Audit propreté en cours – Avez-vous noté une amélioration de la propreté sur Saint-Denis depuis le début d’année ?

Vous aimerez aussi...

39 réponses

  1. BB dit :

    Oui, lorsque les détritus étaient couverts de neige.

    0

    0
  2. Philgali dit :

    J’aurais du m’appercevoir d’un changement ?

    0

    0
  3. Marion dit :

    Oui, en effet, le froid et la pluie atténuent et diluent les odeurs de pisse ça et là. Ils ont bien eu raison de faire réaliser cet audit en hiver. Pour que les auditeurs puissent se faire une réelle opinion de l’idée que l’on se fait ici de la propreté et de l’hygiène, j’espère qu’ils prendront en flag plusieurs mecs en train de … ou détourneront ils le regard … Oups schoking !

    0

    0
  4. KitO dit :

    J’habite à Saint-Denis depuis peu. Je ne sais pas comment c’était avant, mais si c’est mieux aujourd’hui alors j’ose pas imaginer. J’ose pas non plus imaginer le résultat d’un audit fait en 2 jours.

    0

    0
  5. Lazare dit :

    @BB : génial !

    0

    0
  6. Sam dit :

    Qui est l’auditeur ?

    0

    0
  7. Thierryb dit :

    Ces normes ISO machin sont assez invérifiable dans ces domaines. je trouve que c’est le summum de la bureaucratie : à défaut d’améliorer le réel, on norme son apparence…
    En tout cas , sur deux jours, j’ai l’impression qu’on se moque de vous. Il faudrait savoir les procédures d’évaluation, car tout ça peut se passer gentiment dans les bureaux de Plaine Co.

    0

    0
  8. chris dit :

    A ma connaissance, une certification 9001 sert à prouver qu’on a des processus et une gestion de la qualité des processus.

    On peut alors avoir des processus très peu exigeants, bien les respecter … et être certifié ISO 9001.

    0

    0
  9. Reno dit :

    Auditons !
    Auditons !

    Afin d’apporter une contribution citoyenne à l’effort collectif, et pour permettre la maîtrise budgétaire qu’imposent les récentes (et sans doute dispendieuses) campagnes de communications et autres sondages « qualitatifs » commandés par nos édiles, nous vous proposons de participer à un audit citoyen en nous adressant d’urgence toutes les photos de « l’amélioration » de la propreté de la ville et de l’efficacité des services de nettoyage de Plaine Commune que vous avez pu constater.

    Pour être recevables, vos contributions photographiques doivent pouvoir être géolocalisées (les téléphones le permettent) ou montrer qu’il s’agit bien de Saint-Denis et pas Neuilly.

    Nous ferons suivre….

    Merci de votre participation et soyez-en assurés… vos élus aussi vous remercieront !

    Reno

    PS : voir les exemples joints…

    1. 08/01/2013, rue E. Renan

    2. 07/01/2013, quai du port

    3. 08/01/2013, rue Denfert Rochereau (1 bonne semaine sans intervention)

    4. 05/01/2013, Bd M. Sembat

    5. 05/01/2013, rue E. Connoy

    6. 31/12/2012, rue Dezobry

    7. 01/01/2013, rue Denfert-Rochereau

    8. 16/01/2013, Bd M. Sembat

    9. 31/12/2012, rue Gabriel Peri

    10. 21/01/2013, rue Dezobry (Dezobry, défenseur de St-Denis)

    11. 08/01/2013, rue Renan

    0

    0
  10. ddavid dit :

    A mon avis l’audit porte sur le fonctionnement du service administratif, pas sur le résultat! (Voir iso 9001 sur wikipédia!).Je serais vraiment étonné si ils sont recalés, surtout que sans doute c’est PlaineCo qui paye!

    0

    0
  11. georges dit :

    Bien vu BB. Mais est-ce que les auditeurs vont visiter le quartier Romain Rolland ? Auront-ils plus de courage que le maire, Florence Haye,… qui lors des « visites du maire » se contentent de stationner sous un auvent en bordure du quartier et à l’abri des guetteurs. Question propreté, c’est pas gagné ici pour Braouezec.

    0

    0
  12. ut dit :

    je vais essayé de me renseigner sur le nom de la société d’audit , je vous tiens au courant afin que vous sachiez si plaine commune passe ISO 9001.

    0

    0
  13. Azzedine dit :

    C’est pas plus propre. C’est un peu moins sale… Nuance.

    Parce que c’est sale quoi qu’il arrive.

    Sur la rue Gabriél Péri au niveau du nouveau tram, ils sont obligés de passer tous jours sinon les essais ne peuvent pas avoir lieu.

    Bref, c’est pas gagné.

    0

    0
  14. TRAZ dit :

    @KitO
    Bah deux jours à éviter des cartons, marcher sur des trottoirs défoncés, marcher sur de la merde de chien tous les quarante mètres, passer sur la route pour continuer ton chemin parceque les véhicules siglés MAIRIE DE SAINT DENIS sont garés comme des nazes, glisser sur des papiers gras, de la bouffe, du vomi, des restes de poubelles qui sont tombés lors du ramassage et n’ont pas été ramassés par les éboueurs alors que c’est de leur fait…….ça peut paraître une éternité quand on a pas l’habitude.

    @sam
    le premier avril c’est pas maintenant ! C’est pas gentil de nous faire des blagues

    0

    0
  15. Yamina dit :

    @TRAZ
    J’ai pleuré de rire en vous lisant

    0

    0
  16. Sam dit :

    Yamina rit mais Reno lui est un poil énervé… 😉
    Beh, au quartier de la gare c’est toujours le même binz…ajoutez à la saleté, le stationnement anarchique, circulation de véhicules motorisés pourtant interdite rue A. Delaune, les travaux des différents chantiers très mal gérés et vous imaginez notre cadre de vie et notre quotidien !

    Auditons ! Auditons !

    0

    0
  17. Yamina dit :

    Je rit jaune, je suis également très en colère, quand je me suis installée à ST Denis j’appelais toutes les semaines pour que Plaine CO passe enlever les dépôts sauvages. Maintenant je suis lassée, le nettoyage est fait au petit bonheur la chance, l’avenue Lénine est nettoyée quand je pousse ma gueulante à ALLO AGGLO.
    Un audit, encore de l’argent dépensé, alors qu’ils ne sont même pas capables de faire le travail pour lequel ils sont grâcement payés.

    0

    0
  18. goldo dit :

    moi je dirai aussi ce n’est pas forcément plus propre mais je pense quand même pouvoir dire que dans certaines rues comme la rue charles michels et la rue du Port c’est beaucoup moins sale.
    Pourquoi peut-être parce que dans ce quartier,nous ne sommes pas nombreux mais par contre nous ne lâchons rien. Au moindre laisser aller comme un amas de salete qui dure plus d’une journée nous appelons plaine commune a plusieurs. Nous faisions pareil avec la police. Nous apoelions jusqu’à ce qu’ils viennent. Un jour ils ne se sont pas dérangés c »est nous qui sommes aller squatter le commissariat. C’est vrai ça prend du temps et de l’énergie mais il n’ya que par le harcellement que l’on arrive a faire bouger les choses. Dans cette société c’est comme celà que ça fonctionne. Je ne dirai pas la loi du plus fort mais presque. L’union fait la force. C’est ça aussi qui fait réagir. goldo

    0

    0
  19. Minet dit :

    Devant le 22 Marcel Sembat ce matin

    0

    0
  20. clement dit :

    Dans notre cas, la rue est passée d’un peu moins sale à un réellement plus propre, les dépôts sauvages (un peu moins fréquent en ce moment) ne reste vraiment pas longtemps. Même vu le service propreté passer ramasser le dimanche. Il y a quelques rues qui semblent aussi s’améliorer aux alentours. Mais comme toujours le traitement des rues n’est pas géré équitablement.
    Si ils ne sont pas recalé sur la gestion et l’organisation c’est qu’il y a un problème…

    0

    0
  21. Sam dit :

    @clement

    Quel est le nom de ta rue ? 

    0

    0
  22. béa93 dit :

    concernant la rue corbillon où sont sitées deux écoles: tout reste à faire! il semble qu’une résidence n’est pas de local pour mettre ces poubelles, qui, du coup sont 24h/24h dans la rue, les poubelles attirant fatalement les poubelles…. je n’ai pas de photo, mais cela vaut le détour….

    sinon en général, et tout à fait personnellement, je ne note aucune amélioration dans le centre ville

    0

    0
  23. béa93 dit :

    par contre à la plaine, côté stade c’est super propre tout le temps….bizarre…

    0

    0
  24. clement dit :

    @sam
    Franciade.

    0

    0
  25. Lazare dit :

    Rue de la Charronnerie existe un ancien local à kebabs (je crois) qui a brulé il y a qqs années de ça; la devanture avait été masquée par des planches dont une partie a été arrachée il y a 3 ou 4 mois et depuis les ordures s’amoncellent à l’intérieur, c’est infect et incompréhensible que les services d’hygiène ne fassent rien malgré que cela leur ait été signalé.

    0

    0
  26. alain dit :

    L’ISO 9001, concernent les « Systèmes de management de la qualité ». Elle englobe des exigences normalisées pour la conception, le développement, la production, l’installation et le service après vente.
    Je connais cela pour avoir mis en place cette norme dans une PME de 150 personnes dans l’industrie métallurgique.
    L’objectif est de démontrer l’aptitude à fournir régulièrement un produit conforme aux exigences du client et aux exigences règlementaires applicables.
    Dans le cas présent il faut simplement connaitre qui est le fournisseur et qui est le client puisque il s’agit bien de règlementer les rapports clients/fournisseurs de façon pérenne.
    Ensuite un autre objectif conjoint est de chercher à accroître la satisfaction des clients, par l’application efficace du système, et en particulier, mettre en oeuvre un processus d’amélioration continue.
    Tout un programme très éloigné des réalités de Saint-Denis et de Plaine Commune.
    A noter aussi que le chapitre 1 de cette ISO 9001, « engagement de la direction », et le chapitre 4, « responsabilité de la direction », impliquent une autre attitude bien plus responsable des dirigeants actuels, peut-on y croire ? Là est toute la question.
    Eusuite je me souviens que la mairie de Saint-Denis a décroché il y a 7 ou 8 ans des Certifications environnementales issues des normes ISO 14000. Ces séries de Normes concernent le management environnemental, ces Normes s’adressent à toutes les organisations qui veulent mettre en oeuvre une gestion visant à maitriser son impact sur l’environnement.
    A cet effet la mairie avait recruté un ingénieur qualité environnemental et un adjoint pour mettre cela en place et pérenniser les systèmes.
    Je reste très interrogatif sur le projet évoqué, car ce n’est pas en « saucissonnant » l’organisation et les services dans les mairies ou à Plaine Co, que les améliorations attendues par les citoyens passeront au concrêt. Une ISO 9011 par ci, une par là, une ISO 1400 ici une autre là bas, n’ont jamais fait une organisation rationnelle et efficace des directions et services.
    Ce n’est qu’une illusion de plus.
    Si vraiment il existe une volonté politique elle doit se concrétiser par un audit global des fonctionnements ville par ville, puis à Plaine Co pour fédérer l’ensemble.
    Pourquoi ?
    Tout simplement parceque les interractions entre villes et Agglo sont une réalité, et c’est là que le Bât blaisse.
    Je prends un seul exemple, « la charge salaire des personnels » qui ne cesse d’empirer à cause des « doublons » énormes existants. Il parait même qu’à Saint-Denis le poids des postes est passé de 2850 agents en 2008 à 3400 en 2012 !! Pourquoi ?
    Donc, si véritablement les « politiques » veulent aller vers l’efficacité et l’effiscience il doivent prendre la question dans sa globalité.
    Une ISO 9001 sectorisée n’a aucun sens dans l’état actuel des organisations de Plaine Co et des Villes.
    C’est encore une fois un coup d’épée dans l’eau, mais un coup qui a un coût de plusieurs centaines de milliers d’Euros.
    Au fait, qui est chargé de cet audit ? Un organisisme certificateur affilié au COFRAC ou un pote ?

    0

    0
  27. Hervé dit :

    Face à la persistance d’un amas de détritus rue Bobby Sands pendant 5 jours d’affilée début janvier j’ai appelé le service Allo Agglo pour leur demander de passer nettoyer. J’ai fait remarquer à mon interlocuteur que bien que les balayeurs passent tous les jours et Véolia tous les 2 jours, c’est à chaque fois la même chose : si les habitants n’appellent pas eux-mêmes pour signaler les problèmes, les équipes de nettoyage n’interviennent jamais. Dialogue :
    Allo Agglo :
    – Vous savez, chaque service a ses attributions, c’est pas les mêmes équipes.
    Moi :
    – Justement, le balayage et le ramassage des ordures, c’est pas aussi la propreté leurs attributions ? Je veux bien croire que c’est pas forcément à eux de ramasser, mais signaler ils pourraient faire, non ?
    Allo Agglo :
    – Oui mais là on fait appel à la conscience professionnelle de chacun.
    Moi :
    – Tout à fait, c’est exactement ça…

    Alors ISO 9001, avec des agents qui ne se sentent absolument pas concernés par la finalité de leur travail et une organisation administrative aussi cloisonnée et déresponsabilisante… S’ils obtiennent cette certification c’est vraiment la meilleure opération d’enfumage qu’aura réussie Braouezec !

    Hervé

    0

    0
  28. ut dit :

    La certification a été un franc succès,mais je recherche toujours le nom de l’organisme,
    j’ai entendu parler d’OSMOSE quelqu’un peut il me dire si il s’agit d’un organisme d’audit ?

    0

    0
  29. Thierryb dit :

    Ne faudrait-il pas mettre le nez dans le recrutement et la gestion des agents de la propreté ? Quand on lit le message d’Hervé, c’est assez choquant d’entendre que « nettoyer,c’est pas ramasser »..!

    0

    0
  30. la plaine dit :

    C’est foutu d’avance tout ça.
    J’ ai vu plusieurs fois des agents de la propreté tirer de l’argent au distributeur ou s’acheter des clopes au tabac et jeter leurs tickets ou leur paquet par terre sans aucune gêne.
    Pour ce qui est de la conscience professionnelle, on repassera… dans 50 ans.
    Désolé de vous démoraliser et bon week-end !

    0

    0
  31. suger dit :

    @ut : OSMOSE est une société du groupe OMENDO, groupe privé de conseil aux entreprises et d’audit. OSMOSE est spécialisée dans l’accompagnement de projet pour les services publics, notamment dans les démarches de certification Qualité.
    Sur son site, le groupe déclare : »Le groupe OMENDO met en œuvre avec l’ensemble des acteurs de la qualité – les élus, les directions, les cadres, les agents – une politique d’amélioration continue avec, au cœur des préoccupations, la satisfaction du public accueilli, véritable destinataire des services. »
    Si on prend au sérieux ces derniers mots, les « véritables destinataires des services », c’est-à-dire nous, ici à Saint-Denis, il est peut-être possible de poser quelques questions au responsable de l’équipe d’OMENDO Public : Jean VINATIER : Directeur Secteur Public et Qualité, en téléphonant au 01 44 61 37 37 ou par mail : jean.vinatier@omendo.com

    0

    0
  32. Marion dit :

    @thieeryB et à tous
    Excellente idée de « mettre le nez dans le recrutement » de Plaine Co, mais comment ? Cette féodalité des temps modernes est une forteresse. La responsable du service emplois et compétences se nomme Valérie Sandrosssian. C’est une « recasée » du mouvement « écologie citoyenne ». En 1997, elle s’était présentée aux élections législatives de la 20ème circonscription de Paris ( l’ancienne circonsription de mon époux) , et avait obtenu le brillant score de 0,85 %. Alors, il faut bien recaser les copains des copains et tous ces incapables. Vu le personnage et sa réputation, son service devrait s’appeler « copinage et incompétence ».

    0

    0
  33. ut dit :

    effectivement jean vinatier est bien connu des services de plaine co , pour de nombreuse formation sur le management , sur ce blog je ne peux malheureusement en dire plus .
    Les derniers mots sont effectivement très drôles.

    0

    0
  34. Horta dit :

    Oui les rats ont disparus … mais c’est peut-être à cause du froid. Ils se sont peut-être cachés en attendant que les inspecteurs s’en aillent 😉

    0

    0
  35. reno dit :

    pour info, message adressé ce jour à Monsieur VINATIER, société OMENDO (@suger, merci pour les coordonnées) ; libre à chacun d’en reprendre et d’adapter le contenu pour appuyer ces demandes…

    *********************************

    cher monsieur,

    Je suis résident à Saint-Denis et particulièrement attentif à la qualité de l’espace urbain municipal, sujet connexe à mes préoccupations d’architecte ; la propreté et la « tenue » des espaces publics est une composante essentielle de cette qualité attendue par tous.

    Elle n’est pas sans poser problèmes à Saint-Denis.

    Or, j’apprends que votre société aurait récemment été missionnée par la municipalité et/ou Plaine Commune, cette dernière étant compétente en matière de propreté de l’espace public, afin de réaliser un audit sur ce sujet.

    Auriez-vous s’il vous plaît l’obligeance de me renseigner par retour sur les points suivants :

    • est-il exact que la société OMENDO a réalisé cet audit, et si oui, dans quel cadre contractuel et avec quels objectifs s’est-il déroulé ?
    • s’agissait-il d’une réponse à un appel d’offre public, et si oui, pourriez-vous m’en communiquer les références ?
    • quel est le montant de ce contrat ?
    • sur quels points votre société a-t’elle été amenée à se prononcer et selon quelle procédure a-t’elle évalué les services « audités » ?
    • une visite de terrain a-t’elle été organisée, et selon quelle procédure ?
    • les résultats de votre mission peuvent-ils être consultés ?

    Vous remerciant par avance …. etc etc

    0

    0
  36. MOMO dit :

    excellent, en esperant que vous aurez une réponse

    0

    0
  37. mira dit :

    ah bon il y a une amélioration….alors tout dépend du quartier car moi dans mon quartier gabriel péri pas du tout d’amélioration d’ailleurs on se demande quand ils passent….car tjrs aussi sale

    0

    0
  38. julie dit :

    J’ai vu une photo de ma rue Emile Connoy, cela n’est rien par rapport à ce qu’il y a eu; en fait c’est toute la rue qui vient déversée ( les inciviles ) devant la Villa Franklin , j’ai même vu un commerçant de la rue Gabriel Péri. Ce qui est très problématique c’est l’entrée de la rue Gibault et, mon appel à l’aglo, qui a répondu favorablement en installant une poubelle pour n°10 de la rue,cette poubelle n’y est restée que quelques jours.
    Autre problème, « les URINEURS » , l’entrée de la rue Emile connoy, l’entrée de la rue Gibault, la rue Courte la plus fréquentée, se trouvent touchée par ces inciviles. D’après les ASVP, ils n’ont pas le droit d’amender ! Je tiens quand même à préciser que la rue Courte est nettoyée de temps en temps. Ce problème on le retrouve partout, hier après midi, j’ai vu agir un de ces messieurs dans la Galerie Commerciale du Centre.
    Des toilettes facilement utilisables devraient être installées partout.

    0

    0
  39. BB dit :

    Bien sûr qu’il faut des toilettes publiques ! Et des bain-douches, puisqu’il y a un problème de salubrité publique.
    Quand on voit le pognon dépensé en pure perte pour les gadget velcom, il est pas possible de négocier la mise en place de toilettes publiques en nombre par JCDecaux ?

    Y’en a marre des conseillers en gauchisation de la mairie, de ces théoriciens qui planent à 10000 mètres d’altitude. Du simple et de l’efficace. C’est tout ce que demande le peuple !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *