Action citoyenne le 20 septembre

Vous aimerez aussi...

51 réponses

  1. Karima dit :

    Qui connait cette association et me donner le nom du ou de la Président(e)?
    Et aussi depuis quand elle existe et qu’elle action a t’elle déjà fait?
    Merci

    Karima

    0

    0
  2. Sam dit :

    @Karima

    Plusieurs personnes m’ont contacté pour savoir si on connaissait les organisateurs. 

    Perso, je ne les connais pas mais je trouve l’initiative bonne et très originale. C’est du boulot de trouver la bonne idée et de la mettre en oeuvre alors merci à eux pour cette action.

    On partage tous la volonté de défendre l’espace public, et il faut effectivement que la motivation et les méthodes soient également partagées. Pour en avoir le coeur net, le plus simple est de se rendre sur place et discuter avec les responsables.

    Bref, on continue encourageant toutes les bonnes volontés.

    0

    0
  3. goldo dit :

    Ca me fait du bien de voir que les citoyens se réveillent et agissent. Je ne les connais pas mais je vais mener mon enquête pour les démasquer. Dommage que cette manif a lieu un samedi car je ne suis jamais là sauf obligations. Sinon je serai venue. Goldo

    0

    0
  4. Karima dit :

    De plus, j’ai consulter le site de la ville hier soir, dans la rubrique association, et elle n’apparait pas.
    Pour moi, il est important de savoir qui c’est le président,
    s’ils sont autonomes et sans partis pris dans leur association, ils auront ma contribution, mais si c’est pour un mouvement politique, je ne serais pas là.
    Pour ma part, j’en ai marre de cette politique, et tellement que je suis dégoutée, je voterais blanc pour toutes les prochaines échéances.

    0

    0
  5. suger dit :

    Pas question d’être naïf. Il n’y a pas de génération spontanée… Parmi les soutiens, l’association « Vélo à Saint-Denis » est proche de la municipalité tendance EELV, « Sacamain » s’est fait connaître au printemps par quelques affichettes chocs mais sans jamais mettre en cause l’absence de politique municipale sur la sécurité. Je pense que nous avons affaire à des soutiens traditionnels de la municipalité, mais qui, constatant l’ampleur des dysfonctionnements, veulent réagir pour infléchir la politique des élus.
    Et c’est tant mieux ! Il faut soutenir cette initiative. Quand la maison brûle, il serait absurde de demander la couleur politique des pompiers… L’état de la ville est tel que ceux qui se font encore beaucoup d’illusions sur la municipalité et ceux qui n’y croient plus (mais alors plus du tout…) doivent agir ensemble pour exiger des mesures en faveur de la sécurité et de la propreté.
    Personne ne peut être contre l’idée que les trottoirs de la rue G. Péri doivent être réservés aux piétons et les règles de stationnement et de circulation respectés. A la municipalité de faire respecter ces règles et aux habitants, quelques soient leurs opinions sur cette municipalité, de l’exiger !

    0

    0
  6. karima dit :

    Je regrette que l’association contre la violence soit terminé, nous avons fait un excellent travail sur le terrain.
    Nous avons obtenu des policiers nationaux supplémentaires, une psychologue pour les victimes et nous avons réclamé plus de prévention.
    Maintenant, il ne reste plus que l’association Sans crié Gare et j’espère qu’elle continuera dans le même sens que notre ancienne association.
    Pour ma part, je ne crois pas que la ville bougera, car c’est son mode de pression pour les dionysiens.
    Plus elle reste inerte et langue de bois, plus elle sera en force, la preuve, depuis quelle que mois, l’état s’aggrave, rue plus sale, et désolée, mais je n’en peux plus de ses vendeurs de mais.
    On ne peux plus circuler à la Place du 8 Mai 1945, à coté du KFC, à la gare, au marché et ils laissent leurs saletés par terre .
    Je ne comprends pas, que tout est permis à Saint-Denis, mais par contre pour retirer les voitures, là, la police municipale, je la vois et elle se fait plaisir.

    0

    0
  7. Bel-Air dit :

    Bonjour Karima. Je n’en sais pas plus que toi mais je trouve l’action encourageante et irai sûrement faire un tour par solidarité. Je me poserai des questions après… 🙂
    Apparemment il s’agit d’une toute nouvelle association qui s’est officieusement rapprochée du collectif Sacamain. Sur le site de Sacamain en parle comme une « toute nouvelle association Action Citoyenne Dionysienne (ADC) qui engage dans une réflexion et une action sur les questions de citoyenneté et d’usage de l’espace public. » Sur d’autres posts ils parlent de « Vélos à Saint-Denis » aussi…
    Donc bon, je ne vois rien de bien méchant. Au contraire! J’y vais armée de mes meilleurs sentiments. La suite, je ne peux que l’attendre.

    0

    0
  8. Sam dit :

    @Karima 

     « De plus, j’ai consulter le site de la ville hier soir, dans la rubrique association, et elle n’apparait pas. » 
    Y a pas non plus Sans Crier Gare, je doute qu’on soit les seuls absents.
    Et il y a des associations qui n’existent pourtant plus (ex : Act & Vista)…
    Le plus amusant est le classement du 6B classée dans la rubrique « cadre de vie » 😉

    Bref, le référentiel de la vie associative ne semble pas très fiable.

    @Suger
    Suis d’accord 🙂
    @Bel-air
    Tiens si ça te dit, on se voit prochainement entre bonnes volontés pour lancer les programmes de la rentrée du ChezWam. ça te dit ?
    Attention avec une telle énergie, tu risques de monter une asso…cet enthousiasme me rappelle mon arrivée sur St Denis, souvenirs souvenirs 😉

    0

    0
  9. karima dit :

    Merci pour tous ses renseignements.
    Je ferais un tour aussi par curiosité.
    Bonne soirée à tous

    Cordialement

    Karima

    0

    0
  10. MR dit :

    « Personne ne peut être contre l’idée que les trottoirs de la rue G. Péri doivent être réservés aux piétons et les règles de stationnement et de circulation respectés. A la municipalité de faire respecter ces règles et aux habitants, quelques soient leurs opinions sur cette municipalité, de l’exiger ! »

    OUI !

    http://saintdenisecologie.wordpress

    0

    0
  11. goldos dit :

    d’accord avec Suger. La ville est dans un tel désastre que notre seul moyen est d’agir et pour cela toutes les bonnes idées et volonté sont a prendre. Peut-être qu’en final ce WE je ne partirai pas et si c’est le cas je serai présente. C’est seulement en les rencontrant que l’on saura. Pour le moment personne ne peut renseigner sur cette asso.goldo

    0

    0
  12. Bel-Air dit :

    @ Sam : Chouette! Ca me dit graaave 🙂 Je ne pense pas monter une association tout de suite, mon engagement risque d’être inégal à cause d’autres activités chronophages. Mais j’y pense malgré tout… Pour l’heure je serai ravie de m’appuyer sur ChezWam et apporter ma petite pierre ! A très bientôt!

    @Karima : On se croisera peut-être alors…

    0

    0
  13. Françoise MARGUERITE BARBEITO dit :

    ACD est effectivement une toute nouvelle association dont le sujet principal est la citoyenneté. Son nom Action citoyenne dionysienne indique bien qu’il est question de mener des actions. Celle des trottoirs de Péri en est un premier exemple. J’espère qu’il y en aura d’autres. En tout cas, les sujets ne manquent pas. Il est aussi prévu des actions spécifiques en direction des enfants. Pour le reste, une action citoyenne n’est pas l’action d’un parti politique. Elle est ouverte à toutes et tous. Notre volonté est de faire pression pour que les choses avancent.
    Vous êtes toutes et tous les bienvenus samedi pour occuper les trottoirs de Péri de manière joyeuse et revendicative.
    Françoise MARGUERITE BARBEITO Présidente de ACD

    0

    0
  14. Gérard dit :

    Et anciennement tête de liste aux dernières municipales (voir pas la première fois) et pas très contente d’être passée à côté d’un fauteuil d’élue ? Nouvellement retraitée municipale chargée des grands événements de la ville. Mais je peux me tromper. Toutes mes excuses à Madame M.Barbeito si je fais fausse route. Cela ne vous empêche en rien d’agir pour la ville.

    0

    0
  15. goldos dit :

    finalement je serai a St Denis, cette ville que je ne supporte plus samedi et depuis le temps que je cherche a faire des actions collectives, je ne peux faire autrement que d’être présente surtout si elles sont faites sans arrière pensées politique simplement pour défendre nos droits citoyens.Goldo

    0

    0
  16. Didier dit :

    Mais samedi il n’y a pas la brocante de Saint Denis ? Elle n’est pas censée occuper aussi la rue Gabriel Peri ? (étant résident depuis peu je ne suis allé à cette brocante qu’une seule fois il y a 2 ans, donc je ne sais pas jusqu’à ou elle s’étend)

    0

    0
  17. goldo dit :

    et bien justement s’il ya la brocante on sera encore vus davantage. Des brocantes a st Denis il y en a tout le temps car on peut vendre a tout heure n’importe quoi donc ça ne changera pas grand chose.goldo

    0

    0
  18. karima dit :

    Bonne initiative, je suis allée et j’ai signé la pétition.

    0

    0
  19. MR dit :

    « Bravo », « De tout cœur avec vous », « On signe tout de suite », « Ca fait bizarre mais en fait c’est normal la rue comme ça »

    De nombreux piétons seuls, en couple ou en famille, âgées ou accompagnés de poussettes d’enfants ont pu emprunter en toute tranquillité les trottoirs de la rue Gabriel Péri dans sa portion entre la rue des Ursulines et la rue Franklin ce samedi 20 septembre.

    Envisagée dès mai-juin, une occupation joyeuse, ludique, conviviale des trottoirs avait été programmée par l’association Action citoyenne dionysienne soutenue par les associations Sacamain et Bonheur Brut Collectif.

    Ce fut donc un succès tant les encouragements prodigués par les passants on été nombreux.

    Pique-nique sur les trottoirs, tortilla cuisinée dans les règles de l’art sur place, une visite de Vélo à Saint-Denis en soutien, une intervention d’une petite compagnie de danse, tout était réuni, soleil compris pour faire de la journée un succès.

    Lire la suite sur :

    http://saintdenisecologie.wordpress

    0

    0
  20. goldo dit :

    moi aussi j’ai signé et je pense que nous en octobre nous allons refaire une vente a la sauvette. Samedi prochain fête quartier gare, les deux parvis vont être occupés, nos vendeurs a la sauvette doivent-ils aller pointer au chômage? Leur territoire va être occupé, ils vont perdre leur gagne pain exonéré d’impôts; Goldo

    0

    0
  21. Bel-Air dit :

    Hello, Moi aussi je suis passée! Un peu timide au départ, j’ai juste échangé avec les 2 dames du collectif Sacamain. J’ai également parlé à une dame d’ACD à qui j’ai suggéré d’aller voir les personnes attroupées face aux coiffeurs afros pour savoir ce qu’elles pensaient de la manif mais quelques secondes après elle est revenue disant qu’ils n’avaient pas le temps… Je pense quand même qu’ils auraient fallu insister car je trouve dommage de faire comme s’ils n’existaient pas. Saint-Denis est certes un ghetto mais quand même… J’ai signé les pétitions de Sacamain et ACD. Il y avait également 2 jeunes journalistes en repérage de France Inter et Arte, très sympas. Ce qui était intéressant c’est que là où la joyeuse bande avait installé son bric à brac, aucun chauffeur n’est venu les embêter. C’est donc qu’il est possible d’exiger sa place en tant que piétons et de faire respecter l’espace public! Le maire était déjà passé quand je suis arrivée et un monsieur m’a dit qu’il serait enfin décidé a mettre des plots tout le long de la rue. Oui vous avez bien entendu, pourvu que cela ne soit pas une rumeur!
    J’ai aussi aperçu monsieur Hanotin dans la rue avec sa poussette et tout le monde l’a donc bien vu. Il a évidemment été arrêté par plusieurs personnes mais je n’ai pas suivi la suite… Voilà bonne initiative à renouveler.

    0

    0
  22. Françoise MARGUERITE BARBEITO dit :

    Vous avez été nombreux à venir ou à vous arrêter un moment rue Péri samedi et à approuver cette action de réappropriation d’un espace public accaparé par des automobilistes irrespectueux. Une belle journée, une belle mobilisation, un accueil plutôt sympathique des commerçants (merci pour le thé !), et des habitants enchantés. Enfin ! il faut recommencer, venez dans notre rue, voilà quelques un des commentaires. Poussés par les habitants, nos élus vont devoir agir. Il ne s’agit pas de les aider comme ils nous l’ont dit. Ils sont au service de la population et se doivent de faire respecter la loi et des règles communes. Au delà de cette action sur une problématique très simple, il s’agit de redonner confiance dans l’action des citoyens. Pour ne plus entendre « ça ne sert à rien » « ça ne marchera pas » « le maire ne fera rien ». Et de redonner confiance dans la démocratie que certains voudraient mettre à mal. Pas de démocratie sans citoyennes et citoyens !

    0

    0
  23. Sam dit :

    Bravo pour cette initiative, pourvu qu’elle reste citoyenne et donc désintéressée…

    Les actions sur l’espace public organisées par SCG ont la plupart du temps été « saluées » par la mairie…en même temps, le contraire aurait été absurde hein ? 😉

    Mais au-delà des postures et des discours, il n’y avait jamais eu de soutien au travail de terrain… bien au contraire. SCG a été considérée par cette équipe comme une opposition et a été usée comme tant d’autres avant nous et j’en paie comme vous le savez tous indirectement les frais…

    Comme si les citoyens non encartés n’avaient pas le droit de citer…

    Bref, quelle hypocrisie des responsables aux commandes !

    @MR

    En tant qu’adjoint au maire municipal de la majorité actuelle, c’est bien qu’un élu soutienne des initiatives citoyennes mais concrètement que propose l’équipe aux commandes dont vous faites partie ? Que fera-t-elle de mieux qu’elle n’a pas fait avec les multiples actions citoyennes organisées par SDE, Contre la violence à St Denis et Plaine commune…SCG ? Pardonnez-moi d’être sceptique mais les faits sont têtus…et la situation actuelle est le résultat de votre politique de laisser faire et du déni de cette réalité incontestablement alarmante et quotidiennement étouffante.

    0

    0
  24. MR dit :

    A Sam et à d’autres sans doute,

    Je pense qu’il n’a échappé à personne que dans la vie d’une municipalité on peut appartenir à une majorité municipale, à son exécutif et pour autant être minoritaire sur un certains nombre de sujets non ?
    Le travail de terrain, des avancées sur des dossiers concrets, l’engagement auprès et avec les habitants, pour ce qui me concerne, je n’ai jamais cru à autre chose. Je poursuivrai donc en ce sens quelles que soient les difficultés.
    Le temps perdu à éviter ou à différer le traitement indispensable des nuisances de toutes sortes sur l’espace public n’engendre que problèmes redoublés, déception profonde, découragement des uns voire dégoût des autres. J’en suis profondément convaincu.

    L’action citoyenne menée avec des objectifs bien identifiés aboutit en général.
    J’ai pleinement participé à cette manifestation samedi 20, du début à la fin, parce qu’elle est profondément juste et nécessaire, je ne l’ai pas uniquement « soutenu » comme vous l’indiquez.

    Elle a permis de nombreux échanges.

    SCG a été considérée comme une opposition par cette équipe dites-vous, encore une fois, l’équipe actuelle pas plus que la précédente n’est un monolithe et sur certains sujets les approches et positions transcendent les appartenances partisanes.

    
    

    Convenez quand même, qu’à la lecture du blog, il était difficile de ne pas s’apercevoir que l’immense majorité des commentateurs étaient bien dans une opposition politique récurrente et assumée vis à vis de la majorité municipale. Et c’est le droit de chacun.
    Bien cordialement,

    MR

    0

    0
  25. Sam dit :

    @MR

    Convenez-vous quand même, qu’à la lecture du blog, il est difficile de ne pas s’apercevoir que l’immense majorité des commentateurs (+90%) ne sont pas adhérents de SCG et relatent des faits dont les compétences sont entre vos mains  (propreté, respect des règles, stationnement, espaces verts, éclairage, voirie…). 

    Convenez-vous quand même qu’une simple association (SCG) a plus fait  pour certains secteurs en particulier le quartier gare en matière de sécurité que votre équipe…

    Convenez-vous quand même que tous les responsables publics ont fait part de leurs félicitations à l’annonce de la reconnaissance surprise dont j’ai été honoré…à l’exception du maire et de la plupart des élus de son équipe. Silence éloquent qui en dit long sur la perception de l’action citoyenne !

    Je mérite sans doute à vos yeux d’être trainée en justice pendant des années pour avoir créé cet espace libre et indépendant !

    Quand des citoyens font part de leurs difficultés, leurs besoins, leurs souffrances, le silence coutumier du maire et son équipe…vous les classez donc dans « une opposition politique récurrente » ? Ce genre de raisonnement qui consiste à mettre des étiquettes politiques est bien révolu…si si. 

    Mais comme dirait l’autre « c’est pas facile d’être responsable aux commandes… » …

    mais  » c’est pas facile de payer une taxe foncière en constante hausse » 

    « c’est pas facile ‘le vivre ensemble’ avec putes, dealers et toxicomanes »

    « C’est pas facile de slalomer tous les jours les cadavres de bouteilles et les tas d’immondices avec une poussette »

    « C’est pas facile d’écrire constamment à un maire qui ne daigne pas répondre »

    « C’est pas facile de vivre dans un quartier tel que la gare »… 

    Et quand on fait partie d’une équipe, soit on soutient la politique choisie…soit on s’en va.

    Bref, belle hypocrisie en effet des élus politiques aux commandes…alors trêve de bla bla et agissez enfin.

    0

    0
  26. Nadia dit :

    Bon, je pense que c’est moi n’arrives plus à penser sainement mais je suis consternée d’avoir vu des élus se pavaner lors de cette journée de samedi alors qu’ils sont directement responsables de ce pour quoi elle a été programmée.

    0

    0
  27. suger dit :

    Non,Nadia, bien au contraire, c’est vous qui pensait sainement.
    Si M.Ribay avait la moindre dignité, il aurait évité de venir se pavaner tout au long de cette manifestation. Comment peut-on être maire-adjoint, élu de la majorité votant depuis plus de 6 ans (6 ans !) toutes les propositions de celle-ci, ne faisant entendre publiquement aucune opposition ni critique (il suffit de lire son blog) et oser en plus de tenter, sur place puis sur son blog et ici-même, de tenter de récupérer à son profit cette manifestation ? Un tel niveau d’hypocrisie politicienne est sidérant. Et, pour couronner le tout, il se permet de faire la leçon à Sam et à SCG !
    Le maire qui est passé avait au moins l’air d’être un peu gêné et a, parait-il, fait des promesses…, comme d’habitude ! Le bla-bla-bla habituel en effet…

    0

    0
  28. MR dit :

    Aucune leçon à Sam.
    Aucune récupération. Une journée passée aussi avec des amis.
    Par contre, du grand Suger !
    Votre diatribe Monsieur m’indiffère. Elle ne vous grandit pas.
    J’espère néanmoins que vous avez passé, pour vous remettre de ces émotions, une belle « Fête de la Rose » en compagnie de votre jeune poulain.

    0

    0
  29. Sam dit :

    @MR

    On attend des élus de soutenir les actions des habitants et surtout d’agir.

    Je me permets d’insister car vous n’avez pas répondu sur le fond :

    Que propose l’équipe aux commandes dont vous faites partie ? Que fera-t-elle de mieux qu’elle n’a pas fait avec les multiples actions citoyennes organisées par SDE, Contre la violence à St Denis et Plaine commune…SCG ?

    0

    0
  30. suger dit :

    Et non, M.Ribay ! Dimanche était la journée du Patrimoine et, comme beaucoup, j’ai mieux à faire que de m’intéresser aux discours de politiciens quelqu’ils soient.
    Mais votre réaction est significative. Vous ne raisonnez qu’en termes de jeux politiques, entre « encartés » des partis et groupuscules. Vous êtes incapable de comprendre à quel point votre comportement politique local est choquant pour de simples citoyens.
    Vous avez été maire-adjoint pendant 6 ans et le bilan de la municipalité dont vous étiez membre est un échec : propreté, sécurité, etc… Et vous repartez pour 6 ans avec la même majorité, le même maire, les mêmes promesses jamais tenues dans le passé ! Pour quelqu’un qui se prétend critique à l’égard des politiques menées localement, cela ne vous gêne pas ?… Si vous aviez la moindre cohérence, vous auriez dû ne pas vous représenter ni vous faire désigner à nouveau comme maire-adjoint. Aujourd’hui, si vous êtes si « critique », faites preuve d’un peu de dignité : démissionnez de votre poste de maire-adjoint !
    Laissez-moi sourire quand je vous vois venir manifester avec les dionysiens qui s’opposent aux insuffisances de votre municipalité ! Mais quand je vois, ici et sur votre blog, que vous tentez de récupérer à votre profit les protestations des citoyens, alors là il y a de quoi être écoeuré et en colère !

    0

    0
  31. Pom dit :

    @MR
    « Convenez quand même, qu’à la lecture du blog, il était difficile de ne pas s’apercevoir que l’immense majorité des commentateurs étaient bien dans une opposition politique récurrente et assumée vis à vis de la majorité municipale. »

    Je parle pour moi mais je pense que d’autres rejoindront ce point de vue : quand il s’agit régler des problèmes qui gangrènent Saint-Denis (propreté, sécurité, insalubrité), j’ai TRES largement dépassé les clivages politiques. Peu importe votre appartenance politique ou celle de la mairie ou celles des membres de SCG ou des participants à ce forum : je suis pragmatique et non politique.

    Alors quand tous les matins, je remonte en apnée la rue Ernest Renan (odeurs d’urine, dépôts sauvages et odorants), je me contrefiche de savoir si la mairie est communiste,

    Alors quand je promène mon bébé dans les rues et que je ne peux pas rouler sur les trottoirs, je me contrefiche de savoir si c’est Plaine Commune ou la Mairie ou l’Etat ou je sais pas qui,

    Alors quand je pousse un soupir de soulagement une fois chez moi quand je rentre seule le soir tard depuis la gare, je me révolte d’entendre dire que vous ne bougerez pas sur le sujet de la sécurité tant que l’Etat non plus

    Alors je ne parle pas de CONVICTION mais d’ACTION !

    0

    0
  32. karima dit :

    Bonjour Sam,

    Tu pers ton temps à vouloir discuter ou échanger avec nos élus.

    Tu sais très bien que notre bien être, ils s’en fou et peu importe, leur priorité c’était d’être élu et de conserver la mairie et Plaine Commune.
    La preuve, Monsieur Ribay c’est pavané Samedi et un moment j’ai cru que c’était la municipalité qui avait pris l’initiative.

    Quoique que l’on fasse, quoique l’on dise, nous sommes les méchants, et on ne comprend rien à la politique.

    Peu importe, je crois qu’ils sont dépassés ou alors ils ne voient pas la réalité. ils restent entre eux, donc se contente puis qu’il n’y a personne pour les contredire et leur faire voir la réalité.

    J’ai du mal à comprendre leur façon de faire.

    Certes, ils ont gagné , mais pourquoi ne rien faire pour notre quotidien. Oui, ils construisent des écoles, nous avons plusieurs crèches, des choses sont faites, mais notre quotidien, c’est une catastrophe.

    Je me pose tous les jours la question, Est ce qu’ils vivent avec nous ? Ce n’est pas possible de rien voir ou est ce qu’ils font express de ne rien voir ?

    0

    0
  33. MR dit :

    @Karima
    Chère Karima, vois-tu, je ne peux même pas dire que nous nous sommes croisés samedi, puisque étant assis tu es venue me dire bonjour, me faire la bise. Fort bien. N’ayant pas bougé de la journée de 10h à 20 h, sauf pour accompagner une habitante sur un problème, question « pavane » on peut mieux faire. Pas la peine donc de reprendre les termes de Suger !

    « Un moment j’ai cru que c’était la municipalité qui avait pris l’initiative. » dis-tu.
    Voyons Karima, tout cela était annoncé dans le JSD du 17 septembre en page 2 et puis sur ce blog pour y être intervenue depuis le 15 septembre tu sais très bien que c’est une association qui était l’organisatrice de cette manifestation publique !

    « Je me pose tous les jours la question, Est ce qu’ils vivent avec nous ? Ce n’est pas possible de rien voir ou est ce qu’ils font express de ne rien voir ? » dis-tu encore.

    Je te fais une confidence mais ne le répète à personne : j’habite la même ville que toi, certes depuis moins longtemps, mais depuis plus de 28 ans quand même, mes enfants y ont grandi, étudié, s’y sont investi, pour l’un d’entre eux, dans du soutien scolaire, ma compagne y exerce son métier depuis bientôt 20 ans dans une entreprise dionysienne rue Charles Michels, mais tu as raison nous devons vivre sur une autre planète. Faut arrêter ce genre de discours !

    Entre nous, il me semble que tu es bien placée pour savoir qu’on peut aimer sa ville tout en en ayant des visions différentes, non ?
    Bon la prochaine fois qu’on se croise on se fera quand même la bise, sauf si tu as l’impression de croiser un étranger, un extraterrestre…

    @Suger
    « Dimanche était la journée du Patrimoine et, comme beaucoup, j’ai mieux à faire que de m’intéresser aux discours de politiciens quels qu’ils soient. » dites-vous ?

    Comme vous y allez fort, pourtant à cette « Fête de la Rose » était aussi annoncé un débat avec des gens connaissant leur sujet (conflit israélo-palestinien)) et pas uniquement donc des « discours politiciens » de votre tête de liste et co-listier de mars 2014. Le patrimoine oui c’est important, j’ai opté pour la manifestation pour le climat à 14 h à République, un patrimoine tout ce qu’il y a de plus commun.

    Pour conclure sachez que j’assume d’être reparti avec la majorité municipale comme de très nombreux dionysiens de la même sensibilité politique qui n’adhèrent pas du tout
    aux « discours politiciens » de votre poulain, hors journée du Patrimoine, j’ai compris.

    Ayant de multiples choses concrètes à faire avancer sur mon quartier (Pleyel-Confluence) et le souci de mon quartier de résidence et de la ville en général, vous me permettrez de mettre un terme à nos échanges peu fructueux.

    @Sam
    « Que propose l’équipe aux commandes dont vous faites partie ? Que fera-t-elle de mieux qu’elle n’a pas fait avec les multiples actions citoyennes organisées par SDE, Contre la violence à St Denis et Plaine commune…SCG ? » demandez-vous.

    Ne refaisons pas la campagne, les dionysiens jugeront au fil de l’évolution des choses de ce qui est fait, pas fait, de qui fait quoi et des contributions de chacune des parties (ville, Plaine Co, Métropole, État). Une chose est sûre l’action aussi des citoyens est et sera déterminante ne serait-ce que parce que la municipalité ne peut pas tout résoudre seule (y compris pour une partie de ce qui concerne ses propres compétences). Une vision honnête et objective du territoire –de sa complexité, du paroxysme des désordres atteint à certains endroits, des conflits d’usage sur l’espace public – impose de renoncer à faire croire que « la politique du bâton municipal » pourrait suffire.

    Je reste à votre disposition quant à vos soucis même si je peux penser que vous êtes en la matière bien équipée.
    Bien cordialement,

    @tous
    Bon, sinon d’une manière générale sur cette affaire on va arrêtez là car on va vite tourner en rond.
    Bonsoir à tous.

    0

    0
  34. goldo dit :

    je pense qu’ils ne font même plus express de ne pas voir et de ne pas entendre. Ils sont tout simplement dans leur réalité a eux qui n’est pas la notre. Quels sont les élus qui prennent les trams? Quels sont ceux qui traversent le parvis de la gare tous les jours, quels sont ceux qui font les courses a Carrefour,etc….Je finis même par me demander s’ils habitent réellement cette ville.
    Je ne sais pas s’ils ont vraiment gagné aux élections, je dirai plutôt qu’ils ont eu un sacré coup de chance a 80 voix près, pas de quoi être fiers.

    0

    0
  35. Horta dit :

    Face à l’autisme des élus, je crains fort qu’il n’y ait que 2 attitudes : la fuite ou le replis. La fuite consiste à quitter cette ville au plus vite, le replis consiste à s’abstenir ou à voter Front National. Dans les 2 premières attitudes la municipalité est « gagnante » mais dans le dernier cas, elle risque de tout perdre et en particulier le microcosme d’élus et fonctionnaires municipaux constituant la Cour du Roi Paillard risque d’être mise à la porte.

    0

    0
  36. Sam dit :

    @MR

    Vous ne répondez toujours pas. Concrètement quelles actions propose la municipalité pour faire face aux problèmes qui sont à l’origine de cette manifestation ?

    0

    0
  37. MR dit :

    Vous précisez la question, je précise la réponse ;

    Un aménagement tout le long de Gabriel Péri du croisement Lanne/Ursulines jusqu’à la Place mai 1945 est en cours d’étude par les services avant validation et réalisation.

    Bonne journée.

    0

    0
  38. Sam dit :

    @MR

    Merci pour cette réponse bien en deçà des attentes…

    La confiscation de l’espace public n’est pas circonscrite à cette portion de la rue Gabriel Péri, que proposez-vous pour le reste de ce secteur ? Pensez-vous sincèrement que l’aménagement de la voirie va résoudre le problème ?

    Et que proposez-vous dans d’autres secteurs tel que le quartier de la gare (rue Delaune, Renan et Dezobry …) où la confiscation de l’espace public est la règle ?  

    0

    0
  39. suger dit :

    Extraits discours d’investiture de Paillard le 6 avril 2014 : »J’ai clairement entendu les attentes des habitants en matière de propreté, de sécurité, de logement et d’éducation. Pas un moment durant ces six années nous ne devrons oublier les exigences que porte notre victoire. »
    Six mois plus tard, sous la pression des habitants qui ont dû manifester samedi : « Un aménagement est en cours d’étude (MR) »…pour rendre des trottoirs aux piétons ! Formidable avancée !
    Et le conseil municipal a voté jeudi dernier le lancement d’une « étude » pour envisager peut-être, éventuellement, si nécessaire, si possible, si on arrive pas à faire taire les habitants, si on n’épuise pas les protestataires, si on ne baillonne pas les associations mal-pensantes, l’installation de quelques caméras de vidéosurveillance…
    Six mois pour se décider à faire des études !… Le maire et ses adjoints ont « entendu les attentes des habitants en matière de propreté, de sécurité » mais la surdité est tellement profonde qu’il faut des mois, des années, pour qu’ils envisagent de lancer des « études »… à contre-coeur et avec l’espoir que ces études démontreront que tout cela, mon-bon-monsieur-et-chère-madame, est si complexe qu’on ne peut rien faire !

    0

    0
  40. BB dit :

    Il y a des travaux pont de Soisson, j’ai du mal à comprendre de quoi il retourne… Il semble que des équipes détruisent des équipements (trottoirs ?) et les remplacent par les mêmes… en plus mal posés.

    Bondiou que c’est salement fait.

    0

    0
  41. MR dit :

    @Sam,
    Pensez-vous sincèrement que l’aménagement de la voirie va résoudre le problème ? demandez-vous.
    Cette question concernant la manifestation sur Péri :pour le stationnement illégal rue Péri côté pair oui.
    Concernant la rue Renan, Delaune et Dezobry la situation dépasse bien entendu la question du stationnement…
    J’en resterai au sujet initial, Péri.

    @suger
    Pour ce qui concerne la videosurveillance, cela a été acté par le conseil municipal du 18 septembre dans le vœu voté par l’ensemble du conseil moins 6 abstentions si mes comptes sont exacts.

    0

    0
  42. paulette dit :

    C’est quoi « la politique du bâton municipal » ? dixit MR …
    J’aimerais qu’on m’explique …
    Paulette

    0

    0
  43. karima dit :

    Michel,
    Je ne comprends pas pourquoi tu prends la mouche.
    Je ne parle pas de l’homme, mais de l’élu.
    Je n’ai rien contre toi et j’apprécie de discuter avec toi, mais oui vous êtes à coté de la plaque, vous avez pris l’habitude de ne rien faire ou le minimum.
    La preuve, sur le site du JSD, on lit que les animateurs de l’antenne jeunesse on laissé faire des trafics au sein de leur lieu de travail, qui reçoit du public (des jeunes de 12 à 20 ans), et je ne vois pas de licenciement pour faute lourde et grave, mais seulement une mise à pieds.
    Si je t’ai offensé, j’en suis désolée, ce n’était pas le but, mais il faut me comprendre, la ville devient de plus en plus sale, il n’y a aucun respect, nous sommes envahis de mais chaud devant la place du 8 mai, carrefour, la gare, la rue de la République, sans aucune hygiène, et personne ne fait rien.
    La délinquance augmente, la ville se paupérise de plus en plus, plus de mixité sociale et raciale, des commerces de mauvaises qualités, et quand vous êtes une boutique, les autres sont les mêmes, que des boucheries, des coiffeurs, des grecs et des solderies, maintenant, même pour les laitages, nous avons des boutiques périssables.
    On ne peut plus sortir le soir, le nettoyage du marché se termine après 18 heures. Et je peux t’en dire encore et encore, car comme tu le sais, je suis née à Saint-Denis et je vis ici depuis 55 ans.
    Dès fois, je me demande où je suis.
    Je pense que tu dois certainement être d’accord avec moi, nos commerces reflètent la population de Saint Denis et cela devient critique.
    Pour ma part, Didier est une personne que je respecte, mais concernant sa politique de la ville, je ne suis pas du tout d’accord avec lui.
    En espérant, que nos échanges seront toujours instructifs, Michel tu as toute ma gratitude.

    Karima

    0

    0
  44. Sam dit :

    @MR

    Et que fait la municipalité pour contrer « le manque d’affirmation et de lisibilité des règles » ? Dixit l’appel à la manif…
    On aimerait bien vous entendre à ce sujet…

    Et pour les autres secteurs, la municipalité va attendre que d’autres « actions citoyennes » fassent du bruit pour envisager une étude de réfection de voirie en guise de réponse ? La municipalité pilote « ses actions » par le bruit généré par les administrés mécontents ? …

    Nous faire avaler qu’arrêter l’hémorragie avec un ridicule pansement est la solution…revient à nous prendre pour ce que nous ne sommes pas.

    Vous avez raison sur une chose, on tourne en rond…tant que la municipalité ne veut pas assumer sa part de responsabilité en matière de sécurité.

    @Karima 

    T’as raison ma belle, je perds mon temps. 

    Après tout, je n’habite plus cette ville géré par des illuminés… si si, ils sont à l’ouest (ou plutôt à l’est 😉 ). 

    Leur mépris face à l’action citoyenne et leur indifférence face aux souffrances des habitants qui n’ont guère le choix que de subir me révoltent.

    Bref, si c’est ça la politique alors je le dis tout haut : beurk …

    0

    0
  45. Goldo dit :

    et oui ça continue, rue du Port le long du tram depuis plus d’un mois la borne est ouverte tous les vendredis soirs a priori par quelqu’un qui détient la clef. Nous avons pris des photos que nous avons envoyé a Michel Ribay mais tout ça continue. Ce matin j’ai rencontré les agents de la police municipale, je leur ai demandé s’ils savaient pourquoi la borne était ouverte mais ils l’ignoraient. Je leur ai expliqué, ils l’ignoraient et m’ont dit qu’ils en parleraient a monsieur Ribay. Ce soir nous avions une réunion de quartier, nous étions donc avec monsieur Ribay qui est effectivement au courant et qui va faire le nécessaire. Peut-être en la bloquant définitivement. A suivre, peut-être yaura t-il un mort avant, un enfant renversé?

    0

    0
  46. popita dit :

    @ MR
    Je représente une copropriété de la rue Renan qui a connu il y a à peine deux ans un squat alterné dans notre cage d’escalier entre dealers de crack la nuit et toxicomanes le jour avec toutes les dégradations, pressions psychologiques et dangers qui vont avec. La municipalité nous a accompagnés pour entériner cette situation. Nous avons changé la porte il y a 1 an et demi. Nous avons perçu une subvention il y a quelques semaines d’aide au financement de cette porte. Et attention, … devinez quoi ? La porte a été de nouveau fracturée par deux fois. Sur les deux systèmes de fermeture mis en place, le moto verrou a été noyé, les ventouses vandalisées. Aujourd’hui nous repartons de zéros et devons de nouveau financer des travaux sur cette porte.
    Bref, tout nous laisse imaginer que tant que la situation de cette rue ne sera pas à minima considérée et pas juste constatée, même avec de la bonne volonté, les problèmes de sécurisation ne se règleront manifestement pas. La borne mise en place à l’angle Renan-Dezobry, existante depuis décembre 2013, n’a jamais été mise en service; elle permettrait sans aucun doute une minimisation de la circulation dense de véhicules en tout genre et une petite gêne à la sédentarisation du trafic à ciel ouvert. Idem pour les plots-sièges. Idem pour l’absence total de vidéosurveillance. Idem pour le sous éclairage de la rue.
    En conclusion, certes l’adaptation de la voirie ne réglera pas tous les problèmes, cependant ça serait quand même un bon début dans cet énorme chaos … au moins en terme d’image. En tout cas, en tant que propriétaire j’aurai au moins une petite idée de là où partent mes impôts fonciers … Parce qu’a l’heure actuelle, je cherche encore.

    0

    0
  47. Habitant dit :

    Cette ville est devenu le supermarché du crack et stupéfiant en tout genre…
    Place de tilleuls, ça se fait à la vue de tous le monde avec bcp d’impunité, lorsqu’on regarde leur plaque de voiture, bcp d’entres eux viennent du 91, sûrement que ds leur villes, il n’est pas permis de vendre des produits stupéfiants, alors ils viennent à Saint-denis pour leur business, ici ils sont tranquilles, pas de caméras, pas de volonté de les nuire…alors ils se permettent même d’agresser les habitants du quartier de squatter les entrées d’immeuble, mais un jour ça va mal finir car les habitant en n’ont marre et devant l’inaction de la police et de la municipalité (qui se rejete chacun la faute), ce sont les habitants qui vont en découdre.

    0

    0
  48. Bill dit :

    Pour Goldo dans le Parisien du 28/09

    Les riverains ont fait une braderie pour faire reculer les vendeurs à la sauvette

    Leur objectif : regagner le terrain. Les habitants du quartier du marché Dejean (XVIIIe), autour de la station de métro Château-Rouge, envahi par les vendeurs à la sauvette malgré la mise en place d’une zone de sécurité prioritaire (ZSP), ont décidé de se réapproprier leur quartier, hier, le temps d’un vide-greniers. Les stands se sont installés à l’endroit même où officient les vendeurs, qui, de leur côté, ont préféré céder la place. L’initiative revient à l’association La Vie Dejean, qui a déjà organisé une manifestation contre l’occupation de l’espace public, et milite sans relâche contre la vente à la sauvette. « La braderie est une manière de réaffirmer, dans une ambiance festive et ouverte, que nous aimons notre quartier… Bien que nous n’en n’ayons plus la jouissance quotidienne », commentent les organisateurs.

    0

    0
  49. goldo dit :

    nous nous pensons toujours en faire une sur le nouveau parvis mais il faut trouver du monde. On pense faire ça en octobre.
    cet été une ^personne du quartier de la goutte d’or m’avait contactée suite a ce qu’elle avait lu sur ce blog concernant notre vente a la sauvette. Elle cherchait a savoir comment faire pour se débarrasser de ce nouveau fléau. J’ai gardé ses coordonnés mais je ne pense pas qu’il yai un lien avec cette association. Bill merci de l’info.

    0

    0
  50. Bel-Air dit :

    Bonjour Goldo je suis partante. Je suis plutôt dispo le samedi et le dimanche, et je peux ramener quelques « affaires » pour jouer le jeu. N’hésitez pas à communiquer sur ce blog que je consulte au quotidien. Bonne journée à tous.

    0

    0
  51. goldos dit :

    Bel air. Ok je vois avec mes voisins quelle date on pourrait se garder mais ça sera forcément un WE car comme nous ne sommes pas de vrais vendeurs a la sauvette on doit bosser ds la semaine. Si d’autres sont interessés qu’ils me le disent car il faut du monde. Goldo

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *