310 élèves du primaire potentiellement exposés au plomb

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. BB dit :

    Décidément… Il n’y a plus de mots pour décrire l’incompétence de ceux qui prétendent gérer cette ville depuis des décennies.

    Quand je vois un(e) élu(e), je change de trottoir.

    0

    0
  2. Lu dans le Parisien 16/06 dit :

    Les résultats sont tombés : après la campagne de dépistage massive du plomb lancée auprès des élèves de l’école Lendit-Robespierre, à Saint-Denis, 5 cas de saturnisme ont été relevés, sur 318 enfants testés. […]

    Il y a plus de chances que ces contaminations soient liées au logement qu’à l’école », précise Fabienne Soulas, adjointe au maire en charge des commissions de sécurité.

    Pour les parents d’élèves, les enseignants et la ville, ces résultats sont « plutôt rassurants ». […] Trois samedis de suite, du 23 mai au 6 juin, 318 enfants ont subi une prise de sang, pour évaluer leur « plombémie », dans leur école transformée en hôpital de fortune.

    Un taux trop élevé de plomb dans l’organisme peut endommager le cerveau et entraîner des retards de développement, surtout chez les jeunes enfants. C’est le saturnisme. […] La ville de Saint-Denis n’a souhaité prendre aucun risque en testant tous les enfants potentiellement exposés. « 272 enfants de la liste que nous avions dressée sont venus faire le test. 46 autres élèves (frères et sœurs ou enfants de parents inquiets) s’y sont ajoutés. En revanche, nous sommes sans nouvelle d’une cinquantaine d’enfants, qui ne sont pas venus faire les analyses. Nous avons un peu peur qu’il s’agisse de familles vivant dans des logements insalubres, potentiellement plus exposés au plomb », poursuit Fabienne Soulas.

    Si les cas de saturnisme ne semblent pas dus à l’ingestion de plomb dans l’école, la campagne de dépistage a en tout cas permis de déceler les familles vivant dans des logements contaminés. La ville va ainsi suivre 34 enfants dont les taux de plomb se situent entre 25 et 50 µg. Si des concentrations trop élevées en plomb sont décelées dans les logements, la ville et l’ARS peuvent obliger le propriétaire à faire des travaux. Pour l’école en elle-même, un chantier plus complet est prévu dès cet été (lire ci-dessous). Une réunion d’information est organisée dans le gymnase de l’école le jeudi 18 juin. […]

    L’école sera rénovée en 2016

    La mobilisation a payé. Le groupe scolaire Lendit-Robespierre à la Plaine-Saint-Denis, l’un des plus anciens de la ville (certains bâtiments datent de 1898), va faire l’objet d’une lourde rénovation en 2016. Les zones où le plomb avait été décelé seront refaites dès cet été, pour un budget de 405 000 €.

    La rénovation complète (au moins 3 M€) suivra l’année d’après. […] Des parents et des enseignants avaient demandé que les travaux, souvent annoncés, soient enfin lancés.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *