Article à charge contre Karine Saporta dans le web-magazine Mouvement.net

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. édith dit :

    Bravo, je n’ai qu’un mot à dire, bravo. Je vois le travail de présentation de l’article.

    0

    0
  2. Anne dit :

    On peut ne pas aimer Karine Saporta et sa danse, mais le projet parait intéressant pour le quartier et apportera une programmation ouverte. Au moins, qu’il sorte de terre rue Desobry, sinon le dansoir restera là où il est très bien, dans le 13 ème. J’ai entendu dire que c’était un lieu très agréable et qu’il s’y passait des choses intéressantes.
    http://ledansoir.saporta-danse.com/
    Quant à Mr Adolphe, ce grand critique et expert de la danse contemporaine, dont j’entends parler pour la première fois, c’est sûrement quelqu’un de très bien, d’après sa page wikipedia, mais il a l’air de ragoter un peu. Dans ce petit milieu, se méfier des polémiques endogames.
    Si les partenaires de Saporta ont des problèmes si graves avec elles, il y a des instances pour les défendre.
    On suppose par ailleurs que le ministère de la culture ne va pas verser les yeux fermés 500 000 euros à la Cie Saporta sans vérifier l’avancée du projet… où alors ce serait çà, les « fonds propres » de la Cie ? Non, quand même.

    0

    0
  3. lolo dit :

    Nous on aime !!! On l’attend quoi qu’en dise cet article posté par Edith !

    0

    0
  4. JeF dit :

    Je ne vois vraiment pas l’intérêt de donner une tribune à ce genre d’info. Pourquoi relayer aveuglément ces infos de caniveau ? En quoi ce style de ragots peut-il intéresser Sans Crier Gare ?
    Voila une bien curieuse manière de souhaiter la bienvenue et de faire connaissance avec celle qui devrait etre, si j’ai bien compris, notre future voisine.
    Je m’aperçois que ce sont toujours les mêmes qui alimentent le blog en infos négatives, fielleuses, méchantes voire racistes. Je comprends qu’il faut laisser la parole à tout le monde, mais le blog ne me semble pas être là pour sevir d’exutoire aux frustrations et au malaise des déclassés qui vivent St Denis comme un fardeau.

    0

    0
  5. Anne dit :

    Personnellement, je suis d’accord avec vous, JeF, relayer une info d’un organe de presse électronique lu par pas grand monde n’est peut-être pas la meilleure façon d’accueillir le projet Saporta rue Dezobry. Ce n’est pas une raison pour avancer que certains contributeurs, toujours les mêmes, apporteraient sur ce blog des informations « négatives, fielleuses, méchantes voire racistes ». Ni de traiter ces mêmes contributeurs de « déclassés ». A mon avis.

    0

    0
  6. Anthony C dit :

    « Je m’aperçois que ce sont toujours les mêmes qui alimentent le blog en infos négatives, fielleuses, méchantes voire racistes. Je comprends qu’il faut laisser la parole à tout le monde, mais le blog ne me semble pas être là pour sevir d’exutoire aux frustrations et au malaise des déclassés qui vivent St Denis comme un fardeau. » JeF

    Ce commentaire me semble totalement infondé, hors de propos avec la présentation faite de l’article. Tes accusations sont blessantes et diffamantes (surtout à côté de la plaque) et démontrent à mon avis une non lecture du billet. Quel dommage de colporter de telles allégations.

    J’ajoute qu’avant de le publier, cet article a été discuté, modéré et validé par l’ensemble du comité de rédaction du blog. Le choix éditorial est donc purement collectif.

    0

    0
  7. stephanie dit :

    Jef,

    Je trouve vos propos particulièrement durs aussi bien pour les gestionnaires du blog que pour la personne qui nous a informés de la parution de cet article dans la revue culturelle qu’est le web-magazine « Mouvements.net ».

    Sachez que nous n’avons pas « relayé cette information aveuglément » : il y a derrière cet article un vrai travail d’Anthony. Il n’a pas fait que publier l’article tel quel. Il a apporté des commentaires et des explications quant à sa publication. Il n’était en aucun cas question de discréditer Karine Saporta.

    Au sujet d’Edith (même si Lolo, ce n’est pas Edith qui a posté cet article ; elle n’a fait que le proposer au comité de rédaction du blog), vos remarques sont, pardonnez-moi, totalement déplacées. Je partage l’avis d’Anne sur ce point. Comment pouvez-vous affirmer de telles choses ?

    0

    0
  8. JeF dit :

    Désolé, chers amis de Sans Crier Gare, mais il n’y a dans mon propos (sans doute un peux excessif et maladroit), aucune mais absolument aucune critique contre les gestionnaires du blog, que je connais bien d’ailleurs et dont j’admire et respecte profondément le travail.

    Il y a simplement une certaine exaspération contre ceux qui, sans arrêt, crachent sur notre ville, à toute occasion, et parviennent même, lorsque des choses positives se passent (et c’est vraiment le cas avec l’installation de Mme Saporta), à gratter au fond des poubelles pour balancer des saletés.

    Quel est l’intérêt pour notre combat en vue de faire évoluer les choses dans le bon sens à St denis de relayer des bruits de caniveau ? Qui a vérifié les infos ? A-t-on pris contact avec la personne mise en cause pour avoir une autre version des faits ? En quoi ces histoires de cornecul nous concernent-elles ? Et je le répète, quelle détestable façon de souhaiter la bienvenue à Mme Saporta ? Je doute que maintenant, elle soutienne avec ferveur les combats de Sans Crier Gare.

    Ce que je voulais dire, et que j’ai sans doute mal exprimé, c’est que l’acharnement de certains contributeurs (et non gestionnaires) de ce blog à l’encontre de notre ville, où certes rien n’est facile et où les difficultés sont nombreuses, me parait vraiment contre-productif avec la raison d’être de Sans Crier Gare qui me semble être de développer une critique saine, sur la base d’éléments factuels, afin de mettre en place des actions concrètes, en collaboration avec tous les acteurs. Et je crois que notre association et son blog y réussissent pleinement depuis le début, sans jamais avoir nourri ou relayé de polémique sur les personnes, a fortiori celles que nous ne connaissons pas et qui, en venant s’installer à St Denis, contribuent à faire avancer notre combat.

    0

    0
  9. Sam dit :

    Bon les z’amis il faut se détendre un peu 😉

    On est tous contents de voir arriver dans notre quartier Mme Saporta et sa compagnie de danse. On aimerait bien que les travaux de son local avancent un peu. Il me semblait qu’elle devait ouvrir en Avril prochain mais on ne voit pas le chantier avancer.
    Sophie a contacté la chorégraphe, merci ma belle. Mme Saporta serait intéressée pour venir vendredi soir prochain à notre repas afin de faire un point sur son projet et dîner avec nous. On attend sa confirmation.

    ça serait sympa, non ?

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *