Ainsi va la démocratie à Saint-Denis…

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Sam dit :

    Désolée Suger de publier ton article 4 jours après, je suis un peu sous l’eau (les joies des études et examens 😉 ).

    Tiens je me rends compte que j’aurais dû faire une maintenance technique (migration du blog vers une autre plateforme…) imposée par l’hébergeur avant demain…ce blog risque d’être interrompu (zut). Je vais essayer de le faire ce WE.

    @BB

    Comme t’es un blogaddict, tu veux bien m’aider à gérer ce blog steup ? 🙂

    0

    0
  2. suger dit :

    Tu n’as certainement pas à être désolée et les articles que je propose sont à ta disposition pour « nourrir » ou non le site, selon l’actualité.
    Je profite de l’occasion pour te remercier encore une fois de mettre à la disposition des dionysiens cet espace d’expression et de dialogue libre. L’exemple ci-dessus montre que notre ville connait non seulement des problèmes graves de vie quotidienne, mais aussi d’un manque de démocratie.
    La « démocratie participative » dont se gargarise la municipalité actuelle est un leurre où se sont épuisées les bonnes volontés. La démocratie « tout court » n’existe pas au niveau local, sauf sous la forme d’élections tous les six ans, car les débats et les décisions essentielles échappent aux dionysiens. Ils n’en sont même pas correctement informés.
    L’exemple le plus frappant est le budget. Qu’est-ce qui empêche de mettre en ligne sur le site de la ville les recettes et les dépenses ? Pourquoi les subventions aux associations ne sont-elles pas ainsi publiées ? Ces mesures simples et qui ne coûtent rien seraient un premier pas de la démocratie au niveau local.
    Je n’attends plus rien de la municipalité sortante (voir la réponse ci-dessus du JSD). J’espère un engagement des autres candidats à mettre en ligne le budget voté par le Conseil municipal et les comptes-rendus des réunions du Conseil.

    0

    0
  3. Anthony C dit :

    Voici le détail pour que chacun se fasse une idée. Les chiffres ne sont pas issus du site de la ville mais du blog d’un élu d’opposition ( G. Sali en l’occurrence).

    Montant du 1er train de subventions versées aux Associations pour 2013: 5 534 914€ soit 6,08% de plus qu’en 2012 (on croit rêver).
    Note: Il s’agit du premier train, car d’autres sommes sont votées en sus durant l’année.

    132 associations sur 500 demandes ont reçu des subventions en 2013.

    Les mieux dotées:

    TGP 900 649€ (-2%)

    Communiquer à Saint-Denis (le JSD) 833 080 (+3%) Belle priorité!
    SDUS (Club de sport) 737 000€ (+13%) Ça semble beaucoup !
    L’Écran 616679 (-2%)
    CASC 590 000€ (stable), jamais entendu parler.
    Festival de Saint-Denis 485 246€ (-2%)
    Canal 224 234€ (non crédité en 2012) Association de tranquillité aux actions invisibles.
    MCA 170 000€ (stable) on se souvient de son édifiant marché de Noël rue de la République.
    PPV 147 780€ (stable) Association de tranquillité.
    AGSD 150 000€ (+25%) Ça semble une très forte évolution.
    CA Bourse du Travail 118 200 € (stable)

    Ces 11 associations bénéficient de 90% des subventions.

    On note une baisse systématique des aides aux structures culturelles (Ecran, TGP, Festival de Saint-Denis), une hausse très nette des aides aux associations sportives (on ne construit pourtant ni gymnase ni piscine malgré des attentes dans les divers quartiers) et une hausse globale aux structures liées au fonctionnement (que je qualifie d’idéologique) de la municipalité (Communiquer à Saint-Denis, CASC, CA BdT et les deux énigmatiques Canal et PPV).

    Note: le festival FAR du 6b n’apparaît pas. Sans doute ses subventions font-elles parties du second train d’aides municipales.

    0

    0
  4. abisa dit :

    a st denis comme dans toute les villes, les comptes rendu de conseils municipaux sont affichés sur les panneaux municipaux partout en ville comme aux abords de la mairie. c’est obligatoire et légal. par ailleurs, les réunions de conseil municipal sont publiques (c’est aussi la loi )et par ailleurs filmées et mis en ligne (là c’est un choix municipal)
    c’est clair, il n’y pas foule sur les bancs du public aux réunions (c’est souvent le cas dans beaucoup de villes et villages) et guerre plus à lire les compte rendus sur les panneaux municipaux. c’est un tort et participer à la vie de sa ville c’est aussi prendre le temps de s’informer par les voies légales. je ne suis pourtant qu’un simple citoyen et aussi bien dans ma ville qu’à st denis je fais cet effort !

    0

    0
  5. suger dit :

    @abisa : je suis heureux d’apprendre que vous avez le temps chaque mois de lire sur les panneaux d’affichage des dizaine de pages de comptes rendus du conseil municipal debout sous le soleil ou sous la pluie (quelle santé !) ou d’assister à des réunions de plusieurs heures à la mairie sans bouger (quelle abnégation !) ou de visionner un film des plusieurs heures en continu puisqu’il n’y a pas de séquences par thème abordé (quelle cinéphilie !). Les voies légales comme vous dites sont le minimum légal !
    On pourrait croire à vous lire que les Procès Verbaux sont rédigés manuellement, peut-être même à la plume d’oie… et ne peuvent être diffusés par internet. Mais soyons sérieux et « moderne » ! Je répète donc ma question : qu’est-ce qui empêche de mettre en ligne sur le site de la ville les PV du conseil municipal et notamment les recettes et les dépenses du budget communal ? Que craint la municipalité ?

    0

    0
  6. suger dit :

    @Anthony C : il s’agit des subventions votées avec le budget fin mars 2013. En ce qui concerne le festival FAR du 6b on pouvait lire dans le JSD de fin avril ceci : « 6b : Les élus ont majoritairement approuvé une convention entre la Ville et l’association des artistes du 6b et le versement d’une subvention de 20 400 € » , information que le site « saintdenismaville » avait donnée le 30 avril.
    Canal est une entreprise de réinsertion, dont le bilan est contesté par certains mais il serait nécessaire d’avoir plus d’informations sur ses activités pour pouvoir porter un jugement. Et PPV sont les fameux « Partenaires Pour la Ville » dont la municipalité nous avait vendu la présence -et le financement – comme elle l’a refait plus tard avec le Médiateurs de nuit, dont l’inefficacité n’est plus à démontrer : toujours les mêmes manœuvres pour éviter de poser la question des effectifs et des objectifs de la police municipale.

    0

    0
  7. Sam dit :

    Bon j’espère que le blog ne va pas nous lâcher à minuit…à défaut d’avoir cette migration.

    Si quelqu’un s’y connait en dotclear…help !

    Et pour revenir au sujet de l’article, Sans Crier Gare rame toujours pour faire tourner le café ChezWam. Mais bon, notre valeur ajoutée par rapport à d’autres est sans doute nulle…

    L’indépendance a un prix, le clientélisme aussi. « Non rien de rien…non je ne regrette rien … » 😉

    Bonne nuit les zamis.

    0

    0
  8. Républicain dit :

    L’ensemble des conseil municipaux est en ligne sur le site de la ville avec possibilité pour chacun de visionner directement l’affaire qui l’intéresse sans avoir à se « fader » tous les points à l’ordre du jour.

    Si seulement avant de critiquer on pouvait vérifier…

    0

    0
  9. BB dit :

    Désolé j’étais en vacances ces.derniers temps… Et juste avant je finissais mon travail et je m’ennuyais un peu…. Ce qui peut expliquer mon assiduité récente sur un certain site.

    Là je vais commencer un nouveau boulot donc ça risque d’être difficile (au début en tout cas) mais merci pour la proposition.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *