BFMTV – 1er Février 2014 – « EMISSION SPÉCIALE MUNICIPALES À SAINT-DENIS »

Vous aimerez aussi...

46 réponses

  1. Sam dit :

    Je trouve que deux candidats se distingue à travers ce débat :

    1. Georges Sali par son aisance et la clarté de ses réponses. Il maîtrise indéniablement son sujet.

    2. Paillard par son manque d’aisance et sa constance à défendre son bilan.

    0

    0
  2. citoyen93 dit :

    @Sam
    Oui, je suis d’accord avec toi concernant les interventions de Georges Sali. Hanotin s’en sort plutôt bien également.
    Ils sont à mes yeux les plus crédibles.
    Je constate que Didier Paillard n’est pas du tout à l’aise, il m’a donné l’impression de réciter son discours bien préparé à l’avance.
    Son bilan est catastrophique et indéfendable. Cela se traduit par une certaine crispation dans son allocution et plus généralement dans ces interventions.

    0

    0
  3. jean dit :

    pourquoi ne pas avoir invité Didier Labaune . d’après les sondages , il devrait être autour des 10 pour cent .

    0

    0
  4. suger dit :

    @jean : quels sondages ?… Aucun sondage n’a été publié et les rumeurs ne sont guère crédibles. Dans l’immédiat, il faudrait que le FN, avec sa récente recrue UMP comme tête de liste, arrive au moins à réunir 55 noms de personnes inscrites comme électeurs à Saint-Denis. La réponse à cette interrogation risque de n’être donnée que le 6 mars, dernier jour pour déposer une liste en Préfecture.
    D’ici là, on pourra peut-être aussi savoir quel est l’ordre de la liste du maire sortant qui n’a présenté pour l’instant qu’une liste alphabétique. Ceci ne permet pas de voir qui a des chances d’être réellement élu et surtout qui seraient les possibles maires-adjoints en cas de succés de cette liste. Drôle de procédé ! Que cherche à cacher cette liste non ordonnée ? Quelles tractations doivent-elles encore se faire pour arriver à un accord entre soutiens du maire sortant ?

    0

    0
  5. jean dit :

    suger : selon l’express , 29 pour cent des français affirment qu’ils pourraient voter bleu marine aux municipales 2014 . dernier sondage de l’institut LH2 pour le nouvel observateur . je suis modeste en disant 10 pour cent pour Didier Labaune a saint-denis .

    0

    0
  6. Goldo dit :

    si jamais Labaune fait 10% au premier tour,où iront ces voix au deuxième? Ces électeurs que décideront-ils?

    0

    0
  7. Anthony C dit :

    J’ai regardé ce débat deux fois.
    Mes impressions sur ce débat c’est qu’effectivement le plus à l’aise c’est Georges Sali. Mais ce qui m’embête c’est que pendant tout ce débat, il n’attaque pas une fois un point de bilan ou un point du futur programme (très maigre) de Didier Paillard. Au contraire, il le défend plus d’une fois en se ralliant à son opinion ou en attaquant ses deux autres adversaires. Ainsi, à la fin du débat, c’est Hanotin qu’il attaque de front sur l’absentéisme des enseignants des écoles publiques et sur le projet de Métropole du Grand Paris (à mes yeux, indispensable pour Saint-Denis).
    Georges Sali compte-t-il remporter la ville sans s’opposer au bilan et au projet Paillard?
    Absolument pas, son objectif me semble bien clair, il cherche une bonne place sur la liste Paillard.

    Le point le plus évident selon moi c’est le logement. Le PNRQAD est une belle arnaque, il ne résorbe absolument pas les logements insalubres. Il ne fait que construire du logement social sur des parcelles non bâties. Et la signature entre la ville et Cécile Duflot qui va entraîner la construction de 1200 logements par an sans aucun autre équipement public compensatoire (écoles projetées mais financées par la ville seule, gymnases et parcs urbains non projetés) est un pur scandale. Or, sur ce point, Mathieu Hanotin dézingue Paillard, avec son badge Abbé Pierre, insistant sur son bilan déplorable avec 30% de logements insalubres dans le centre de Saint-Denis. Houari Guermat va plus loin en demandant un moratoire sur les constructions nouvelles de façon à requalifier vraiment le bâti existant. Et Georges Sali qui a toujours montré qu’il maîtrisait ces dossiers que dit-il? Il affirme que les rénovations sont marginalement financées par l’État.
    Un pur discours du PCF, marqué par un beau hochement de tête de Georges Paillard.

    Sur le thème de l’emploi, Guermat et Hanotin attaquent la politique d’implantation de grandes entreprises à la Plaine qui ne profite pas du tout aux dionysiens et dont Paillard se gargarise. Sali est beaucoup plus conciliant « il faut créer un accord avec les entreprises parce qu’on a plein de jeunes très diplômés ». Accords qui existent déjà mais sur lesquels les entreprises s’assoient ou en employant dans le meilleur des cas des agents d’entretien. Pourquoi n’attaque-t-il pas Paillard pour obtenir le respect de ces engagements?

    Sur le thème du transport quand M.Hanotin attaque D.Paillard sur son projet de créer une nouvelle station sur la ligne 13 pour le seul profit des sièges de GDF et SFR, c’est G.Sali qui le défend (3e vidéo à la 9e min):
    « Je suis surpris que vous ne soyez pas pour une nouvelle station, on en a quand même besoin. »
    Je m’insurge. ON en a quand même besoin ON? Qui ça ON? )

    Les deux hommes, Paillard et Sali ensuite, en totale connivence, affirment qu’ils projettent aussi le prolongement de la ligne jusqu’à Stains.

    Aucun doute que le programme de ralliement des deux hommes au second tour est déjà prêt.

    0

    0
  8. popita dit :

    La thématique de la sécurité est traitée de façon un peu légère non? Il ne se passe pas que des agressions ou des vols, on compte aussi un bon gros nombres de trafics en tout genre, de recèle, de la drogue à foison … avec des bagarres, des règlements de compte, des armes etc. Tout le monde a l’air d’accord pour la vidéosurveillance, mais personne ne parle de transactions immobilières louches, de blanchiment d’argent, d’amélioration de la visibilité de certaines parties de la ville ( éclairage, voiries…etc). A moins que l’on intègre ces activités dans la prospérité de notre développement économique, c’est un peu gros de ne pas évoquer le sujet… Vivre entre les dealers et les toxico n’a rien d’agréable.

    0

    0
  9. suger dit :

    @jean, qui semble prendre ses désirs pour la réalité… : 1-les intentions de vote au niveau national donne peut-être une tendance nationale, mais elles ne permettent pas de préjuger des résultats pour des municipales qui sont des élections locales, et 2-l’électorat du FN est soit très régional (Midi méditéranéen, Nord et Pas-de-Calais,…) soit présent surtout chez les habitants des périphéries rurales des grandes villes.
    Mieux vaut s’appuyer sur les résultats locaux précédents. En 2008, le FN n’avait pas réussi à constituer une liste pour les municipales. Et les candidats FN au 1er tour des législatives de 2012 avaient obtenu, sur la commune de Saint-Denis, 1370 voix soit 9,1% des exprimés (avec 56 % d’abstentions…) pour la 2ème circonscription et 236 voix soit 8,2% des exprimés (avec 53,3% d’abstentions) pour la 1ère circonscription. Les 10% sont donc loin d’être assurés, or c’est le seuil pour pouvoir maintenir une liste au 2ème tour. Mais encore faut-il d’abord arriver à déposer une liste de 55 noms d’ici le 6 mars…

    0

    0
  10. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.
    J’avais vu ce débat. Je suis d’accord avec l’analyse d’Anthony C. M. PAILLARD était navrant. Je suis sur que c’est pas une mauvaise personne mais il est coincé dans une logique d’appareil de parti.
    Mais on voit qu’il ne fait pas le poids.

    J’ai assisté récemment à une réunion de quartier à Floréal.
    Les élus sont trop sur la défensive pour pouvoir débattre avec les habitants et la plus part ne restent pas.
    S. PEU était complétement hermetique et il deversait son discours.

    Ce qui a manqué à cette mandature et qui fait que la campagne est dure, c’est l’absence de vraies démarches quartier ou les habitants sont régulièrement consulter. Et à la veille des éléctions, on découvre que les habitants ont un avis et la municipalité a peur…

    Pour conclure, c’est à l’entre deux tours que les masques tomberont.
    En attendant, on va assister à une montée de violence dans les propos.

    0

    0
  11. Sam dit :

    @Anthony C

    J’ai regardé une deuxième fois le débat. Ton analyse est encore une fois perspicace. Merci 🙂

    0

    0
  12. habitant dit :

    Qu’il y ait eu un débat télé sur Saint-Denis montre bien que c’est un vrai enjeu ici. Oui, l’analyse d’Anthony est bien vue.
    Demain soir quartier Franc-Moisin, même heure, même lieu (école Descartes, 19h), il y a rencontre élus habitants Hanotin et Paillard. Qui parasite qui? C’est déjà arrivé dans votre quartier?
    De mémoire les débats se font dans le préau pour accueillir les gens, pas ailleurs. Dans l’équipe Paillard, ils font venir Peu, Braouezec, et d’autres adjoints, bien sûr le docteur Ménard « en renfort d’urgence » (dont on peut dire que lui seul connaît vraiment les habitants dans la cité)… Sûrs d’eux disent-ils? Non, pas tant que ça. Je comprends mieux pourquoi leurs militants sont venus à plusieurs pour faire du porte à porte pour cette date de meeting.
    J’ai l’impression qu’ on en a rien à fiche de nous dans la cité, surtout depuis ces dernières années. On nous connaît que quand on a besoin pour les voix, chauffer la place. Plaine Commune va disparaître, ça va rebattre toutes les cartes avec le Grand Paris. Il y en a pour qui ce sont les dernières cartes.
    C’est pour ça aussi.

    0

    0
  13. habitant dit :

    Erratum de l’équipe Paillard, il y a pas longtemps. Des affiches, papiers dans les boîtes en catastrophe parce que même lieu qu’Hanotin: « Attention, changement de salle pour la réunion du 25… » Je ne sais pas qui a fait l’erreur, si erreur c’était, mais pour une campagne municipale…

    @Azzedine, Je sais très bien que ce genre de réunion c’est comme au marché. Cette année, autant de porte à porte pour quémander des voix. J’ai jamais vu ça. En plus de ça, en ce moment des « commerciaux » cherchent à refourguer une assurance-mutuelle en quête de RIB, autorisation de prélèvement dans ma cité. Ils font croire que leur venue a été annoncée par le bailleur pour duper les habitants en particulier les plus vulnérables, personnes âgées.
    Donc, tout ça avec les équipes des uns et des autres, c’est la saison ou quoi?

    0

    0
  14. Sam dit :

    @habitant

    Oui ce sont les légumes de saison, bonne dégustation 😉

    Côté gare, on est plus tranquille…ça ne se bouscule pas trop. Mais le quartier est bien entretenu depuis quelques semaines. Rue Gisquet un distributeur de sachets pour crottes de chien vient d’être installé !

    0

    0
  15. goldo dit :

    ça sent vraiment les municipales,si on votait tous les ans?

    0

    0
  16. Sam dit :

    @habitant

    Alors cette réunion d’hier ? Tu y étais ?

    0

    0
  17. habitant dit :

    Il y avait deux réunions dans deux endroits différents. Je connais le discours de l’équipe Paillard depuis le temps… j’ai voulu voir ce que donnait l’autre. Il y avait du monde, beaucoup de son équipe en arrière plan.
    Cela dit comme je l’ai dis dans un com’ d’un autre post, si c’est trop tard pour Paillard, c’est trop tôt pour le candidat Barto. Il parle bien, il a beaucoup de tchatche, d’énergie, plus que Paillard. La plupart des voisins, pas tous, étaient « convertis » . Je l’ai trouvé compétent sur certains sujets, léger et flottant sur d’autres. Il lui manque de l’ancrage dans la ville, ses quartiers, leur spécificité. Chose que quelqu’un comme Georges Sali maîtrise parfaitement mais il a trop axé sa campagne contre Hollande -Hanotin sans vraiment pointer ce qui ne va pas sur la politique de la majorité municipale comme il savait le faire. G. Sali aurait pu s’imposer rien que sur son propre programme, ses idées qui sont bonnes pour Saint-Denis. Choses qui ne frappent pas vraiment dans l’équipe Paillard-Hanotin. Entre les « C’est pas nous, c’est l’Etat » et « Je pourrai pas tout, j’ai pas de baguette magique » répétés en boucle, il aurait pu s’imposer comme alternative pas juste comme barrage. Apparemment, il lit le blog, il pourrait peut-être répondre. C’est pas encore fait mais… Je verrai jusqu’au dernier moment pour mon bulletin de vote, (peut-être vote blanc, je sais pas) car c’est d’abord et avant tout une lutte de pouvoir (le garder, le prendre) surtout avec le Grand Paris.
    Je comprends tout à fait ton départ Sam 🙁

    0

    0
  18. Sam dit :

    @habitant

    Merci pour ton retour. C’est marrant je te rejoins sur tout même sur les doutes concernant le bulletin de vote.

    Bon je crois que t’as besoin d’une bonne pastilla toi aussi, hein ? l’occasion de faire enfin connaissance 😉

    0

    0
  19. Georges Sali dit :

    @habitant
    Oui, je prends connaissance ce matin des échanges sur cet article et je réponds volontiers. Merci pour votre analyse qui est nettement plus modérée de celle d’Anthony C.
    Ne vous méprenez pas : ma campagne au jour le jour porte sur mon projet et ce n’est que très marginalement que je critique les concurrents qui, pour moi, s’occupent très mal de notre ville pour ceux en place et ne s’intéressent très peu à l’avenir des Dionysiens pour ceux qui sont partis à l’abordage de notre navire commun, Saint-Denis.

    @Anthony C
    Je ne crois pas que nous nous connaissions. Votre analyse de l’émission est très orientée. Je vous invite à envisager l’hypothèse que tout le monde ne fonctionne peut-être pas avec les mêmes valeurs que celles qui semblent être les vôtres.
    Sur l’émission, je vous réponds que les thèmes abordés ont été choisis par la journaliste, qu’elle nous a laissé très peu de temps (doux euphémisme), qu’elle a basé les débats en focalisant sur les propos de M. Hanotin. Cela explique que nous étions en situation de réponse sur des domaines qui relevaient largement des compétences de l’Etat (sécurité, habitat, école, population en errance, Métropole,…) ou de la Région (transports). Et, au moins pour l’Etat, l’élu en charge sur le plateau était le Député. Cela est strictement factuel. D’où votre «impression» d’hostilité univoque envers le Député.
    Mais, vous oubliez que sur l’action locale (trop brièvement abordée) j’ai souligné la nécessité pour le prochain Maire d’être offensif sur des sujets majeurs (sécurité avec la vidéo protection, évacuation des campements sauvages de Roms, exigence du retour de l’EN dans notre ville avec engagement massif de la ville dans le péri scolaire) et de faire le choix d’un environnement fondé sur une vraie tram verte, du refus de l’hyper densification, d’irriguer les quartier en transports de proximité,… tous sujets locaux que j’ai mis en avant pour tenter de sortir du tropisme des compétences des autres échelons du millefeuille…. J’ai été bien le seul à le faire.
    Sur l’exemple du PNRQAD que vous rapportez, ma position est décrite en détail sur mon blog : elle est documentée et correspond à la stricte réalité, situant les responsabilités accablantes de la Municipalité bien sûr mais qui su saisir l’opportunité créée par l’Etat en 2009 de bénéficier de ce plan (avec effectivement un financement marginal de l’Etat). Croyez-vous que j’ai eu le temps d’expliquer tout cela dans l’émission ? Bien sûr que non. J’aurais bien aimé le faire pourtant comme sur bien d’autres sujets.
    Je vous rappelle, même si je suppose que vous ne voulez pas l’entendre, que j’ai voté contre toutes les décisions budgétaires de la majorité municipale, y compris le dernier budget pour 2014. Au-delà de tous les «sentiments», les faits sont ceux-là et en politique, ils comptent.
    Quant à la mise en cause personnelle, à savoir que je chercherais, selon votre expression méprisante, une «bonne place»… je vous rappelle ceci : j’ai volontairement renoncé à ma fonction de Maire-adjoint en 2004 – à mi mandat donc – alors que rien ne m’obligeait à le faire, au motif d’un désaccord profond avec la gestion municipale. Et ce n’était pour motif de non cumul des mandats. Alors, je vous le dis : je trouve particulièrement grossier de mettre en cause mon honnêteté de cette façon. L’anonymat n’autorise pas d’utiliser l’incivilité que l’on dénonce au quotidien lorsqu’elle est vécue dans la rue.

    @Sam
    J’interviens pour tenter de clarifier quelques points que des participants de bonne foi peuvent ne pas comprendre ou mal interpréter. Je sais bien que pour les militants mes propos sont vains.
    Je rappelle toutefois que j’ai proposé une rencontre à votre association pour exposer ma démarche si vous en étiez d’accord pour précisément discuter de vive voix. Cela aurait utile au moins, je crois, à limiter cette ambiance étrangement agressive et déraisonnable.

    0

    0
  20. Sam dit :

    @Georges Sali

    Merci pour votre réponse.

    Je vous remercie pour votre proposition. Effectivement ça aurait été intéressant de débattre sur votre programme (perso, il me paraît le plus précis). Mais comme vous pouvez imaginer, cela impliquerait l’invitation de toutes les autres listes candidates dans les mêmes conditions. Cela dépasse largement les moyens de SCG …

    Mais d’ici à parler de  « cette ambiance étrangement agressive et déraisonnable. » (!?) 

    Vous dites « L’anonymat n’autorise pas d’utiliser l’incivilité que l’on dénonce au quotidien lorsqu’elle est vécue dans la rue. » 

    Utiliser un pseudo est courant sur internet mais cela ne signifie pas du tout être anonyme. Pour votre information, Anthony C est le secrétaire de SCG et là il fait juste part de son analyse personnelle du débat télévisé. Il est d’ailleurs un blogueur actif de votre propre blog depuis plusieurs années. Questions : Qu’est-ce qui vous fait dire qu’il fait usage d’incivilité ? Qu’est-ce qui vous fait dire que son analyse est « orientée » ?

    Débattre de son programme sous toutes les formes et en utilisant tous les canaux est un éternel recommencement. Mais cela passe aussi par l’acceptation de la contradiction.

    Je vous remercie donc d’accepter de passer « sur le grill » en répondant sur ce blog. C’est un exercice délicat que peu d’hommes politiques (et de candidats) acceptent. 

    Bref, vive le débat d’idées !

    0

    0
  21. Bill dit :

    @Georges Sali
    Merci pour vos explications. Je me permets de vous donner ma position afin que vous compreniez ce que beaucoup (il me semble) d’électeurs craignent.
    De l’avis (plutôt) général, vous êtes un vrai connaisseur des dossiers et des difficultés auxquels devra s’attaquer le prochain maire. Manifestement, vous n’êtes pas un politicien carriériste mais un homme véritablement engagé et sérieux.
    Du côté de vos adversaires, une bonne partie des électeurs semblent vouloir tourner la page Braouzec / Paillard pour leurs actions / bilan et pas nécessairement parce qu’ils sont PCF / FdG. Hanotin est vu lui comme un vrai politicien carriériste (le cumul de mandats est très négatif pour quelqu’un qui se présente comme la nouvelle génération). Là encore, son appartenance au PS peut arriver au second plan puisque la volonté de beaucoup d’électeurs est de faire bouger St Denis dans le bon sens. Donc ramener systématiquement le problème au niveau national nous passe au-dessus de la tête et c’est assez contre-productif de ne pas discuter des problèmes locaux et des programmes.
    Manifestement, vous avez un projet pour St Denis mais votre histoire personnelle vous pousse à vous opposer plus violemment à Hanotin qu’à Paillard. Et du coup, on ne peut empêcher les soupçons (et les rumeurs de tractations déjà en cours) de connivence pour le 2nd tour.
    Pour ma part, mon choix n’est pas encore définitif. Si j’ai l’assurance que vous ne fusionnerez pas avec Paillard, je voterai pour le candidat le plus sérieux et le plus impliqué dans notre ville, c’est à dire vous. Mais comme mon objectif est que les choses changent, si j’ai le moindre doute sur votre détermination à aller jusqu’au bout, je voterai pour le jeune loup politicien qui pourrait bien assurer sur St Denis histoire de gagner ses galons et poursuivre sa carrière avec des ambitions nationales.
    Et puis, franchement, vous qui êtes si sérieux, comment avez-vous pu prendre Mme O’Petit sur votre liste alors qu’il est de notoriété publique qu’elle est absente de St Denis et de son conseil municipal ?

    0

    0
  22. Georges Sali dit :

    @Sam
    Je maintiens qu’une rencontre aurait été utile pour que les uns et les autres puissent se faire leur opinion dans la sphère réelle qui reste, selon moi, bien plus pertinente que le seul outil Internet. Je dis donc dommage !
    « Anthony C » est pour moi juste un pseudo. Je ne crois pas connaitre cette personne et je le regrette beaucoup. Et s’il en est d’accord, c’est bien volontiers que j’échangerais de vive voix avec lui. Etant l’un des responsables de SCG, je suppose que nous ne devons habiter le même quartier.
    Quant à l’incivilité, je considère que « chercher une bonne place » signifie que Anthony C est convaincu que je meure de faim et que l’odeur de la soupe doit m’allécher. Propos de bistro dont on peut rire après un apéro sympathique au Chez Wam café, je présume. Mais comprenez que cette forme de dénonciation personnelle publique soit vécue par moi comme une incivilité particulièrement désagréable.
    Quant au caractère « orientée » de l’analyse de Anthony C, le développement que j’ai fait tend à le prouver abondamment. Mais, semble-t-il, je n’ai pas été convaincant. Vous pouvez d’ailleurs dire « que je ne suis pas bon » : je ne le prendrais pas mal car ce ne serait qu’une opinion que vous avez parfaitement le droit d’exprimer envers un homme politique.

    0

    0
  23. suger dit :

    Les programmes des candidats donnent une idée sur leur orientation politique et sur leur capacité à innover. C’est important, mais cela ne suffit pas !…
    Le plus beau des programmes se heurte à deux réalités : l’une, primordiale, est la réelle possibilité de gagner les élections, c’est à dire de réunir au moins 50% des voix (ou d’arriver en tête en cas de triangulaire au 2ème tour). Qui à Saint-Denis est en voie de pouvoir réaliser cet objectif électoral ? Sinon, les accords entre listes et appareils politiques mèneront nécessairement à une inflexion des objectifs fixés, et le programme défendu restera un programme de papier.
    La deuxième réalité est la personnalité du futur maire, son dynamisme, son savoir-faire pour rassembler et diriger une équipe. A Saint-Denis, nous avons appris ces dernières années, à nos dépens, combien ce deuxième point est essentiel : un maire absent, indécis, incapable de choisir des adjoints compétents et de leur fixer des objectifs clairs, est la pire chose qui puisse arriver dans une grande ville. A chacun, à travers les témoignages, les rencontres avec les candidats, d’essayer de se faire une idée sur les qualités de rassembleur et de « patron » (d’une équipe politique et d’une administration municipale) pour faire son choix.

    0

    0
  24. Sam dit :

    @Bill

    Tout pareil 😉

    @Georges Sali

    Pour gérer une ville de cette taille, il faut certes un programme et surtout une équipe avec un meneur d’hommes à sa tête pour le mettre en oeuvre. Cette bataille ne peut se gagner sans alliances.

    Soyons directs : Pouvez-vous affirmer que vous ne ferez jamais d’alliance avec Paillard – Braouezec ? 

    0

    0
  25. Georges Sali dit :

    @Bill
    J’entends la préoccupation que vous exprimez – avec franchise et finesse – quasiment tous les jours. Il y aurait des tractations avec le PC pour fusionner pour le 2nd tour. Certains le craignent, certains l’espèrent, certains s’en moquent. Moi, ça m’ennuie énormément, parce que quelque soit l’angle de perception de cette rumeur, elle dessert ma démarche. Et mes adversaires – pour des raisons opposées d’ailleurs – ont tout intérêt à la propager, conduisant mes potentiels électeurs à se dire «bon, bah ça ne sert à rien de voter pour la liste Sali», ce qui est l’objectif recherché, bien sûr.
    La question est : que faire au soir du 1er tour, le dimanche 23 mars au soir ?
    Ma réponse est simple : je fais le choix d’une campagne active, non pas pour subir la campagne de com, orchestrée tant par le PC que par le PS, sur des sondages qui diraient que tout est déjà plié, mais pour être en situation favorable et aller jusqu’au bout de la bataille, c’est-à-dire gagner le 2nd tour. C’est le seul objectif que je me suis fixé et c’est le mandat que mes colistiers m’ont donné.
    En même temps, je prendrai évidemment acte du vote des Dionysiens ce 23 mars, quel qu’il soit. Une chose est sûre : à ce moment politique très sensible, ma seule boussole sera l’avenir de notre ville et la volonté de défendre les intérêts de notre population dans toute sa diversité. Chez moi, ce ne sont pas que des mots.
    En regard de cet engagement, absolu pour ce qui me concerne, je considère que :
    – le projet Bartolone/Hanotin est totalement «assassin» pour la conception du vivre ensemble qui est la mienne, c’est-à-dire mon refus des discriminations et des ségrégations.
    – le projet Paillard/Braouezec consiste simplement à perpétuer la gestion de la Municipalité actuelle, ce qui est totalement et absolument inacceptable.
    Pourquoi voulez-vous, compte-tenu de ce que je viens d’exprimer, qu’il y ait fusion avec l’une de ces listes, qui plus est sur la base de leurs projets qui ne seraient pas remis en cause puisque, selon l’hypothèse que vous voulez envisager, ils auraient été validés au 1er tour par des majorités relatives d’électeurs ?
    Pourquoi voudriez-vous que je valide après dix années d’opposition municipale la gestion actuelle ? Sauf à me considérer, à l’instar d’Anthony C, comme seulement bon à aller à la soupe… Merci mais très peu pour moi.
    Dans le microcosme politique dionysien, tout le monde se parle… ou presque, et c’est tout simplement normal. Se parler, ne veut pas dire existence d’accords. Ceux qui le pensent, le croient ou le supposent, se trompent. Je crois être ici suffisamment clair et catégorique me concernant.
    J’attire votre attention sur des éléments – qui sont des faits et pas seulement que des rumeurs bien entretenues – qui devraient alerter les citoyens comme vous qui veulent vraiment du changement pour notre ville : ne pensez-vous pas que l’annonce par M. Hanotin de sa volonté d’intégrer des élus PCF dans son éventuelle Municipalité est un fait politique majeur, étonnamment peu commenté ici ? Ne s’agit-il pas de préparer les esprits à une éventuelle fusion de sa liste avec celle de M. Paillard entre les 2 tours alors que France Inter ce matin a divulgué qu’un sondage – fait par le PS (eh oui, le PS) ! – donnerait le Maire sortant très largement en tête devant le candidat PS (avec soi-disant 10 points d’avance) ? Je vous invite à y réfléchir de très près.
    D’ailleurs, le commentaire de Suger ci-dessus, très opportun pour cet échange, illustre précisément la pertinence de cette éventualité qui me semble quasi certaine : «des accords entre listes et appareils politiques» seront nécessaires au final pour atteindre les 50%, explique-t-il en substance, très connaisseur qu’il est des arcanes politiques. Comme je ne vois pas les listes PC ou PS s’allier avec la Droite et encore moins avec le FN, il faut donc prendre très au sérieux l’ouverture politique envers le PCF que vient de faire M. Hanotin. Et ça, ce n’est pas du “on dit” : c’est une réalité politique que ce candidat a voulu poser dans le processus electoral actuel. Et croyez-moi : il n’y a pas de hasard en politique ! Chacun devrait donc en mesurer l’impact et en tirer les conclusions qu’il souhaite.

    0

    0
  26. Marcel dit :

    Ca m’ étonnerait que Georges SALI réponde clairement : non.
    j’ai l’impression que Bill a tout compris – qu’il soit un nouveau ou ancien Dionysien, peu importe.
    Comme j’ai pu l’exprimer en commentaire dans une autre rubrique , quel gachis qu’un Elu Dionysien crédible et de qualité – après avoir du avaler tant de couleuvres – ne soit plus en position ou en mesure pour raison personnelle compréhensible ( l’ex-Député n’est-il pas passé en force à l’époque ………….. ? ) d’imposer l’essentiel des choix nécessaires à venir.
    A moins d’un rebondissement inespéré le 24 mars au soir..

    0

    0
  27. LeJSD dit :

    Municipales / Hanotin pourrait prendre des adjoints communistes

    Samedi 22 février, quatre convives tirés au sort pour partager la table du candidat PS ont discuté de son programme… Et assisté à une annonce en direct.

    (…) Le repas touchait à sa fin. Après l’excellent poulet parfumé au citron et à la coriandre, après l’épisode raté de la tarte promise restée à l’état liquide malgré deux tentatives du cuistot Hanotin, la conversation se mit à s’éparpiller, comme souvent en fin de dîner. C’est là que nous fîmes répéter au candidat du PS ce que nous venions d’entendre : « Oui, si je gagne, je n’exclus pas de prendre des adjoints communistes. » Maître dans l’art de la communication, Mathieu Hanotin lâche l’info sans la détailler et explique en substance que certains élus de l’équipe en place sont compétents sur des dossiers et que l’apaisement des tensions à gauche ne serait pas du luxe.

    (…) Hermine, assistante commerciale du quartier de la Gare, Jean-Charles, steward, habitant le centre-ville, Daniel, retraité, vivant au Barrage, et Valérie, créatrice d’entreprise, logeant à Pleyel. Aucun n’est encarté PS mais tous ont une proximité avec ce parti (Daniel a pleuré quand Mitterrand est mort) et, surtout, tous sont d’accord pour dire que « la ville a changé en mal », que « c’est un endroit où je dors mais où je n’ai pas envie de me promener ». Avant de s’attabler, les quatre adhéraient déjà à « l’ambition à gauche » défendue par M. Hanotin.

    Ce repas, deuxième du genre, au cours duquel le candidat a explicité ses principales propositions sur trois de ses priorités (sécurité, propreté et emploi), a conforté les convives dans leur choix. « Il est plein d’énergie, convaincant », résume Jean-Charles qui dans la foulée se fait filmer pour témoigner sur les réseaux sociaux de ce bon moment passé.

    D. Sanchez – Publié le 24 Février 2014

    0

    0
  28. Sam dit :

    @Georges Sali

    Donc : Pouvez-vous affirmer que vous ne ferez jamais d’alliance avec Paillard – Braouezec ?

    « ne pensez-vous pas que l’annonce par M. Hanotin de sa volonté d’intégrer des élus PCF dans son éventuelle Municipalité est un fait politique majeur, étonnamment peu commenté ici ? »

    Merci pour l’info désormais relayée. 

    0

    0
  29. suger dit :

    Donc G. Sali ne donne aucune réponse claire, et cela n’étonne guère.
    Mais G. Sali me cite en jouant habilement sur les guillemets et me fait dire le contraire de ce que j’ai écrit. Non, des accords entre listes ne sont pas nécessaires pour obtenir une majorité municipale. Le dire serait un mensonge. Par contre, je suis certain que si ce type d’accords se produit les programmes deviendront nécessairement des souvenirs de papier…, celui de G.Sali comme les autres.

    Pourquoi, après le 1er tour, des accords entre listes ne sont pas « nécessaires » ? Tout simplement parce qu’au 2ème tour s’il y a trois listes en présence comme déjà en 2008, il suffit (…) d’être en tête pour obtenir la majorité des sièges, comme le prévoit la loi électorale. Seules les listes qui ont entre 5% à 10% des voix au 1er tour sont contraintes de fusionner avec des listes ayant eu au moins 10% des voix si elles veulent espérer avoir quelques élus. Et les listes ayant eu au moins 10% des voix peuvent se maintenir sans modification si elles le souhaitent.

    0

    0
  30. suger dit :

    Le « sondage » auquel fait allusion G.Sali et repris immédiatement par les partisans de la municipalité sortante dans leurs commentaires de l’article du JSD (publié ci-dessus) me paraît extrêmement douteux. Si on va sur le site de France Inter, ce « sondage » n’apparaît pas. Il est donc impossible de savoir s’il existe vraiment, à quelles dates il aurait été réalisé, dans quelles conditions et par quel organisme de sondage. Bref, tout cela semble relever de la rumeur malveillante et la journaliste a été bien peu professionnelle en se faisant l’écho, les 5 secondes finales, de cette rumeur.
    D’ailleurs, je viens de lire un net démenti de M. Hanotin à ce sujet : Je suis très étonné que France Inter parle ce matin d’un sondage qui aurait été commandé par le PS sur les élections à Saint-Denis. Ce sondage n’existe pas. Les résultats communiqués par France Inter sont donc complètement fantaisistes. Il faut mettre fin à ces manoeuvres d’intoxication.

    0

    0
  31. Marcel dit :

    il faut donc prendre très au sérieux…………….l’ouverture politique de Mr Hanotin…………………….que ce candidat a voulu imposer dans le processus électoral actuel dixit Georges SALI
    Eh, c’eut été un stratège piètre politique sans savoir qu’à défaut de conquérir la majorité Municipale dans la foulée de la législative, il y a lieu avec son équipe et sponsor de prévoir et d’intégrer une possibilité de tenir une partie du manche en cas d’Union de la Gauche au 2 ° tour.

    Présumant les tractations intenses et serrés avec l’EX-Député en coulisse voulant exister à terme ( pour les autres, ça suivrait le mouvement hormis les 2 conseillers généraux PC pur jus ) , j’espère que l’influence de Georges SALI sera prise en considération.
    Est-ce désormais possible, rien n’est moins sûr.

    0

    0
  32. Bill dit :

    @Georges Sali
    Merci d’avoir pris le temps de répondre avec des arguments que je trouve convaincants, vous avez déjà prouvé que vous savez refuser la soupe.
    Je ne vois pas trop pourquoi vous attaquez Bartolone / Hanotin sur le plan ségrégation / vivre ensemble avec des termes aussi fort qu' »assassin », je n’ai pas vu dans son programme des éléments qui le laisseraient à penser à moins de considérer que parler sécurité, propreté, sanction soit perçu comme de la ségrégation ?
    Personnellement, je trouve que la politique actuelle de la mairie a beaucoup fait contre le vivre ensemble : opposé les pauvres aux plus pauvres et exclure les classes moyennes en dénigrant toutes revendications de leur part car au choix : bobo, fachos…
    Donc oui le prochain maire a du pain sur la planche car tout est à rénover / consolider, alors M. Sali, bonne chance, on compte sur vous pour mener la bataille jusqu’au bout !

    @Marcel
    Dionysienne depuis 10 ans, je ne pense pas en effet que cela ait de l’importance, mon bulletin de vote a le même poids que je sois ancienne ou nouvelle résidente

    0

    0
  33. Claudine Saur dit :

    @SAM 

     « merci pour l’info,désormais relayée  » : cette information figure sur le site du JSD depuis lundi24/02 ,et le journal papier depuis hier . Vos commentateurs sont plus prompts à réagir d’habitude !

    0

    0
  34. suger dit :

    @Marcel : Mais pourquoi voulez-vous qu’il y ait une « Union de la gauche » au 2ème tour ? Avec deux listes de droite au 1er tour (et peut-être aussi une liste FN si elle arrive à ce constituer), il est possible qu’aucune d’entre elles n’obtiennent les 10% des voix et arrivent à se maintenir. Il pourrait n’y avoir au 2ème tour que les listes Sali, Paillard et Hanotin.
    Dans ce cas, une fusion entre ces deux dernières paraissant quasiment impossibles, et Sali ne répondant pas clairement non à un accord avec Paillard, il y a une forte probabilité de se retrouver avec deux listes (ou trois… si finalement Sali se maintient). A chacune de ces listes d’arriver à être en tête pour former une majorité municipale.
    Ensuite, lors de l’élection des maires-adjoints par le nouveau conseil municipal le samedi 5 avril, M.Hanotin, s’il est le nouveau maire, peut dans un souci d’apaisement proposer comme maires-adjoints deux ou trois élus communistes qu’il estime compétents pour participer à la gestion de la ville, comme il l’a annoncé. C’est donc éventuellement au « 3ème tour » qu’une union à gauche pourrait se faire… et non avant.

    0

    0
  35. Sam dit :

    @Claudine Saur

    Ce n’est pas la première ni la dernière fois. Vous voyez bien que le reportage de BFM TV a été publié le 1er février et je ne l’ai découvert et relayé que le 21 février 2014. C’est le principe même de ce blog.

    Pour rappel, ce blog est participatif : chaque blogueur peut prendre la parole et relayer un article. Ne soyez donc plus une simple consommatrice de l’info, proposez.

    Vous semblez être retraitée, cela vous laisse du temps de parcourir la presse. Perso, je suis maman d’une pupuce en bas âge, je cherche du taf, je déménage, je dirige SCG, je cherche des financements pour le ChezWam, je dois faire face à des attaques ignobles d’un camp pro paillard, je suis mise en examen et je dois prendre soin de ma santé…avec ça je trouve le temps de vous répondre. 

    Bref, il y a des jours où je me demande bien pourquoi continuer à se donner autant de mal…pour pas un sou et avant autant d’emmerdes. Mais si ça continue on va fermer ce blog le temps de cette campagne nauséabonde !

    0

    0
  36. Nico dit :

    @Georges Sali
    C’est tout à votre honneur de venir débattre et présenter vos idées dans ce blog.
    Je prends bonne note de vos arguments et de la logique que vous présentez. Néanmoins, l’impression persiste que votre ressentiment à l’égard de Hanotin/Bartolone (que je comprends assez naturellement) déterminera votre action future, au détriment de l’intérêt général de cette ville.
    Ceux qui souhaitent un changement dans cette ville souhaitent avant tout que la majorité actuelle soit rejetée dans l’opposition à l’exception éventuelle (à l’issue d’un 3e tour naturel dans des élections serrées) de quelques personnalités transpartisanes dont le travail et la maitrise des dossiers est largement reconnue. Vous pourriez faire partie de ces personnalités.
    Malheureusement, dans la lignée de votre position aux législatives de 2012, votre candidature semble irréconciliable avec la liste PS et beaucoup plus ambiguë vis-à-vis de la liste Paillard. Je n’ai personnellement jamais compris comment vous pouviez soutenir Patrick Braouzec comme député alors que vous militiez pour François Hollande aux primaires socialistes.

    0

    0
  37. habitant dit :

    Merci de participer au débat Georges Sali, de votre expertise. Je suis d’accord que c’est pas uniquement sur internet qu’il faut se forger son avis mais cela permet de tirer certaines choses au clair, notamment sur les querelles de boutiquiers. Pour ma part, je ne voterai ni Paillard ni Hanotin, ça c’est clair. En effet, surfer sur le ras-le-bol pour dire d’abord on les dégage et on avise ensuite, non! Je ne donne pas mon bulletin de vote comme ça. Ensuite devant toute la somme de problèmes à régler, l’un n’a pas fait ses preuves, l’autre, je ne le ressens pas prêt de le faire. Et on nous dit que ce qu’on veut bien nous dire pour après …

    Sympa l’invit’ pour la pastilla Sam, j’espère qu’elle ne sera pas au « pigeon » parce qu’on en bouffe tous les jours 😉 Pense surtout à toi, surtout en ce moment! T’as beaucoup donné, trop et c’est pas normal qu’on te le rende comme ça. Qu’on te foute un peu la paix! 

    @Claudine Saur, le JSD, je ne lis plus sauf quand Sam met un article sur le blog et encore, en diagonal.

    Je réponds rapidement car il faut aussi que j’assure aussi ma « carrière » et pas que celle de nos chers élus avec standing de vie de maire ou député etc.

    Bon vote et d’ici là, bon courage à tous!

    0

    0
  38. Claudine Saur dit :

    ALLONS,allons , Sam ne prenez ni la mouche , ni le temps de me répondre :ce post ne s’adressait pas à vous personnellement ,mais aux fidèles bloggers ,cette information inattendue,étant l’objet des conversations à St Denis , depuis quelques jours .
    ET NON ,entre les visites quotidiennes depuis 10 ans chez le kiné ,l’orthophoniste, l’ergotérapeute
    ETC . . .je n’ai pas beaucoup de temps, d’autant que je suis depuis peu grand-mère d’une toute petite pupuce .
    Je tiens à préciser que je ne suis pas « consommatrice  » de ce blog (mes sources d’informations sont ailleurs )mais lectrice , depuis que je me suis aperçue ,ce blog n’ayant de participatif que le nom ,qu’il valait mieux y être de « l ‘avis dominant  » si on ne voulait pas y recevoir une volée de bois qu’on ne s’attendait pas .Mais je vous dit bien sincèrement qu’il serait dommage de fermer
    ce blog ,déléguez,demandez de l’aide .

    0

    0
  39. Marion dit :

    @ Suger
    Il n’y a que vous sur ce blog pour démêler le vrai du faux tant vous êtes fin connaisseur de la ville et du microcosme dionysien. Certains se complaisent à privilégier plutôt l’intox que l’info pour mieux brouiller les messages et entretenir la confusion ou le ras le bol des électeurs. En raison du fort taux d’abstentionnistes à prévoir, c’est franchement irresponsable.
    Merci encore de nous éclairer, notamment sur le ‘ »3ème tour »qui n’est qu’une hypothèse parmi d’autres selon le rapport de force et le climat de ce moment à venir.
    @ Claudine Saur
    Vous aviez promis de ne plus intervenir sur ce blog. Après une première affirmation suivi immédiatement d’une récidive, Je ne comprends pas cette seconde intervention intempestive, d’autant qu’elle est fort déplacée et surtout très injuste.

    0

    0
  40. Marcel dit :

    @ suger
    D’accord.
    Quand j’évoquais le manche , c’était l’élection du Premier Magistrat d’une ville de plus de 100 000 habitants ( dont 5 000 nouveaux électeurs ) – et ce n’est pas rien , pour la répartition des délégations, dont il détiendrait les clefs.
    Un 3° tour éventuel du type négocié , je l’indiquais possible au feeling dans un commentaire il y a plusieurs mois sur ce blog .

    @ Sam……………………..quel courage et quelle abnégation.
    Ca tourne en rond maintenant pour la campagne……….. vive le 25 ( vingt cinq ) mars à Saint-Denis au soir, où d’ailleurs je ne vote plus pour cause d’élection de domicile, c’est la vie !
    Et je la connais maville depuis lurette !
    Ce n’est pas parce que l’EX-Député a été la coqueluche des promoteurs et investisseurs immobiliers de tous poils , que la Ville dite historique doit toujours et encore faire les frais de son incurie avec le concours de ses affidés.

    0

    0
  41. suger dit :

    @Claudine Saur (qui disait ne plus vouloir intervenir sur ce blog mais qui n’a pas pu s’empêcher de venir critiquer sam…): vous parlez des « conversations à Saint-Denis » qui tournerait autour de l’éventuelle proposition de M.Hanotin. Les conversations de qui ? Des quelques centaines de scrutateurs de la campagne électorale, de spécialistes de la vie politique locale…
    Mais je crois que les dizaines de milliers de dionysiens ont d’autre sujets de « conversations » ou plutôt de préoccupations : la saleté de la ville malgré les efforts désespérés de la municipalité pour donner un semblant de propreté en cette veille d’élections, les poubelles qui débordent et des dépôts d’ordures sauvages, l’absence de policiers municipaux et d’agents de la voirie pour lutter contre le stationnement sur les trottoirs, les voitures qui prennent les rues en sens interdit, les motos qui foncent à toute allure au risque de renverser des passants, les alcoolo-drogués qui squattent tous les coins autour de la gare, les immeubles plus ou moins squattés qui continuent de se dégrader, etc…
    Voila des informations qu’on lit rarement dans le JSD et qui ne semblent pas intéresser les partisans comme vous de la municipalité sortante. Ils préfèrent les débats bien politiciens qui permettront de décourager encore plus d’inscrits d’aller voter, espérant ainsi pouvoir se maintenir encore au pouvoir. Et pourtant c’est cela la vie des dionysiens, ce qui nourrit leurs « conversations » depuis trop d’années… Voila pourquoi il faut que cela change en mars !

    0

    0
  42. Claudine Saur dit :

    @Sam
    Qu’est-ce que je vous disais au sujet de  » l’avis dominant  » ?
    Je redis que ma 1ère intervention ne s’adressait QU’AUX commentateurs de ce blog dont on peut retrouver les noms et pseudos sur d’autres sites et qui habituellement sont plus PROMPTS à com-
    -menter les dernières informations d’où qu’elles viennent .
    Et ,oui, Monsieur Suger , et Marion aussi ,je n’ai pu m’empêcher de revenir sur ce blog pour y pointer cette absence étonnante de non -réactions ,ET NON POUR CRITIQUER SAM .Et ne me dites pas que les CONVERSATIONS à St Denis vous sont inconnues même chez les militants du candidat PS ! J’ai des amis dans tous les camps (à gauche) et comme je pense que l’attelage PS/PC ne serait PAS UNE BONNE CHOSE POUR ST DENIS ,j’attendais VOS réactions avec impatience et même gourmandises .Sur ce , je retourne à mes lectures.

    0

    0
  43. Sam dit :

    @Claudine Saur

    Etant commentatrice et prompte à répondre sur les deux sites, la critique que vous formulez et sur laquelle vous insistez lourdement s’adresse également à vous-même.

    Je rappelle, il n’y a aucune obligation à lire ou à commenter notre blog participatif. D’habitude quand un site déplait, on passe son chemin…un point c’est tout.

    Cordialement,

    @Tous

    Il y a des sujets plus importants me semble-t-il. Revenons à nos moutons svp.

    0

    0
  44. Nono dit :

    bonjour à tous,
    comme beaucoup, je lis régulièrement vos posts et réagis très rarement mais je ne peux m’en empêcher aujourd’hui puisque le candidat Sali s’y est exprimé.
    pour que les choses soient claires et sans ambiguïté, je suis pro MH..ça c’est dit 😉 🙂
    c’est tout de même scandaleux de lire  » (…) alors que France Inter ce matin a divulgué qu’un sondage – fait par le PS (eh oui, le PS) ! – donnerait le Maire sortant très largement en tête devant le candidat PS (avec soi-disant 10 points d’avance) ? Je vous invite à y réfléchir de très près. » encore une fois, il fait usage de manipulation honteuse. 1) parce qu’en tant que responsable politique, il aurait du se renseigner au lieu de faire circuler cette rumeur de sondage. 2) il affirme que ce sondage est commandé par le PS alors qu’un démenti et un rectificatif du média sont intervenus le 27/02. 3) il prend, quand ça l’arrange, pour argent comptant les propos de certains journalistes. on attend plus de sérieux de la part d’une personne qui se dit plus sérieux que les autres…
    Mon point de vue sur ce soit disant + de 10 points d’avance de DP, décourager les gens à aller voter pensant que rien ne changera puisqu’ils seront toujours au manettes, voilà tout.
    quant à sa position ou stratégie, pour quelqu’un qui militait ardemment contre l’union avec le MODEM, on peut dire qu’il est vite revenu sur ses principes surtout avec une représentante qui est prise d' »absantéite » aigue au conseil municipal 😉 pour quelqu’un qui dit combattre la ségrégation et la discrimination et qui fait d’un argument de campagne le fait d’avoir une femme voilée (que je respecte en tant que personne bien sûr étant moi-même de confession musulmane) (cf les différents FB de ses colistiers + twetter) je trouve ça malhonnête et ayant l’effet inverse de ce qu’il prétend vouloir. on prend une personne sur une liste non pas parce qu’elle est voilée mais parce qu’elle est compétente et c’est cette éventuelle compétence qu’il ne met pas en avant.
    le problème dans cette campagne est qu’il n’y a pas débat de projet/contre projet, c’est une campagne de caniveau à qui salira le plus l’autre même le maire refuse de faire un bilan de sa gestion de la ville, navrant.
    je suis d’accord avec la plus part des blogueurs qui sont restés sur leur fin concernant la position que prendra GS entre les deux tours. moi je pense qu’il appellera à voter DPaillard car je ne crois pas qu’une triangulaire, s’il y a, se fasse entre ces 3 candidats (MH DP et lui). et qu’un appel à ne pas voter ou voter blanc semble encore plus suicidaire (mais bon, on peut s’attendre à tout quand même comme en 2012). j’espere pour lui qu’il arrivera au moins à se faire rembourser ses frais de campagne.
    pour ce qui est de l’union MH et DP au second tour, je vous rassure DP et ses militants ont tout mis en oeuvre pour que ça n’arrive pas. ils n’ont de cesse de nous traiter de fasco de droite parce que nous parlons de propreté, sécurité, éducation et formation. vous comprendrez qu’une alliance n’est pas possible dans ces conditions. je pense que MH a plutôt voulu dire à tous qu’il se voyait gagner et que certains adhérents PC étaient dignes de respect parce que vraiment dans le désir de sortir la ville de cette mauvaise situation. GS l’avait bien compris mais ne l’avouera jamais préférant jouer sur la peur d’une alliance qui ferait que MH aurait trompé tous ses électeurs et patati et patata… 😉
    voilà, c’est un peu décousu car fait rapidement mais j’espère que vous aurez compris mon point de vue
    bonne journée 😉

    0

    0
  45. suger dit :

    Le 23 février (voir ci-dessus), j’émettais des doutes sur la présence d’une liste FN :
    « En 2008, le FN n’avait pas réussi à constituer une liste pour les municipales. Et les candidats FN au 1er tour des législatives de 2012 avaient obtenu, sur la commune de Saint-Denis, 1370 voix soit 9,1% des exprimés (avec 56 % d’abstentions…) pour la 2ème circonscription et 236 voix soit 8,2% des exprimés (avec 53,3% d’abstentions) pour la 1ère circonscription. Les 10% sont donc loin d’être assurés, or c’est le seuil pour pouvoir maintenir une liste au 2ème tour. Mais encore faut-il d’abord arriver à déposer une liste de 55 noms d’ici le 6 mars… »
    D. Labaune, ex-élu UMP passé au FN, vient confirmer sur son blog qu’il abandonnait n’ayant pas réussi à constituer une liste.

    0

    0
  46. Gabriella dit :

    @Anthony C , Nono

    Je suis totalement d’accord avec vous, je pense que, le cas échéant, au deuxième tour Georges Sali « n’aura pas le choix » de ne pas s’allier à D.Paillard et depuis longtemps mon vote est déjà fait. Moi, cela ne m’étonne pas du tout que M.Hanotin privilégie les compétences et sans faire alliance comme l’a très bien expliqué Suger « au troisième tour » propose à des élus communistes de rejoindre son équipe.

    Mille mercis à Sam de nous avoir permis de nous exprimer sur ce blog, c’est vrai qu’il est déplorable et très dommage d’être traité « de plus ou moins facho » par les militants de la mairie quand on parle du mauvais état de Saint-Denis : la sécurité , la propreté, l’éducation, la mixité ne sont-elles pas des valeurs de gauche ??

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *