Banlieue blog – « Saint-Denis privatise sa piscine pour retrouver le contrôle des bassins »

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Sam dit :

    Merci thierryb pour l’info.

    Y a un truc qui me gêne, les maitres nageurs en question sont reclassés ?!!!!

    0

    0
  2. TRAZ dit :

    @ Sam : bah oui ils sont reclassés, ils doivent avoir un statut protégé (pas impossible), cependant la ville aurait bien été avisée de déposer des plaintes si les faits h a l l u c i n a n t s énumérés ci-dessus étaient avérés.

    Moi ce qui me gène le plus c’est qu’une société privée prenne le contrôle d’un équipement public et ce parceque les élus ont été incapables de mettre au pas onze personnes c’est de la folie alors gérer une ville de plus de 100 000 personnes vous imaginez (oups autant pour moi nous hallucinons tous les jours !!!)

    En tout cas ça a été bien négocié !

    La ville garde la maitrise des tarifs (bien les prix ne s’envoleront pas et tout le monde pourra en profiter)

    La ville garde la maitrise des horaires (re-bien ça servira aux écoles et aux assocs, et à tout le monde avec des plages d’ouvertures certainement cohérentes et étudiées.

    La ville garde la maitrise des travaux…….hum je sais pas pourquoi mais je sens que ça me pique me démange…..je le sens pas trop là…..par contre je sens qu’on va en reparler….

    Hum au fait …..quid du contrat passé avec cette structure privée

    0

    0
  3. BB dit :

    S’ils sont fonctionnaires, alors oui, ils seront reclassés…
    On ne renvoie pas un fonctionnaire.

    0

    0
  4. citoyen93 dit :

    @BB
    Un fonctionnaire peut faire l’objet d’une révocation si les faits sont graves.
    Concernant cette problématique les faits me semble d’une extrême gravité et nécessites une sanction exemplaire.

    0

    0
  5. houari dit :

    on peut licencier un fonctionnaire. un fonctionnaire n’est pas un salarié protégé.

    on peut licencier un fonctionnaire, faut juste le vouloir. et quand on lit l’article, un réquisitoire contre les salariés d’une journaliste tres coco, on peut aisément imaginer la réalité. (bassins en coupe réglée, pneus crevés, pressions, argent detourné( ici on dit benefices allant dans la poche des maitre nageurs)) etc…

    n’importe quel DRH peut lancer un licenciement pour faute grave ou lourde…sauf chez nous.:)

    0

    0
  6. TRAZ dit :

    C’est pratique quand même de tout mettre sur le dos de onze clampins…..

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *