A-t-on le droit de faire de la politique quand on n’est pas encarté ?

Vous aimerez aussi...

25 réponses

  1. Gilles dit :

    Bonjour Sam,

    Bonne question, à laquelle je réponds sans hésitation : OUI. Tu as raison de le rappeler, la Poltique, c’est avant tout la vie de la Cité. Chaque décision quotidienne est en soi en acte politique. Par exemple, choisir de payer plus cher son pressing parce qu’il est dans ton quartier, alors que ton entreprise a mis à ta disposition une conciergerie, c’est un acte politique. A sa mesure, il influe sur le fait que cette dėcision permet de maintenir un commerce de proximité. Bien entendu, les choix de cet ordre atteignent vite leurs limites financièrement. Je pourrais citer aussi le choix du bio versus le conventionnel. Les précurseurs ont permis à ce que d’aucuns qualifiait de mode, de la transformer en tendance puis en avantage pour toutes les raisons que je ne vais pas développer ici. Sauf celle-ci : le consommateur est un acteur politique puissant. Il ne le sait pas assez. Dans le cas du bio, c’est lui qui a fait avancer la cause. Pas les politiques. Jusque là, pas besoin de carte :-).

    Ensuite, il y a la fameuse phrase : « Si tu ne t’occupes pas de la politique, c’est la politique qui s’occupera de toi ». C’est vrai. La démocratie est plus ou moins faite pour ça : en exprimant un choix par le vote, le citoyen s’engage pour. Ou s’engage contre. Bien entendu, je ne vais pas disserter ici du système reprėsentatif qui arrive à bout de souffle partout dans les grandes démocratie. Mais pas besoin de carte pour aller voter…ou s’abstenir… Mais après tout, cette option est aussi un choix politique 🙂

    J’en arrive à ce que je crois percevoir dans ta question 🙂 J’ai bien dit : je crois.
    Il y a une différence fondamentale entre faire de la politique et mettre en oeuvre des politiques.
    Faire de la politique, est d’ailleurs une expression étonnante. Puisqu’il s’agit avant tout de débattre sur des idées, des projets. Mettre en oeuvre une politique, c’est l’étape d’après. Et là, oui il faut être encarté. Car il n’y a pas d’autre alternative : il faut gagner des élections. Il faut pour celà un appareil, des militants, des ressources. Et surtout, grâce à la carte, bien maîtriser les statuts et tendances internes de ton parti pour prendre le sens du vent, créer ton réseau….pour te faire désigner comme candidat. Pour gagner les élections…et mettre en oeuvre ta politique :-).

    Je n’ai pas évoqué ici les associations. Tu connais mieux que moi :-). Il faut juste retenir que si son objet est politique, les risques de l’entrisme et de la récupération sont avérés. Et autres réjouissances si elle n’est pas maîtrisable :-).

    Comme tout engagement, il faut apprėcier, et ça c’est personnel, quelle doit être sa forme, et ça c’est pas facile 🙂

    0

    0
  2. Claudine Saur dit :

    @ Sam ,moi aussi ,je dis un gros OUI .Encartée longtemps,je ne le suis plus depuis 1979 ( ! ) et depuis tout ce temps ,je ne me suis jamais senti aussi libre de dire A TOUS ma pensée et ,tout en gardant ma fidélité ( de gauche, en l’occurence ) de relever PUBLIQUEMENT ce qui ne me semble pas convenir dans mon propre camp .
    Si je trouve l’analyse de GILLES convaincante ,je pense aussi qu’elle est celle d’un tenant de la suprématie des partis politiques ,ET que je pense « qu’IL Y A une Autre Alternative  » : il n’y a pas que le système représentatif qui « bat de l’aile  » ,les PARTIS POLITIQUES AUSSI ! Et un jour , que je ne verrai pas ,hélas  » l’APPAREIL,LES MILITANTS, LES RESSOURCES pourront venir d’ailleurs que des PARTIS et que des citoyens ,LES CITOYENS ne sont pas plus  » NAZES  » que les politiques.

    UTOPIE ? QUI VIVRA . . .

    Cordialement
    Claudine SAUR .

    0

    0
  3. Marcel dit :

    1 ) – Bigre………………….la suite de la procédure ou l’audience reportée à novembre 2015……………dans un an !
    Et la décision ? Acquittement, relaxe ou condamnation…………….. ensuite ?
    Certes, il me semble que la partie plaignante, à savoir la Ville de Sain-Denis par délégation a fait en sorte d’agir – pour le compte d’un Agent public – à Paris au lieu du TC de Bobigny……

    2°) Les commentaires de Gilles en réponse au billet de Sam que je ne connais point tous deux perso, m’amènent en tant qu’intervenant des plus anciens à ce blog et Dionysien que je ne peux être que pour toujours , aux observations suivantes , en vrac :

    – la Ville a ainsi le temps en vue de réfléchir à retirer la plainte initiée par son ex-Agent ou Adjoint :.

    Si oui, de sa propre initiative sans contrepartie , l’affaire est close et la vie suit son cours.
    Si non , Sam doit dégager le plancher avec SCG – qui sera phagocyter d’une façon ou autre .
    3°) le blog ne peut que subir le verdict des Municipales qui n’a pas vraiment modifié le paysage politique Dionysien et ceci à 181 voix près il faut le rappeler pour une Ville de 108000 habitants.
    4°) Désormais le Conseil Municipal a intégré en son sein des Dionysiens de naissance ou non d’origines diverses ayant a priori des compétences ou qualifications , ce qui n’était pas le cas auparavant. Seront-ils s’affirmer et prendre la main sur l’équipe Paillard ? A voir, j’en doute.
    5°) Effectivement, comme l’indique Gilles à titre d’exemple, l’avenir sociologique des nouveaux quartiers de Saint-Denis – a contrario du Centre Ville quasi paupérisé – dépendra de l’activité des conciergeries ou services mis en place par les Entreprises, dont les cadres ou salariés habitent ou non la Ville.

    0

    0
  4. goldo dit :

    Faire de la politique sans être encarté c’est ce que je fais depuis des années pour justement rester libre de mes pensées, de mes actions et surtout n’appartenir a personne.goldo

    0

    0
  5. karima dit :

    Bonjour Sam, Bonjour tout le monde
    A-t-on le droit de faire de la politique quand on n’est pas encarté ?
    Sans s’en rendre compte, le fait d’être dans une association citoyenne ou d’aller à une réunion publique et d’y participer, involontairement, on fait de la politique local ou national.

    Et il est important de faire de la politique.
    Il ne faut pas laisser nos élites de décider à notre place (nous voyons biens où on est).
    Ils sont incapable de prendre des bonnes décisions et surtout n’ont pas le même regard que nous.
    La plupart sont derrière un bureau et ne connaissent pas : soit leur quartier ou les gens qui y vivent

    Je sais ce que tu peux ressentir Sam, mais il est important de leur indiquer leur contradiction, leur faire respecter, pourquoi ils ont été élus et surtout leur démontrer qu’on ne les laissera pas tranquilles et qu’on est là.

    Les politiciens sont déconnectés et ils sont dans leurs bulles, et de plus, ils sont persuadés qu’ils ont la science infuse.
    Pour ma part, tant que je pourrais les contrer, je continuerais car j’en ai marre que ses élites prennent toutes les décisions à ma place.
    La preuve, il n’y a plus de démocratie, c’est de l’hypocrisie.
    Les personnes comme toi font peur à nos élites car tu déranges et tu es connue, donc la meilleure solution c’est de te salir pour te nuire.
    Il faut continuer ton combat, et ne pas les laisser gagner.
    Cordialement
    Karima

    0

    0
  6. Bel-Air dit :

    Coucou Sam,

    Je ne sais pas si c’est rassurant mais il n’y a pas que sur ce blog qu’on constate une baisse de fréquentation. Quel que soit le sujet et la région, aujourd’hui il y a une baisse de moral, un repli généralisé de toutes les bonnes volontés. Je pense que ces dernières années les gens ont beaucoup investi et ont eu beaucoup d’espoir. Ils sont fatigués. Mais tu as raison, il ne faut rien lâcher !
    Je t’avais promis de faire le point sur ma disponibilité. A part le samedi après-midi (et pas tous) et le dimanche, je n’ai plus trop de dispo. Ce qui a changé par rapport à mes premières interventions, c’est que j’ai pris d’autres responsabilités professionnelles qui m’amènent à bouger mais aussi (je ne m’y attendais pas), je croule sous le travail.
    J’espère vous voir tous très bientôt!

    Bel-Air

    0

    0
  7. Bill dit :

    Hello à tous,

    C’est vrai que pour ma part, une certaine lassitude s’est installée. 

    Les élections municipales avaient suscité de l’espoir et l’envie de faire bouger les choses. Malheureusement, la municipalité n’a pas changé, les problèmes sont toujours les mêmes voire empires. A cette incompréhension municipale, s’ajoutent la rentrée scolaire complètement ratée, le Grand Paris saboté… Du coup, je tourne en rond. 

    Comment faire avancer les choses malgré la résistance des élus et / ou personnes en place qui luttent tous pour garder leurs privilèges / réseaux et postes au détriment des territoires et des habitants (quitte à faire des alliances politiques inavouables) ? Comment faire pour que l’esprit de solidarité et citoyenneté soit prioritaire sur sa réélection ? Que l’intérêt commun prime sur les appareils et dogmatismes ?

    Vu cet état de fait, on pourrait croire que l’encartage politique est une solution pour travailler de l’intérieur sur la mentalité des politiques malheureusement la carte semble signifiée abrogation de la franchise au profit de la langue de bois, opposition systématique aux idées des autres partis, dénigrement obligatoire des autres catégories professionnelles / sociétales / … qui ne votent pas pour mon parti…. sans oublier que les partis français ont la particularité se passer plus de temps sur les batailles de chef qu’à réfléchir à l’avenir de notre pays et de notre société.

    Bref, en colère contre le système français qui n’est plus très représentatif car vampirisé par les politiciens de carrière, en colère contre la montée des sectarismes dans notre société et du chacun pour soi, tous contre les autres, en colère contre l’immobilisme corporatiste, quelque soit le domaine / métier / organisation : impossible de discuter du moindre changement sans tout bloquer.

    Et, cerise sur le gâteau, ceux qui essayent de faire bouger les choses s’attirent des problèmes qui pourrissent leur vie pour plusieurs années. Tactique de l’usure, ok mais elle est efficace sur les citoyens qui ont aussi une vie professionnelle et personnelle à gérer en plus de leur implication citoyenne bénévole et qui ne bénéficie pas de l’argent public pour payer les frais. (Car Sam, si tu – SCG as des frais de justice, je suppose que la Mairie aussi ? Et c’est nous qui les payons ! Il n’est pas normal que les contribuables n’aient aucun regard sur ce genre de dépenses. C’est une vindicte personnelle utilisée à des fins douteuses : faire taire une citoyenne, l’argent devrait sortir de la poche du plaignant, cela le ferait réfléchir).

    Pour moi, la vie politique devrait être complètement revue pour éviter le squat des pouvoirs par une poignée d’édile et permettre une vraie représentation de notre société : non cumul des mandats, renouvellement limité à une fois voir pas du tout. Si les politiques de carrière ont une véritable fibre citoyenne, ils feront comme les autres et s’impliqueront dans le bénévolat à la fin de leur mandat pour ne pas « gaspiller » leurs compétences. Evidement, il faudra aider les passages de vie professionnelle / mandat politique / vie professionnelle pour que toutes les catégories socio-pro puissent postuler aux élections. La représentativité de nos députés est très mauvaise sur ce point. La fin des cumuls permettra également une meilleure parité. Tous les barons locaux qui détiennent plusieurs mandats depuis des années libèreront enfin des postes. C’est à mon avis la seule solution pour renouveler en profondeur notre vie politique et faire respirer notre société.

    0

    0
  8. goldo dit :

    effectivement, les élections nous laissaient un espoir qui n’existe plus et nous savons que nous sommes condamnés a 6 ans de cette politique locale de merde. En même temps réveillons nous, ne les laissons pas obtenir ce qu’ils voulaient, notre démission car cela leur permettrait de faire encore plus ce qu’ils veulent. Moi j’étais a la réunion de quartier du grand centre et j’ai eu l’impression de vivre les mêmes plaintes qu’il Ya 5-6 ans. Les problèmes connus a la gare se sont tout simplement déplacés. Actuellement la police est beaucoup moins présente et le Préfet absent. Peut-être faudrait-il l’interpeller?

    0

    0
  9. sam dit :

    Ce blog fait parti du réseau des blogs citoyens. SCG est loin d’être la seule à subir ce genre de méthodes… plusieurs blogs sont les cibles de procédures lancées par des mairies jusqu’à l’épuisement notamment financier.

    @Gilles
    Quand ceux qui « mettent en oeuvre une politique » usent ceux « qui participent à la vie de la cité » …
    Quand ceux qui « mettent en oeuvre une politique » ne comprennent pas q’on puisse « participer à la vie de la cité » sans chercher autre chose qu’un certain bien être…
    Quand ceux « qui mettent en oeuvre une politique » dépensent plus d’énergie à faire taire ceux qui « participent à la vie de la cité » qu’à affronter les causes réelles des difficultés qui pourrissent le quotidien des administrés…
    Et quand ceux qui croient à cette noble cause qu’est la politique subissent les méthodes les plus cyniques de la politique politicienne…

    Dans ce contexte, je m’interroge sur la limite d’un tel combat. Et j’ai un goût amer car j’ai vraiment aimé ce que j’ai fait et l’ai fait sincèrement avec mes tripes pour un idéal de justice…

    Quel est donc le message ? Si t’es « un empêcheur de tourner en rond » tu prends des risques d’être traîné en justice pendant des années ?

    PS : Tu sais que ton pain bio me manque 😉

    @Bill
    C’est bien dit. J’ai le sentiment de vivre dans une société dont « ceux qui mettent en oeuvre la politique » ne me représentent pas. Corporatisme, dogmatisme, clientélisme…et incompétence pour certains.

    @Goldo
    A deux réunions ZSP, le préfet actuel était « très consensuel ». Il n’a pris aucune décision et prononcé des formulations creuses face à des partenaires (sociétés, ratp, sncf…) pourtant excédés par la violence. Bref, il ne fera pas de vague…

    @Karima
    Tu as assez d’expérience en associatif pr me comprendre. C’est dur de relancer la machine après ce coup mais on a encore des ressources 😉

    Un vieux militant associatif m’a dit : « tant qu’on n’a pas baissé les bras, on n’a pas perdu le combat »

    0

    0
  10. Karima dit :

    Si ton blog arrête, tu leur donne raison, il ne faut pas lâcher prise, il faut continuer.
    Tu as vu l’état de la ville, depuis les années 2000, dès que Patrick Braouezec c’est mis dans l’alter mondialiste, la politique de notre ville a été un désastre, une catastrophe.
    Je ne dis pas qu’il ne faut pas aider son prochain, mais faire une politique de « sans » sans aucune réflexion, on voit le résultat, la ville c’est paupériser sans aucune concertation de la mairie et sans changement de leur part, nous ramener tous les toxicos et les prostituées de Paris vers la gare et à l’époque vers la Porte de la Chapelle sans aide de la police nationale et locale. De plus, maintenant vers Stalingrad et d’autres quartiers de Paris, la rénovation est excellente et il fait bon vivre
    Ils n’ont pas su s’occuper d’eux, et on délaissés les autres et certains quartiers sont des guettos sans avenir pour tout le monde.
    Maintenant, on voit le résultat et je crois qu’ils sont dépassés par les évènement et leurs seuls recours, c’est d’attaquer indirectement des personnes et des associations comme la tienne, pour se donner bonne conscience et surtout, faire croire aux dionysiens, que le mal, c’est toi et non eux.
    Il ne faut pas leur donner raison et continuer le combat.
    Tout ceux qui pense comme la mairie, c’est pour leur intérêt et ne t’inquiète pas, lors dès dernière élection municipale, 49.5% de dionysiens refusent leur politique.
    Nous ne sommes pas dupe, et nous avons besoin d’une association comme la tienne et je regrette qu’il n’y en ai pas d’autre.
    C’est le moyen de les contrer. Ils n’ont pas compris, qu’on n’est pas contre eux, mais que l’on veut vivre correctement, pouvoir sortir sans se faire agresser, pouvoir sortir sans que l’on marche dans des rues insalubres, pouvoir sortir sans voir un groupe de toxicomanes, d’arretêr d’augmenter nos impôts et que notre cadre de vie, n’est pas au rendez vous,
    Ce n’est pas toi qui est visé, c’est leur manquement et tu sais très bien,  » que diviser, pour mieux régner » est en générale la devise de plusieurs hommes politique pour justifier leurs postes et leurs incompétances.
    Mais nous ne sommes pas dupes, et voilà leur faiblesse, ils pensent que nous ne sommes pas capables de penser et de prendre nous même des décisions et surtout faire la part des choses.
    NE TE LAISSE PAS ABATTRE,
    karima

    0

    0
  11. karima dit :

    Bonsoir,
    Je viens de recevoir le trac de Bally BAGAYOKO (qui d’ailleurs, je suis étonnée, il ne l’a pas fait avec Florence Haye, car de mémoire, il se présente avec elle).
    Son trac est très instructif, on ne l’entend pas et du jour au lendemain, tiens un trac, pour nous informer qu’il est disponible tous les jours, même les WE et les jours fériés.
    Je ne me suis pas rendue compte, mais c’est vrai que maintenant tous les participants aux élections départementales font soit des réunions publics ou des trac pour informer » leur travail fait depuis le début de leur mandat ».
    Bizarre, mais c’est vrai, on ne comprend rien, et de plus, presque j’avais des larmes quand je l’ai lu.
    Tu vois SAM, c’est ca la politique, mais reste toi-même et surtout ne les laisse pas de démotiver de tes actions qui nous réchauffent le cœur et nous réconfortent, car la différence entre eux et toi, c’est que toi tu le fais bénévolement et certains le fond pour le pouvoir et le pécunier, et c’est là, la différence et c’est pour cela qu’on veut t’atteindre.
    Continu à faire ta politique, juste honnête et réelle sans arrière pensée.
    Bisous à tous les blogueurs et continuons le combat.

    0

    0
  12. goldo dit :

    et oui grande difference,c’est que simples citoyens nous n’avons rien a gagner sauf le droit de vivre en toute tranquillité et en dehors de la grasse.Goldo

    0

    0
  13. Lila BOUKAÏBA dit :

    J’espère que ce message sera posté car deux ne l’ont pas été dernièrement car ils répondaient à Goldo sur un sujet qui certes est préoccupant mais ne l’autorise pas pour autant à venir polluer mon mur FB à l’occasion de la commémoration du 17 octobre 1961, une journée particulière pour moi pour des raisons strictement personnelles.

    Aussi, je vous remercie de publier le message qui va suivre :

    Bally Bagayoko a certes commencé sa campagne et à juste titre a diffusé un tract qui lui ressemble bien dans ses engagements en tant que vice-président du CG93 en charge de la famille et de l’enfance.

    S’attaquer aux politiques de Claude Bartelonne, ancien Président du CG93, actuel Président de l’AN et proche d’un Président de la République qui ne cesse de s’attaquer au portefeuille des plus pauvres…de s’entourer de ministres amnésiques qui oublient de déclarer leur patrimoine leurs revenus…le président le plus médiocre que l’on est eu sous la X République, c’est comme même un acte politique courageux

    S’attaquer aux politiques de l’actuel Président du CG 93 qui sous prétexte d’un manque à gagner par l’état supprime des acquis sociaux au bénéficie des plus pauvres..malgré l’estime que j’ai pour Stéphane Troussel…

    Je ne suis pas la nounou de Bally Bagayoko mais je lui laisse le bénéfice de ce qu’il sait faire de mieux : aller vers les gens les écouter, les recevoir et essayer de trouver des solutions dans le cadre de ses délégations. Faut-il rappeler la composition du Conseil Municipal avec toutes ses composantes ?

    Je crois qu’il serait plus honnête de lui poser directement les questions que certains évoquent car effectivement il y a des mémoires très sélectives.

    Quant à Samira pour laquelle j’ai beaucoup de respect pour son engagement et son courage d’aller au front, elle sait qu’elle a tout mon soutien. C’est une femme d’action, militante qui ne voit que pour une ville où les gens se sentent bien.
    Elle a toute ma considération et mon estime. Elle est tout à fait légitime à faire de la politique comme chacun de nous l’est.

    La politique est un engagement qui à pour principe l’intérêt général.

    Merci.

    0

    0
  14. citoyen93 dit :

    A-t-on le droit de faire de la politique quand on n’est pas encarté ?
    La réponse est laconique : OUI
    Je n’habite plus Saint Denis depuis plus de trois ans. Je suis donc moins impliqué dans la vie de cette ville.
    Je la traverse tous les jours pour me rendre sur mon lieu de travail et je constate que la situation s’est détériorée au fil des ans.
    Je n’ai pas tous les éléments en ma possession me permettant d’apporter un éclairage précis sur le terme « Détérioration » mais il n’y a qu’à lire les différents commentaires, témoignages et mon propre ressenti pour constater sans se tromper que la situation ne va pas dans le sens de l’amélioration.
    Ce blog est un espace d’expression qui a déclenché une véritable liberté de parole. C’est également un contre pouvoir face à la machine à communiquer des élus locaux.
    Je suis d’accord avec les propos de Lila BOUKAÏBA « La politique est un engagement qui à pour principe l’intérêt général », mais je ne suis pas sûr que les élus de cette ville soient animés par les mêmes motivations.
    Mon sentiment ne change pas depuis des années. Ces élus n’ont absolument pas l’intention d’améliorer le quotidien de leurs administrés.
    Leur unique motivation est de se maintenir en place, de rester entre soi, de se renvoyer les ascenceurs. Petits arrangements entre amis sur le dos de la population qui ne voit rien venir.
    Je ne suis pas très optimiste mais il n’y a strictement rien à espérer d’une équipe politique qui administre cette ville depuis plus de 50 ans.

    0

    0
  15. Bill dit :

    @Lila

    Concernant vos posts non publiés, je vous ai écrit un mail à l’époque vous expliquant la raison. Vous avez préféré ne pas donner suite. 

    Je ne pense pas qu’il soit très constructif d’y revenir maintenant surtout que vous connaissant personnellement, vous n’avez pas besoin de passer par le blog pour régler vos différents perso. Ce n’est pas l’objectif de ce blog. 

    0

    0
  16. Bill dit :

    @Lila

    Réponse sur l’adresse mail fournie, j’espère que vous l’avez bien reçu ?

    0

    0
  17. Claudine Saur dit :

    @ SAM , mon silence n’était pas du à une baisse de moral (ô , que non ! ) mais à une panne de mon ordinateur qui vient juste de redémarrer ;en relisant les commentaires ,je m’aperçois que je n’avais pas compris que la Ville de ST DENIS engageait une procédure CONTRE CE BLOG ! ! ! Dans un post précédent , je regrettais le manque d’HUMOUR et l’esprit de revanche de CERTAIINS ELUS , cette fois , je regrette tout net QU’ILS ABUSENT UN PEU TROP DE L’OREILLE de leur  » boss  » et que , leur énergie DEVRAIENT se porter sur d’autres sujets .QU’ILS REPENSENT que des actions
    récentes (Ministere des bonnets d’âne , Rendez les trottoirs (G.Péri en l’occurence ) aux piétons ,sans oublier le mouvement LEGITIME des Assistantes Sociales municipales avec les nombreux posts sur le site du JSD , montrent bien la stupéfaction des CITOYENS devant une situation qui dure depuis + de 2 ans ) sont dus à la VOLONTE de citoyens , je ne rajouterai pas  » PAS DE LA LEUR  » . . . mais . . . SAM continuons à faire de la politique , la NOTRE .

    0

    0
  18. morneplaine dit :

    Bonjour à tous, heureusement qu’on a le droit de faire de la politique sans être encarté.
    Regardez les définitions de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Politi

    De mon côté j’ai été (je suis encore mais plus pour longtemps) encarté. Même sil les avantages d’appartenir à un structure politique sont indéniables, groupe, audience, informations,.. les contraintes en sont aussi terribles : soumission au pouvoir du petit chef, absence de démocratie, obligation de suivre des lignes et des objectifs défini par un leader…

    Passer par l’encartement pour comprendre comment ca marche, pour avoir les règles, c’est très bien mais le fonctionnement actuel des partis politiques qui sont décalé de plus en plus de la réalité, dont les leaders ne fonctionnent que par rapport à leur carrière, ou le copinage sert d’accélérateur de carrière ou la violence entre militants atteint des sommets fait que leur intérêt devient moindre.

    Ce qu’il faut à mon avis dans le cadre de l’intervention citoyenne dans le contexte municipal, c’est de de vouloir défendre l’intérêt collectif et non le personnel, c’est d’être courageux pour s’attaquer à la solidarité de caste des élus et c’est surtout d’éviter d’être naif.

    Peu d’élus de la ville ont une vison du long terme, peu d’entre aura le courage de s’attaquer aux fondements de leur fonctionnement.

    Je reste persuadé que l’avenir de la politique viendra par l’investissement massif des citoyens qui passeront des contrats avec leurs élus. Qu’il faut justement sortir de l’encartement béni oui oui.
    Encore plus aujourd’hui ou à la veille de départementales qui s’annoncent difficile pour la gauche du 93, ou nos élus vont venir nous voir et nous demander de voter pour eux pour éviter le FN ou le changement de couleur du département, il serait bon de leur rappeler les promesses non tenues, le cumul des mandats, abus de pouvoir, promotion des copains, l’absence de compte-rendu et de bilans, l’absence de transparence (combien vivent vraiment sur le territoire, qui payent vraiment ses cotisations d’élus,…).

    Cependant, sur ce territoire j’ai quand même du mal à croire à l’innocence politique des  » non encartés » croisés dans les différentes réunions. C’est une des raisons pour laquelle j’ai arrêté d’y aller. Il y a trop d’intérêt.

    0

    0
  19. Claudine SAUR dit :

    @ morneplaine ,
    Sur votre conclusion : Peut être avez-vous raison au sujet des  » non encartés  » et de leur « innocene politique  » Mais il est bon que dans certaines réunions les « non encartés  » et même certains encartés participent pour contester ( parfois ) ou « remettre les pendules à l’heure  » Ne pas faire entendre sa voix et sa différence est la porte ouverte aux abus de décision .

    Cordialement

    0

    0
  20. Pascale dit :

    Bonjour,
    Je débarque moi aussi et je suis complètement perdue, alors soyez indulgent, svp !
    Ai-je bien compris ? la ville de St Denis aurait engagé une nouvelle procédure contre le blog ?
    Mais sur quel sujet ? je nage. J’en étais restée à la procédure dont le jugement est reporté à loin.
    A l’aide

    0

    0
  21. Sam dit :

    @Pascale et Claudine Saur

    C’est bien la même procédure pour un commentaire publié en 2012, procédure lancée en 2013 et audience au correctionnel aura lieu le 3 novembre 2015.

    @Tous

    Juste merci. Vous me manquez…

    0

    0
  22. elia dit :

    @ Sam, Pouvez-vous préciser exactement par qui a été lancée cette procédure, contre qui et pourquoi ? Cela aurait le mérite d’éclairer plus rigoureusement les interrogations des uns et des autres. Merci

    0

    0
  23. salomon dit :

    Il est plutôt illusoire d’attendre des soutiens des élus locaux quand l’action que l’on mène met trop bien en évidence les lacunes de leur gestion. Ils ne vous ont fait aucun cadeau et surtout pas en renonçant à la procédure contre vous, ils ne vous en feront aucun! Vous devez savoir que vous n’avez rien de bon à attendre d’eux puisqu’ils ont été reconduits en mars dernier tous tant qu’ils y sont, Sali compris! Il était évident que Sali retournerait chez ses maitres au second tour.
    Faire de la politique à Saint Denis, même à votre façon, dans l’un des derniers bastions communistes de Seine Saint Denis c’est prendre des coups en tous genres. Il fallait le savoir. Vous faisiez et faites de la politique comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. C’est pourquoi, quand on est seul ou presque comme votre association, c’est la pire des situations, on ne peut compter sur presque personne. Tout cela est votre honneur mais cela cause plus d’ennuis que de récompenses.

    0

    0
  24. Claudine Saur dit :

    Je me trompe sans doute, mais en lisant le post de Salomon, j’ai la VAGUE impression qu’il suggère ( mine de rien ) de rejoindre la strcture à laquelle il appartient .
     » . . . c’est pourqoi quand on est SEUL,c’est la PIRE des situations ,ON NE PEUT COMPTER SUR PRESQUE PERSONNE  » . . . ! ( venez à nous . . . )

    Salomon me RAPPELLE TRES VIVEMENT quelqu’un ,(qui a d’ailleurs disparu de votre blog ,du moins ,avec le pseudo qu’il utilisait . . .MAIS,JE DOIS ME TROMPER /j’ai SI mauvais esprit !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *