AFP – Des campements où vivaient des centaines de Roms évacués en Seine-Saint-Denis

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. jc dit :

    Complètement en ligne avec le commentaire de Sam !! Je viens d’envoyer un message de soutien et d’approbation (sur ce sujet) à la Prefecture de Seine Saint Denis. Ca serait peut être utile (???) de mettre en place une sorte de pétition numérique (que je signerai volontiers) pour que la Préfecture continue son action à Saint Denis. Enfin j’espère que ces actions de Stains se poursuivront à Saint Denis…et aussi que de nombreux habitants accepteraient de signer une pétition sur ce sujet.

    Bonne soirée à tous !!

    JC

    0

    0
  2. yamina dit :

    Bonjour,
    Tout à fait d’accord pour signer cette pétition.

    0

    0
  3. habitant dit :

    « évacuation »
    Signer une pétition pour « évacuation » et après?
    Je ne la signerai pas.

    0

    0
  4. anakine dit :

    Moi si !!!!!!!

    0

    0
  5. JASON dit :

    Il vaut mieux signer une pétition « résignation », ce genre de petition ne sert à rien.
    « Signer une pétition pour « évacuation » et après? » EXACTEMENT et après ???

    0

    0
  6. jc dit :

    « Qui ne dit mot ni n’agit, consent »
    Chers habitant et Jason, le fait d’être résigné et de ne pas agir pour l’évacuation signifie (à mon humble avis, mais cela n’engage évidemment que moi) que vous êtes favorables à ce que les camps Roms demeurent.
    Mais si j’ai mal compris (ce qui est fort possible), je serai intéressé de connaître les solutions et actions (outre la résignation et l’inaction) que vous préconisez face à aux nombreuses installations de camps de Roms à Saint Denis qui sont (de façon factuelle et objective) illégales et insalubres. Je suis toujours véritablement et sincèrement intéressé de connaitre les solutions concrètes proposées par des personnes qui ne pensent pas comme moi. Donc j’espère en savoir plus et vous lire habitant et Jason. Sur ce, excellente journée à tous les lecteurs du blog et encore merci à Sam d’avoir créé SCG, ce blog d’expression et dialogue des habitants de St Denis et de permettre de mener des actions concrètes (idéalement basées sur des faits objectifs). Bonne journée donc
    Jc

    0

    0
  7. habitant dit :

    Je ne crois pas que ce soit si binaire que ça: « favorable/défavorable ou résignation, inaction/indignation, pétition ». Cela fait maintenant plus d’une dizaine d’années qu’il y a des campements à Saint-Denis.
    Ce qui m’étonne en même temps, c’est que l' »évacuation » coïncide avec des statistiques sur la délinquance d’une communauté particulière: les Roms. Avant, on parlait juste de statistiques sur la délinquance.
    Aussi, un campement disparaît à côté de Courtepaille, un autre se reforme près de Porte de Paris. D’où ma question que tu as « évacué » jc: une pétition pour l' »évacuation » et après? Est-ce que tout sera résolu, conditions de survie etc?
    Encore une fois, je n’ai pas la solution dans ma poche mais je ne crois pas que ce sujet ô combien complexe se règle à coup de pétition par « évacuation ».

    0

    0
  8. JeF dit :

    Moi je la signe tout de suite et la fais passer à des dizaines d’amis, de voisins, de commerçants, de riverains des camps qui seront ravis de la signer !
    La situation à Saint Denis, dans les rues et dans les transports publics, est devenue insupportable et je m’étonne sans cesse du manque de réaction des gens, visiblement anesthésiés par un climat général de culpabilisation et de politiquement correct tout à fait surréaliste.

    0

    0
  9. BB dit :

    Bonjour,
    je ne sais pas si ça a déjà été dit ou signalé mais le campement situé sous l’A86 en direction d’Aubervilliers (visible depuis la rue F de Pressencé), juste à côté du canal, à été démantelé. Il ne reste plus qu’une tas de planche et un tractopelle (c’est donc très récent).

    0

    0
  10. ddavid dit :

    Je ne sais pas si une pétition peut avoir la moindre efficacité, mais je la signerai volontiers. Parce que les statistiques, les arguments des associations de défense des roms (masochistes chrétiens ?), que l’on soit ami des roms ou pas, tout ce qu’on pourra dire ne pourra contredire une évidence: les roms sont beaucoup beaucoup trop nombreux à Saint Denis et dans le 93 en général. Pourquoi ? je m’en fiche complétement! Les voir réinstaller leur village porte de Paris est proprement ahurissant! Comment a-t-on pu laisser une situation dégénérer à ce point ? Dans un monde ou si on ne paye pas son stationnement on est verbalisé illico ?

    0

    0
  11. habitant dit :

    @ BB, oui, c’est ce camp là près de Courtepaille. Plusieurs fois, il a été évacué pour diverses raisons, notamment un incendie puis il s’était reformé. Là, il y reste des débris. Un autre camp s’est reformé Porte de Paris.
    Jef a dit: « je m’étonne sans cesse du manque de réaction des gens, visiblement anesthésiés par un climat général de culpabilisation et de politiquement correct tout à fait surréaliste. »
    C’est culpabiliser aussi d’une autre manière.
    Est-ce que demander à des gens à Saint-Denis de signer (dont une part vivent aussi la précarité) et ne souhaite pas signer, c’est être anesthésié parce qu’il y a le politiquement correct? Je ne crois pas.

    0

    0
  12. jc dit :

    Proposition de trame (à éventuellement modifier si certains arguments vous choquent) de pétition (que je signerai bien volontiers)

    Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a publié une tribune dans Libération mardi 14 août à propos des démantèlements de camps de Roms. Il estime qu’en matière de camps illicites «laisser-faire ne résout rien», que la fermeté est «nécessaire», mais que les premières solutions sont à trouver «dans les pays d’origine» des migrants concernés.

    http://www.liberation.fr/societe/20

    En reprenant les arguments de Manuel Valls, voici une trame de pétition (à éventuellement revoir, modifier / amender puis valider) que je signerai volontiers.

    Le séjour de migrants, dont les minorités Roms d’Europe de l’Est, ne saurait se traduire par la multiplication et l’enracinement de campements insalubres, dangereux et illégaux. Il n’est pas question de tolérer que des organisations criminelles ou certains clans familiaux organisent l’exploitation de la misère et la mise en coupe réglée d’une partie de ces migrants, les contraignant à des activités délinquantes dont ils tirent des profits.

    Les réponses aux problèmes posés par les campements sont à trouver dans les pays d’origine auxquels il revient d’assumer leurs responsabilités d’intégration de leurs minorités et de mettre un terme aux discriminations locales. La loi prévoit l’éloignement vers leur pays d’origine des étrangers en situation irrégulière qui s’applique aux ressortissants européens ne pouvant subvenir à leur existence après trois mois de séjour.

    Par ailleurs Atlantico a publié mardi 14 août un sondage réalisé avec l’IFOP qui révèle qu’une écrasante majorité de Français (80%) approuve le démantèlement des camps de Roms.

    http://www.atlantico.fr/decryptage/

    0

    0
  13. stephanie dit :

    Petite info : le campement en face du quai de la Maltournée a été semble-t-il évacué entre mercredi et jeudi. A la place, un paysage lunaire (toute la terre a été retournée) ….

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *