Ce soir – Le vendredi 25 juin 2010 – JT 19/20 France3 IDF – Reportage de plus de 3′ sur le crack à Saint-Denis

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. LePost dit :

    Un journaliste de France 3 giflé par le service d’ordre de Sarkozy en Seine-Saint-Denis

    Nicolas Sarkozy a fait une visite surprise en Seine-Saint-Denis mercredi soir, normalement sans caméra. Mais une de nos équipes était présente à Saint-Denis, pour le tournage d’un autre reportage. Lorsqu’elle a voulu filmer la visite du chef de l’Etat, le service d’ordre du président a tenté de s’emparer de la caméra et a giflé le journaliste de la rédaction de France 3 Paris Ile-de-France.

    La scène se déroulait alors qu’un jeune de 21 ans venait d’insulter Nicolas Sarkozy. Le jeune homme a aussitôt été intercepté par le service d’ordre du président de la République. Nos journalistes présents sur place ont pu constater que le jeune homme était recouvert de sang. Blessé, il s’est vu prescrire neuf jours d’incapacité totale de travail. Il doit être jugé ce vendredi en comparution immédiate au tribunal d’instance de Bobigny.

    Note de la rédaction du Post :

    (…) la rédaction de France 3 Ile-de-France explique: « Notre équipe était à Saint-Denis pour diffuser un sujet sur le trafic de drogue qui sera diffusé ce soir. Quand Sarkozy, Hortefeux débarquent à Saint-Denis, notre équipe décide de filmer. Le jeune insulte Sarkozy, le service d’ordre de l’Elysée l’interpelle et aperçoit notre journaliste. Il donne une gifle à la caméra et au journaliste ».
    Pourquoi ? « L’Elysée ne voulait pas qu’il y ait d’image ». Des excuses ? Même pas.
    Joint par Le Post, le service presse de l’Elysée n’était pas disponible pour l’instant. Plusieurs sources policières disent ne pas avoir connaissance de l’incident.

    Article paru le 25 juin 2010 – Source

    0

    0
  2. arrivante dit :

    D’après France Info, le jeune est condamné à 35 heures de travaux d’intérêt général. (contre 210 heures requis…)
    http://lci.tf1.fr/france/justice/20
    Espérons que le journaliste gifflé fera un peu de buzz…

    0

    0
  3. LysCicci dit :

    Je ne sais pas si le reportage sur Saint-Denis a été diffusé hier soir au 19-20 régional mais en tous cas il vient de passer aujourd’hui samedi au 12-13 national !

    0

    0
  4. sanscriergare dit :

    Lien vers le JT 19/20 France3 IDF du vendredi 25 juin.

    0

    0
  5. LeParisien dit :

    Sarkozy en Seine-Saint-Denis : un journaliste giflé par un policier

    (…)

    Le Syndicat des journalistes CGT de France Télévisions a décidé de porter plainte pour «atteinte à la liberté de la presse». Le syndicat va saisir le ministère de l’Intérieur pour qu’une enquête soit menée.

    Article publié le 25 juin 2010 – Source

    0

    0
  6. thierryb dit :

    On peut trouver lamentable qu’un journaliste se soit fait gifler, mais je n’ai aucune sympathie pour le jeune homme qui a dit (à un président que je n’aime pas) « tu es ici chez moi » et qui parade dans les pages videos du Parisien, avec cette fausse humilité (regardez on m’a tapé) et cet humour si lourd et si caractéristique…
    A ce que je sache, la République est une et indivisible sur tout le territoire du pays, il n’y a donc pas de « chez moi », qu’on soit dyonisien ou auvergnat , pas de territoire hors-sol où l’autochtone puisse se prévaloir d’ une sorte de droit local. Elle est là, cette mentalité du « tu es à Saint-Denis mon gars », qui réclame des passe -droits. Il ferait mieux de réclamer l’égalité des droits, ce serait plus constructif.

    0

    0
  7. sanscriergare dit :

    Ce jeune a tenu des propos insultants et sort triomphant. Quelle est donc la morale de l’histoire ? Ne craint-on pas un phénomène de mode ?

    Au-delà de ce fait divers, on regrette de laisser entendre que le président n’était pas le bienvenu. En effet, nous avons un témoin qui nous assure avoir entendu cette insulte mais également des riverains qui remerciaient le président de s’être déplacé…et ça France3 IDF ne le dit pas.

    C’est scandaleux que le journaliste soit giflé, la liberté de presse est encore une fois baffouée.

    0

    0
  8. arrivante dit :

    La morale de l’histoire, c’est sans doute que cela ne sert à rien de tabasser la jeunesse mal élevée, ni de gifler les journalistes. Pour une opération sans la presse, c’est loupé.

    0

    0
  9. montjoie dit :

    Que voulais dire ce triste sir en disant a SA Nicolas Sarkozy, tu es ici chez moi! .J’ai pas compris,ou si j’ai compris que toi ( NS) issu de l’europe de l’est tu n’as rien a faire ici dans le 93, departement reservé a la diaspora du tiers monde( je voulais mettre de certains bons a rien ) ,je vous remercie de me publier, car cela revient de plus en plus dans la bouche d’une certaine catégorie ( immature) d’habitants de st denis. Je voudrai repondre qu’il est ici chez moi et aussi chez vous,et que s’il ne s’y sent pas en osmose avec les habitants, il peut toujours prendre un billet pour nul part

    0

    0
  10. goldo dit :

    je suis rentrée de vacances cet après midi et je vois que j’ai raté des évènements comme le JT sur le passage de Sarko. et n’ai pu être présente a la réunion avec le Préfet. enfin j’en avais quans même entendu parler a la télé et dans les journaux. Je n’ai rien raté car j’étais nettement mieux là ou j’étais. Je me demande de plus en plus si je vais rester à St Denis. Je me donne deux ans et suivant les évènements je déciderai. J’ai du mal a projeter de vieillir a St Denis dans ces conditions. 

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *