Brocante totalement sauvage a l’initiative du collectif habitants Charles Michels

Vous aimerez aussi...

44 réponses

  1. zorglub dit :

    Bravo à vous !
    Je suis admiratif devant cette combativité 🙂

    0

    0
  2. Claudine Saur dit :

    @ Goldo ,
    Eh bien , quelle démonstration ! Bravo ! .

    Claudine . SAUR POSPIECH .

    0

    0
  3. bill dit :

    Bravo à Goldo et tous ses partenaires !

    En attendant la réaction à votre brocante, le JSD publie également un article sur « L’extension du domaine de la sauvette, Commerce illégal : la vente de maïs chauds, brochettes et de produits de contrefaçon en tout genre s’étend à tout le grand centre-ville. Le maire demande de l’aide au préfet pour endiguer le phénomène. »

    Les réactions sont virulentes, cela montre le ras-le-bol général et pas seulement dans votre quartier !

    0

    0
  4. Goldo dit :

    Je pense que nous sommes partis pour des actions de ce genre de manière répétitive. Seulement comme cela je pense que nous arriverons a changer les choses. J’ai toujours dit que je ne lâchai rien et que manière de ne pas déprimer est d’agir.
    J’ai sacrifié un WE où je ne suis pas partie a mon mobilhomme mais je ne regrette pas en espérant que ce combat n’est qu’un début.Goldo

    0

    0
  5. goldo dit :

    juste une précision supplémentaire. L’initiative est partie du collectifs habitants Charles Michels mais les participants venaient de différents quartiers de saint Denis et je n’ai eu aucun mal a les convaincre car sont tous d’accord pour dire que la vie est au comble de sa dégradation. Sans compter tous les gens de passage qui se sont arrêtés et ont manifesté leur soutien a cette initiative.Goldo

    0

    0
  6. suger dit :

    Votre action est formidable : pousser la logique du « laisser faire » municipal jusqu’au bout, jusqu’à l’absurde ! Cela vaut largement tous les happenings artistiques s’opposant au désordre établi, dénonçant l’injustice subie par les « petits », les simples gens (habitants et usagers de la Gare que la municipalité méprise). Bravo et merci !

    0

    0
  7. Sam dit :

    Ma chère Françoise, ta pugnacité est admirable. Bravo pour cette initiative !

    C’est quand même cocasse que ces policiers (nationaux et municipaux) qui viennent vous voir, contrôler votre identité…et au final ne rien faire. Pourtant en matière de trouble à l’ordre public, il y a de quoi dans ce coin de St Denis…

    La preuve que St Denis échappe aux pouvoirs publics…seules des initiatives de ce type avec plus de bruits peuvent mettre en évidence cette zone de non droit et contraindre les pouvoirs publics à agir.

    La prochaine fois, il faudrait nous emprunter notre petite caméra, filmer et on se chargera du buzz.

    Bref, constater c’est bien…agir est mieux. A renouveler sans modération 😉

    0

    0
  8. bill dit :

    Les rebelles de la Gare à l’honneur du Parisien de ce jour (photo à l’appui !)

    C’est leur manière à elles de protester contre les vendeurs à la sauvette qui pullulent sur le parvis de la gare, à Saint-Denis. Françoise, Martine, Sylvie et d’autres habitantes de longue date du quartier ont organisé ce samedi une brocante sauvage, afin de dénoncer ces commerces illégaux et les nuisances qui en découlent.

    « Tous les ans, on organisait une petite brocante, en demandant toutes les autorisations nécessaires. Mais cette année, on a voulu faire réagir en faisant ce que beaucoup font ici… », explique Martine, qui vit derrière la gare depuis plus de 30 ans. Sourire en coin, ce petit bout de femme raconte avoir déballé au petit matin ses objets d’occasion à vendre sur l’un des bancs du parvis. « La police est venue nous demander notre autorisation, on a répondu qu’on n’en avait pas, comme tout le monde », s’amuse-t-elle.

    Les fonctionnaires les laisseront finalement s’installer, au milieu des caddies des vendeurs de maïs ou des receleurs de cigarettes de contrebande. « On se bat pour une meilleure qualité de vie, poursuit Martine. Cela fait des années, on en a marre. Cette brocante sauvage, c’est une façon de dire : puisque tout est permis à Saint-Denis, on le fait aussi ! »

    «Le quartier se dégrade, on espère faire bouger les choses»

    Elle ne croyait pas si bien dire… Dans la matinée, d’autres vendeurs leur ont spontanément emboîté le pas. Avec parasols et tables, un homme a proposé des quantités de vaisselles provenant d’hôtels, à prix cassés. A côté, des femmes vendaient des vêtements quasi-neufs. « La police est venue nous demander s’ils étaient avec nous, mais non ! » Un revendeur, qui n’a pas pu justifier la provenance des objets et bijoux qu’il proposait, a été interpellé. « Certains objets étaient volés », précise-t-on à la préfecture.

    Le coup de pied dans la fourmilière de ces habitantes engagées ne restera peut-être pas lettre morte. « Le quartier se dégrade, on espère faire bouger les choses », glisse Sylvie, qui vit ici depuis 21 ans. Françoise, elle, est plus fataliste : « Je n’ai plus beaucoup d’espoir. Cette ville je la supporte de moins en moins. S’il n’y avait qu’un ou deux caddies, ça irait, mais là, c’est beaucoup trop… » « Des jeans, des baskets, de la viande même par 40 degrés au soleil, des maïs lavés dans le canal, des cigarettes, de l’herbe… ils vendent de tout ici ! », se désole Martine. La police, qui dispose d’une antenne juste à côté de la gare, a bien saisi des dizaines de chariots de revendeurs depuis le début de l’année. Mais le phénomène ne semble pas en voie de s’arrêter. Les habitantes du quartier se disent prêtes à relancer leur brocante sauvage pour protester.

    0

    0
  9. Bel-Air dit :

    Bravo d’avoir frappé un grand coup et attiré les médias! Bonne continuation.

    0

    0
  10. Klemm dit :

    Bravo pour cette initiative!

    Je trouve ça d’autant plus hilarant que ma femme et moi, en passant devant la brocante samedi apres-midi, avons cru à une initiative de la mairie pour développer une offre commerciale légale sur le parvis de la gare!

    Un petit point de détail : peut être que les organisatrices ne serons pas d’accord, mais je trouvais le parvis de la gare en mode « brocante » beaucoup plus accueillant et agréable que lorsqu’il est uniquement « tenu » par les caddies brochettes…

    Pour moi, cela montre, c’est que la solution à la prolifération des vendeurs à la sauvette passe aussi par le développement d’une offre commerciale légale dans un espace qui serait parfaitement approprié pour cela, et où la demande est visiblement au rendez-vous…

    0

    0
  11. Claudine Saur dit :

    A propos de ne pas être OK avec tous les intervenants,
    je recopie ma réponse à
     » femme du 93″ sur le site du JSD , bien connue ici sous un autre pseudo ( c’est son droit ) , mais qui parlant de la LETTRE que notre député, M.Hanotin , nous a envoyé aprés la Rentrée

    Scolaire ,dont il attribue le SUCCES à la CREATION de POSTES !

    On verra . . .

    Je renouvelle mes félicitations à Goldo .

    Claudine SAUR .

    0

    0
  12. goldo dit :

    Klemm
    il n’yavait pas d’organisatrices seulement des leaders de l’initiative. Les participants s’installaient comme ils voulaient et vendaient ce qu’ils voulaient. Pas de consignes étaient données sauf de permettre a tous de trouver une place et de prendre des sacs poubelles. Le reste les gens faisaient et vendaient ce qu’ils voulaient.goldo

    0

    0
  13. goldo dit :

    Claudine Saur
    je pense que cette initiative n’est qu’un début, je ne retrouverai le goût de vivre dans cette ville que lorsque je saurai que j’aurai participé a son amélioration. En attendant a chaque fois que je peux partir je pars et cela me permet de me ressourcer pour mieux agir. A partir du 31 octobre, le camping où se trouve mon mobilhomme ferme, je serai donc plus souvent là et je pense que si rien n’a changé, je vais donner du fil a tordre. Je suis une mamie qui fait de la résistance.Goldo

    0

    0
  14. Azzedine dit :

    Bonjour à Tous.
    Premièrement, je félicite Françoise pour son initiative et son action citoyenne. Car la désobéissance civique est un devoir. C’est ce genre d’extrémité qui font que le vivre ensemble est inexistant à Saint Denis.
    Deuxièmement, je trouve quand même hallucinant que vendeurs de brochettes qui sont la TOUS les jours n’ont pas eu droit à relever d’identité alors que les « brocanteurs » y ont eu droit.
    M. RIBAY part sa présence sur cette brocante, de ma petite fenêtre, ne peut continuer à maintenir son soutien à une municipalité qui parait incapable de gérer la ville correctement.
    On est arrivé à un point de non retour pour cette municipalité, le mandat de trop. On en vois malheureusement le résultat au quotidien.

    Le retropédalage est quand même en cours. On le voit dans les expulsions des camps de roms qui se succèdent à un rythme élevé sur le territoire de plaine commune.
    Je l’avais dit dans un précédent post, les roms ne sont qu’une variable d’ajustement, et même le Maire de la courneuve qui était si prompt à les défendre rase le plus vieux camp de roms de l’ile de france. Il a enfin compris consience qu’après 20 ans d’expérimentation et d’argent publique dépensé: CA NE FONCTIONNE PAS.

    Mais au delà de l’argent publique, c’est le quotidien de milliers d’habitants qui a été pourri par un dogme. Et pendant ce temps, ils paradent en ville et écrit des tirades dans le journal le monde.

    En attendant, mille merci à ceux qui se bougent. Plus que moi du à mon éloignement professionnelle.
    Je suis avec vous.

    0

    0
  15. goldo dit :

    et bien voilà des opérations communes avec la police SNCF et nationale se mettent en place pour lutter contre les vendeurs a la sauvette? Sauf que ce soir lors de la cohue des vendeurs en courant ont renversé leur viande par terre a la hauteur de la place où se trouve tous les pigeons. Ma voisine qui se trouvait là a vu et a regardé s’ils allaient les ramasser pour les remettre dans leurs sacs et bien devinez oui, ils l’ont fait. dommage elle n’a pas pris de photos. Pendant que la police chasse sur le parvis central de la gare et bien certains vendeurs descendent rue du Port et afin de ne perdre ni temps ni argent continuent de vendre. Le pire c’est qu’ils ont des acheteurs. A quand des sanctions pour ceux qui achètent ou au moins un avertissement avec une information sur la qualité de ce qu’ils achètent. Cela va être dur de s’en débarrasser c’est comme les mauvaises herbes ça revient toujours.goldo

    0

    0
  16. Pierrot dit :

    Le témoignage rapporté par goldo confirme les graves dangers pour la santé des consommateurs à cause des vendeurs à la sauvette de produits alimentaires. Qu’attend la municipalité pour avertir les habitants et tous les passants devant la Gare par des affiches chocs et des distributions de tracts ? Pour une fois les dépenses de « com » de la mairie serviraient à quelque chose d’utile ! Evidemment, le mieux serait que la Police municipale par une présence permanente empêche ces trafics, mais à Saint-Denis il ne faut rien espérer de sérieux en faveur des habitants, mais on pourrait au moins essayer d’éviter le pire.

    0

    0
  17. vodk dit :

    Bonjour, je félicite cette initiative !
    Je trouve incroyable et surtout tristement révélateur, que les forces de l’ordre se soient manifesté à vous plutôt qu’aux vendeurs à la sauvette. A force de les voir tous les jours, peut-être ne les voient-ils plus ?
    Quoi qu’il en soit, c’est juste la preuve d’une « justice » à géométrie variable.
    On parle d’un état de non-droit… mais en fait, le non-droit ne s’applique qu’aux gêneurs, parasites et vandales. Les citoyens, eux, doivent s’expliquer auprès de la police, payer leurs prunes, leurs impôts…
    La prochaine fois, je suggère modestement de ne pas faire une brocante sauvage sur le parvis de la gare (tout le monde s’en fiche et ça passe quasi inaperçu) mais plutôt des grillades sauvages de sardines devant la mairie. Ça leur fera certainement bien mieux comprendre ce qu’endurent les habitants tous les jours.

    0

    0
  18. lucas dit :

    BRAVO !!! Encore Encore !

    0

    0
  19. goldo dit :

    La brocante sauvage n est qu une premiere et faire griller des sardines ou brochettes devant la mairie fait partie du listing des actions possibles.nous attendons un peu et si rienne change on ira.on a aussi bien d autres idees.ils meconnaissent et je crois qu ils onnt compris que je ne lache jamais et que les habitants commencent a me connaitre.goldo

    0

    0
  20. s dit :

    Commençons par un BBQ et finissons par des jets de pétards pour que la nuit soit plus folle !

    0

    0
  21. goldo dit :

    Lees personnes qui desirent se joindre a notre collectif peuvent se faire connaitre a sans crier gare qui me le fera savoir.goldo

    0

    0
  22. Pascale dit :

    Bonjour,
    Hier soir (17h15), il y avait des policiers autour de la gare. Les vendeurs s’étaient éloignés dans les rues autour. Mais j’ai aussi remarqué qu’il y avait pas mal de vendeurs de maïs à la gare du nord dans la zone entre le métro (ligne 5) et la zone allant vers les RER. Je n’avais pas vu ça fin juin la dernière fois que je suis allée à Paris.
    Avez-vous constaté la même chose ?

    0

    0
  23. goldo dit :

    Dans certaines rues du cote de la gare du nord comme au metrola chapelle il ya de plus en plus de vendeurs a la sauvette mais des bbq de brochettes pas encore vu ailleurs.et ils sont ds certaines rues mais n occupent pas toute une ville.cci dit je ense qu il ya des reseauxqui exploitent ces gens et raison de plus pour lutter contre.goldo

    0

    0
  24. Claudine Saur dit :

    @ goldo ,
    IL Y A DES RESEAUX qui exploitent (vilainement ) ces gens : affirmatif !
    Oui ,  » raison de plus pour lutter contre  » .
    BRAVO et Merci .

    Claudine SAUR POSPIECH .

    0

    0
  25. citoyen_francilien dit :

    Mercredi 16 septembre 2015 LEJSD m’a encore censuré.

    Si la ville de Saint-Denis dépense des millions d’euros dans la communication alors elle n’a pas besoin des subventions de l’État.

    De 1998 à 2005 la ville de Paris a installé un cirque place Stalingrad. Cela a perturbé le commerce des drogue dures (qui du coup s’est déplacé vers Saint-Denis).

    Pourquoi ne pas faire venir un cirque sur la place de la gare à Saint-Denis ?

    Les rugissements des lions feraient partir les accrocs au krach.

    Les feulements des tigres éloigneraient les acheteurs des cigarettes fabriquées par Phlip Morris.

    Marisol Tourraine aura-t-elle le courage de résister à la multinationale américaine ?

    Phlip Morris manipule les sénateurs français et députés européens comme un marionnettiste joue avec ses figurines.

    Espérons que la Ministre de la Santé ait force d’imposer le paquet de cigarettes neutre.

    0

    0
  26. goldo dit :

    Un vrai cirque ce serait bien et ca changerait du cirque quotidien que l on vit toujours ds cette ville et qui est loin de nous faire rire.goldo

    0

    0
  27. Françoise dit :

    Bravo Françoise. Je n’ai pas pu être avec vous cette année comme l’année dernière pour cause de vacances prolongées, mais je pense que nous devons nous rassembler pour faire bouger les lignes. Appel donc au rassemblement.
    Françoise MB présidente d’Action Citoyenne Dionysienne

    0

    0
  28. goldo dit :

    Pas de probleme il faut que l on se rassemble.jevois avec mes voisins quelles propositions d actions possibles et apres il faudra trouver un moment pour se rassembler.moi jusque fin octobre je suis tres peu a saint
    Denis mais les jours ou j y suis on le sait.a bientot pour la prochaine action.

    0

    0
  29. goldo dit :

    et bien me revoilà a Saint Denis pour 4 jours mais lorsque je rentre je m’aperçois que le décor ne change pas.je sors de la gare par la sortie Charles Michels, ça yest maintenant il Ya aussi des vendeurs de mais. je traverse la parvis confluence, plein de cadavres de canettes, de bouteilles et de divers détritus et juste au dessous de chez nous devant le commerce des poubelles qui débordent, ça ne donne vraiment pas envie d’y rentrer faire ses courses.
    Le squat de roms qui devaient être expulsés le 9 septembre est toujours là. effectivement beaucoup des anciens sont partis mais comme les cabanes sont restées et bien d’autres sont arrivés. On soupçonne que ceux de la Courneuve sont là. Et oui ils se sont rappelés qu’il y avait juste a côté la ville de Saint Denis. on nous promet qu’ils vont être virés pour la fin du mois mais nous on croit que ce que l’on voit.

    0

    0
  30. Pierrot dit :

    Il faut absolument une campagne pour alerter la population. Après une opération coordonnée des polices nationale, ferroviaire et municipale la semaine dernière qui a fait le vide pour UNE journée, les vendeurs de brochettes avariées, de maïs bouilli à l’eau du canal, de divers produits alimentaires à gastro-entérite garantie et de cigarettes de contrebande venue d’on ne sait où, sont revenus.
    Qu’attend la municipalité, son service de santé et d’hygiène publique pour faire une campagne d’affiches, sur le parvis de la Gare et aux alentours, pour alerter la population sur les risques qu’ils prennent en achetant ses produits? Il y a urgence avant de pleurer sur des intoxications alimentaires sévères, dont bien sûr la municipalité rendra l’Etat responsable, puisqu’elle n’est jamais responsable de rien !…

    0

    0
  31. reveplus dit :

    Bravo Goldo pour votre courage , et bonne initiative cette brocante , si je suis avertie pour le prochaine fois je viendrais Il faut que les choses changes ce n’est plus vivable , tous les sortie des transports tram , Metro , RER sont saturer par les vendeurs a la sauvette , et derrière cela laisse de dégâts et l’insalubrité grandit ,
    Comme pierrot en parle affichage préventif et aussi sanction des acheteurs ?

    0

    0
  32. goldo dit :

    Reveplus
    Si nous décidons d’une autre action ce qui risque d’être le cas,je passerai par sans crier gare pour que les gens soient prévenus en privé et je contacterai les ^personnes inscrites sur mon listing car il faut que les choses restent secrètes jusqu’au dernier moment. a bientôt j’espère pour agir ensemble.goldo

    0

    0
  33. bill dit :

    Oh les méchants communistes de Montreuil vont se faire rappeler à l’ordre par P Braouzec en cédant aux « réclamations de droite ».

    Dans le Parisien : Montreuil : une brigade propreté dressera des PV aux pollueurs

    La propreté est un combat que tous les maires ont tenté de mener à Montreuil. En vain. Un mal récurrent qui empoisonne la vie de la population. Lors du prochain conseil municipal, le 30 septembre, le maire (PCF) Patrice Bessac a décidé de taper du poing sur la table en proposant de mener de véritables opérations commandos.

    […] Cette fois-ci, la municipalité a décidé de s’attaquer aux racines du mal : les pollueurs. Et pour y parvenir, elle va s’en prendre là où ça fait mal, à savoir au portefeuille. Une brigade de propreté, constituée de dix agents, aura pour fonction de les traquer sans relâche. « Les gros comme les petits, prévient Patrice Bessac. Les nuisances ne concernant pas uniquement les entreprises qui déchargent leurs gravats mais aussi les commerçants qui se débarrassent de leurs cartons ou encore des particuliers qui déposent dans la rue des matériaux relevant de la déchetterie. » Le flagrant délit sera donc la règle. Mais ce n’est pas possible dans tous les cas. Alors, depuis plusieurs mois, des caméras ont été installées dans les endroits les plus sensibles pour repérer les fraudeurs. « Nous avons déjà multiplié le nombre d’amendes par 3 », s’enorgueillit l’élu. Le montant des amendes a aussi été revu à la hausse partant de 450 € à plus de 2000 € en fonction de l’infraction.

    0

    0
  34. Habitant dit :

    Braouzec n’est pas communiste mais Front de gauche: les bobos qui vivent entre eux à St-Denis et qui profitent des meilleurs logements de St-Denis à des prix défaillant toute concurrence, et qui se permettent de nous donner des leçons de vie en société.

    0

    0
  35. goldo dit :

    j’ai lu cela ce matin et je me suis dis bizarre Montreuil maire PC agit .a saint denis on mélange tout et maintenant seul un vrai bordel non connu ailleurs existe. En attendant nous on continue de bouger.Goldo

    0

    0
  36. Claudine Saur dit :

    PRECISION :
    Le Front de Gauche, FdG ,est composé du PC ET du Parti de Gauche .
    La partie FdG est composée du PC , de Ensemble et de plusieurs autres ,plus petites ( ? peut-être ? ) Organisations, et constituent une grande partie de la Majorité Municipale avec d’autres
     » partis  » .
    Patrick Braouezec est membre de ENSEMBLE .

    @ Habitant , ( sans arrière pensée ,car j’ai DEJA expérimenté vos commentaires sur moi ! ! ! et ne tiens pas à prendre des  » gnons « ) :
    Tous les » Front de Gauche  » de France , de Navarre et AUSSI de Saint Denis , ne SONT PAS les « affreux BOBOS  » que vous dépeignez , JE VOUS LE JURE . Votre exaspération vous rend sans doute excessif , mais NE MELANGEZ PAS TOUT !
    Cordialement , quand même !

    Claudine SAUR – POSPIECH .

    0

    0
  37. reveplus dit :

    Mettre de amandes s’est une bonne initiative pour ce qui dégrade et salissent les voix publique a quand la même initiative a st Denis ?

    0

    0
  38. Opération propreté Blanc Mesnil dit :

    Vendredi et samedi, Le Blanc-Mesnil organise une vaste opération de nettoyage. Elle mettra à contribution plus de 70 agents communaux, mobilisés le vendredi, mais aussi les Blancmesnilois volontaires à partir de samedi. Il s’agira de traquer les dépôts sauvages d’ordures, d’encombrants et les déchets divers et variés.

    L’élimination des graffitis ou encore l’élagage des haies ou des arbres feront également partie de cette campagne ville propre. Des kits de nettoyage seront distribués. Les points de rendez-vous, pour les habitants volontaires, du samedi sont fixés à 10 heures selon le quartier, soit à la maison des Tilleuls, soit maison pour tous Jean-Jaurès ou à la boutique du commerce, Place Duquenne.

    0

    0
  39. Habitant dit :

    @Claudine
    Je vous parle de ce que je vois à St-Denis et le Front de gauche pour moi ce sont des bobos adolescents qui ne se mélange pas à la population de St-Denis mais se permette de nous faire la morale, récupère l’argent des associations qui ne servent à rien

    0

    0
  40. Claudine Saur dit :

    @ habitant ,
     » Le FdG de Saint Denis , des ADOLESCENTS ? Qui ne se mélangent pas à la population ? OUPS !
    A mon avis , vous y « voyez  » mal. ( avec des oeillères … ? )

    Toutefois, merci de m’avoir répondu « sereinement  » . . .et sans  » gants de boxe  » !
    Mais , regardez mieux , même à St Denis .

    0

    0
  41. Habitant dit :

    @Claudine
    Je vois très bien merci, ces bobos dont je vous parle sont aussi des amis que je connais donc très bien…Je sais parfaitement que vous n’êtes là que pour pourrir nos débats car vous avez fait allégeance à cette municipalité de bras cassés donc il n’y a aucun intérêt à parler avec vous. Donc merci de ne plus rentrer en contact avec moi

    0

    0
  42. Claudine Saur dit :

    @ ce « pauvre » Habitant ,

    (qui a ressorti ses  » gants de boxe  » , et dont,je prie LES modératrices de PUBLIER ma réponse et que je ne soit pas censurée , comme par le passé, je l’ai été ,sous prétexte que « DES gens . . . se plaignaient de mes réponses baptisées d’Injurieuse ,alors qu’étaient publiées les pires horreurs sur mon compte ,dont déjà . . . celles  » proférées  » par Habitant . Ce sera la dernière fois que je répond àcette personne et sans y voir clair il pourra dire sur moi ,TOUT CE QU’IL VOUDRA .donc @ Habitant :

    1/OK ,bien vu , ( surtout en ce môment ! comme vous dites :  » J’ai fait allégeance avec cette municipalité  » ! ! !
    2/ OK, bien vu et Analysé : Je ne  » suis là que pour Pourrir VOS ( ? ) débats  » Cà ,vous êtes plusieurs ,VISIONNARES, a m’en faire grief ,même Mr Labaune à une époque ,quand il abordait
    « la culture européenne et chrétienne de l’Occident ,mise à mal par les athés de mon genre ! ) et que je contestait ses propos APOCALYPTIQUES – j’espère ,pour vous ,que c’est un hasard . . .
    Alors , ASSEZ PARLE AVEC VOUS ,j’zi autre chose à faire que de supporter « les visionnaires  » comme vous Et si ne savez pas EVOLUER ,tant pis .

    0

    0
  43. bill dit :

    @Habitant et Claudine Saur

    Je vous prends au mot et si vous ne respectez pas votre promesse (de ne plus vous invectiver), vous ne serez pas publiés même si le reste du message est correct. 

    0

    0
  44. goldo dit :

    Nous avons fait une brocante sauvage ce qui veut dire que nous pouvons agir.depuis avril dernier un camp de roms s est installe devant notre immeuble sur le parvis de la gare confluence. Une procedure d expulsion devait avoir lieu depuis le 9 septembre.ce qui fait que beaucoup sont partis d eux memes a cette date.seulement on se uydemande pourquoi puisque etant donne que le camp est reste d autres sont arrives. Depuis nous n arretons pas d interpeler les elus concernes pour savoir quand cette expulsion aura lieu.la reponse qui nous est faite « cest le prefet qui decide ».nous repondons « mais a quoi sert le maire ».reponse « il faut que les habitants se manifestent aupres de la prefecture. »
    Mais a quoi sont ils payes?Notre maire guimauve comme je l appelle a quoi sert il?
    Je suis encore en Normandie,je rentre demain 30septembre et je peux vous dire que l on va se manifester si rien ne change.ce ne sera pas la manifesttation qu ils souhaitent.moi je ne suis pas une guimauve je me bouge mais je ne suis pas payer.
    Je precise que le seul elu sur lequel on peut compter est Michel Ribay mais je doute qu au meme titre que nous il ait beaucoup de pouvoir.il nous a promis de demander un rv avec le prefet mais jepense que nous aurons agi avant.je tiendrai au ccourantles gens qui voudront nous soutenir.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *