Bamako, Ankara, Abidjan, Peshawar et Bruxelles :’-(

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Reveplus dit :

    Pense a toute les familles des victimes et des blesser

    Contre le terrorisme et la haine

    De tous cœur avec tous les pays endeuiller

    0

    0
  2. Bill dit :

    Jusqu’à quand ?

    0

    0
  3. Bill dit :

    Au conseil territorial de Plaine Commune dirigé par le nominé P Braouzec, surtout pas de compassion démonstrative pour nos voisins belges, on pourrait croire qu’on est sélectif…
    Une façon simple de contourner le problème ? une minute de silence en hommage à toutes les victimes de l’extrémisme dans le monde comme l’a fait l’OLSD en ouverture de la conférence mardi soir.

    0

    0
  4. Olympe dit :

    28 victimes décédées et 340 blessés recensés (101 encore hospitalisés dont 62 en soin intensif et 32 dans un centre pour grand brûlés). Au moins douze Français ont été blessés dans ces attaques, dont trois grièvement avait indiqué, vendredi, le Quai d’Orsay. Au total, ce sont près de 19 nationalités qui sont représentées parmi les blessés. Des risques d’attentat toujours présents qui ont contraint à l’annulation de manifestations publiques.
    Et voilà ce que Madjid Messaoudene, conseiller municipal délégué FG écrit :

    Madjid Messaoudene ‎@MadjidFalastine
    La #marchecontrelapeur annulée pour cause de trouille.

    Répugnant, obscène, écœurant, dégradant pour la réputation de Saint-Denis ! Il devient difficile de trouver les mots pour qualifier les écrits de M.Messaoudene. Comment peut-il encore être « délégué » par le maire à une quelconque responsabilité ?

    5

    0
    • Bill dit :

      Ben oui, pourquoi avoir peur de pauvres victimes du système capitaliste colonialiste islamophobe ? C’est pas de leur faute si leur seule façon d’obtenir l’orgasme c’est de tuer le maximum de personnes.

      1

      0
  5. Thierry dit :

    Ces mecs sont écœurants! En quoi une minute de silence pour les victimes en Belgique enlevait quoi que ce soit aux victimes des autres attentats de par le monde, on se le demande !? Une indignation « sélective », sin que ce mot signale une très choquante façon de trier parmi les victimes, alors que par ailleurs elles sont de toutes nationalités et confessions, et simplement humaines. Cette dérive vers des positions très troublantes me parait un signe grave pour notre démocratie : il n’y a plus consensus sur certaines valeurs communes.

    1

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *