Aménagement de la Place de la Résistance : un projet décevant

Vous aimerez aussi...

26 réponses

  1. Dionysien dit :

    Avec ce projet, que va devenir la Place de la Résistance, déjà défigurée par les travaux menés en 2013 ? On ne peut être que très inquiet. En tout cas, « Le Parisien » dans un article paru le 25 août est très perspicace sur l’état de la ville.
    Voici le début de cet article :
    « On trouve de tout sur les trottoirs de Saint-Denis : petit four électrique, sommier à lattes, jouets d’enfants, fauteuils de jardin, lunette de WC. » (…)

    http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/saint-denis-decharge-sauvage-a-pleyel-25-08-2016-6068835.php

    2

    0
  2. Goldo dit :

    Et oui c est saint denis et il ne faut plus rien espérer. Quartier confluence depuis 2008 en rénovation et ça n avance pas.toujours aucun commerce,le nouveau parvis gare est crade,on y trouve plein de détritus .le terrain qui était occupé par les roms va rester nu jusque quand,il ya une maison rue du port qui doit être démolie depuis le début des travaux 2008 elle est toujours là.cette ville est déprimante et c est pour cela que je la fuis des que je peux.

    2

    0
  3. Grain de sel dit :

    Pauvre rue Gabriel Péri !!D’un bout à l’autre de la Porte de Paris au Barrage , que des problèmes , que des nuisances !!!! Le catalogue est hélas bien fourni en désagréments de toutes sortes que les riverains subissent à longueur de jour mais aussi de nuit.Aujourd’hui par exemple depuis le milieu de la matinée, beuglements des guetteurs , cris des avinés se répondent en écho à la Cité Péri et comme tout le monde a ses fenêtres grandes ouvertes cela devient franchement insupportable…Quand cela cessera-t-il ? Quand la ville aura-t-elle enfin le courage de faire mettre un terme à tout cela ??? Quand sortirons-nous de cette espèce de cour des miracles dans laquelle nous nous enfonçons ?

    5

    0
    • Chris dit :

      > « Quand la ville aura-t-elle enfin le courage de faire mettre un terme à tout cela ??? »

      Mais … quel courage ? Le plan de la mairie fonctionne parfaitement : exaspérer les classes moyennes (qui ont encore une petite idée de combien « la vie normale ailleurs n’est pas comme ce que je vois à St Denis ») et les faire partir à l’usure. Pourquoi bichonner un électorat qui vous mènerait à quitter les commandes de la douillette mairie ? (classes moyennes = électeur socialiste : les « ennemis », l' »opposition »).

      Parlez deux minutes avec un agent immobilier local, vous comprendrez le turn over élevé, qui part, qui arrive, les raisons … (est-il besoin d’en faire la liste, tellement cela saute aux yeux / à la gorge ?).

      Moi, j’ai enfin quitté cet endroit pourri après 10 ans de « situations qui empirent ». Et aujourd’hui je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait beaucoup plus tôt, car je revis. Vraiment. Rien que le stress omniprésent que je n’ai plus … quel bonheur !

      Aucune comparaison n’est possible entre ce ghetto et ailleurs. Sur tous les critères. Plus de ceci, plus de cela, plus de ligne 13 … à chaque fois que j’y repense cela justifie mille fois les quelques efforts consentis !

      Vous pouvez TOUS partir de Saint Denis et recommencer une nouvelle vie, ce n’est qu’une question de compromis (perdre en m² contre gagner sur tout le reste), et de volonté. Tant de gens sensés sont partis. L’herbe EST plus verte ailleurs. La vie est courte, n’en gâchez pas une minute de plus dans cette no go zone.

      5

      0
      • Malo dit :

        Je ne peux que confirmer, malgré mon attachement à une ville où j’ai travaillé deux décennies, ce que dis Chris: je viens de passer par Paris pour des raisons de travail et par une sorte de nostalgie, je me suis dit « Tiens, retourne donc place du 8 mai, ça fait quand même trois ans que tu es parti, et puis tu pourras revoir untel, et prendre un café au Khédive ». Au bout de la suffocante ligne 13 (et pas seulement à cause de la chaleur) j’ai déambulé dans tout Saint Denis, depuis porte de Paris jusqu’au barrage, y compris le centre. Comment faites-vous pour vivre dans un endroit devenu si hostile, si sale, où on croise tant de regards agressifs (je m’étais habitué, faut croire, parce que là où je vis maintenant, ce genre de regard provoquerait immédiatement une réaction collective de défense) ?
        Je suis reparti sans avoir le courage d’aller plus loin, surtout quand j’ai vu que mon ancien logement était à proximité immédiate maintenant d’un groupe de dealers qui semblait tenir le trottoir en toute impunité. Basta, je ne reviendrai plus jamais ici.

        9

        0
  4. Goldo dit :

    Et oui il suffit d aller voir ailleurs ce qui se passe pour comprendre que vivre dans cette ville est un enfer et quand j entends certains dire cette ville je l aime tellement il serait bon de m expliquer qu’est ce qui peut aujourd hui attirer ds cette ville.malheureusement non tt le monde ne peut pas partir
    Moi pour le moment j ai trouve une formule de la fuir le plus souvent possible et de pouvoir le faire faute de pouvoir la quitter définitivement.mais tout le monde n a pas cette chance.

    2

    0
  5. Nihi dit :

    Bonjour,
    Venant d’acquérir un logement a Saint-Denis, vers la Basilique, tout ce que vous écrivez m’inquiète… J’ai beaucoup parlé avec différent agents immobiliers, et tous m’ont dit que Saint-Denis est une ville qui « monte »… Me serais-je fais avoir ? C’est déprimant…

    0

    0
    • Mourad dit :

      Agent immobilier !!!

      Le même agent immobilier qui avait qualifié mon investissement à St-Denis (quartier Pleyel) « d’hyper intelligent » , 3 ans plus tard a qualifié toujours  » d’hyper intelligent » de vouloir vendre le même appartement peu importe la moins-value réalisée !

      0

      0
    • Dionysien dit :

      Les promoteurs immobiliers sont toujours très enthousiastes sur leurs offres… mais ils ne vous ont pas menti. Tout dépend de l’échéance de cette « montée » ! La bande de « bras cassés » et d’idéologues fous qui dirigent la ville ne sont pas éternels : élus avec une très courte avance en 2014 et encore plus fragilisés par leur inaction depuis, il est probable qu’ils seront remplacés en 2020 par une équipe un peu plus responsable et qui, en tout cas, ne peut pas faire pire !… Le centre ville délaissé depuis des années devient un enjeu essentiel pour les politiques locaux.
      Dans l’immédiat, en tant que propriétaire, votre appartement qui se situe à 5 mn à pied du métro et de deux lignes de tramway et à moins de 20 mn du RER (avec le centre de Paris tout proche), garde tous ses atouts. Tout cela pour un prix au m2 qui est parmi les plus bas de la petite couronne. Et il faut reconnaître que la Basilique ne manque pas d’allure et que la Marché (3 fois par semaine) est bien pratique. Ajoutez trois ou quatre boutiques sympathiques et vous comprendrez que vous n’avez pas fait nécessairement un mauvais choix.
      Pour le reste : la crasse, les poubelles permanentes, les agités parfois agressifs, les commerces bas de gamme, il suffit d’éviter de se balader en ville. Faites comme beaucoup : dites-vous que vous avez acheté un appartement proche de Paris à bas prix !

      9

      0
      • Nihi dit :

        Merci Dyonisien de votre message, cela rassure un peu, les différents agents nous disaient à ma femme et moi, que depuis les attentats de novembre, les pouvoirs publics locaux ont commencés à prendre en compte la gravité de la situation, au niveau de l’insalubrité surtout, et du coup beaucoup de programmmes de réhabilitation de logements ont commencés.

        1

        0
  6. Did dit :

    @Mourad : tout dépends de l’état de l’appartement que vous avez acheté et de la copropriété à laquelle il appartient, mais globalement je pense qu’acheter à Pleyel est un bon investissement sur le long terme, grace à la future station du Grand Paris. Par contre il est clair qu’il faudra être patient … (et croiser les doigts pour que les communistes partent en 2020)

    @Nihi : j’habite à Basilique dans une bonne copropriété et j’espère avoir fait un bon investissement, même si la aussi je vise plus le moyen ou long terme. Malheureusement je pense qu’à court terme Saint Denis n’est pas sur la voie de la « gentrification » vu que la municipalité fait tout contre, l’avantage c’est que ça vous permets d’acheter encore à très bas prix ! Sinon pour la qualité de vie, malgré tous les commentaires négatifs que vous pouvez lire ici il y a beaucoup d’avantages à habiter à Basilique : la ligne 13 et le Carrefour à proximité, la Basilique elle même bien sur, des animations sympathiques assez régulièrement (comme le pique nique le week end dernier), le marché, un centre ville animé, des commerces ouverts le dimanche, l’hopital Delafontaine à deux stations de tramway …

    1

    0
  7. Azzedine dit :

    Bonjour.
    Pour les investisseurs (donc ceux qui ont un patrimoine) une ville comme Saint Denis restera toujours rentable.
    Explication rapide pour les élus de la majorité municipale des règles de la rentabilité.
    Un appartement de 2 pièces correct (pas insalubre) sur la ville de Saint Denis vaut à peut près entre 130 000€ à 200 000€. Ce même appartement s’il est acheté par un investisseurs peut être loué 750€ à 950€… Voire plus.
    A Paris, un appartement de 2 pièces vaut à peut près entre 250 000€ à 300 000€. Ce même appartement s’il est acheté par un investisseurs peut être loué 950€ à 1 200€.
    La rentabilité est donc nettement supérieur à Saint Denis. Si de plus le locataire bénéficie de l’APL… c’est tout bénef.

    Alors j’entends déjà les supporteurs de S.PEU arriver et dire qu’il faut plus d’HLM… Mais ces locataires en HLM (le plus souvent modestes) paient pour un logement déjà amortis.

    Et ça se prétend de gauche…

    Je suis d’accord avec Dionysien. L’équipe actuelle est en fin de cycle et elle se délite un peu. Lors de la présidentielle et des législatives, les masquent tomberont. Le discours municipal actuel ne tient que par les militants… et ils se barrent en retraite (bizarrement loin de Saint Denis) progressivement.

    Donc, il y encore de l’espoir…

    8

    0
  8. Camille R. dit :

    Bonjour,

    Si je suis d’accord avec la nullité de l’aménagement de la place de la résistance et si je suis toute aussi en accord avec vous sur la même nullité de l’équipe municipale ( je croise les doigts pour une non réélection), je ne souscris absolument pas à votre vision de saint denis… Vous ne voyiez que les défauts de notre ville et vous en brosser un portrait vraiment peu flatteur.
    J’adore habiter ici !!! Ce blog est parasité par quelques personnes qui ne font que se plaindre… Parlez aussi de ce qui est agréable…
    Ici, j’élève mes enfants et je me suis fait plein d’amis : la vie y est globalement très agréable pour moi. Bien sûr, il y a des domaines dans lesquels j’attends des progrès ( propreté, sécurité, offre commerciale…).
    ARRÊTEZ de faire peur aux nouveaux arrivants ! Soyez les bienvenus et faites vous vous-même votre opinion…
    Si ce blog continue dans la même veine, je ne le lirai plus et n’y participerai plus…

    2

    1
    • Mourad dit :

      Ne voyez Camille aucune provocation dans mes questions mais comment peut-on adorer une ville où, comme vous l’écrivez, l’insécurité règne ? quels sont vos critères personnels pour adorer Saint-Denis ?

      Je ne sais pas ce que vaut l’enquête menée par Hanotin mais ce qui m’a le plus le frappé dans cette enquête c’est que plus d’un dionysien sur 2 (53 % exactement ) pense quitter la ville dans les 4 ans …

      2

      0
      • Did dit :

        @Mourad : je ne vois nulle part que Camille ait écrit qu’à Saint Denis « l’insécurité règne ». Quelle mauvaise foi … Et vous dites ne pas vouloir provoquer ?

        0

        0
        • Mourad dit :

          Vous avez doublement raison Did, j’ai forcé le trait .

          En premier, Camille a écrit qu’il y avait des « progrès » à faire en matière de sécurité et non que l’insécurité régnait.

          Secondement, Camille elle aussi a exagéré : toutes les dionysiennes savent que la ville est tranquille et qu’elles peuvent déambuler dans les rues jusqu’à minuit sans le moindre risque.

          1

          0
  9. Azzedine dit :

    Bonjour.
    @Camille.
    Ne vous trompez pas de combat, la critique virulente de la ville de Saint Denis est à destination d’élus trop longtemps rester au pouvoir. Qui n’appliquent pas à eux mêmes les préceptes de leur idéologie.
    Et c’est surtout pour retrouver un plaisir à habiter dans cette ville. La plupart des personnes sur ce blog défendent d’autres choix pour la ville.

    On dit la vérité (bon subjective, je vous l’accorde)… On donne des éclairages issues d’une longue expérience de vie dans cette ville.
    Et je vais être honnête… Je souhaite que les nouveaux habitants de cette ville puisse redonné un nouveau souffle.

    5

    0
  10. goldo dit :

    je ne comprends comment on peut se sentir bien a saint Denis. Ce soir je suis allée a la pharmacie où nous sommes clients depuis notre arrivée a Saint Denis(1995). La pharmacienne me proposait de mettre le traitement de mon époux en commande et de revenir le chercher demain. je lui ai dis je suis déjà venue hier soir et je ne reviendrai pas demain car traverser cette ville est une véritable corvée(de la gare a la première pharmacie de la rue de la République après la place des tilleuls, donc pas des km a franchir)? La pharmacienne m’a répondue « oh que je vous comprends ». conclusion, nous sommes quand même beaucoup à mal vivre ds cette ville. j’ai rajouté si on reste chez vous c’est parce que nous sommes depuis longtemps clients sinon on irait a l’ile Saint Denis.
    personnellement je ne conseillerai a personne de venir vivre ds cette ville .il n’Ya qu’une seule chose que je regrette dans ma vie c’est d’avoir émigré a saint Denis en ville d’adoption. malheureusement pour le moment je ne peux en partir définitivement mais je n’y vis plus qu’ à mi temps. plus je vais voir comment cela se passe ailleurs plus je me dis « mais quest-ce que je fous a Saint Denis et plus c’est dur d’y revenir.

    1

    0
  11. Suger dit :

    @goldo @tous : Chacun a une vision de sa vie à Saint-Denis. Il y a des bilans à faire régulièrement pour comprendre les raisons de sa présence et à un moment donné en tirer les conséquences. Je comprends votre exaspération, mais par contre je suis surpris de ne pas vous voir parler des résultats positifs de vos propres actions, avec vos voisins et le soutien d’autres dionysiens.
    Vous dénonciez l’envahissement du parvis de la Gare par les vendeurs à la sauvette et les fumées des brochettes. Les protestations des dionysiens ont abouti à des interventions encore insuffisantes mais qui ont permis de diminuer nettement l’ampleur du phénomène. Il ne faut pas surtout pas relâcher la pression sur la municipalité, mais il y a eu des résultats.
    Vous vous êtes mobilisée pour faire cesser les nuisances dues à la présence du camp rom derrière la Gare, notamment les fumées toxiques qui se répandaient sur l’école d’à coté et sur votre résidence. Finalement, le camp rom a été démantelé au début de l’été, avec bien du retard certes, mais c’est fait ! Pas un mot de votre part ici pour vous en réjouir et – pourquoi pas ? – féliciter le préfet d’avoir enfin tenu les délais annoncés…
    Vivre à Saint-Denis n’est pas toujours facile et il faut, en effet dénoncer et agir contre ce qui nous gâche la vie au quotidien, mais il y a des résultats. Vivre à Saint-Denis, c’est aussi repérer – parfois il faut bien chercher !… – et faire connaître ce qu’il y a de positif, de sympathique, d’agréable. C’est en tout cas ainsi que je vis Saint-Denis et je n’ai qu’un but : faire en sorte que le négatif recule devant le positif, et non de m’enfermer dans une plainte permanente.

    3

    0
  12. denise dit :

    @mourad
     » un dyonisien sur deux souhaite quitter …… ». Vous vous appuyez sur l’ enquête ( non statistique) menée par M.Hanotin qui a reçu environ 1000 réponses sur un peu plus de 40000 inscrits sur les listes électorales. Donc, petits calculs effectués les 52% que vous donnez ne donnent plus que 1,3%.
    Votre phrase devient  » 1,3 de dyonisiens souhaitent quitter la ville…. » ce qui en gros donne un dyonisien sur 100.
    Bon, on sait bien que les chiffres sont malléables et peuvent être mal utilisés mais quand même, là vous avez mal compris.

    0

    1
  13. goldo dit :

    @Suger
    je ne m’enferme pas dans une plainte, je donne mon ressenti. Je ne supporte plus cette ville, je n’y suis pour rien c’est ma réalité. J’ai 66 ans j’en ai marre d’attendre que le positif arrive car moi je ne le verrai certainement pas a la vitesse où les choses évoluent. je ne sais de quel quartier vous êtes, venez vivre dans le nôtre et vous verrez que nous n’y avions rien, cela fait 8 ans que les travaux ont commencé, la maison jaune qui devait disparaitre en quelques mois est toujours là. Le ravalement de notre immeuble n’est pas fait car le bailleur attend que le quartier change.
    j’insiste cette ville exclut certaines personnes et cela vous ne pourrez le nier. Voyez vous des personnes âgées se promener paisiblement dans cette ville, Ya t-il des cafés pour eux et même pour les femmes.
    Beaucoup de promesses pour ce quartier mais elles ne voient pas le jour.
    Féliciter le Préfet mais si je n’avais pas écrit partout l’aurait-il fait et ai je a félicitera quelqu’un simplement parce qu’il applique les lois. Est-ce toujours aux citoyens d’agir pour avoir le droit de vivre tranquille. Mêmes les places d’handicapés dans notre rue il a fallu les demander. combien yen a t-il pour une ville comme saint Denis
    En attendant nous ne faisons pas que nous plaindre puisque le 17 septembre nous faisons une brocante cette fois ci officielle sur le nouveau parvis justement pour tenter de le dynamiser et le faire connaître.
    La plaine a, la porte de Paris évoluent beaucoup plus vite et plein de projets pour Pleyel mais nous tout tourne au ralenti et quand ça commencera a aller mieux on refera la gare, on mettra la station de tram rue du Port et de nouveau on sera dans les travaux. Désolée que ma réalité dérange mais c’est la mienne, je paie des impôts sur le revenu et locaux j’ai le droit de l’exprimer. goldo

    2

    0
    • Suger dit :

      Heureux de retrouver votre dynamisme et votre volonté de faire malgré tout les problèmes de votre quartier ! Rendez-vous à la brocante du 17 septembre sur le parvis de la Gare.

      1

      0
  14. goldo dit :

    @Suger
    le jour ou je ne ferai que de me plaindre, c’est que je n’irai pas bien et mon entourage devra s’inquiéter. Tant que je serai là j’agirai mais cela ne m’empêche pas de dénoncer la réalité, pourquoi tant de différence entre les quartiers d’une même ville, et pourquoi toujours les mêmes départements délaissés. nous n’avons pas non plus abandonné notre projet de porter plainte pour inégalité des territoires. le Deuxième rdv avec l’avocat est le 9 septembre. au plaisir de vous voir le 17 septembregoldo

    2

    0
  15. Philippe dit :

    Depuis vingt ans à Saint-Denis la place de la Résistance est le lieu de travail des dealers.

    Les urbanistes de ville de Saint-Denis ont probablement prévu d’améliorer leurs conditions de travail.

    Des locaux de stockage de la marchandise et des locaux de réception de la clientèle seront peut-être prévus.

    Aucune vidéo-surveillance place de la Résistance.

    Cela pourrait effrayer les clients du 92 et du 75 venant du métro Porte de Paris.

    Saint-Denis-Habitat renommé Plaine Commune Habitat semble avoir réfléchi au développement de ce commerce.

    En mars 2020 au second tour des élections municipales le résultat se jouera à quelques dizaines de voix.

    Les consignes de vote des parrains de la drogue de Saint-Denis seront nécessaires.

    3

    0
  16. kessler dit :

    bonjour à tous, je fais le même constat triste concernant notre ville et pourtant je l’aime pour sa diversité culturelle essentiellement…
    je suis souvent à bout, je vis au niveau d’une « boulangerie bio » qui n’ouvrira sans doute jamais….. au bout du chemin des poulies….. et là règne trafics, et va et vient la nuit de parisiens parfois même distingués venant de la ligne 13 faire leurs « provisions »…. trafics dit aussi toxico, cris des guetteurs… et, comme je suis sur le chemin du commissariat, bd félix faure, j’ai aussi droit aux passages de voitures de policiers qui ne cessent de défiler à fond sirènes hurlantes, c’est bien, c’est ce qu’on veut, qu’ils arrêtent les trafiquants, arracheurs de portables, etc… mais quand je les entends, c’est à dire toutes les 10min, et encore, je suis gentille, je me demande à quoi leur sert de mettre leur sirène de façon aussi systématique….. pour alerter les dealers de leur arrivée imminente? ….
    comme tout le monde aussi je vis dans la crasse permanente, j’ai fait même cette été une série de photo des bouteilles de bières non ramassées pendant une plus d’une semaine…
    vivant en hlm, j’ai aussi droit au « pipi dans l’ascenseur » de temps en temps, au panne d’ascenseur deux à trois fois par mois, aux dealers qui viennent cacher leurs produits dans les recoins de mon immeuble…. où se mettent dans une allée du 5ème étage de mon immeuble qui donne sur l’extérieur et jettent leur détritus sur…. mon minuscule balcon….
    moi aussi je me barre sur paris dès que je le peux, ou alors, je vais à l’écran, mon cinéma préféré!
    mais quand je parle de tout cela je tombe aussi sur des personnes de saint denis qui ne me comprennent pas et me trouve bien « négative »… mais où vivent ces personnes: rue de la légion d’honneur, rue des ursulines, voire, couvent des ursulines……. moi aussi j’aimerais bien vivre rue des ursulines….. mais je n’en ai pas les moyens…

    1

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *