade de France qui génèrent diverses inquiétudes (outre plusieurs rues à traverser, la passerelle, le pont parfois fermé…), 4 à 6 classes risquent d’être fermées à Rodin et Renoir les prochaines années …
    Des parents et professeurs ont demandé une audience à la mairie. « Après deux semaines d’attente d’une réponse: la mairie a refusé de nous recevoir! »
    Pourquoi ???
    J’espère qu’ils seront reçus, avec des solutions parce qu’il y a une réelle inquiétude.

    0

    0
  39. BB dit :

    C’est curieux ça, que la mairie refuse de recevoir des parents d’élèves pour des questions de changement de carte scolaire, alors qu’il y a à peine un mois, il y a eu une manif incluant certains élus contre le fait que certains collégiens de la Plaine doivent aller à Pleyel et non plus à Iqbal Massih… Il faut dire que les collèges, c’est de la compétence du département, pas de la ville… Comme quoi, le choix des combats, ça dépend de quel côté on se trouve.

    0

    0
  40. Bill dit :

    On n’a rien entendu non plus sur la baisse des tarifs de cantine au collège décidée par le département.

    0

    0
  41. morneplaine dit :

    En tout cas, il y a une chose qui ne change pas, c’est leur volonté de se nourrir sur la ville.
    Ils ont décidé de rémunérer les adjoints à auteur de 3500€ ce qui est 1000€ de plus que la rémunération légale.

    A ce niveau là, ils ont intérêt à mouiller leurs chemises.

    Je ne voudrai pas être à la place des personnels municipaux dont le gel du point de la fonction publique ne leur permet pas un tel gap de salaire.

    0

    0
  42. goldos dit :

    de toutes façons dans cette mairie, les salariés ont aussi des avantages qui n’existent pas ailleurs. A ce sujet les salariés qui travaillent a la mairie craignaient un changement de maire car ils craignaient aussi de perdre ces avantages.(paroles de salariés)

    0

    0
  43. suger dit :

    Voici les délégations pour les maires-adjoints et certains conseillers :
    Maires-adjoints :
    HAYE Florence (FDG/PCF) : Ressources humaines, jeunesse, quartier Delaunay-Belleville/Sémard
    RANGUIN Cécile (EELV) : Écologie, éducation au développement durable, mobilités
    BAGAYOKO Bally (FDG) : Sport, grands événements, emploi, insertion, formation, quartiers Joliot-Curie/Lamaze/Cosmonautes
    PAVILLA Jaklin (liste Paillard) : Solidarités et développement social, retraités et personnes âgées
    RABAHALLAH Slimane (PSG) : Prévention de la délinquance, tranquillité publique, politiques de prévention
    PEU Stéphane (FDG/PCF) : Urbanisme, foncier, droit des sols, aménagement
    BELIN Elisabeth (liste Paillard) : Santé, handicap
    HAMOUDI Fodhil (EELV) : Coopération décentralisée, relations internationales
    PROULT David (FDG/PCF) : Enseignement primaire et secondaire, enfance, agents de service, restauration
    LEVEQUE Catherine (PSG) : Petite enfance
    DE LA FUENTE Suzanna (liste Paillard) : Quartier Plaine
    RUSSIER Laurent (FDG/PCF) : Démocratie locale, vie des quartiers, budget participatif, conseil consultatif des citoyens étrangers, quartier grand centre-ville
    PIGNOT Sonia (EELV) : Culture, patrimoine, mémoire
    COLAS Julien (FDG/PCF) : Quartier Floréal/Allende/Mutuelle
    PRIVE Stéphane (PSG) : Finances
    SOULAS Fabienne (FDG/PCF) : Commande publique, architecture, domaine, commissions de sécurité, centre technique municipal, Euro 2016
    REBIHA Hakim (liste Paillard) : Voirie, assainissement, espaces verts
    HENNI GHABRA Zohra (liste Paillard) : Quartiers Franc-Moisin/Bel Air/Stade de France
    RIBAY Michel (EELV) : Écologie-climat, quartier Pleyel/Confluence
    ZIDANE Cherifa (liste Paillard) : État-civil, administration générale
    HUET Vincent (FDG) : Vie étudiante, éducation populaire, enseignement supérieur

    Conseillers municipaux :
    VASSALLO Patrick (FDG) : Développement économique, économie sociale et solidaire, commerce et artisanat, tourisme, temps de la ville
    MESSAOUDENE Madjid (FDG) : Égalité femme/homme, lutte contre les discriminations, égalité des droits, services publics
    BOUGHILAS Zaïa (EELV) : Vie associative, anciens combattants
    CARO Philippe (FDG/PCF) : Logement
    GODEFROY Bertrand (PSG) : Modernisation du service public, technologies de l’information et de la communication
    HELLE Delphine (FDG) : Propreté-cadre de vie
    CAROLY Mathilde (FDG/PCF) : Hygiène de l’habitat, habitat

    0

    0
  44. Bill dit :

    Ignare comme je suis, je serais heureuse de savoir quelles sont les différences en terme de responsabilité / pouvoir entre adjoint et conseiller ? En dehors des questions de salaires, avantages et prérogatives état civil.
    Doit-on voir une hiérarchisation / priorité des objectifs en fonction de la distribution adjoint / conseiller ?

    0

    0
  45. suger dit :

    @Bill : Un maire-adjoint a normalement un poids politique plus important. Mais la pratique de confier des délégations aux conseillers municipaux qui s’est accrue à Saint-Denis ces deux derniers mandats brouille le jeu. De toutes façons, il s’agit de délégations du pouvoir du maire (qui peut d’ailleurs les retirer à tout moment) et il n’ y a aucun pouvoir spécifique du maire-adjoint ou du conseiller municipal hors de la délégation donnée par le maire.
    Il faut noter que la loi prévoit, je crois, pour une commune de la taille de Saint-Denis 18 maires-adjoints auxquels peuvent être ajoutés 5 maires-adjoints pour notamment suivre des quartiers. Nous sommes donc au maximum prévu par la loi. Avec le maire et les 7 conseillers municipaux délégués, ce sont 29 personnes qui constituent le « gouvernement » de la ville ! C’est beaucoup. De plus, certaines délégations se superposent et semblent se dédoubler. Je suppose que le but est que plus de monde touche une indemnité substantielle…
    On peut s’interroger aussi sur l’existence de certaines délégations tel que « Coopération décentralisée, relations internationales » (la délégation qu’occupait Rose Gomis) qui n’entre pas dans les attributions d’un maire, la diplomatie étant un domaine réservé à l’Etat, ou s’amuser de voir une délégation « Écologie-climat » car on voit mal ce que vient faire le climat dans les attributions d’une délégation municipale, d’autant plus qu’il y a déjà une délégation « Écologie, éducation au développement durable » !
    Certaines attributions de délégations sont surprenantes quand on voit les titulaires de ces délégations. Mais je pense que les commentaires viendront sur ce problème. En tout cas je l’espère car il y a vraiment de quoi s’inquiéter…

    0

    0
  46. Michel Ribay dit :

    Mr Suger,

    Vous devriez éviter de tirer des conclusions hâtives d’informations approximatives. Quand les informations vous semblent étranges, prenez le temps de les vérifier.

    Ma délégation est Énergies/Climat et non Écologie Climat. Il ne s’agit pas de faire la pluie ou le beau temps mais de mettre en œuvre sur le territoire des politiques publiques qui ont pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et notre dépendance aux énergies fossiles, d’accroître le recours aux énergies renouvelables et de penser l’aménagement pour s’adapter au dérèglement climatique qui se traduit sur le long terme par un réchauffement. La France accueillera la conférence sur le climat en 2015 et le territoire entend jouer à cette occasion un vrai rôle.
    Il est donc inutile de me contacter s’il fait froid en mai ou trop doux en janvier sur le thème « Que fait la mairie ? « . Par contre si vous souhaitez en savoir plus sur les politiques publiques que j’ai portées en terme d’énergie dans le mandat précédent et les objectifs à venir, je suis disponible pour les exposer sur ce blog.

    Je ne vous ferai donc pas l’injure de ne pas saisir les relations étroites entre Energies et Climat et vous accorde le bénéfice du doute quant à la confusion entre le terme Ecologie et Energie.
    A moins que vous ne fassiez partie des climato-septiques, version contemporaine de l’obscurantisme tant toutes les études convergent et établissent un diagnostic incontestable : les activités humaines, l’émission de gaz à effet de serre ont un effet aujourd’hui irréversible sur le climat. Il s’agit donc aujourd’hui de contenir le réchauffement climatique et de développer des stratégies d’adaptation, d’atténuation de ses effets.

    Autre hypothèse : votre opposition politique à la mairie (ce qui est votre droit le plus légitime) vous amène à ne prendre qu’un contre-pied systématique au détriment de la réflexion, à tout le moins une certaine précaution. Soyez donc plus prudent, moins réactif au risque de succomber au réflexe pavlovien de l’opposant systématique.

    Restant à votre disposition,
    Bien cordialement,

    Michel Ribay

    0

    0
  47. Michel Ribay dit :

    Bonjour M. Suger,

    Je découvre ce matin l’origine de votre réaction.

    Une erreur sur le site de la mairie. Dont acte.

    Je suis donc rassuré quant à ce qui vous concerne : ni climato-septique, ni opposant systématique. J’en profite pour vous souhaiter une bonne journée. Ensoleillée.

    Bien cordialement,
    Michel Ribay

    0

    0
  48. BB dit :

    @Michel Ribay : vous dites « Par contre si vous souhaitez en savoir plus sur les politiques publiques que j’ai portées en terme d’énergie dans le mandat précédent et les objectifs à venir, je suis disponible pour les exposer sur ce blog. »

    Perso, je vous y invite volontiers.

    0

    0
  49. Bill dit :

    Merci Suger pour ces explications. Je me demandais également si les conseillers étaient salariés à plein temps par la mairie ou en parallèle de leurs activité pro ?

    Pour ma part, j’aurai aimé voir plus d’importance accordée à l’économie et au développement. Je suis assez surprise que l’emploi et la formation soient avec sport et grands événements, ça sent le raccourci 93 : bons sportifs et plein d’interim. Je pense que le développement éco, l’emploi, la formation et l’insertion auraient mérité une place prépondérante (au minimum à la place de coopération internationale). Il me semble également que la problématique « égalité hommes / femmes, égalité des droits… » aurait mérité une meilleure représentation, au moins à titre symbolique dans notre ville si masculine.
    Sinon, très déçue qu’on ne change pas le responsable de la propreté… Et j’attends de voir ce que va mettre en place notre nouveau responsable « tranquillité publique » ! Et la rénovation urbaine, pas très clair qui est en charge…

    @Michel Ribay : durant les pics de pollution, des mesures ont été prises pour diminuer l’émission de particules fines, avec entre autre l’interdiction des feux de cheminée. Je vais sans doute me faire traiter de raciste mais je souhaite poser la question sans polémique autre qu’écologique et d’un point de vue santé. Je vis Porte de Paris, au bord du camp Rrom actuellement à la Maltournée. Leur seul moyen de chauffage / cuisson, c’est justement le feu de bois. Il arrive que Porte de Paris soit saturée par les fumées du camp, à tel point que les asthmatiques en souffrent. Avez-vous réfléchi aux moyens de les aider à se passer de ces feux de bois ? 

    Aussi, adepte des déplacements en vélo, je viens d’apprendre avec stupeur qu’aucune piste cyclable n’avait été prévu dans le réaménagement du Bd Marcel Sembat. Sur ce large boulevard avec maintenant le tramway au milieu, la route est très étroite (ce qui favorise une circulation douce pas de souci) mais elle est plutôt dangereuse en vélo puisque les voitures ont du mal à doubler et les camions qui s’obstinent à le faire ont de grande chance de vous accrocher au passage. Perso, une fois m’a suffi, ma fille a senti le trafic la frôler. Du coup, nous sommes obligés de passer par les trottoirs très larges pour le coup mais pas prévu pour les vélos. Je trouve incompréhensible que ces travaux qui nous compliquent la vie depuis plusieurs années mais pour un projet intéressant n’intègrent pas obligatoirement l’aménagement de pistes cyclables. N’existe-t’il pas un cahier des charges lors des réaménagements pour intégrer les moyens de circulation écolo ? 

    0

    0
  50. Yam dit :

    J’aimerais bien savoir comment cela fonctionne, ces maires-adjoints, conseillers municipaux travaillent à plein temps pour la mairie ? Certains ont des attributions longues comme un bras auront-ils le temps de s’investir à fond ? D’autre part contre ne s’occupe que d’un quartier (chercher l’erreur) ? Qu’est-ce que tout cela veut dire, merci à la mairie de faire un papier pour les habitants pour leur expliquer le pourquoi du comment. C’est avec nos impôts qu’ils seront rémunérés nous sommes en droit de savoir où passe notre argent.

    0

    0
  51. BB dit :

    @ux « écolos » de Saint-Denis. Il y a d’autre sujet « écolo » qui m’importent… OK le réchauffement climatique, le CO2, tout ça, c’est un point. Mais ce n’est pas l’unique pollution.

    Habitant la Plaine, je sais que les terres sont sursaturées de polluants (lors des travaux du campus SFR, on envoyait la terre se faire dépolluer en … Hollande) et qu’il est même interdit de faire pousser ses légumes dans son jardin (pour ceux qui en ont) en raison de cette pollution.

    Habitant la plaine, je vois également la mécanique sauvage, qui outre le désagrément sur la voie publique entraîne une pollution (huiles de moteurs, batteries) qui filent dans les égouts, puis dans la Seine. je ne crois pas qu’une quelconque action ait été entreprise sur ce point.

    Habitant la plaine, je vois fleurir au printemps les arbres à sacs plastiques, distribuées allègrement par les commerçants locaux. Je vous passe le discours sur l’impact écologique, je suppose que vous le connaissez.

    Enfin, habitant la Plaine, et puisque l’on parle ici d’énergie, vous n’êtes pas sans savoir que la plaine hébergent de nombreuses fermes de serveurs informatiques dont la voracité électrique est connue… Une électricité issue soit de centrales thermiques, soit de centrales nucléaire. J’aimerai connaître les positionnements et la politique choisie par les « écolos » de Saint-Denis concernant tous ces sujets ? S’ils existent. Merci.

    0

    0
  52. suger dit :

    @Michel Ribay : Je vérifie toujours mes sources et, comme vous le reconnaissez dans votre 2ème message, le site officiel de la mairie semblait suffisamment fiable quant à la dénomination des délégations. Vous auriez dû attendre avant de vous lancer dans une telle diatribe à mon égard.
    Cependant, si les autres dénominations sont indiquées correctement, pourquoi alors deux délégations portant sur l’écologie, Mme Ranguin et vous-même ? Je ne doute pas de l’importance de ce thème, mais quand on voit, par exemple, la place accordée à la propreté (déléguée à une nouvelle conseillère municipale) ou le commerce (noyé au milieu des cinq délégations… attribuées à un seul conseiller municipal) on peut être étonné sans, bien sûr, être nécessairement dans l’opposition systématique…

    0

    0
  53. morneplaine dit :

    La volonté d’être à temps plein dépend de la volonté de l’élu ou d’un obligation d’entreprise.
    Il y a des entreprises qui obligent leurs salariées d’être en mobilité complète lorsqu’ils ont une délégation de maire adjoint ou autre mandat électif rémunéré. Après il faut encore qu’il y ait un contrôle. Certains élus dans d’autres villes voisines ne respectent pas ses engagements.
    Ensuite il y a la volonté personnelle de dédier son temps de travail à la ville. Toujours pareil certains le font d’autres pas.
    Il faudrait un contrôle citoyen plus important : pourquoi payer s’ils ne bossent pas.
    On peut aussi se poser d’autre question : Est ce que MH va rester élu municipal et communautaire ou préférer son mandat rémunéré de conseiller général et vice-président.
    Qui remplacera Braou à Plaine Commune dans 2 ans, et Paillard à la ville.
    Ils ont annoncé tous les 2 qu’ils n’iraient pas au bout de leur mandat.
    Ils ne l’ont pas dis pendant la campagne mais là aussi la suite risque d’être « rigolote ».

    0

    0
  54. georges dit :

    délégations: Coluche nous manque !!
    @morneplaine: c’est très simple, avec la disparition de Plaine commune, Braouezec va demander à Paillard de lui rendre sa place: on prend les paris ?

    0

    0
  55. goldo dit :

    si Paillard ne va pas au bout de son mandat, qui prendra la suite? Et pourquoi s’être présenté a ce mandat s’il savait qu’il n’irait pas jusqu’au bout? Goldo

    0

    0
  56. Karima dit :

    Didier Paillard va faire la totalité de son mandat, sinon aucun intérêt.
    Par contre en regardant la liste des élus, je ne comprends pas, certains ont une délégation sans aucun quartier et d’autres on annonce un quartier sans délégation.
    Maintenant, il faudra voir au conseil municipal jeudi, pour les mandats et les quartiers et surtout le montant des indemnités.
    Mr RIBAY, ne vous inquiétez pas, on sera vigilants sur les compétences de nos élus et conseillers municipaux.
    Par contre, il aurait été souhaitable, un élu en charge de l’emploi et de la formation.
    Mais bon, on verra si Bally peut s’occuper et du sport et de l’insertion, de son emploi et du poste de vice président du CG.
    Pour certains, trop de délégation et d’autres rien.

    0

    0
  57. morneplaine dit :

    @georges: pari tenu

    @ goldo : la tentation ou le sentiment d’être le seul capable de tirer la liste…..

    0

    0
  58. Guy dit :

    Un titulaire d’une délégation pose un gros problème. Il s’agit de Madjid Messaoudene, conseiller municipal qui a la responsabilité de la lutte contre les discriminations et de l’égalité des droits. En lisant son blog notamment, on peut s’inquiéter de ses positions dans ce domaine. Surtout impliqué dans la campagne de boycott des produits venant d’Israël, il va jusqu’à attaquer le Parti Communiste parce qu’il a accepté une rencontre avec le CRIF, l’association qui défend les juifs de France. Va-t-il lui-même refuser tout contact avec des associations luttant contre les discriminations parce qu’elles ne lui plaisent pas ? Fera-t-il un tri entre les discriminations qu’il combattra par choix politique et et les autres ? L’égalité des droits sera-t-elle reconnu pour certains et pas pour d’autres ?… Espérons que le maire rappellera, comme c’est son devoir, que l’égalité des droits est la même pour tous, sans aucune discrimination.

    0

    0
  59. suger dit :

    Je viens d’être sondé au téléphone par le CSA sur la Seine-Saint-Denis et l’action du Conseil Général (très probablement le commanditaire de ce sondage). J’ai pu constater qu’aucune question ne faisait allusion à la sécurité publique. A une question portant sur ce qui devaient être les priorités dans le 93, la sécurité était exclue de la liste, pourtant fort longue, des priorités proposée et il était même impossible de répondre « autres » et donc d’évoquer cette question… J’en tire la conclusion que le Conseil Général est aussi sourd que nos élus municipaux sur cette question !
    Le nouveau maire-adjoint (une chance : ce n’est plus Florence Haye…) en charge de ces problèmes a pour délégations : « Prévention de la délinquance, tranquillité publique, politiques de prévention ». C’est déjà tout un programme : « tranquillité publique », c’est la novlangue municipale puisque le mot « sécurité » est tabou, et pour que les choses soient claires, dans la programmation de l’impuissance des élus locaux, on l’a bien encadré (« Prévention de la délinquance – Politiques de prévention »). Surtout pas de sanctions, que de la prévention ! Il ne faut pas inquiéter les voyous et autres délinquants !…
    Une délégation « Sécurité publique, Lutte contre la délinquance » aurait été pourtant une première réponse à l’attente des dionysiens à laquelle le maire a déclaré dans son discours d’investiture qu’il voulait répondre… Paroles, paroles !…

    0

    0
  60. Claudine Saur dit :

    @ Guy , au sujet du boycott dont vous parlez ,de son nom exact B D S ,c’est à dire

    Boycott,Désinvestissement,Sanctions ,vise les produits venant des COLONIES israéliennes sur

    des territoires palestiniens (et non « des produits venant d’Israël  » ,confusion VOLONTAIREMENT

    entretenue par certaines enseignes de St Denis (et d’ailleurs ) qui parlaient même, A TORT à

    certains clients de boycott de produits casher ! ) Cette précision ne concerne pas la raison de votre

    post .Mais je pense profondément que devant des sujets SENSIBLES ,il est mieux de donner des

    informations exactes .

    0

    0
  61. Guy dit :

    @Claudine Saur : Ce que vous affirmez est totalement faux.
    Il suffit de lire le site de BDS : la première ligne de la présentation de son action est la suivante : « Le boycott économique est le plus facile à comprendre : il consiste à ne pas acheter de produits manufacturés en Israël ».
    Ce n’est pas pour rien qu’une initiative belge qui se veut distincte de BDS, « Made in illegality », a lancé à Bruxelles, en février 2014, une campagne à portée européenne visant à interdire l’importation en Europe des produits issus uniquement des entreprises installées dans les colonies israéliennes.
    Donc BDS vise bien le boycott des produits venant d’Israël, ainsi qu’un boycott des relations culturelles avec Israël qui amène à bien des dérives anti-israéliennes. Ceci entraîne d’ailleurs des recours juridiques contre cette campagne de BDS, ce que veut éviter l’initiative belge qui s’en tient strictement à la condamnation de la colonisation dans les territoires palestiniens.

    0

    0
  62. Claudine Saur dit :

    @Guy
    Et non , ce que je dis n’est pas TOTALEMENT faux ,incomplet peut-être, j’y viens .

    Membre depuis longtemps ,hélas pour la Paix ,du CPPI (Collectif pour la PAIX entre Palestine et

    Israël,amenée à ce collectif par une amie israélienne pour la paix )j’ai milité (et je continue ,avec

    B D S International qui vise à boycotter économiquement (comme autrefois , en Afrique du Sud )

    les produits en provenance des COL.ONIES frauduleusement installées par Israël sur les territoires

    palestiniens .Pour protéger ses intérêts ,Israël , pas folle, a décidé de ne plus étiqueter ses

    exportations que « Fabriqué en Israël « ( donc pas de traçabilité , et je trouve que l’association belge

    dont vous parlez,est très forte pour faire la différence entre un produit qui vient d’Israël ou de

    Gazah ! )B D S France a décidé d’en tenir compte.

    Quant aux  » dérives anti-israéliennes « provoquées par le boycott des « échanges culturels « 

    (c’est une intermittente du spectacle qui s’exprime ), il serait préférable de ne pas inverser les

    rôles .

    Je ne cherche pas à vous convaincre (certaines taches sont impossibles !) mais ,que je ne dises

    pas n’importe quoi ,vous le savez très bien ;

    Cordialement ,quand même C. SAUR.

    0

    0
  63. Guy dit :

    @Claudine Saur : Vous auriez pu alors, par simple honnêteté, éviter de mettre en cause mes propos qui, eux, s’en tenaient strictement aux faits. Mais vous en profitez pour faire incidemment une assimilation entre l’ancienne Afrique du sud, pays raciste qui pratiquait l’apartheid, et Israël, où les arabes de nationalité israélienne ne sont pas discriminés légalement et comptent même parmi eux des élus au Parlement. Les mensonges pratiqués par certains, qui cachent souvent des motifs inavouables, n’aident en rien les palestiniens à défendre leurs droits et à s’opposer à la politique actuelle du gouvernement israélien.
    Vous vous moquez du collectif belge or il a choisi cette voie justement pour éviter les dérives que seraient la remise en cause de l’existence de l’Etat israélien ou soyons clair l’antisémitisme hélas toujours virulent. Les tentatives de boycott des relations culturelles avec les universitaires, les écrivains, les artistes israéliens sont typiques de ces dérives (les incidents récents à l’Université Paris 8 – Saint-Denis en sont la démonstration).
    Je crois en effet que vous ne dites pas n’importe quoi et c’est cela qui est inquiétant.

    0

    0
  64. claudine S dit :

    P.S.j’ai,par erreur ,sur ma lancée, écrit Gaza ! Il faut lire Cisjordanie .Excusez moi .

    0

    0
  65. Lectrice dit :

    @ Radmos
    Ca va Radmos ? Toujours là ? (Suger, son ton méprisant puis son silence confortable, je ne m’y ferais jamais). Ya que moi que cela choque à chaque fois ? A part ça moi aussi je trouve que Madjid Messaoudene, c’est un conseiller municipal qui pose problème quand on voit le niveau de réflexion de son blog (pour lui si un partisan pro hanotin est raciste cela veut dire que TOUS les socialistes le sont, cf article du 19 mars sur son blog…). Et j’ai le même avis que Guy concernant Israel. J’espère que le Maire va réagir.

    0

    0
  66. suger dit :

    Le Bureau de Plaine Commune a été contitué. Il se compose de 33 élus (soit près de la moitié des membres du Conseil…) : le président, 15 vice-présidents et 17 conseillers délégués.

    Pour Saint-Denis il y a 8 membres du bureau :
    Patrick Braouezec , FG, Président
    Didier Paillard, FG/PC, 5e vice-président
    Stéphane Peu, FG/PC, 11e vice-président
    Abdelkader Chibane, EELV, 13e vice-président
    Fabienne Soulas, FG/PC
    Silvia Capanema,FG/PC
    Kola Abela, PSG
    Patrick Vassallo, FG

    On peut noter que ces 8 membres du bureau font partie de la majorité municipale (6 FG, 1 EELV, 1 PSG). Voila comment 49,5% des électeurs de Saint-Denis se retrouvent avec 13 conseillers municipaux sur 55, 4 élus au Conseil de Plaine Commune sur 18, et 0 au Bureau de Plaine Commne…

    0

    0
  67. bill dit :

    @Guy et Claudine Saur

    Je pense que nous nous écartons trop du sujet et ces derniers commentaires vont clore le débat Israël / Palestine qui est malheureusement bien trop vaste pour notre blog.

    Bonne soirée à tous

    0

    0
  68. Claudine Saur dit :

    O K , Bill a raison . Merci et sans aigreur ! SHALOM ,SALAM , PAIX !

    0

    0
  69. Marcel dit :

    Pour rester dans le cadre du sujet en rubrique concernant les dernières Municipales :

    je suis étonné vu la faible différence : 181 voix entre le gagnant et le perdant à Saint-Denis qu’aucun recours contre la liste conduite par Didier PAILLARD ne soit déposé et engagé auprès du Tribunal Administratif , en particulier de la part de Mathieu HANOTIN..
    En effet, il me semble exister de nombreux éléments pour constituer un dossier crédible, encore faut-il y être motivé en s’appuyant sur une jurisprudence constante………………….
    En Seine St-Denis, dans bien d’autres villes des recours ont été déposés pour plus.
    Et Saint-Denis serait la ville où ce faible écart ne serait pas contestable
    Bizarre, dis-je , bizarre !

    0

    0
  70. Gabriella dit :

    Bill, juste QUELQUES MOTS le sujet israélo palestinien ne devrait pas constamment être transporté notamment en France
    et à Saint-Denis( oui, je sais Saint-Denis est une ville jumelée) et » notre municipalité devrait s’occuper de sa ville et « les vaches seront bien gardées » et ne militer que….. pour la paix : si, il est dit, que le mauvais bilan de Saint-Denis est dû au national, le problème israélo-palestinien est, lui, à des milliers de kms d’ici.

    0

    0
  71. Bonjour à tous.

    Tout d’abord je suis touché par tant d’égard pour ma modeste personne.

    Ainsi, je suis dangereux, rien que ça.

    D’abord en parlant de moi on s’inquiète de mes positions sur « la campagne de boycott des produits venant d’Israël  » ajoutant en parlant de moi  » il va jusqu’à attaquer le Parti Communiste parce qu’il a accepté une rencontre avec le CRIF, l’association qui défend les juifs de France »

    D’abord oui je suis pour le boycott d’Israël de son gouvernement des ses institutions, pas de son peuple. A l’époque on faisait pareil pour l’Afrique du Sud.
    Oui j’appelle aux boycott des produits israéliens, cet Etat est un Etat criminel.

    Ensuite sur le CRIF, soyez honnêtes, cette assoction ne défend pas les juifs de France, dont l’intérêt passe par la fin de l’occupation, mais défend les positions d’Israël de manière indéfectible.

    Je lutterai sans relâche contre les discriminations visant les homosexuels, les musulmans, les juifs, les roms..

    Il n’y a qu’un racisme. Une haine.

    0

    0
  72. Sam dit :

    Un élu municipal doit s’occuper des problèmes locaux. Le reste n’est pas de son ressort.

    0

    0
  73. Marcel dit :

    Bonjour à vous …………Mr le Conseiller Municipal Délégué

    Vous avez eu la satisfaction , le plaisir et l’honneur d’être Elu et désigné délégué par le Maire Communiste Didier Paillard.
    De grâce, s’il vous plait puis-je vous demander , puis-je souhaiter en tant que Dionysien que je suis de bien vouloir ne pas profiter désormais es qualité de la Tribune que peur offrir ce blog – pour assurer une campagne que vous jugez utile et vous appartient.
    Je comprends bien que pour exister médiatement il faut surgir et se manifester.
    Evidemment, vous pourriez accuser de censure le blog en cas de non publication.
    Je me permets cependant de signaler que ce blog dispose d’une charte, ou tout simplement d’une disposition selon laquelle un commentaire doit être en rapport avec le sujet initial en rubrique , ce qui n’est pas le cas présent.
    Bref, le conflit Palestine – Israel ou inversement me semble devoir rester en dehors des préoccupations Dionysiennes, si vous le voulez bien.
    Bref, épargnez les Dionysiens de vos diatribes ! Ne mélangez pas les genres !
    Dionysennement vôtre et depuis lurette.

    0

    0
  74. Claudine Saur dit :

    C’est drôle ,à lire certains commentaires , on dirait que Saint Denis est « hors sol  » . Je pense au

    contraire qu’un citoyen (fût – il dionysien ) peut avoir des convictions et les défendre .Et je suis

    étonnée que certains pensent que les politiques ,les conflits dans le monde ne nous concernent

    pas .Je suis persuadée , au contraire que tout citoyen a le droit d’ouvrir les yeux sur le monde qui

    nous entoure ,sans que ça nuise à sa vigilance concernant les problèmes locaux .

    Je renouvelle ma promesse à BILL de ne plus aborder ce sujet ICI ,mais je tiens à rappeler qu’il a

    été initié par un commentaire sur ce blog , en date du 12 Avril à 11h .Cordialement

    0

    0
  75. habitant dit :

    Juste une dernière incursion, @ Claudine Saur, ne pas parler de conflits dans le monde sur ce blog qui est local, cela ne veut pas dire ne pas être concerné, ou ne pas s’investir hors Saint-Denis, heureusement.
    Sur le sujet que vous évoquiez, je lirai peut-être le blog de Madjid Messaoudène pourquoi pas. J’espère qu’il aura autant de verve d’agir en tant qu’élu local contre les injustices quand on habite aussi dans les quartiers et cités de Saint-Denis. Pas qu’on nous dira comme avant, « Nous, on peut rien faire, c’est l’Etat… » C’est ce qui participe aussi à ce que beaucoup se sont détournés des politiques, même de la gauche, parce que ce sont aussi des politiques qui se sont détournés des habitants des quartiers, des cités..
    Pour revenir au sujet, je crois bien qu’aucun élu ne vit au quartier des Francs-Moisins. Je viens de lire les délégations mises par suger. C’est plus de l’étiquetage FDG, PSG, EELV… mais pas vraiment en fonction de quartiers de Saint-Denis. Je ne sais pas ce qu’a donné le conseil municipal mais j’espère qu’on y parle pas que de nombrilisme, d’étiquetage pour faire juste le roquet, l’alibi. Mais j’espère qu’il est question de vie concrète dans les quartiers, des problèmes vécus sur lesquels les élus peuvent agir localement. Parce que si des élus locaux disent pouvoir agir et réagir sur les institutions et conflits internationaux c’est qu’ au niveau local, ça peut aussi se faire.
    Pour terminer et j’en finirai là, j’ai hélàs peu d’espoir que les choses changent vraiment sur les difficultés et problèmes profonds (pas que des affaires dites courantes) que rencontrent les Dyonisiens dans les quartiers, cités si c’est pour recommencer comme avant parce que « c’est l’Etat » patati et patata.
    Il y a eu aussi des drames ici, pas juste des gens qui meurent « bêtement ».

    0

    0
  76. Claudine SAUR dit :

    Tout à fait d’accord, habitant . et comme je dis , »sans que ça nuise à sa Vigilance concernant
    les problèmes LOCAUX (je vis à St Denis depuis « belle lurette » moi aussi )

    0

    0
  77. goldo dit :

    mais oui les prôblémes locaux,le quotidien des habitants,c’est notre réalité mais je ne pense pas que les élus la saississe comme nous. Aujourd’hui je suis allée a Rouen et au Havre et encore une fois je me suis dit mais « qu’est ce que je fous a St Denis ». Moi je trouve que cette ville ne ressemble pas a une ville. Quand je le traverse c’est en traçant et c’est vraiment quand je suis obligée. Oui voilà ma réalité quotidienne de cette ville,j’y habite mais je n’y fais rien..Sortir le soir dans cette ville est une vraie corvée. Un seul avantage,les transports qui nous permettent d’aller partout et justement de la fuir. Goldo

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *