Agnès : « Je souhaite que St Denis reste une ville populaire, multiculturelle, avec des valeurs de solidarité, de tolérance où tout le monde se parle »

Vous aimerez aussi...

36 réponses

  1. Koil dit :

    Je vois pas trop ou Nanterre est un exemple d’urbanisme quand on voit comme la ville est sectorisé.

    -Cote Courbevoie défense : cité
    – centre : Bureaux tertiaires
    – sud Puteaux: immeubles anciens : BOBOS
    – Vers Rueil: Plus pavillonnaires

    ca ressemble grandement a st denis sauf que le centre ville ici est beaucoup plus délabré.

    0

    0
  2. citoyen93 dit :

    Je souhaite également que cette agglo reste un territoire populaire ou la diversité des populations et des classes sociales soit un exemple pour d’autres villes.
    Par contre je ne suis pas pour la ghettoisation et l’absence de mixité sociale comme c’est le cas dans certains quartiers de cette ville.

    0

    0
  3. goldo dit :

    J’habite St Denis et je travaille depuis 10 mois à Nanterre ville. Je peux dire que le centre ville de Nanterre n’a rien a voir avec celui de St Denis. Il y a des magasins dignes de ce nom, la gare n’est pas une poubelle et la ville au moins dans le centre est propre (la balayeuse mécanique passe régulièrement). Si j’avais la possibilité je n’hésiterai pas à habiter à Nanterre alors que pour le moment à St Denis j’ai encore beaucoup de mal. Ceci dit entre Nanterre et St Denis pour les transports c’est nettement mieux déservi chez nous et certainement aussi au niveau culturel. Eh oui on ne peut pas tout avoir mais je crois quand même que pouvoir se promener dans des rues propres et faires ses courses dans des magasins dignes de ce nom et ne pas rencontrer à chaque coin des rues du centre des groupes d’individus en train de fumer ou boire est primordial. Je vois aussi beaucoup plus de personnes âgées faire leurs courses et le marché a Nanterre qu’à St Denis.

    0

    0
  4. Jason dit :

    Ce que j’aime à St-Denis :
    Le stade de France, les transports, la Basilique de notre cher abbé, on y rencontre des gens sympas, le stade Delaune, les taxiphones pour téléphoner à l’étranger, la MJC ligne13, le marché.

    0

    0
  5. gg dit :

    Bonjour,
    Je suis dans le meme cas qu’Agnès à bien des égards: je viens de Neuilly sur Seine, j’ai choisi Saint-Denis et je ne regrette pas du tout mon choix et si j’ai effectivement un souhait important c’est que Saint-Denis reste une ville populaire, multiculturelle, tolérante et jeune. S’il doit y avoir quelques inconvénients annexes, je peux m’y faire et je pense aussi que la vidéosurveillance est une mauvaise idée.
    Personnellement, je suis fière d’habiter cette ville et c’est cool de lire des témoignages comme ça, merci!

    0

    0
  6. suger dit :

    Je pense que je ne dois pas habiter la même ville qu’Agnès et « gg ». Pour ma part, je regrette mon choix, il y a vingt-cinq ans, de venir m’installer à Saint-Denis où se trouvait mon emploi. Je suis venu vivre dans une ville populaire, socialement mélangée, gérée par une municipalité d’union de la gauche avec un maire communiste, Marcellin Berthelot, qui avait, lui, le souci du bien-être des habitants et d’un développement harmonieux de sa ville.
    Qu’en est-il aujourd’hui ? Un ghetto social et ethnique qui se paupérise de plus en plus chaque jour, une municipalité d’ultra-gauche qui fait ses petites et grandes affaires avec les promoteurs de bureaux, un gaspillage permanent de l’argent public notamment dans des opérations de communication, le rêgne des incivilités, une délinquance qui s’étale au vu de tous et bénéficie de la « culture de l’excuse » de la part des élus, et j’en passe.
    Non, nous ne devons pas habiter la même ville, mais il est vrai que je n’ai pas subi le traumatisme de vivre à Neuilly…

    0

    0
  7. citoyen93 dit :

    Je regrette que les articles ne fassent pas mention de l’absence criante de mixité sociale.
    On ne mentionne pas également les aménagements urbains totalement hideux qui défiguent certains quartiers et pourrissent la vie des habitants.
    Rien n’est dit également sur le commerce totalement à bout de souffle dans cette ville et silence radio également sur les ravages du chomages.
    Oui aux quartiers populaires mais non à la stratégie des élus de cette ville qui est d’ancrer durablement ce territoire dans la ghettoisation.
    Je pense qu’Agnès de doit pas vivre dans la même ville ou alors il va falloir qu’elle consulte chez un bon ophtalmologue.

    0

    0
  8. stephanie dit :

    Bon … j’ai décidé de diffuser ce commentaire car je trouvais qu’il donnait une vision optimiste de cette ville. Ceux qui me connaissent un peu savent très bien que je ne suis pas totalement naïve et que je sais pertinemment que vivre à St Denis c’est difficile, et c’est ce qui explique entre autre mon engagement dans cette association.

    Mais les commentaires positifs ne sont pas si courant alors que les points que vous soulevez, Citoyen 93 et Suger, ont tous été abordés et le sont encore très souvent parce que cela est nécessaire et indispensable.

    Je pense qu’Agnès a voulu mettre en évidence ce qu’elle aime à St Denis, et je voulais essayer d’ouvrir le débat vers les côtés positifs de la ville pendant quelques jours. Personnellement, j’aime bien St Denis pour plusieurs raisons (un réseau de transport rare, une offre culturelle encore plus rare ailleurs, une histoire, une architecture, des commerces a proximité, un marché connu de tous, des habitants motivés et soudés en tout cas dans le quartier gare, ….) et je ne l’aime pas pour d’autres raisons (l’insécurité, l’incompétence de ses dirigeants, la saleté de ses rues, son habitat dégradé, son manque de mixité sociale, …) mais au final, en ce qui me concerne, la balance est à peu près équilibrée (bien sûr, cela dépend des jours ..). Si un jour cela n’est plus le cas, je fais partie de cette population qui peut partir.

    Etre un peu positif, cela fait du bien aussi parfois, et cela ne veut pas dire que l’on a besoin d’aller chez l’ophtalmo ….

    0

    0
  9. cece dit :

    Je reste toujours étonnée et perplexe devant cette affirmation, récurrente chez les bloggeurs, « je peux partir, si j’en ai marre ».
    Est-ce utile de le rappeler dans ce blog?

    0

    0
  10. édith dit :

    J’apprécie énormément cette clarification, à la fois sur le fond et sur la forme…et en particulier le contenu des trois parenthèses du 3e paragraphe :
    – (un réseau de transports rare, une offre culturelle encore plus rare ailleurs, une histoire, une architecture, des commerces à proximité, un marché connu de tous, des habitants motivés et soudés en tous cas dans le quartier gare, ….)
    – (l’insécurité, l’incompétence de ses dirigeants, la saleté de ses rues, son habitat dégradé, son manque de mixité sociale, …)
    -(bien sûr, cela dépend des jours ..)
    C’est exactement ça aussi pour moi.

    Bon week-end dans la ville contrastée,

    0

    0
  11. stephanie dit :

    Edith, t’as tout compris ! 

    Cece, non c’est vrai ce n’est pas très utile je vous l’avoue mais en même temps, c’est une réalité à laquelle beaucoup de gens réfléchissent. En attendant, vous ne nous dites pas pourquoi vous aimez Saint-Denis 😉 ….

    0

    0
  12. Bertrand dit :

    Je trouve ce commentaire publié très intéressant. J’avais envie d’écrire un article présentant les côtés positifs de la ville mais ce ne sera pas la peine puisque le débat a lieu grâce à ce post.
    Je suis tout à fait d’accord avec Citoyen 93 (et d’autres) sur le fait qu’il n’y ait pas assez de mixité sociale, une paupérisation, une absence de commerces de qualités, des problèmes de délinquance, etc

    Mais n’oublions pas les points positifs de la ville que Stéphanie met en avant.

    En fait, je voudrais parler de mon expérience vécu avec ma compagne. Nous avons signé une promesse de vente à Saint Denis en mai dernier. Je connaissais un peu le centre historique et nous avions fait quelques ballades dans ce quartier qui nous plaisait bien. Nous signons puis, en faisant des recherches plus appronfondies sur le net, nous découvrons votre blog. Certains commentaires nous ont fait penser que nous avions signé pour une ville proche des pires cités du 93, une ville apocalyptique. Nous avions donc laissé un message en panique http://www.saintdenismaville.com/in

    Beaucoup d’entres vous nous ont très gentiment répondu, confortés dans notre choix et nous avons donc acheté cet appartement et nous sommes, pour l’instant, très heureux de ce choix. Mais si nous sommes conscients qu’il faut changer pas mal de choses, pour moi, la ville ne représente pas l’image véhiculée dans certains commentaires qui sont, à mon goût, trop extrêmes.

    Je comprends que ce blog permette de parler de son mal être. Mais attention, ce qui est publié sur le net est visible de tous. Est-ce que nous ne décourageons pas bons nombres d’acheteurs en ne parlant que du négatif (ou presque) ? Très honnètement, si nous avions trouvé le blog en amont de nos recherches, à la lecture des commentaires, jamais nous n’aurions acheté à Saint-Denis. Nous voulons tous la mixité sociale et il faut donc faire attention que le négatif véhiculé dans les commentaires ne décourage pas ces classes moyennes que nous espérons voir en plus grand nombre dans notre ville.

    0

    0
  13. nora dit :

    Je suis parfaitement d’accord avec Bertrand.
    Depuis que j’ai emménagé en 2006 dans le quartier de la gare (je venais de Paris 5e), je me suis pas mal baladée dans le quartier de la Basilique, la piscine de la Baleine et d’autres endroits. Je ne connais pas encore très bien Saint-Denis à ce jour, mais quand mon compagnon m’a dit un jour, il y a un ou deux ans: « Comment, tu vas faire tes courses rue Fontaine? » Il m’a dit que j’étais complètement folle de traîner vers République, que c’était un repaire de toxicos où il y avait des agressions toutes les heures, etc… Comment avait-il cette image ? Parce qu’il lisait régulièrement les commentaires du site et que n’ayant pas le temps de faire les courses dans ce coin et de se balader, il avait une vision extrêmement négative des lieux. Aujourd’hui, 5 ans après, je suis toujours dans le quartier de la Gare et je m’y plais, car contrairement au 5e à Paris, c’est un quartier qui bouge, qui évolue. J’ai maintenant un enfant de 2 ans (j’ai accouché à Delafontaine et j’en suis très très très contente) et je continue à faire mes courses dans ce quartier, à me balader, et il ne m’est jamais rien arrivé. Peut-être que ça dépend du profil des internautes qui laissent des messages. Peut-être qu’une femme de 65 ans sentira beaucoup plus l’insécurité de la ville qu’un homme de 35. Nous avons tous des sensibilités différentes. Mais c’est vrai que je me dis souvent, comme le fait remarquer Bertrand, que si on avait lu le blog avant de signer, on n’aurait jamais acheté ici.

    Il y a des faits divers dans toutes les villes. Mais je préfère cette mairie-là à celle que j’ai quittée, et je ne compte pas déménager.

    0

    0
  14. Sam dit :

    Merci à Agnès d’ouvrir ce débat qui souligne le contraste de cette ville. Je partage l’avis des différents commentaires. Saint-Denis c’est tout ça à la fois.

    Par ailleurs, sur ce blog les interventions sont multiples mais restent effectivement axées sur les difficultés qui sont certes trop nombreuses. Mais il serait bon de faire vivre la rubrique Bonnes adresses par exemple 😉

    En tant que présidente de Sans Crier Gare, je trouve regrettable que certaines personnes qui ont fait appel à nous dans des moments très difficiles en témoignant sur ce blog ne jugent plus utile de nous donner des nouvelles dès que ça va mieux. Au final, on ne retient que les problèmes et on se fait une idée sur des témoignages partiels et vrais uniquement à un instant t.

    Par ailleurs, on aimerait bien quand ça va mieux qu’ils soutiennent également les autres voisins. C’est l’esprit de Sans Crier Gare et de ce blog. Sinon c’est chacun pour soi.

    0

    0
  15. thierryb dit :

    @bertrand
    Vous avez raison sur un point (avec Stéphanie et d’autres): le site doit aussi servir à promouvoir les possibilités, les atouts, les réussites. Permettez cependant que ceux qui vivent ici depuis un certain temps, qui, comme vous ont fait ce choix, par exemple comme moi par sympathie pour le projet affiché par la municipalité il y a une douzaine d’années, autant que pour des raisons professionnelles, commencent à éprouver quelques doutes (euphémisme) sur la réalité de ce qui était engagé.
    Du coup, une certaine amertume peut se dégager des propos. Quant à moi, j’espère rester équilibré et je ne dissuaderai personne de venir s’essayer à la vie dans cette ville. On sait tous aussi que la misère sociale qui s’étend n’est pas de la responsabilité de la municipalité actuelle, que la ville est un refuge pour ceux qui n’ont pas grand chose, qu’elle est prise dans des contradictions propres à sa situation (développement des sociétés de niveau national et international à La Plaine, spéculation foncière, et accumulation de la pauvreté et de l’exclusion au centre, avec incivilité, délinquance, etc).
    Quand je vois les progrès réels de la sécurité autour de la gare et dans les rues du centre,par rapport à l’hiver dernier, néanmoins, en partie grâce à l’activité de l’association auprès des responsables politiques (sans cette association et ce qui s’est passé autour, je ne serais pas resté positif en dehors de mon métier), je reste assez optimiste sur le long terme. De même pour l’activité culturelle, théâtre,musique, cinema, danse, expos, qui sont de bon niveau.
    Le problème, et il est de taille, c’est le quotidien. Là, j’ai trop l’impression de ne pas partager le même monde avec de plus en plus de gens et l’agressivité latente nous mine parfois. Si au moins les rues étaient un peu plus engageantes…

    0

    0
  16. Bertrand dit :

    Juste une réponse à Agnès sur 2 points :
    Je cite : « Je ne souhaite pas de vidéo surveillance (ça ne sert à rien s’il n’y a personne pour regarder les écrans) »

    La vidéo surveillance n’empêche pas les délits « sur le moment » mais elle permet aux enquêteurs d’avoir de la matière pour retrouver les coupables. Donc, si l’auteur d’un crime ou délit se retrouve arrêté, cela permet d’éviter de futures victimes. Je pense notamment au vol à la tire devant la Basilique. Ces délinquants sont toujours les mêmes. Avec la vidéo surveillance, je pense que ce problème aurait pu être réglé depuis un bon moment.

    Je cite: « je ne suis pas contre une police municipale si elle est vraiment de proximité même si je suis plus rassurée avec des policiers formés et qualifiés .. »

    Une police municipale peut être parfaitement formée. Tout dépend de la volonté de la mairie. Vous pouvez mettre en place des critères de recrutement assez élevés ainsi qu’une vraie formation.

    @ Thierry
    Tout à fait d’accord sur le fait que chacun puisse s’exprimer et parler de son mal être. Mais il faut qu’il y ait un bon équilibre entre le positif et le négatif. L’idéal pour moi est quelqu’un qui achète en toute connaissance de cause, comme nous l’avons fait. Nous étions conscients que Saint-Denis était une ville avec des problèmes mais nous étions aussi conscients que nous n’achetions pas un appartement au fin fond du Bronx et ce, grâce aux commentaires positifs que nous avons pu avoir suite à notre post de l’époque, et suite à la rencontre des militants de Sans Crier Gare. Je souhaiterais juste un bon équilibre sur le blog pour que les futurs acheteurs ne se retrouvent pas piégés (en imaginant une ville paradisiaque comme le montre souvent le JSD) mais ne se retrouvent pas non plus effrayés en laissant de côté Saint-Denis dans leurs critères d’achat.

    N’oublions pas que nous avons besoin de cette mixité sociale qui changera la ville et sera bénéfique pour tous. J’entends souvent que la mairie organise une sorte de chaos pour éviter que des classes moyennes et moyennes sup viennent s’installer à Saint-Denis (ces gens ne votant pas communiste). Mais en mettant l’accent uniquement sur ce chaos, ne faisons-nous pas le jeu de la mairie ? Nous ne soulignons que le négatif et décourageons probablement bon nombre d’acheteurs.

    0

    0
  17. citoyen93 dit :

    Saint-denis a beaucoup d’atouts :
    Ville populaire avec un vrai centre ville, une offre de transport imbattable, un patrimoine historique séculaire, un marché célèbre.
    J’ai acheté ici et entend y rester malgré mes critiques sur la gestion de cette ville et les élus.
    Il ne tient quà nous de faire bouger les choses dans le bon sens et c’est ce que je fais à mon niveau.

    0

    0
  18. hélène dit :

    @ Agnes et Gg

    C’est une ancienne habitante depuis 45 ans, qui vous souhaite la bienvenue dans cette ville aux multiples visages.

    0

    0
  19. thierryb dit :

    @Bertrand
     » L’idéal pour moi est quelqu’un qui achète en toute connaissance de cause, comme nous l’avons fait. »
    Aah, ça tombe bien, j’entre dans vos critères: je travaille ici depuis 25 ans, j’ai habité ici huit ans, j’ai acheté il y a deux ans (;0). On a été pris pour des masochistes par notre entourage.
    Plus sérieusement, il me semble qu’avant d’être critique envers l’équipe municipale, l’association avait pour but de renforcer le lien social. Il me semble aussi que la catastrophique situation du quartier de la gare il y a deux ans n’y était pas pour rien. On ne peut pas cacher la réalité. De là à se plaindre tout le temps, il y a un écart, bien sûr…Mais pointer les difficultés c’est commencer à vouloir les résoudre.
    Et puis je ne me sens pas de taire ce que je vois pour aider le marché immobilier. On n’est pas le JSD, si?

    0

    0
  20. goldo dit :

    Heureusement que certaines personnes lors des grandes difficultés rencontrées dans le quartier gare et par la suite dans cette ville ont osé dénoncer ce qui se passait. Certains se résignent et ne disent rien mais n’est-ce pas comme celà que l’on finit par tout accepter et arriver à des points de non retrour. J’ai souvent dénoncé et bien sur cela passait par des plaintes. Je ne regrette rien car je vois quand même des améliorations. Si certains d’entre nous comme Sans Crier Gare et l’amicale Charles Michels n’avaient pas démarré les actions où en serions nous aujourd’hui ? Merci à tous ceux qui veulent que la ville change pour justement pouvoir y rester et y vivre normalement. Je pense que cela va arriver car justement les habitants sont solidaires et présents. Se plaindre oui mais agir oui aussi .
    PS aujourd’hui je suis au havre et je viens d’apprendre qu’une visite de quartier avec le maire est prévue mais que Charles Michels n’est pas concerné. Quelqu’un peut-il me valider ou invalider ceci ? Goldo

    0

    0
  21. Bertrand dit :

    @Thierry
    Je crois que nous sommes d’accord. Pointons les difficultés mais pointons aussi les points positifs.
    Et il ne s’agit pas d’aider le marché de l’immobilier, il s’agit tout simplement de donner une image juste de la ville.

    0

    0
  22. SYLVIE dit :

    Pardon, mais je ne comprend pas que bien qu’ayant habitées Neuilly sur Seine deux bloggeuses se trouvent super bien à Saint-Denis ??
    Merci de méclairer !

    0

    0
  23. Sam dit :

    Personne ne remet en cause le fait de continuer à souligner les problématiques. Ces dernières sont réelles, (trop) nombreuses et nous pourrissent le quotidien. L’objectif est de continuer à libérer la parole des habitants et d’affronter les dysfonctionnements en contraignant tous les pouvoirs publics à les reconnaître à leur juste mesure, à assumer leurs responsabilités respectives et à mettre les moyens adaptés.

    Je crois que tout le monde est également d’accord sur le principe d’équilibrer les sujets sur notre blog de manière à montrer les différentes facettes de St-Denis. Comment faire ?

    Concrètement, le blog offre la parole à tous ceux qui veulent la prendre, dans le respect de la charte de modération. Libre à chacun d’en user et de se faire entendre. 

    @Agnès, gg, Bertrand
    N’hésitez donc pas à nous proposer des articles permettant de souligner les atouts de St Denis. Le ton et le contenu du blog sont donnés par chacun de vous.

    0

    0
  24. goldo dit :

    Moi aussi je me demande comment l’on peut se sentir super bien a St denis pour y vivre avec plaisir.Beaucoup de personnes apprécient St denis seulement pour y passer.
    En ce moment je suis au havre et j’apprécie les rues piétonnes où l’on peut se promener tranquillement,les magasins agréables. Peut-être faudrait il faire un questionnaire que les dyonisiens rempliraient sur leur ressenti a vivre dans cette ville. Un peu comme on fait le recensement de la population. J’aimerai avoir des exemples de gens qui aiment vivre a st Denis,pourquoi et comment y parviennent-ils? 

    0

    0
  25. habitant dit :

    Bien sûr que le 93 en général et pas que Saint-Denis, a toujours proposé une offre culturelle et même sportive de choix qui peut faire déplacer des gens de Paris ou autre à la Basilique, TGP par exemple. La preuve, cela attire de nouveaux habitants quelque soit le milieu social, bienvenu au passage!
    Chacun a sa vision de la ville et sur beaucoup de points, les visions se rejoignent de quelque milieu social que l’on soit.

    Je voudrais rajouter que dans le blog et dans ceux qui lisent, il y a aussi des locataires, qui avons un pouvoir d’achat bof bof plus que « bobo ». Parfois, les sorties au restaurant occasionnelles se limitent à la formule 5 euros « salade-tomate-oignon », par exemple.
    Alors, on ne peut pas toujours généraliser à un profil type ni limiter les points de vue du blog Saintdenismaville qui sont libres, divers et qu’on ne retrouve pas forcément ailleurs.

    0

    0
  26. goldo dit :

    je fais partie des locataires et si je ne vais pas au resto ou au cinéma ce n’est pas a cause du prix mais plutôt le fait que lorsque c’est le soir il faut rentrer dans l’insécurité et que traverser la ville après certaines heures ne donne vraiment pas envie de sortir.Goldo

    0

    0
  27. édith dit :

    A propos de ciné, culture et politique dans notre bonne ville contrastée.
    Ce soir, bouffée de 73 (1973 !), nostalgie joyeuse et débridée, avec « L’an 01 », film bricolé (Doillon, mais aussi Resnais et Rouch pour deux séquences) précédé d’un cocktail d’ouverture des Journées cinéma sur le thème La comédie du travail, à la Mairie. Gratuit sur réservation, suffisait d’être abonné à l’Écran (5 euros annuel). Salle comble et bon enfant.
    A la mairie, bavardage avec Mathieu Hanotin, qui nous engage à venir demain 20 h écouter Bartolone et Cécile Duflot à la salle de la Légion d’Honneur. Je répercute ici, des fois que ça intéresse quelqu’un…

    Et au retour, un car de CRS au carrefour Péri-Ursulines, parlementant avec des types aux voitures garées un peu au milieu…

    0

    0
  28. koil dit :

    Le gros point positif : l’offre transport en plus je bosse a gare du nord donc ca va vite, l’histoire de la ville, un prix défiant toute concurrence en idf à 204 000 € un 4 pièces neuf voilà pourquoi j’ai acheté sur le landy.

    Les points négatifs : la saleté, l’insécurité, l’urbanisme fait en dépit du bon sens ,la qualité des écoles.

    Le reste: je suis quasi jamais sur st denis les we donc au niveau culturelle je jugerai pas.

    0

    0
  29. cece dit :

    Voilà mes points positifs pour la ville : rapport qualité -prix et proximité avec Paris, réseau de transport, offre culturelle et sportive pour adultes et enfants, un bon hôpital, un beau parc en centre ville; j’ajoute, envers et contre tout, l’offre d’enseignement privé (je n’ai testé que maternelle et primaire).
    Les points négatifs : insécurité qui engendre impossibilité de se promener tranquillement pour certaines personnes, surtout âgées ou fragiles, insalubrité des rues, incurie de l’équipe municipale envers les problèmes de la population qu’elle est censée représenter, trop grande séparation centre ville/autres quartiers

    0

    0
  30. pursangdenis dit :

    Comme dit suger on ne doit pas vivre la meme ville. Pour repondre a nora, stdenis est la ville la plus dangereuse de france. Stdenis, une ville qui bouge ? vous allez ou le soir faire la fete a stdenis

    0

    0
  31. nora dit :

    Pour répondre à pursangdenis, je ne dis pas que St-denis n’est pas une ville où il n’y a pas de délits, je sais qu’il y en a, j’ai simplement dit qu’en lisant le blog on avait l’impression d’être dans des quartiers où l’on ne peut pas sortir de chez soi sans se faire aussitôt agresser, et ce n’est pas l’impression que j’ai en me promenant en journée dans Saint-Denis. Dans le centre-ville, c’est vrai, je n’ai pas l’occasion d’aller dans les autres quartiers. Maintenant, prenez une autre ville qui n’est pas réputée pour son insécurité, Melun par exemple. Vous faites quoi pour faire la fête là-bas le soir? Pas grand-chose non plus, pas par peur de vous faire braquer, mais parce que c’est assez mort. St-Denis a l’avantage d’être à 6 mn de Gare du Nord et à 12 mn de Châtelet. Si je veux sortir le soir je peux aller partout dans Paris et être chez moi en 15 minutes, ce qui est assez appréciable par rapport à pas mal de villes de banlieue. Le RER et le métro, c’est quand même pas si mal, et je dis ça pour avoir passé pas mal de temps dans des villes beaucoup plus grandes que St-Denis (en Europe) où à 23h il n’y a plus aucun moyen de transport autre que le taxi. C’est vrai que je ne sortirais pas seule à St-Denis à des heures tardives, alors que je l’aurais fait à Paris dans la plupart des quartiers sans problème. Je suis sûre qu’il y a quelques restaurants ou quelques bars sympa à St-Denis, je n’ai pas encore eu l’occasion d’y aller car c’est vrai que je choisis la facilité en continuant d’aller à Paris et que c’est vraiment la porte à côté. J’avoue faire partie des gens qui ont choisi St-Denis plus pour son côté pratique que pour ce qu’elle-même avait à offrir. Dans la rubrique Bonnes adresses j’ai lu pas mal de témoignages sympa sur des resto, c’est qu’il doit exister tout de même quelques adresses pour sortir le soir. Sinon le TGP, le 6B qui n’est pas encore très connu… c’est quand même une initiative intéressante.

    0

    0
  32. SYLVIE dit :

    SAINT DENIS CULTUREL ET PONCTUEL : LA FETE DE SAINT-DENIS d’un mois nous sommes passés à 1 jour) , la fête des tulipes magnifique et absolument merveilleux : le FESTIVAL !

    ET avant il y avait un Pub Irlandais
    Voilà

    0

    0
  33. klenex dit :

    Merci à NORA pour ces lignes qui réchauffent les coeurs et ce blog surtout avec des gens comme pursangdenis qui dénigre tout alors que c’est vrai tout n’est pas parfait moi je suis de la plaine depuis 35 ans et suis souvent à Saint-Denis centre et ce n’est pas pire que certains endroit de Paris . Je penses qu’une fois tout les travaux terminés de la Porte de la Chapelle à l’entrée de Villetaneuse et Epinay la ville aura fière allure.

    0

    0
  34. koil dit :

    en parlant de pub , un pub irlandais a remplacer un restaurant indien à l’intersection Wilson et Landy

    0

    0
  35. sophie dit :

    Je serai rapide (pas si rapide en fait) mais je ne peux m’empêcher : Saint-Denis c’est tout ce que vous décrivez sur vos commentaires, du pire jusqu’au meilleur, c varié en tout cas !
    mais une chose est sûre : C’est aussi « L’Atelier du saumon » 11 rue de la Charonnerie , bientôt une cave à vin rue de la Boulangerie « maison aux masques ».
    Pour Nora, je conseil le déjeuner en semaine sauf lundi ou le dîner vendredi et samedi (les 2 possible mais là faut réserver !) « chez Rochette » 20 rue Gabriel Peri, vous nous en direz des nouvelles, cuisine traditionnelle sauce Rochette (que du frais et du marché !) pas cher, hyper conviviale, un patron au fourneau qui ne manque pas de saluer les amis et nouveaux amis du lieu, le p’tit Nicolas en salle, on hésite encore à lui faire de la pub de peur de ne plus y trouver de place ! (pour la carte je vous laisse la surprise).. « Miguel » ses arômes de café, de thé, ses friandises, confitures et chocolats, un accueil tout sourire (54 rue Gabriel Péri leur nouvelle vitrine), sans oublier l’incontournable pâtisserie « Lannois » ! Un japonnais « OZAKA » rue Jean Jaurès en face de l’ancien siège de l’Humanité qu’il faut soutenir car depuis le départ des salariés bonjour le manque à gagner (bientôt la nouvelle sous préfecture devrait regrouper tous les services de l’état dans cet étonnante architecture d’ Oscar Niemeyer), vous pouvez en tout cas vous faire livrer, ce cher DIN (se prononce DINE) vous livrera à vélo à domicile vos petits sushis, quoi encore l’Ecran évidemment, le TGP, le resto du TGP très sympa aussi et super bon (la petite sauce piquante faite maison des accras est à tomber par terre !), le 6B déjà cité plus haut (proposition d’aménagement des berges pour facilité l’accès, en cours de discussion ?) c vrai que l’accès par le bd de la Libération n’est pas très engageant ! La gare, un quartier en pleine re-qualification ! souhaitons que quelques commerces suivent ou activent cette rénovation urbaine, 15 ans d’abandon ça mérite un sérieux lifting …et la bonne nouvelle du jour pour terminer (la liste n’est pas exhaustive je laisse a d’autres le soin de donner leurs bonnes adresses…) LA BONNE NOUVELLE DONC : Je site ma source (sûre) : « le prochain tram (T8) sera sur toundra et non sur pavés. Du vert dans Saint-Denis ! Un jour peut être on arrivera à avoir des pistes cyclables !!!!  » Merci à toi L
    Amis dionysiens du soir, bonsoir !

    0

    0
  36. Anthony C dit :

    Quel enthousiasme Sophie! Ça fait plaisir en tout cas. J’espère moi aussi depuis quelques jours que le futur caviste de la rue de la Boulangerie sera à la hauteur.

    Pour la question du Tramway T8 sur tapis de gazon, nous ne serons pas tous à la même enseigne malheureusement. J’étais à la démarche-quartier République-Gare à laquelle des esquisses avaient été présentées et effectivement, sur le secteur de la gare (rue Brise Echalas, et nord du Bld Marcel Sembat), l’engazonnement se fera à l’instar du T3 parisien : un magnifique tapis de « billard » dans les 15° et 14° arrondissement. Très peu souillé finalement, y compris aux abords de la cité du quartier Balard.

    Mais dans le quartier Porte de Paris, pour lequel une démarche quartier s’est tenue jeudi dernier, nous n’aurons pas cette chance!
    Le pavage (bruyant à l’instar de la rue Delaune), sera généralisé et exclusif entre le carrefour Jules Guesde et le terminus Porte de Paris. Quel dommage!
    J’ai réalisé immédiatement sur les mauvaises esquisses projetées hâtivement et j’ai posé la question sur ce point. Les représentants de Plaine Commune ont semblé très embarrassés et ont fini par rire après presque 30 secondes de blanc. Ils ont fini par dire qu’ils n’avaient pas de réponse et que Christophe Girard (élu et représentant du quartier) les avait collés en interne sur la même question.
    Réponse: « il fallait bien alterner les ambiances sur le trajet du Tram ».

    Quelle erreur! Le T3 ne s’est pas posé ces questions. Il fallait proposer le pavage uniquement pour les intersections et engazonner partout où cela était possible.
    Au lieu de ça, dans quelques années, comme cela a été décrit à la Démarche-quartier Gare pour la rue A.Delaune, on se posera la question de placer des bornes rétractables sur le passage du Tramway pour éviter que des véhicules empruntent abusivement le tracé pavé réservé au tram…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *