A Saint-Ouen, on agit ! Et à Saint-Denis ?

Vous aimerez aussi...

75 réponses

  1. reveplus dit :

    je me suis aussi poser la question et avais mie un commentaire a ce sujet a quand un appelle de la mairie de st Denis ? pour que comme a st ouen il y a des actions ,
    des cameras de vidéo protection et des policier supplémentaire ?
    Peut Etre que la municipalité pourrais également rebondir vu que st Ouen es accoler a st Denis

     peut être que sans crier gare pourrais rebondir avec le collectif de st ouen ? puisque de toute façon ( enfin je pense ) la municipalité n'est prête a rien faire

    et laisser faire encore pendant les 5 années a venir ,
    http://www.leparisien.fr/faits-dive

    0

    0
  2. goldo dit :

    Ce matinds le train en lisant l article et ce soir en ecoutant les infos.je me suis dis et pourquoi pas a st denis.faut il encore que les habitants se fassent entendre ou edt ce parce que le maire de st ouen agit plus que celui de st denis.a st ouen il ya des video surveillance et a st denis toujours rien.faisons attention s ils ne peuvent plus agir a st ouen ils vont rappliquer a st denis.c est comme pour les roms ca se deplace mais rien n est resolu sur le fond

    0

    0
  3. citoyen93 dit :

    Ce type d’action est un exemple magistral d’une opération de com qui ne débouchera sur rien.
    Le problème du trafic est hélas un peu plus compliqué que cela et la réponse purement répressive est un doux rêve.
    Pour reprendre les propos d’un ancien responsable de la DEA (Drug Enforcement Administration), les crédits alloués à la répression du trafic n’ont cessé d’augmenter de manière exponentielle depuis le début des années 70, sans apporter de résultats significatifs.
    Le gramme d’herbe se négociait dans les rues de New York en dollar constant dans les années 70 à 10 dollars, il est passé aujourd’hui à 5 dollars. Cherchez l’erreur.
    Je peux comprendre le ras le bol légitime des habitants de Saint-Ouen ou de Saint-Denis mais la réponse purement répressive est une impasse.
    On ne fera que reporter le problème un peu plus loin.
    Il faut travailler en amont en luttant contre l’échec scolaire, en proposant des solutions de formations pérennes. Il faut bien évidemment sanctionner quand cela s’impose.
    Il y a également d’autres pistes. Je pense notamment à la prévention concernant l’usage de produits stupéfiants. Nous sommes le pays d’Europe qui consomme le plus de Cannabis, et trop peu d’actions préventives sont engagées dans les collèges, lycées et universités.
    Il faut également évoquer la problématique des lieux de deal qui sont souvent des zones territoriales sans mixité sociale et ancrées dans le trafic depuis plusieurs années.

    0

    0
  4. Lila dit :

    citoyen93, vous avez raison sur un point.
    La répression ne peut pas tout résoudre.
    Bien entendu que d’autres pistes sont à creuser et notamment sur l’échec et décrochage scolaire pour permettre aux jeunes de « la rue » de retrouver un comportement « légal » et non tourné vers tous types de délinquances.
    Bien entendu que nos villes populaires sont des cibles potentielles pour abriter tous types de délinquances.

    Vous comprenez le ra-le-bol des dionysiens mais dites que la réponse au problème de la drogue n’est pas répressive voir même est une impasse.

    Et bien je vais le dire sans pudeur ni honte : je vais jouer perso dans cette affaire mais en ce qui me concerne je préfère ces opérations policières même si elles doivent se répéter tous les jours plutôt que voir le trafic de drogue proliférer dans mon quartier en bas de chez moi et se faire en toute impunité mieux des junkies se shooter ou allumer tranquillement leur pipe de crack, une habitude qui s’est installée boulevard Carnot à la vue de tous de nos enfants qui rentrent de l’école.

    Alors voyez-vous, je ne cesserai jamais de dire que mes enfants ne sont pas obliger de vivre dans un tel environnement et pourtant c’est le cas que alors je préfère voir débouler la police plutôt que laisser faire.

    Voila à quoi on en est arrivé : souhaiter que le problème se déplace plutôt que l’avoir en bas de chez soi. Je dis peut-être tout haut ce que tous pensent tout bas mais je le dis.

    Vous avez raison de défendre votre point de vue qui est le mien mais aujourd’hui j’ai d’autres préoccupations que je suis seule à gérer au regard de nombreuses institutions publiques démissionnaires

    0

    0
  5. Zobry dit :

    @citoyen 93
    « Il faut travailler en amont en luttant contre l’échec scolaire, en proposant des solutions de formations pérennes. « 
    Oui bien sûr; mais quid de ceux qui ont loupé le coche; quid de ceux qui viennent d’autres pays et n’ont pas été ou peu scolarisé….
    Donc, une intervention policière est nécessaire ne serait-ce que pour éviter une installation régulière au coin de la rue, installation souvent jamais dérangée et qui donne l’impression que le territoire est acquis.
    Et pourquoi l’habitant landa doit supporter tout ça ?
    La paix sociale façon coco ?

    0

    0
  6. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.

    La drogue s’est installé dans les quartiers dits « populaires » selon la municipalité, mais pour moi, il faut appeler un chat un chat, c’est des quartiers pauvres.

    La ville de Saint Denis avait des populations en difficulté mais la majorité travaillaient. Et qd la pauvreté s’est installé durablement dans la ville, le trafic de drogue s’est installé durablement dans la vile.
    Ce constat fait, il faut parler de l’avenir. Je pense que le ménage sera fait sur Saint Ouen, le trafic se déplacera sur Saint Denis, inexorablement, avec tout les problèmes que cela engendrera. Lutte de pouvoir, règlements de compte de la rue, etc, etc… Tous cela en centre ville prés du métro.
    On a pas entendu nos élus parler des conséquences de ce qui se passe à Saint Ouen (qui fait partie de plaine commune).
    Ce qui me semble pas commun tout de même, c’est qu’un maire élus depuis 1 an a réussi à mobiliser les acteurs publics pour changer (je ne dis pas résoudre) les problèmes de drogues dans sa ville.
    M. PAILLARD et M. BRAOUEZEC, j’ai pas le souvenir d’une opération aussi importante (médiatiquement).

    @citoyen93, Légaliser ou dépénaliser serait une solution mais j’ai du mal à mesurer les conséquences d’une telle mesure en France.
    Je ne crois pas que les expériences puissent se dupliquer d’un pays à un autre.

    0

    0
  7. Lila dit :

    Dimanche matin, devant Go Sport des jeunes merdeux agressent mon neveu de 16 ans.

    Bilan de cette opération musclée : coups et blessures + vol de carte bleue, CNI, téléphone.

    Dans ce cas de figure la réponse à ce problème de délinquance qui ne date pas d’aujourd’hui n’est pas la répression ? Non mais si maintenant les habitants se mettent à penser de cette manière il reste qu’une seule chose à faire : se faire justice soit même !!!

    La tolérance a ses limites or elle devient une fatalité !

    0

    0
  8. citoyen93 dit :

    @Azzedine,
    Pour moi la dépénalisation du Cannabis est une évidence. Je vais même plus loin, je suis pour la légalisation pure et simple de ce produit.
    @Lila et Zobry,
    Je comprends votre exaspération et je la partage.
    L’intervention policière est bien évidemment nécessaire mais la lutte contre le trafic de drogue n’est pas qu’une question de moyens policiers.

    0

    0
  9. suger dit :

    @citoyen93 : je veux bien qu’on débatte d’une éventuelle dépénalisation du cannabis, mais, à mon humble avis, elle n’est pas pour demain… Et qu’en serait-t-il pour les autres stupéfiants : cocaïne, crack, etc… On ne dépénalise pas, je suppose ! Alors, aujourd’hui et pour quelques temps encore, la seule solution, au-delà de la prévention qui sauve quelques individus (et c’est important), est l’intervention de la police et les condamnations des juges.
    Ce que dit Azzedine est particulièrement juste : au bout d’un an à peine, le maire de Saint-Ouen qui est un opposant politique au gouvernement a obtenu une intervention forte de l’Etat. A Saint-Denis, la dernière intervention de ce type, dans le quartier de la Gare, avait dû être obtenu par une association de quartier, Sans Crier Gare, et grâce à l’acharnement de sa présidente sam.
    La municipalité n’a rien fait et a laissé s’étioler le dispositif mis en place. Ils ne savent que dénoncer l’Etat et faire signer des pétitions. Où est leur efficacité ? A quoi servent-ils pour lutter contre les trafics de drogue, la prostitution de rue, l’insécurité ?
    Et on se demande pourquoi tant de municipalités dans le 93 ont changé de bord politique en 2014… Malheureusement, à quelques dizaines de voix, cela n’a pas été le cas à Saint-Denis et nous en payons tous les conséquences. Certain(e)s qui s’expriment ici devraient peut-être réfléchir à leurs attitudes lors des dernières élections municipales !

    0

    0
  10. reveplus dit :

    @ lila pense pour votre neuve qu il puisse ce remettre de ce traumatisme , et que les auteurs puissent être arreter ( même si dans le quartier du marche ou au alentour des carrefour cela arrive souvent malheureusement tous les jours ,

    La répression et l’action des la police a st ouen nous le savons va délasser le point de deale vers notre ville déjà bien gangrener par les trafic ,
    l’ échec scolaire et la démotivation de certains jeunes de notre ville qui rêve comme les aine ou les rappeur de certain clip que j ai pu regarde qui mettre en évidence et en valeur les trafics et la vente de stupéfient , la violence , et mémé l’ incitation au meurtre au règlement de compte ( regarde yo….. Fmc et vous verrais ce donc certain peuvent faire comme clip de propagande a l’incitation de notre jeunesse )
    sais un marche fleurissent qui rapporte bcp donc certains jeunes peuvent être tenter par la faciliter et l’illégalité
    Quand a savoir si la dépénalisation serais une solutions je ne sais pas si a long terme si cela es la solution

    dans le collège de mon fils des agents de police son venu en

    début d’année faire de la prévention en insistant les ce qui es suprasensible par la loi , cela a eu son effet ) personnellement je parle bcp a mes enfants et j ai pu expliquer les risque du cannabis sur le cerveau et le dommage que cela peut engendrer ce

    Perso je suis pour les interventions muscler car je pense que le laisser faire et jouer la politique de l »autruche de notre municipalité n’a fait qu »agrave l’implantation des point de deale
    cette jeunesse qui a perdu ces reperd et nous ne devons pas les insister dans le sens ou même si la misère social es difficile ( je parle en connaissance de cause )
    Et victimiser et trouver des excuses n’est pas ce qui pourrais être productif , la jeunesse a de potentiel , ils serais bon de les encourager dans ce sens , certes l’avenir peut parait sombre et ne voyant pas du positive mais comme je le dit a mes enfants il faut partie avec un bon bagage même si le chemin sera rude (je parle de diplôme et je les encouragerais dans ce sens )

    0

    0
  11. Habitant dit :

    @citoyen93
    Saint-Denis est réputé pour son crack et sa cocaine, j’espère que vous n’allez pas demander leur légalisation…lol
    A st-denis ça fait 20ans qu’on fait de la prévention, force est de constater que ça ne fonctionne pas (la prévention de cette municipalité c’est d’inciter les jeunes à faire du Rap, ce rap qui met en vedette les dealer et l’argent facile) pire ça ne fait que s’aggraver, il serait temps de penser à une autre solution.

    0

    0
  12. citoyen93 dit :

    @tous,
    Je suis évidemment pour les interventions policières sur les lieux de deal. La présence des forces de l’ordre en permanence dans les lieux de passage du type esplanade de la gare, rue de la République sont à encourager.
    L’urgence étant de sécuriser les quartiers qui en ont grand besoin.
    Je comprends l’exaspération des riverains qui ont à supporter des nuisances qui ont un impact négatif sur leurs quotidiens.
    Je suis d’accord pour ce constat.
    Toutefois, je maintiens que voir la lutte contre le trafic et l’usage de produits stupéfiants sous l’angle policier me semble insuffisant.
    La réponse doit également être sociale et éducative.
    Le constat d’aujourd’hui est un constat d’échec.
    Echec économique, social et sanitaire.
    Attention aux réactions motivées par un sentiment « d’immédiateté » qui peuvent se comprendre mais qui auront finalement un impact très limité sur du long ou moyen terme.

    0

    0
  13. bill dit :

    Vos commentaires mettent en lumière le problème que nous avons avec le cannabis en France.

    Lorsqu’on parle de dépénalisation / légalisation, on se fait immédiatement traiter d’irresponsable qui veut des dealers partout. Je ne pense pas que Citoyen93 apprécie plus que Lila de voir les dealers pourrir la vie des habitants. Par contre, on peut tous constater l’inefficacité des actions actuelles. Comme vous le dîtes, on peut frapper fort pendant quelques temps, avoir des policiers en permanence en bas des immeubles. Les habitants de ces immeubles seront contents jusqu’au moment où une autre urgence demandera la présence des policiers et de toute manière les dealers se seront déplacés et pourriront la vie de nouveaux résidents. On peut continuer comme ça indéfiniment en dépensant des sommes folles pour au final être le pays européen le plus consommateur de cannabis notamment parmi les jeunes et avec des cités complètement gangrénées par les dealers et leur violence.

    Autre solution, on légalise avec des bureaux de cannabis sur le modèle du tabac, autre drogue légale. Et surtout on fait de la vraie prévention, autre que « c’est pas bien, c’est illégal ». Les jeunes doivent connaître les dangers de la consommation pour leur cerveau, leur santé et les effets qui peuvent être pervers pour leur vie s’ils ne modèrent pas leur consommation tout comme l’alcool.

    En cas de légalisation, cela éliminerait tous les points de deal cannabis, on pourrait alors se concentrer sur les drogues « dures » qui sont un peu plus difficiles à faire venir sur notre territoire, font des dégâts notoires dans la vie des consommateurs et ne sont pas consommés par des millions de Français.

    Avec le cannabis, nous répétons la bêtise de la prohibition aux US. A partir du moment où l’usage est largement répandu parmi toutes les couches de la société, qu’il est légalisé chez les voisins, qu’on peut le produire soi-même, comment espérer l’éradiquer de France ? 

    0

    0
  14. citoyen93 dit :

    @bill
    On est d’accord.
    Pour reprendre mon propos et alimenter le débat, la France est un des pays d’Europe où l’on consomme le plus. En tant qu’enseignant et également père de famille, je constate la pauvreté des dispositifs en matière de prévention dans les collèges, lycée et université. Cela se vérifie également avec l’alcool et la sexualité.
    Evidemment cela ne va pas changer fondamentalement les choses dans l’immédiat pour le Dionysiens qui subit les nuisances liées à la toxicomanie.
    Mais sur le fond, je reste persuadé que la lutte contre la toxicomanie s’insère dans des dispositifs alliant la prévention, la formation, l’économie, le social.
    Vous pouvez faire comme le maire de New-York qui a quasiment viré tous les junkies de la ville, ce n’est pas pour autant que l’on ne se drogue pas.
    L’héroïne n’a jamais été aussi bon marché sur les trottoirs du Bronx où à la cité Saint Rémy à Saint Denis (haut lieu du deal d’héroïne dans le 93).
    La lutte contre la toxicomanie n’est pas qu’une affaire policière.
    Elle doit s’inscrire dans une démarche globale ou les élus, l’état, la région, l’Europe, le secteur associatif, l’éducation nationale sont parties prenantes.

    0

    0
  15. BB dit :

    @Habitant : non mais la politique de « prévention » de la mairie c’est juste de la grosse blague pour se donner bonne conscience, teinté d’un paternalisme navrant.
    Au lieu de miser sur l’intelligence de cette jeunesse et sa volonté de s’affranchir, on la complait dans le cliché et la victimisation… Spirale de la complaisance et du renfermement sur soi, le quartier et le deal comme seul bouée.

    0

    0
  16. Gabriella dit :

    Je me souviens avoir lu que l’ex-maire communiste de Saint-Ouen courait elle-même après les dealers pour les appréhender , franchement quand on pense
    à notre propre municipalité…..cela prête à rire (jaune) . Un peu avant les municipales, les habitants de Saint-Ouen (je ne sais pas comment on les appelle) sont descendus dans la rue avec des banderoles pour exprimer leur ras-le-bol. Il y a du chemin à parcourir……

    0

    0
  17. Lila dit :

    Donc si j’ai bien compris il faut sacrifier des générations en attendant la mise en place des dispositifs en matière de prévention dans les collèges, lycées et université…
    et même si le dionysien subit des nuisances liées à la toxicomanie il doit néanmoins être patient mais surtout compréhensible.

    citoyen93, je ne suis pas certaine de vous comprendre.
    Le crack installé à la gare en 2008 qui a donné naissance à l’association SCG n’est-il pas le même que celui qui s’est installé dans nombreux quartiers de la ville dont le mien boulevard Carnot désormais devenu zone de non droit où se sont installés tous les consommateurs de crack ?

    Dites-moi si je me trompes citoyens93, dans l’article : http://www.google.fr/url?sa=t&r… article écrit en 2009; Les commentaires qui suivent évoquent uniquement la responsabilité des élus locaux et comme unique responsables les logements vétustes, dégradés, taudisés occupés par des populations à la marge de notre société. A aucun moment il est évoqué la dépénalisation du cannabis et des dispositifs de prévention pour lutter efficacement contre le trafic des drogues dures comme vous l’avez vous même évoqué.

    Je vous laisse lire deux posts d’un certain citoyen93 probablement une autre personne parce que ses messages sont complétement différents des vôtres.

    Alors je le dis de nouveau, est-ce que les dionysiens sont obligés de vivre avec ce trafic ?

    Pour finir, je cite la dernière phrase de cet article :
    « Personne n’aimerait que ses enfants touchent à ce poison…ici la tentation est bien forte sans aucune structure adaptée pour prévenir… »

    Et bien, c’est de cela dont il s’agit ! Et même si cet article évoque les structures adaptées pour prévenir et guérir, je ne peux m’empêcher de penser à ce poison simplement parce que nos enfants ne sont pas à l’abri ni d’un dérapage ni d’une agression.

    Merci.

    0

    0
  18. Claudine Saur dit :

    @ Gabriella ,
    Si vous initiez une telle action ,nous serons nombreux à y participer ,dont moi.
    N’attendons pas des autres , ce que nous pouvons FAIRE NOUS-MÊME !
    A bientôt , donc .
    Claudine SAUR POSPIECH .

    0

    0
  19. bill dit :

    Lila, nous parlons du cannabis et vous parlez du crack, cela n’a rien à voir…

    0

    0
  20. Habitant dit :

    @BB
    Oui et si par malheur cette jeunesse Dyonisienne réussit socialement et souhaite élevé des enfants, la seule solution qui lui reste est de partir, car qui souhaiterait élever des enfants aux coté des dealers de cracks, toxicomane et autres…
    @Gabriella
    les habitants de st-Ouen sont les audoniens

    0

    0
  21. citoyen93 dit :

    @Lila
    Oui j’ai bien lu mes précédents posts et je les assume pleinement et je ne vois pas en quoi ils seraient en contradiction avec les posts actuels.

    0

    0
  22. reveplus dit :

    le collective s’appel Saint Ouen Debout https://www.facebook.com/profile.ph

    Le collectif de mamans de Saint-Ouen a été reçu par le mairehttp://www.leparisien.fr/saint-ouen

    https://www.youtube.com/watch?v=KZX

    Es ce que d’autre asso telle que scg es en place a st denis ? pourquoi pas ne pas prendre contacte avec ses assoc donc cette de st ouen et faire des actions dans ce sens ? je serais prete comme le propose Claudine saure d y participer et je suis sur que plusieurs habitants de nombreux quartier qui son lasse et qui on peur pour leurs enfants serais pret a y participer

    0

    0
  23. bob dit :

    45 % D’augmentation des impots locaux à st ouen par le nouveau maire de droite. les audoniens paient très cher les caméras, on fera le bilan de celles ci dans quelque mois. les dionysiens sont ils prets à payer ce prix ?

    0

    0
  24. suger dit :

    @bob : c’est faux ! Il n’y a eu aucune augmentation des taux d’imposition à Saint-Ouen en 2014 et le budget 2015 est en débat. En février, le débat d’orientation budgétaire à Saint-Ouen a porté sur les économies que doit faire cette ville pour rétablir sa situation budgétaire et faire face à l’énorme dette laissée par la précédente municipalité (à un point tel qu’elle n’avait plus accès au crédits bancaires pour sa trésorerie et qu’elle risquait d’être mise sous tutelle). Et attendez le vote du budget en mars pour annoncer des augmentations d’impôts hypothétiques.
    Petit rappel : Le rapport de la Chambre régionale des comptes d’Ile-de-France concernant la ville de Saint-Ouen en 2012 (cette commune avait pour maire l’élue communiste Jacqueline Rouillon depuis 1999 pointe un endettement qui a atteint «des niveaux inquiétants» après une hausse d’un tiers entre 2007 et 2009. Elle demande un suivi rigoureux des travaux d’urbanisme en cours, comme l’ambitieux aménagement des docks de Saint-Ouen afin d’éviter un «sinistre budgétaire».
    Nous sommes loin, très loin de la question des caméras de vidéoprotection . Alors, bob, si vous êtes opposé à ce moyen d’améliorer la sécurité des dionysiens, essayez de trouver des arguments un peu plus solides et éviter les mensonges sur une ville voisine !

    0

    0
  25. Lila dit :

    Bill,

    Telle que soit la drogue vendue et consommée je le redis tranquillement :

    Parler de dépénalisation du cannabis et de dispositifs qui à terme « règleront » le problème de la toxicomanie est sans rapport avec l’article que nous commentons et comme le dit à juste titre suger je le cite « Et qu’en serait-t-il pour les autres stupéfiants : cocaïne, crack, etc… n’a rien à voir avec le trafic de crack sauf que On ne dépénalise pas, je suppose ». n’a rien à voir avec ce qui se passe à Saint-Denis.

    Des drogues dures prolifèrent dans notre ville ; il y a urgence à les enrayer.

    On ne peut parler de tranquillité publique sans évoquer ce fléau qui occupe largement l’espace public.

    Entre dépénaliser le cannabis et vivre quotidiennement avec des consommateurs de drogues dures je le dis de nouveau je ne souhaite pas que mes enfants servent de cobayes pour que la vente du cannabis ne soit plus un trafic mais une vente réglementée et encadrée.

    Le sujet porte sur une opération anti-drogue visant vendeurs et consommateurs et ne parle à aucun moment de cannabis.

    Des drogues dures circulent dans notre ville, vendeurs et consommateurs vivent dans l’illégalité en toute impunité, est-il interdit d’en parler ?

    
    

    Autant vous dire, je suis tout à fait partisane pour des interventions policières et judiciaires parce qu’à ce jour aucun gouvernement de droite comme de gauche n’a su prendre les décisions nécessaire pour mettre en place des politiques en matière de santé publique et de prévention en tous les cas jusqu’à présent.

    Le citoyen lambda n’a pas à supporter ce trafic.

    0

    0
  26. Lila dit :

    citoyen, je dis simplement que vos messages de 2009 ne parlent pas du tout de dépénalisation du cannabis de dispositifs en matière de prévention dans les collèges, lycée et université. Cela se vérifie également avec l’alcool et la sexualité.
    Je dis aussi qu’en 2009, Samira a eu le courage de « dire non au crack » du collectif d’habitants est né l’association SCG…
    J’assume pour ma part ne pas avoir son courage sa patience pour autant je crie haut et fort que la situation devient invivable à boulevard Carnot qui est le résultat du déplacement du crack de Paris (Stalingrad, la Chapelle…) vers la gare maintenant dans nombreux quartiers de la ville n’est plus vivable et qu’en aucune manière nous riverains nous avons à vivre avec des toxicomanes.

    Une dernière chose citoyen, le problème d’héroïne à Saint-Rémy a commencé dans les années 80 cités Romain Rolland, Saint-Rémy, la Saussaie, la Courtille pour les plus gros trafics et décès de toxicomanes et bien d’autres quartiers de la ville.
    A cette époque, les pouvoirs publics ont laissé à l’abandon ces quartiers fragiles aussi comment voulez-vous croire en un parti politique ou un autre. Tous sont dans l’incapacité de résoudre cet énorme problème qui tue nos enfants crée des ghettos au sein même de ghetto.

    Voila citoyen93 ce que je voulais vous dire.

    0

    0
  27. max dit :

    Juste un coup de comm. Cazeneuve peut se montrer, mais cela ne mène à rien de concret sur le fond. Je reviens de province et cela déprime un peu de revenir ici. Mais bientôt…

    0

    0
  28. Gabriella dit :

    Claudine Saur,
    Je ne pense pas qu’à mon âge qui n’est pas canonique mais qui est senior plus plus je puisse « initier une telle action » mais ce blog nous prouve tous les jours
    que l’on pourrait véritablement faire bouger les choses mais sommes nous assez nombreux ?
    Comme l’a dit Suger, les élections municipales étaient l’occasion rêvée de changer l’équipe en place et que s’est-il passé? pourquoi encore tant d’abstentionnistes ? on dirait que la population dionysienne n’est pas prête
    sera-t-elle prête un jour ? je suis en colère parce que quelques électeurs que je
    connais qui ne juraient que par notre maire sont allés voir  » si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs  » d’un autre côté ce sera toujours des votes en moins.
    La question que je me pose aussi c’est qu’à Saint-Denis la propagande de la mairie avec le JSD fait qu’à mon avis beaucoup de dionysiens qui partent tôt le matin et rentre tard le soir avec des WE très occupés et on en connaît tous
    ne se rendent pas vraiment compte de ce qui se passe dans leur ville et moi-même, il y a douze ans quand je travaillais encore je ne me rendais pas vraiment compte et depuis les choses ont bien dégénérées.
    Voila Claudine, c’est sympa à vous.
    Habitant Merci pour les audoniens

    0

    0
  29. suger dit :

    @lila : je ne partage pas le point de vue de « citoyen93 » sur la possible dépénalisation du cannabis, mais votre acharnement contre lui (allant jusqu’à fouiller les archives du blog pour rechercher ce qu’il a écrit en 2009, il y a 5 ans !) me paraît suspect…
    Vous dites critiquer tous les partis et mettez en cause les « pouvoirs publics », mais bizarrement vous ne critiquez jamais la municipalité ! Vos attaques contre « citoyen93 » serait-il lié au fait qu’il s’est opposé fermement dans ses messages à la municipalité ?…
    J’aimerais bien savoir d’ailleurs si, oui ou non, vous êtes favorable à l’installation rapide de la vidéosurveillance à Saint-Denis (qui ne résoudra pas tous les problèmes mais aidera beaucoup la police nationale dans son action contre la délinquance et notamment le trafic de drogue). Votre réponse m’intéresse beaucoup car vous nous avez fait, ici même, la promotion de B. Bagayoko (alors candidat aux départementales) qui est le leader des opposants à la videosurveillance au conseil municipal et qui saisit toutes les occasions pour mettre en cause la police nationale.
    Se plaindre d’une situation insupportable est compréhensible, mais quand on le fait sans en tirer les conséquences politiques locales, cela devient incohérent ou hypocrite.

    0

    0
  30. Lila dit :

    suger,

    Je viens de lire votre message je vous ai beaucoup lu j’ai supporté à nombreuses reprises vos remarques humiliantes allant même jusqu’à insulte « courtoise » j’ai toujours pris le temps de vous répondre mais concernant votre dernier message je vais le prendre encore plus pour vous faire une réponse qui ne relèvera ni de l’incohérence ni de l’hypocrisie.
    vous parlez d’acharnement alors que vous l’êtes vous même envers toutes les personnes qui ne vont pas dans votre sens alors votre message mérite bien une réponse claire sincère et personnelle. J’espère qu’il sera publié.
    A tout à l’heure.

    0

    0
  31. bill dit :

    On peut aussi se poser la question de la volonté politique d’éradiquer le deal. Combien de familles à St Denis bénéficient du trafic de leurs enfants ? Certains quartiers sont calmes parce que les dealeurs imposent leur loi afin d’éviter la venue de la police. Quelle est la véritable volonté de mettre un coup de pied dans la fourmilière ? 

    0

    0
  32. Habitant dit :

    @lila
    Concernant votre soutient à B. Bagayoko, qui fait tout ce qu’il peut pour bloquer l’installation des caméras et victimisé les voyous, dealers et autres…j’aimerai aussi avoir une réponse à la question de Suger, car j’ai bcp de mal à vous suivre, d’un coté vous voulez plus de policiers, plus de sécurité pour vos enfants et d’un autre vous soutenez un type qui veut moins de policiers, pas de caméras et pas de sécurité…?? Merci de nous éclairer car on ne comprends rien

    0

    0
  33. Bel-Air dit :

    Je trouve hallucinant que le maire de St-Denis ne parle pas de ce qu’il se passe à St-Ouen. Il me parait évident que le deal sera forcément reporté à St-Denis. En tout cas ce n’est pas demain la veille que nos petits dealers de quartier vont se sentir menacés. Il est facile de les repérer mais il est aussi facile pour eux de repérer les nouvelles têtes. Il vaut mieux pas trop se la ramener. Ce sont des personnes intelligentes qui profitent du système. Si seulement cette intelligence pouvait être mise au profit d’autres domaines d’activité! Quel gâchis! Je suis de plus en plus persuadée que la prévention est importante mais il ne faut pas se leurrer : encore faut-il qu’il y ait une proposition à la hauteur (une activité qui ramène des pépettes, la tunes, l’argent, appelez-ça comme vous voulez) C’est tout ce qui compte pour eux et pour la génération qui arrive même quand elle dorée! Vu et entendu de très nombreuses fois… Les filières professionnelles sont elles à la hauteur aujourd’hui en France ? Donne-t-on aux petits patrons la possibilité de former autant de stagiaires qu’ils le souhaiteraient? Ces stagiaires ont-ils une compensation assez élevée qui leur permettrait de vivre décemment en tant que jeunes adultes autonomes? Peut-on continuer à se former sans risquer de perdre son emploi ? Des solutions existent mais dans la réalité ce n’est absolument pas fluide. Je sais, je m’éloigne du sujet. On est dans l’urgence…oui oui

    0

    0
  34. citoyen93 dit :

    @lila,
    Restons décontractés et buvons bien frais à St Tropez 😉
    Je ne vois pas bien « l’embrouille » entre mes commentaires de 2009 et ceux d’aujourd’hui.
    Visiblement, on est dans des petites querelles à « trois francs six sous » qui n’intéressent personne.
    Plus sérieusement :
    Oui à la vidéo surveillance si celle-ci peut apporter des éléments de réponses concrèts aux problèmes liés à la sécurité.
    Oui aux opérations de police sur les lieux de deal.
    Pour élargir la réflexion, je dirai que ces moyens mentionnés plus haut n’ont de l’intérèt que s’ils sont couplés à la résorbtion de l’habitat insaluble, en luttant contre l’échec scolaire, à une réelle politique de prévention sur la plan sanitaire.
    Cela doit également passer par un combat contre la ghettoïsation des quartiers.
    Je rajouterai une mise en place d’une dynamique d’insertion par l’économie totalement en panne sur le territoire Plaine Co.
    Si les élus de cette ville pouvaient également arrêter d’avoir une politique de bétonisation en densifiant un peu plus un territoire qui en ait déjà laaaaargement pourvu.
    A partir d’une problématique de descente de police à Saint-Ouen, si on élargit le débat, on arrive tout de suite à une montagne à gravir.

    0

    0
  35. Bel-Air dit :

    Vous pouvez comptez sur les dealers pour redoubler d’imagination pour gagner de l’argent autrement en cas de légalisation du cannabis! Je ne suis pas pour autant opposée à cette légalisation mais c’est non seulement insuffisant mais c’est surtout périlleux si derrière il n’y a pas d’autres dispositifs.

    0

    0
  36. bill dit :

    L’opération nettoyage de St Ouen continue avec en ligne de mire : décourager les consommateurs de venir acheter sur St Ouen. A votre avis, ils vont aller où les consommateurs si St Ouen n’est plus la principale source de cannabis ?

    Saint-Ouen : 19 acheteurs de cannabis verbalisés en trois heures

    « La politique de harcèlement à l’encontre des consommateurs de cannabis prônée par le ministère de l’Intérieur se poursuit à Saint-Ouen. […]

    Lundi après-midi, une nouvelle opération conjointe entre la police et les douanes a eu lieu en plusieurs points de cette commune classée en zone de sécurité prioritaire (ZSP).

    En trois heures, entre 15 heures et 18 heures, 19 acheteurs ont été arrêtés en possession d’herbe ou de résine de cannabis.[…] Le montant de l’amende peut aller de 10€ à 20€ par gramme, selon le produit. Au total, lundi, 56 g au total de cannabis ont été saisis.

    C’est la seconde opération anti-consommateurs menée à Saint-Ouen depuis le 14 mai. Jeudi dernier déjà, 56 acheteurs avaient été contrôlés et 49 d’entre eux, dont 4 mineurs, avaient dû s’acquitter d’une amende douanière.

    Suite à la vague de violences qui a secoué la commune ces dernières semaines, la présence policière continue par ailleurs d’être renforcée. Près de cinquante policiers des compagnies républicaines de sécurité sont ainsi toujours présents sur la ville.

    0

    0
  37. citoyen93 dit :

    @Bel-Air,
    Oui je suis d’accord sur la multiplication de dispositifs en cas de dépénalisation du Cannabis.
    La dépénalisation n’a aucun intérêt si cela n’est pas couplé à une multiplicité de moyens coercicifs visant à lutter contre son usage.

    0

    0
  38. Claudine Saur dit :

    @ Suger ,
    Je suis en train de relire les archives et je me dis ;Quel mal y a-t-il à les RELIRE ces archives ? Elles sont PARJOIS très instructives sur l ‘ évolution de certains internautes ! Ainsi ,moi , depuis que vous m’avez « LACHEE  » avec vos  » A_PRIORI sur moi  » je peux SEREINEMENT vous remercier (pas plus tard que ce matin ) de votre post concernant l’IUT de St Denis . ?
    Lila (que je ne connais pas , je le jure ! ) aurait-t-elle pris ma place ?
    Restons ZEN et méfions nous des  » a-priori  » . . .

    0

    0
  39. citoyen93 dit :

    @Claudine,
    Je n’ai aucun priori auprès de quiconque sur ce blog.
    Chacun s’exprime comme il l’entend, l’idée étant de faire avancer le débat dans un esprit constructif.
    Par ailleurs, je ne vois aucun inconvénient à ce qu’on aille chercher des posts datant de 2009 me concernant.
    Je les assume pleinement et ne sont absolument pas en contradiction avec ce que je dis aujourd’hui.
    Je n’ai d’ailleurs pas à les justifier.

    0

    0
  40. Lila dit :

    Je ne prends la place de personne, quand certains font de la politique de droite comme de gauche à titre personnel car il s’agit de cela (ou alors il faudrait me démontrer le contraire) d’autres (habitants) devraient les conforter ? Je ne mange pas de ce pain !
    Je pense avoir ma place à Saint-Denis depuis 1961 mes parents depuis les années 40, je crois également avoir une vision très réaliste de la ville aussi je n’ai de leçons à recevoir de personne surtout n’ai besoin d’aucun parti politique pour vivre heureusement !!!

    Suger, je vous ai dit vous répondre plus tard je le ferai donc en dehors de mon temps de travail. Une réponse brève qui méritera d’être claire.

    Quant à citoyen qui se dit zen avec sa petite introduction :
    « Restons décontractés et buvons bien frais à St Tropez 😉
    Je ne vois pas bien « l’embrouille » entre mes commentaires de 2009 et ceux d’aujourd’hui.
    Visiblement, on est dans des petites querelles à « trois francs six sous » qui n’intéressent personne. Plus sérieusement »
    Oui citoyen plus sérieusement continuez à vouloir refaire le monde Aldous Huxley et William Shakespeare vous auraient admirablement encouragé.

    A tout à l’heure. Lila

    PS : il serait dommage de ne pas poster ce message qui cela dit en passant à citoyen93 ne relève pas  » des petites querelles à « trois francs six sous » qui n’intéressent personne. »
    Manifestement vous semblez tenir la plume bravo mais cela ne vous permet pas de m’insulter;

    0

    0
  41. Zobry dit :

    Saint Denis, ville de la musique classique ?

    http://www.dailymotion.com/video/x1

    0

    0
  42. citoyen93 dit :

    @Lila,
    Loin de moi l’intention de vous insulter et désolé si vous l’interprétez de cette manière.
    Ce n’était absolument pas mon objectif.
    Vous avez ressorti des posts que j’avais publié en 2009.
    Pas de problème, si cela peut alimenter le débat alors tant mieux.
    Votre dernier commentaire me laisse dubitatif. En dehors de l’erreur d’interprétation que je vous pardonne, vous ne dites pas grand chose. Vous vous en prenez à moi ou à Suger (que je connais pas). Je pense que vous vous trompez de cible et dans votre précipitation vous en oubliez l’essentiel, c’est à dire débattre en apposant des arguments convaincants, ce qui est loin d’être le cas.
    Elargissons le débat en sortant des querelles de personne pour en revenir à ce trait d’actualité.

    0

    0
  43. Claudine Saur dit :

    @ citoyen 93

    Je crois qu'il y a confusion ou que  je m'exprime mal !

    1 / Mon post s’adressait à Suger qui ,lui ,comprendra l’expression A-priori ( anciens )
    2/ Si je regardais les archives,c’était dans le but de me chercher un pseudo peu usité et original ,( Bill comprendra )
    3 / Les textes ne M’INTERESSENT PAS , et en 2009 je ne connaissais pas ce site que je ne fréquente que depuis fin 2013 .

    4 /Pour Lila ,

    Ma remarque :"  LILA aurait-elle pris ma place " était une simple "allusion" à Suger pour l'êpoque

    où son acharnement m’était destiné parce que je n’allais pas toujours  » DANS SON SENS  » .

    Mais ,c’est du passé : RESTONS ZEN .

    0

    0
  44. suger dit :

    Si la moindre critique d’une position est considérée comme une « insulte » par certain(e)s intervenant(e)s, je ne vois pas très bien comment il peut y avoir débat. Si ce qui intéresse certain(e)s est non d’avancer des arguments contre d’autres arguments mais de personnaliser le débat pour critiquer des personnes, alors je comprends mieux pourquoi la démocratie fonctionne si mal dans notre ville.
    Mais je crois comprendre pourquoi certain(e)s veulent éviter le débat, veulent brouiller les échanges d’opinions par des attaques personnelles : cela permet d’éviter de répondre à des questions précises et simples, d’avancer masqué pour empêcher la mise à jour des responsables de la situation de la ville.
    Alors je repose ma question à Lila : oui ou non, est elle favorable à une installation rapide de la vidéosurveilllance à Saint-Denis, et si non pourquoi ? Avec des arguments et non des propos sans rapport avec ce sujet, si possible…

    0

    0
  45. Lila dit :

    Un peu de temps à consacrer à suger qui enchainent sans même me laisser le temps de répondre à son premier message qui portait sur le trafic de drogue et qui dérive sur l’installation rapide de la vidéosurveillance simplement parce qu’à son sens je suis le porte-parole de Bally Bagoyoko à qui j’ai fait sa promotion lors des départementales. Et vous suger vous avez fait la promotion de quel parti ou homme politique ?

    Alors vous voulez savoir si je suis pour l’installation rapide de la vidéosurveillance ? Et bien je sais que vous n’aimez pas mais je vous conseille de fouiller dans les archives du blog vous y trouvez votre réponse, cela m’évitera de répéter ce que j’ai dit à plusieurs reprises.

    Maintenant en ce qui concerne les élus de la majorité municipale : d’abord je n’ai pas à me justifier monsieur le professeur ensuite je vous demande de vous reporter au secret de l’isoloir !

    Au risque de vous décevoir suger si vous me dites quel parti politique peut faire basculer la ville et bien entendu il ne peut que s’agir que du vôtre alors je vous dirai si je partage votre point de vue !

    Pour finir, je ne critique pas les partis politiques je remets en cause les pouvoirs publics de droite comme de gauche. Je ne vous rappelle pas que ces pouvoirs publics sont des autorités qui dirigent l’administration générale de l’État et font appliquer les lois sur le territoire national et qu’à ce jour aucun n’a su faire preuve de fermeté pour enrayer le problème de la drogue.

    0

    0
  46. Thierryb dit :

    La personnalisation des débats ne contribue pas à leur sérénité…Je reviens ic après un mois (et un passage « physique » à St Denis, éprouvant car j’ai vu une ville dans un état encore pire qu’il y a trois ans) et je trouve que ça trolle un peu trop, surtout pour faire paravent aux critiques contre la municipalité. La ville n’a plus rien à voir avec celle que j’ai connu dans les années 80-90, avant la pente prise dans les années 2000. Rester en défense de cette municipalité et de ses choix dans le domaine de la gestion des populations, des choix d’urbanisation, c’est refuser de voir les évolutions négatives qu’ils ont entraîné.

    0

    0
  47. citoyen93 dit :

    Pour faire écho au dernier post.
    Je n’habite plus à Saint Denis depuis près de 4 ans mais lorsque j’y retourne, je suis systématiquement surpris par la dégradation de certains endroits de la ville.
    Le quartier de la gare est vraiment dans un état lamentable.
    Thierryb parle d’évolution négative, je rajouterai sans exagérer de descente aux enfers.
    Concernant la problématique de la toxicomanie sur le quartier de la gare. Je dis depuis le début ce qui est une évidence. La réponse doit être globale à condition qu’il y ait un début de commencement ce qui est loin d’être le cas.
    Les élus de cette ville sont dans une posture incompéhensible.
    Je suis interloqué par l’absence totale d’idées, de moyens.
    A partir d’un certain cap, on laisse de côté ces idées et on traite l’urgence avec intelligence et pragmatisme mais visiblement ils n’en sont même pas capables.
    C’est le vide intersidéral.

    0

    0
  48. Habitant dit :

    @lila
    On reconnait bien là les discours de cette municipalité, évitant le débat local à tout pris et tout remettre sur l’état comme si Braouzec et CO. n’avait rien à voir ds la décadence de cette ville.
    Je connais pas mal de ville voisine de St-Denis, qui malgré les méchants de l’état s’en sortent plutôt bien..

    0

    0
  49. Gabriella dit :

    Lila
    Le parti politique qui propose de sortir Saint-Denis de l’état où elle est, avait un
    programme, des propositions, a organisé des meetings, a discuté avec les dionysiens pendant des mois, ce parti politique pour appeler un chat : un chat
    était le parti socialiste les dionysiens pour la plupart ont voté pour lui parce qu’il représentait un espoir de changement mais depuis le début une campagne et propagande anti-gouvernementale ont joué en sa défaveur et le JSD n’a eu de
    cesse de le combattre, en plus certains ont cru que Georges Sali n’allait pas se
    rallier à la municipalité .Et il l’a fait ; alors depuis au moins 20 car cette
    municipalité dérape depuis au moins 20 ans, ON N’A PAS ESSAYE AUTRE CHOSE
    comment savoir alors si on pourrait ou pas agir sur la drogue, le communautarisme, l’emploi et sur tous les problèmes de cette ville qui je
    vous l’accorde ne viennent pas tous de sa mauvaise gestion mais quand même
    il faut avoir quelque chose (pour ne pas dire le mot) dans les yeux pour ne pas voir que cette ville doit être réhabilitée, on n’a pas d’autre possibilité que le choix des urnes doit-on continuer parce que ni la droite ni la gauche n’a
    la solution. Pour certains et excusez-moi cela parait être « parole d’évangile »
    cette mairie a une idéologie, protége les déshérités et le spectre de l’augmentation de l’immobilier, des impôts est toujours brandi et à cause de cela
    on continue et ceux qui paient des impôts doivent dire amen ou partir!!
    Lila, je ne suis pas affiliée au parti socialiste et moi je crois qu’il faut que Saint-Denis change de parti si ce n’est pas TROP TARD
    Merci de m’avoir lue

    0

    0
  50. Lila dit :

    Thierryb,

    j’ai toujours apprécié votre bon sens d’appréciation concernant notre ville dans laquelle vous avez vécu travaillé et dans laquelle je vis élève mes enfants et travaille toujours.

    Personnellement, je m’inquiète depuis fort longtemps des conditions dans lesquelles nous vivons d’autant que je fais partie de ces gens qui ne la quitteront jamais je me garde la liberté de ne pas donner la raison.

    Vous dites « Rester en défense de cette municipalité et de ses choix dans le domaine de la gestion des populations, des choix d’urbanisme… »
    Alors croyez-vous qu’un autre parti politique pourrait changer le cours de notre vie ?

    J’aimerai au moins une fois que ceux qui dénoncent la responsabilité des élus de la majorité municipale et dans un même temps les élus de couleurs politiques différentes qui l’ont rejoint au fil des temps en passant par les élus de l’opposition…se prononcent ouvertement pour un potentiel candidat capable de constituer une équipe qui saura relèverer le défi d’une ville meilleure pour tous ! Qui ne souhaite pas vivre dans un environnement sain ?

    Je trouve facile d’interroger les habitants citoyens de leur ville sans à avoir à se positionner et se prononcer soi-même.

    Je veux bien jouer le jeu signé de mon propre nom mais je suis lasse de lire des commentaires qui parlent toujours de la même chose.

    M’interdire de m’inquiéter de l’avenir de mes enfants de leur sécurité de leur environnement parce que je refuse d’être manipulée par les parties politiques et tous les partis et parce que je ne répond pas bêtement à ceux qui m’interrogent sur la vidéosurveillance les élus de la majorité ou opposition municipale cela devient épuisant.

    Je pense que nous sommes tous, femmes et hommes capables de redonner du sens à notre ville et vie à condition d’enlever toutes suspicions au final se transforment en une espèce de paranoïa.
    Mes messages n’intéressent peut-être personne en attendant ils suscitent de l’intérêt chez certains internautes.

    Merci

    0

    0
  51. Lila dit :

    Gabriella,

    Je vous remercie d’avoir eu le courage de donner du sens et des noms à votre message.
    Je vous ai lu avec beaucoup d’intérêt.
    Au passage pour répondre à Habitant je vois que les suspicions à tendance paranoïaque fonctionnent à fond mais bon ce n’est pas bien méchant.

    Au plaisir !

    0

    0
  52. bill dit :

    ce qui se passe actuellement à St Ouen est la preuve qu’une nouvelle municipalité peut changer le cours des choses. Au bout d’un an ils ont réussi à obtenir une mobilisation qu’on rêve d’avoir à St Denis. 

    Je ne pense pas que ce soit un problème de tel ou tel parti. Au niveau d’une ville, c’est un problème de volonté des élus. St Denis est communiste depuis 60 ans mais n’a pas toujours été ce cloaque. Tous les anciens parlent de la gestion impeccable de la ville avant Braouzec, du maire qui faisait le tour de la ville et appelait les agents pour signaler les problèmes. Notre problème a St Denis c’est que nous avons des idéologues et pas des gestionnaires. Dernier exemple en date : les voies du tramway bd Marcel Sembat. La ville a été incapable de mettre en place une déviation (le problème a tout de même duré plus d’une semaine). Résultat, les belles pelouses sont détruites (10000 euros de dégâts) et en plus la RATP craint des dégâts encore plus importants dans les installations souterraines qui feraient s’envoler les coûts de réparation.

    Nos élus préfèrent les grandes causes et grands discours mais ne mettent pas les mains dans le cambouis. On laisse pourrir les situations pour ne pas déranger. On n’exerce aucune autorité pour acheter la paix sociale. A St Denis, on ne parle que des droits, jamais des devoirs. Et en plus maintenant, pour couronner le tout ils se lancent dans les dérives communautaristes. Comme le rappellent certains internautes, d’autres villes que St Denis ont des populations en difficulté mais peu sont aussi mal gérées et la fameuse ambiance populaire est plus que mise à mal. Et n’oublions pas que malgré toutes les apparences, St Denis est une ville riche.

    Perso, je ne suis affiliée à aucun parti, je suis d’accord pour dire qu’ils ont tous été nuls au niveau national mais par contre, je crois en une équipe motivée et sincère au niveau municipal parce qu’à l’échelle locale, on peut et doit agir très concrètement. Nos idéologues municipaux se croient en permanence en tribune nationale, au soir de la grande révolution et en attendant ils ne font rien et même refusent certaines actions sous prétexte que ce n’est pas la faute des petits délinquants mais de l’état. Et nous alors, les habitants qui font face aux mêmes difficultés que les autres mais ne cédons pas à la délinquance et l’agressivité, n’avons nous aucun droit ??? Vous parlez de votre neveu agressé (je suppose que ce n’était pas à cause de la drogue même si votre commentaire est dans ce fil) et c’est quelque chose qui me mine. Me dire que mes enfants risquent de se faire agresser en allant acheter du pain, en sortant de l’école… Le résultat c’est que je ne les laisse jamais seuls dans la rue. Pourtant il faudra bien que je les lâche à un moment mais je n’y suis pas prête dans les conditions actuelles… De toute façon, la ville est dég…asse, c’est une honte de les montrer aux amis de passage et excusez moi mais la propreté est une des 1ères missions des élus mais cela ne les intéresse pas, mieux vaut organiser des réunions avec le PIR. 

    0

    0
  53. Habitant dit :

    @lila
    Vous répondez juste aux questions qui vous arrangent..
    Répondez à la 1ère, vous qui réclamez plus de sécurité pour vos enfants…
    pourquoi soutenez-vous un type comme bagayoko qui en demande moins, si moi je suis parano alors vous, vous êtes schizophrène..parfois Lila, parfois Paul..

    0

    0
  54. Lila dit :

    Vous avez raison Habitant il faut croire qu’il n’y a que la vérité qui blesse. Et pour votre gouverne Monsieur Bagayoko ne me fait ni manger ni travailler. Ensuite, cela vient parler de discussions de bases étages et bien on vole bien bas dans ce débat !!
    Merci de publier ce post pour ma part, il sera le dernier à l’attention de Monsieur ou Madame Habitant, j’ai pour habitude du débat démocratique or là on en est très loin.
    Lila BOUKAÏBA

    0

    0
  55. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.
    Sans préjuger des avis de chacun, je souhaitais remettre les choses dans leur contextes. @Habitant et Suger, chacun à le droit de soutenir ou d’avoir des amitiés avec des élus, c’est pas le problème fondamental. C’est un espace ouvert et je pense pas que sortir de vieux dossiers sert à grand chose.
    Lila, par sa démarche citoyenne lors des départementales, a prouvé qu’on pouvait débattre des actions de la municipalité. Je peux vous assurer, et j’en suis témoin, que les débats ont été ouverts, même si leurs portés est limité.
    Il a fallu 10 ans pour pourrir Saint Denis. Il en faudra autant malheureusement pour essayer de retrouver un semblant de sérénité dans la ville. Mais pour cela, il faudra des actions fortes.
    Je l’avais dit à Bally, les populations que vous essayez de protéger dans cet ville seront juste balayer si vous perdez la mairie. Et cela va d’une violence sans nom. Il était plutôt d’accord avec mon constat, il faut peut être que ça explose pour pour essayer de reconstruire une ville avec de nouvelles personnalités.
    D’ailleurs, il faut se poser une question fondamentale. Qui après Paillard et Braouezec??? Personnellement, je vois personne. Aucune personnalité ne se détache franchement au Front de gauche (du vieillissement des élus).
    Au final, il n’y aura pas besoin de prendre la ville, elle tombera d’elle même… Il reste encore 5 ans à patienter dans la crasse et l’insécurité.

    0

    0
  56. Lila dit :

    En en complément au message de Bill,

    Avoir peur de voir son enfant basculer dans la drogue ou la délinquance d’être en échec scolaire et se retrouver sans perspective d’avenir est un sentiment tout à fait légitime qui ne porte ni de nom ni de race ni de culture ni de religion encore moins de situation géographique et pourtant !

    Avoir honte d’inviter des gens chez soi dans un environnement dégueulasse rempli de poubelles qui débordent et déchiquetées dès 8 heures du matin est un sentiment légitime qui ne porte également aucun de ces signes.

    En revanche, continuer à suspecter accuser l’habitant d’être responsable de ce qui se passe dans notre ville, à ceux là je dis : la maison du peuple appartient normalement au peuple (je dis bien normalement) et installé en son sein le conseil municipal qui est une assemblée délibérante élue de la commune chargé de « régler, par ses délibérations, les affaires de la commune » (wikipédia).

    Je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, je pense avoir donné beaucoup de ma personne pour faire remonter des dysfonctionnements et pour ne pas rappeler à sam ce qu’elle a vécu je préfère pardonner pour ne jamais oublier ce qui m’est arrivée.

    Et pour ne pas revenir sur ce sujet, je dirais à suger que je suis totalement favorable à la vidéosurveillance suger à condition bien entendu qu’elle soit accompagnée de l »ensemble des moyens techniques, juridique et humains.

    Bonne soirée.

    0

    0
  57. suger dit :

    En réponse aux attaques personnelles de « Lila » (ex-« Paul ») et aux affirmations sans fondements à mon sujet de sa part, je souhaite rétablir quelques vérités.
    Je suis un vieil habitant du centre ville de Saint-Denis qui, à ce titre, intervient sur ce blog depuis longtemps. Je n’adhère à aucun parti même si, comme le montrent mes écrits sur ce blog pendant les dernières élections municipales, j’ai soutenu le liste Hanotin, qui me paraissait la seule capable de remplacer une majorité à bout de souffle, incapable de faire face aux problèmes de la ville et nuisible dans ses orientations pour Saint-Denis. C’est d’ailleurs cela qui me vaut l’intérêt marquée de quelques intervenants, comme « Lila » dont les liens avec la municipalité sont trop forts pour qu’elle en accepte la moindre critique.
    Comme beaucoup d’intervenants, la seule chose qui me motive à intervenir sur ce blog est le présent et l’avenir de la ville où j’habite et les polémiques nationales sont pour moi, ici, sans intérêt, sauf si elles ont des retombées pour Saint-Denis.

    0

    0
  58. Lila dit :

    Vous remarquez suger que nos commentaires respectifs ont été écrits à 4 minutes d’intervalle.

    Croyez-moi, je ne vous attaque pas j’essaye simplement de rétablir une vérité souvent trop masquée.
    Je ne suis la complice de personne si ce n’est de moi-même et de mes enfants que j’élève seule depuis trop longtemps.

    D’ailleurs si vous relisez mon message, vous comprendrez que je n’ai pas eu que des ami(e)s dans les élu(e)s de la majorité et comme je le dis souvent de partis politiques socialistes verts… qui au fil des temps ont rejoint finalement rejoint cette même majorité municipale.

    je ne suis pas encartée pour autant j’ai fait nombreuses fois la campagne du maire actuelle et de son prédécesseur. Les temps changent suger nous vieillissons tous et bien aspirons tous à une vie moins désordre plus saine.

    Je sais qui vous êtes suger, je vous salue régulièrement j’apprécie l’homme que vous êtes dans votre courtoisie et votre attitude envers autrui .

    Une fois rue Gabriel Péri, je vous ai demandé si vous étiez suger vous m’avez répondu non bien dommage suger nous aurions pu discuter de vive voix peut-être alors nous nous serions mis d’accord au moins sur une chose : notre amour pour notre ville.

    Peut-être ne sommes nous pas d’accord sur tout et encore c’est vous qui le dites en revanche nous le sommes sur un point également ma motivation à intervenir dans ce blog sur le présent et l’avenir de notre ville.

    Je vous remercie de vous êtes ouvert et bien entendu je vous prie de bien vouloir m’excuser si je vous ai froissé à travers mes messages.

    Respectivement.

    0

    0
  59. Claudine Saur dit :

    « C’est cela qui me vaut l’intérêt marqué de . . . » soyez plus précis , VOUS qui en connaissez « un rayon  » en attaques personnelles et affirmations sans fondements -Je peux en témoigner,vous en souvenez-vous ?
    Vous diriez les mêmes chose ,sans hargne ,vous vous feriez aussi bien comprendre que Thierryb dont je suis très heureuse de retrouver la signature ET la décence « sans personnaliser le débat »
    Mais il semble que ce soit plus fort que vous .Sachez que la vieillesse (et moi-même je ne suis plus très jeune ) n’excuse pas tout surtout quand elle veut se parer de  » l’expérience  » et qu’il n’est peut-être trop tard pour vous amender ; EN TOUTE CORDIALITE .

    0

    0
  60. goldo dit :

    Suger
    Bien d’accord avec vous.des cette ville on mélange tout et des que les pro paillard entendent une vérité ils nous traitent de racistes de fachos.dans ccettee. Ville il est impossible d appeler un chat un chat.goldo

    0

    0
  61. Habitant dit :

    @Lila, @Paul
    je ne suis pas blessé, mais lorsqu’on insulte gratuitement des personnes, il faut s’attendre un juste retour. Vu que vous avez commencé les insultes je vous retournerai votre propre remarque « il n’y a que la vérité qui blesse ». Contrairement à vous je n’ai aucun intérêt politique, tout ce que je veux, c’est que cette ville redevienne comme elle l’était avant l’arrivé de Braouzec et Co, pour l’avoir connu je vous dirai que c’est le jour et la nuit, et peu importe qui sera élu, je m’en contrefiche..

    0

    0
  62. Claudine Saur dit :

     » En réponses aux attaques personnelles . . . et aux affirmations SANS fondements « 
    (croyez moi pour être passé par  » ses écrits  » ) : Suger en connait un rayon ! Et SI comme THIERRYb et sa décence, vous disiez les mêmes choses ,MAIS SANS HARGNE , comme lui ,vous vous feriez,aussi bien comprendre Je suis une vielle habitante du Centre Ville, je n’adhère à AUCUN PARTI, MAIS ne fais pas plus confiance au Parti Socialiste de M.Hanotin pour « changer « l’avenir de SAINT DENIS car je suis persuadée qu’aucun élu ( aussi FRONDEUR , se PROCLAME-IL ) d’aucun Parti , ne le fera en opposition avec les instances de son parti !
    Et puis rassurez vous ,vous pourrez continuer à « pester  » contre le PC après 2020 car à l’exemple du vote réel IMPOS E aux citoyens sous prétexte conjoint du PC et du PSde RASSEMBLEMENT pour les régionales , CA CONTINUERA
    ET vous constaterez que je dis PC et non FRONT de GAUCHE qui pour moi n’existe pas à Saint Denis.

    Pour moi ,je peux dire NOUS car le groupe grossit de jour en jour ,qui pense que les Partis sont MORIBONDS,et que seul un rassemblement de CITOYENS viendra à bout de toute cette incompétence .Une liste dans ce sens est en cours de constitution et même si je ne vois pas 2020, je serai HEUREUSE d’y avoir participer .UTOPIE ? NON ! Des municipalité Citoyenne existent DEJA ! et fonctionnent TRES BIEN .
    J’ai encore « personnalisé ,mais ,

    RESTONS ZEN , ce sera la dernière fois que je m’adresserai à Suger .

    0

    0
  63. Lila dit :

    Petite coquille « je voulais dire à suger : Respectieusement ».

    0

    0
  64. Habitant dit :

    @Azzedine
    Le problème c’est que les gens qui ont délibérément pourris St-Denis, à des fins purement électoraliste, sont les mêmes que Lila soutient, et ils continueront à pourrir St-Denis car pour eux c’est le seul moyen de se faire réélire, en entretenant l’insécurité et la crasse faisant fuir la classe moyenne (les blonds comme ils disent), ceux là même qui ne votent pas pour eux. Cette municipalité n’essaye pas de protéger les plus faibles, ils essayent de protéger leur siège c’est tout, ils se servent de cette population pour leur intérêt, comme ils se servent de la cause palestinienne pour les voix des musulman. Cette insécurité qu’ils entretiennent a fait beaucoup de victimes (dont des ami(es) ) et ils en sont les principaux responsables. Les plus faibles ds cette ville sont les vieux, les femmes seuls et ados..ce sont eux les proies, est-ce qu’ils essayent de les protéger? non. Lorsqu’on voit ce qu’à faire le maire de St-Ouen en 1an, on se demande ce qu’à fait cette municipalité en 10ans, alors qu’on a la ville la plus criminogène de France, très loin devant St-Ouen.

    0

    0
  65. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.
    @Habitant.
    Je comprends votre ressentiment vis à vis de l’actuelle municipalité mais je ne pense pas que Lila en soit une fervente supportrice. Elle peut côtoyer des élus et je pense que c’est sain de pouvoir voir les élus en dehors de leur bureau. Et je ne pense pas que l’élection municipale s’est joué à cela. Elle s’est jouer au ralliement de G. SALI à M. PAILLARD uniquement pour une question d’ego.
    Faire de la politique c’est faire des choix, je l’ai rappelé à B. BAGAYOKO. Pour l’instant, la population paie cher l’incompétence. Mais j’ai bon espoir que la ville change car petit à petit la population change. 2014 n’était pas la bonne année mais 2020 sera une belle année pour plusieurs raisons.
    – Braouezec et Paillard auront un age ou il n’est pas raisonnable de se présenter.
    – La relève au front de gauche est inexistante.
    – En 2014, l’élection s’est joué à peu de voix.
    – La présidentielle changera la donne.
    – Le grand paris se mettra en place.
    Donc, il reste des raisons d’espérer et restons vigilant vis à vis des élus. On doit constamment (en les côtoyant) leur rappeler leur obligations et ne pas se satisfaire du « partout pareil ». Le blog est fait pour cela et je remercie Bill et Sam d’avoir pu contribuer à la création de cet espace.

    0

    0
  66. Gabriella dit :

    Je suis d’accord avec Azzedine le Grand Paris est porteur d’espoir et qu’en sera-t-il si la droite (UMP) remporte la région de l’Ile de France ?
    Il y a aussi l’espoir de la possible sélection de la France aux Jeux Olympiques (Septembre 2016 je crois) ou à l’Exposition Universelle en 2024 et 2025.

    0

    0
  67. Sam dit :

    Pour répondre au sujet de l’article, on est en contact avec une asso d’audoniens. C’est loin d’être aussi rose côté municipalité. Quant au maire actuel, j’imagine qu’il réagit à la couverture médiatique (encore une fois)…ne pas le faire aurait été une erreur politique. 

    De notre petite expérience, là où ça évolue c’est parce qu’il y a des citoyens et des citoyennes qui se mobilisent. Il n’y pas de hasard, pas de miracle…juste du travail de longue haleine pour améliorer la vie en collectivité. 

    @Azzedine

    Oui de l’espoir et de la vigilance.

    Oui il faut rappeler aux élus leurs obligations …être critique, pugnace et objectif. 

    Bon tu peux passer demain pour enfin faire connaissance, je serais vraiment ravie 😉

    @Tous

    Ce blog est énergivore et la modération est vraiment ingrate. Alors svp, si on élevait le niveau ? Vive le débat d’idées quelqu’elles soient.

    Merci Bill et ne t’en fais pas tu arrives très bien. Ah en fait Bill est une maman active avec deux petits enfants et un amoureux aussi 😉

    Alors, je vous laisse imaginer son organisation et l’énergie qu’elle déploie pour animer ce blog. Et je propose à ceux qui le souhaitent de leur créer un blog et de faire le 10% de ce qu’on fait…et on en discute dans quelques années 😉 

    Bref, il faut juste se détendre un peu, il fait beau et c’est le week end. On peut être sérieux sans trop se prendre au sérieux…et surtout sans se prendre la tête. 

    Bon allez, demain je vous offre un verre hein ? 😉

    Bises

    0

    0
  68. goldo dit :

    Sam, c’est vrai qu’il faut essayer de dédramatiser mais en même temps ce que l’on vit au quotidien devient de plus en plus dure et cela peut rendre agressif.
    Ce soir on avait réunion avec S. Rabahallah. La police municipale devait être présente, au dernier moment elle n’a pas pu venir. Cette réunion devait regrouper commerçants et habitants, nous étions très peu nombreux. SR nous dit qu’il va y avoir un renforcement de la police municipale,que des actions coups de poings sont faites régulièrement, que les vidéo surveillance devraient voir le jour premier trimestre 2016 . Nous avons répondu que nous n’y croyions plus. Nous avons dit qu’il faudrait une présence policière permanente, qu’il faudrait informer les acheteurs des ventes a la sauvette, que ce qu’ils consomment n’est pas réalisé dans des normes d’hygiène et qu’il faudrait peut-être verbaliser les consommateurs. Nous avons précisé qu’il n’avait qu’à St Denis que l’on voyait un tel bordel,qu’on avait tous honte de vivre dans cette ville. Il paraitrait que beaucoup de choses sont mises en place mais qu’il faut du temps et que nous devons rester positifs, voilà où nous nous en sommes,espérons,nous n’avons plus que l’espoir d’espérer et si l’espoir fait vivre nous allons vivre longtemps. goldo

    0

    0
  69. Spectateur Conseil municipal dit :

    Ce qui est bon, selon le Bureau municipal, pour le Centre commercial Basilique n’est-il pas bon immédiatement pour les habitants ?…
    Ecouter à 46 »44 : https://www.youtube.com/watch?v=V4-

    0

    0
  70. suger dit :

    Oui, les habitants peuvent être écoutés… du moins à Paris, Bordeaux ou Strasbourg ! Qu’en sera-t-il à Saint-Denis où un projet d’installation de « salle de shoot » a été annoncé. Comme le rapporte un article du « Monde » du 25 mai, la solution est de l’implanter sur le terrain d’une structure hospitalière.
    Extraits de l’article du « Monde » : « La future « salle de shoot » parisienne à Lariboisière » :
    « Les associations de riverains du 39 boulevard de la Chapelle, dans le 10e arrondissement de la capitale, auront finalement eu gain de cause. La future salle de consommation à moindre risque (SCMR), plus connue sous le nom de « salle de shoot », ne sera pas implantée à cette adresse, mais quelques centaines de mètres plus loin, sur le terrain de l’hôpital Lariboisière. « C’est un dispositif santé, on l’adosse à l’hôpital », annonce au Monde Bernard Jomier, l’adjoint au maire de Paris chargé de la santé, soucieux de « banaliser le dispositif » afin d’en « élargir l’adhésion politique ». » (…)
    « Ce choix marque un rapprochement de la capitale avec les choix de Bordeaux et Strasbourg, les deux autres villes pressenties pour expérimenter cette structure qui doit permettre de réduire les risques d’infection, de contamination (VIH, hépatite C) et d’overdose des toxicomanes les plus précaires. Les deux villes ont fait connaître leur volonté d’associer leur future salle d’injection à une structure hospitalière. » (…)
    « Le projet de loi santé autorisant l’expérimentation pendant six ans de ces salles d’injection a été voté à l’Assemblée nationale en avril mais ne sera débattu au Sénat qu’en septembre et en octobre. Un calendrier qui rend compliqué la mise en route de la salle avant début 2016. »
    http://www.lemonde.fr/societe/artic

    0

    0
  71. contribuable dionysien dit :

    Ensemble interpellons le Secrétaire d’État au Budget Christian Eckert et la Direction des Douanes d’Île de France pour leur demander de réaliser la même opération à Saint-Denis qu’à Saint-Ouen. De le faire durablement. Au cours des années 2015, 2016, 2017, 2018 il faut que les Douanes vident les comptes en banque des consommateurs parisiens de cannabis et de ceux du 92.

    Seules les Douanes peuvent assécher le trafic de drogue en Seine-Saint-Denis.

    Les amendes douanières doivent devenir une certitude et doivent être dissuasives pour les franciliens venant acheter de la drogue à Saint-Denis.

    0

    0
  72. Robert dit :

    @Habitant
    Vos commentaires sont excellents et analysent bien la réalité politique de Saint-Denis et la stratégie de la majorité municipale.

    0

    0
  73. Habitant dit :

    @Robert
    G toujours dis que cette municipalité, en entretenant cette insécurité, avait du sang sur les mains et je ne sais pas comment ces élus arrivaient encore à se regarder tous les matins dans une glace. Commentaires que g fais à des membres de cette municipalité en face à face tel que L. Russier..

    0

    0
  74. Habitant dit :

    @Robert
    Mais le grand responsable de tout ce mer… reste P. Braouzec qui pour se faire une place au gouvernement a sacrifié cette ville et ces habitants sans aucun remord. Après son échec dû à son incompétence essentiellement, il nous a crée Plaine commune, son petit pays à lui qu’il gère comme un dictateur, mettant en place, à des postes clefs des personnes qui en avait pas la capacité, et qui lui reste donc redevable et qu’il manipule comme des marionnettes ( cf messaoudene, Paillard, Bagayoko…)

    0

    0
  75. reveplus dit :

    Quand notre municipalte nous dit dans un ressens conseil municipal sur la vidéo protection
    et que Marseillais qui a un taux élever en délinquance , en tous genre incivisme… voici ce que l’ on peu lire après expérience concluent de la vidéo protection http://www.marseille.fr/sitevdm/pre… « Après une expérimentation dans les quartiers Noailles et rue Saint-Ferréol, des caméras de vidéoprotection sont en service dans tout l’hypercentre. Leur installation a contribué à la lutte contre l’incivilité et pour la propreté. Actuellement 333 caméras sont opérationnelles.
    Près de 1 000 caméras de vidéoprotection devraient couvrir l’ensemble du territoire marseillais d’ici fin 2014.

    L’une des étapes le plus importante est l’ouverture du Centre de Supervision Urbain (CSU), installé définitivement depuis fin 2012 dans les locaux de la direction de la Police municipale.

    Près de 40 policiers municipaux sont affectés 24h/24 et 7jours/7 à la visualisation des images. ­
    Le centre de supervision urbain a nécessité un investissement de 12 millions d’euros.
    A quoi sert la VPU ? ­ ­

    La VPU est utilisée à plusieurs fins : ­­
    la sécurité des biens et des personnes
    la prévention des atteintes aux biens
    l’élucidation de crimes et délits
    l’aide à la fluidité de la circulation
    l’assistance en matière de gestion urbaine (véritable outil de gestion urbaine, réduisant par exemple le délais d’intervention ou d’identification de situations à risques pour les services de la voiries du BMP ou encore le suivi des évènements festifs.) ­ ­

    Ou âpres ce fait divers des quelques jours ou un jeune homme a risquer sa vie pour venir en aider a une jeune femme et que la vidéo protection a pu aider a l enquête pour arrêter les agresseurs
    http://www.leparisien.fr/faits-dive

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *