Centre ville : « Friche Condroyer », la fin des illusions…

Vous aimerez aussi...

38 réponses

  1. goldo dit :

    comme d’habitude, il n’Ya même plus de commentaires a faire, cette ville va la destruction de la mixité et du bien être. C ‘est aux municipales qu’Hanotin aurait du arriver en tête. Goldo

    0

    0
  2. Nadia dit :

    @Goldo
    Fallait voter pour lui alors…;)

    0

    0
  3. reveplus dit :

    et le parc de la Courneuve fait politique non au bétonnage a st Denis nous manquons cruellement d espace vert encore du bétonnage de plus et des on prend les dyonisiens pour des girouette j’étais même pas au courant de cette réunion il en aura d’autre? ou voir les prochaine réunion ? cela n’est pas normal que les habitants des quartier concerner par le PLU ou le Pnqard ne reçoive aucune information
    a porte de paris un hotel sortie de terre , le nouveau siège des plaine commune habitat http://www.oph-plainecommunehabitat… et quelque logements et accession et du social (?°) et ou serons ou sont loger les familles ?? concernant par tous ces plan ? qui ne reçois aucune infos de la part de la de l’agence mandater par la ville ?

    0

    0
  4. goldo dit :

    mais c’est ce que j’ai fais au deuxième tour puisque je m’étais sentie trahie par le PSG.Goldo

    0

    0
  5. goldo dit :

    Nadia,
    le commentaire sur mon vote vous est destiné, excusez moi j’ai oublié de préciser le prénom.Goldo

    0

    0
  6. suger dit :

    L’accession à la propriété ne permet pas nécessairement plus de mixité sociale. Tout dépend de l’orientation donnée par les municipalités et les opérateurs aux projets de construction de logements. Ainsi dans le cas d’un exemple à Mantes, comme le rapporte un article du »Monde » du 31 mars :
    « Le choix s’est porté sur des logements accessibles à la propriété moyennant un prix au mètre carré très bas – 1 500 euros le m2 –, rendu possible par une TVA à 5,5 % et un foncier acquis collectivement par la copropriété. »
    Mais dans le projet de la « Friche Condroyer », le prix du m2 est annoncé comme devant être d’un peu plus du double (de 3200 à 3600 euros).
    Plus généralement, toujours selon « Le Monde » :
    « On semble loin des objectifs de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) qui voulait procéder à une recomposition volontariste du peuplement par la dispersion des populations les plus pauvres et l’attraction des ménages les plus aisés. (…) Les promoteurs l’ont vite compris. Depuis le lancement de la rénovation urbaine, ces derniers ont multiplié les opérations à petit prix avec l’aide des dispositifs mis en place par l’Etat dans les zones urbaines sensibles. Et cherché à séduire une clientèle plus modeste qui vivait dans ces banlieues populaires. »
    « La classe populaire supérieure qui gagne entre 1 500 et 2 000 euros est devenue une catégorie de ménages rentables avec les opérations ANRU ».(…) Les plus gros promoteurs – Cogedim, Bouygues, Icade, Nexity – s’y sont mis en créant des filiales spécialisées dans l’accession sociale à la propriété. »
    Et à Saint-Denis c’est bien, en effet, la Cogedim qui est à l’oeuvre.

    http://www.lemonde.fr/societe/artic

    0

    0
  7. Azzedine dit :

    Bonjour

    On en arrive toujours au même constat, la municipalité autorise les constructions sans infrastructures financées. Donc, surpopulation, baisse d’attractivité, et le cercle vicieux continue de plus belle.
    Accéder à la propriété n’est pas une fin en soit, il faut juste ne pas laisser espérer les familles les plus modestes un avenir meilleur uniquement avec du béton.

    Je ne vis pas le quartier mais je suis passé samedi aprés midi dans le quartier de la gare. J’ai été choqué, c’est pire qu’avant.
    Les toxicos, les buveurs de bières, les prostituées roumaines, les dealers, les tarés qui essaient d’alpaguer des jeunes filles…
    @Sam, si tu repasse dans le quartier, j’ai bien peur que tes efforts soient vains.
    Le gouvernement a failli avec les ZSP car il y a plus aucune force de l’ordre.

    Prochaines étapes… Je vais réaliser une petite vidéo que je vais diffuser sur youtube. Je vais circuler en moto et filmer le quotidien des habitants.
    Il me reste juste à trouver une go pro…
    Je vous tiens au courant du projet. Je ne voulais pas le faire au début car cela peut être dangereux de circuler comme ça mais je pense sérieusement le faire (surement en moto).
    Les beaux jours arrivants, on va voir ce qui se passe à Saint Denis en vidéo et sans censures des médias (le parisien, télé, etc…).
    Ce qui se passe dans cette ville est vraiment grave.

    0

    0
  8. Lu dans le JSD dit :

    Extrait de l’article du JSD du 31 mars 2015 :

    « On a besoin de diversité »
    Autour de Laurent Russier, adjoint délégué au grand centre-ville, les quelque trente présents, proches voisins pour la plupart, font entendre sourde inquiétude ou franche hostilité. On s’interroge sur l’accès du parking souterrain de 96 places, depuis la rue Catulienne. On sourcille à propos de la quantité de logements sociaux, dont la gestion reviendra à I3F. « Ils seront pour moitié en PLS, qui est du social intermédiaire, c’est l’équivalent du locatif libre », précise Marie-Laure Guihard, chargée de projet à PlaineCommune.

    « Les plafonds de ressources sont plus élevés (30 000 euros annuels pour une personne seule, ndlr), ça permet de toucher d’autres habitants que le PLA-I (12 720 euros) », ajoute Laurent Russier. Il le répète à plusieurs reprises. « On a besoin de diversité. » Directeur de programmes de Cogedim, Yannick Tremouilles souligne qu’a été respectée la Convention qualité constructions neuves de Plaine Commune. D’où des superficies plus grandes qu’à l’ordinaire,et qui sont ici « de 65 m2 en moyenne ».

    0

    0
  9. Sam dit :

    @Azzeddine

    Pour la ZSP, en juin 2013 on avait alerté que rien sur le terrain ne permettait de voir cette concentration de moyens pourtant visible les premiers mois…

    Très bien ton idée de vidéo, allez on buzz 😉

    Si t’as besoin de contacts presse, n’hésite pas.

    @Bientôt au ChezWam…un jour j’espère 🙂

    0

    0
  10. goldo dit :

    Azzedine
    bonne idée ce projet mais n’hésite pas de prendre en photo le futur nouveau quartier avec le nouveau village de roms installé derrière la balustrade du nouveau parvis. Ceci dit le collectif habitants est bien remonté et agit. Goldo

    0

    0
  11. reveplus dit :

    @azzedine bonne initiative j’y avais pense aussi mais pas de materiel video
    la prostitutions touche aussi la porte de paris des jeunes filles a

    peine plus vielle que ma fille  ( cela me peine ) mais également  quel vison on nos jeunes ? et les enfants  qui assiste a cela ??    tous cela me choque

    Il a t il des associations qui peuvent gérer cela ? et si il y a prostitution
    sais qu’ il y a aussi des clients ( cela m’ecoeur )

    En plus de dealer qui sont dans tous les quartiers
    Peut être qu’ une vidéo pourrais soulever et faire voir La Réalité que la municipalité voudrais camoufler , peut être cela permettra a l’Etat d’agir ( et voir le quotidien des Dionysiens ?? ) , vu que la municipalité ne fait rien contrairement
    Je suis passe a la gare hier des la fumer je pensais a un incendie mais il semble que non surement des barbecue ‘(fumer sur la route ) bravo pour le visibilité des véhicule circulent ou les passant et les enfants )
    Je pense que tous ce plan Plu ou Pnqard ne vont rien changer on va fustiger et éloigner les famille modestes et précaire … et la municipalité iras les installer dans le fin fond des cite pour une soi disant mixité social ,

    Réunion avec les habitants de la rue Charles Michel pour échanger autour des problèmes dans le quartier hier a voir sur la page Fb Adrien Delacroix

    0

    0
  12. reveplus dit :

    http://www.lejsd.com/index.php?s=21
    Article du JDS

    Sur le parvis ouest de la gare, les palissades n’en laissent entrevoir aux passants que des cheminées de fortune. Mais vu des appartements en étages de la rue Charles-Michels, c’est tout un campement qui est apparu en fond de parcelle. « On va proposer une réunion aux voisins », prévoit Catherine Taleb. Militante du CCFD Terre solidaire, elle s’inquiète des réactions à la trentaine de cabanes transférées par des familles roms qui étaient installées sur un terrain voisin. « C’était plus abrité, c’était mieux », estime-t-elle. Mais dans cet espace en contrebas de la gare SNCF va débuter la construction d’un groupe scolaire provisoire de 12 classes, attendu à la rentrée prochaine.

    Pour Mme Taleb et les bénévoles du Secours Catholique, qui sont au côté des familles, ce déménagement est un bon compromis : il permet à la Ville de lancer les travaux et respecte les termes de l’ordonnance rendue en décembre par le tribunal de grande instance de Bobigny. Saisi par la Sem Plaine Commune Développement, le TGI accordait aux familles un délai de huit mois, compte tenu des actions entreprises par les associations, dont Médecins du Monde, « pour assurer l’insertion des occupants ». Notamment relevés, le suivi médical et la scolarisation des enfants, qui sont une vingtaine

    0

    0
  13. goldos dit :

    Nous habitons en face et je demande a Catherine Thaleb quel compromis elle a à nous proposer .lorsque nous ouvrons nos fenêtres, nous avons le droit de voir des cabanes, du linge qui sèche, de la fumée et ça tape toute la journée pour construite encore plus de cabanes sans doute; Ce compromis a été décidé entre qui et qui.? Nous sommes des militants et actifs de ce quartier depuis 20 ans, et depuis cette date on nous promet un beau quartier mais de qui se moque t-on? Avons nous été consultés? Nous n’y croyons plus et les nouveaux habitants lorsqu’ils vont arriver ils vont avoir envie de fuir. Est-ce un accueil digne de ce nom, moi j’appelle ça du mépris Nous sommes maltraités.. Pendant que j’écris ce commentaire ça tape du marteau ce n’est pas grave, on a toujours considéré ce quartier en dehors du quartier gare, nous ne sommes pas beaucoup d’habitants alors ça n’intéresse personne.je demande a Catherine Taleb de trouver un endroit près de chez elle, j’ignore où elle habite pour permettre a ses protégés de s’insérer.
    Oui nous sommes très en colère .Je précise qu’en plus on nous a pris pour des cons,avant leurs installations on avait prévenu les élus, ils ont laissé faire et avaient tout prévu ils le savaient et a aucun moment ils nous ont parlé de ça. La police est passée, ça nous donnait l’impression qu’ils avaient pris nous appels en considération, ors nous sommes persuadés qu’ils savaient ce qui se passait. Cette ville est une ville poubelle, fumée causées par les vendeurs de brochettes sur le parvis Est et camps de rom sur celui de l’Ouest, cette gare ressemble a tout sauf a une gare.Goldo

    0

    0
  14. Rose-Blanche dit :

    Etant aussi aux « premières loges », je partage la réaction de Goldos.
    Si les nuisances sonores et olfactives nous dérangent maintenant, qu’en sera-t-il en plein été ?
    Nous payons des impôts et nous en avons assez d’être des « laissés-pour-compte ».

    0

    0
  15. bob dit :

    des logements en copropriétés qui finis de construire afficheront  » a louer ». des gens au bord de la précarité et en attente de logement social devront ainsi payer très cher au prix du marché le droit de se loger… j’espère que des clauses obligent les acheteurs à habiter leur acquisition nouvelle…

    0

    0
  16. bill dit :

    @Bob si la ville était plus agréable à vivre, plus propre, plus sûre, peut-être que plus de propriétaires auraient envie d’y vivre ?

    0

    0
  17. bill dit :

    @Goldo c’est clair vous vous êtes bien fait baladés. Cela fait plusieurs semaines que vous parlez de cette installation et de vos démarches et on ne vous a jamais dit que c’était en fait programmé. Vive la démocratie participative 🙁

    0

    0
  18. farfadetbreton dit :

    Pour ma part, je suis très intéressé par un 50 m2 dans cette friche Condroyer – pour y vivre ry ,on pour le louer – même si y a pas d’aides à l’achat particulières … sous réserve que le plan de et l »orientation de l’appart me plaise …

    0

    0
  19. suger dit :

    @farfadet breton : en espérant pour vous qu’aucun camp rom ne sera installé avec la complicité de la municipalité dans le square à coté !…
    La mixité sociale n’est pas qu’une question seulement d’offre de logements en accession à la propriété. Elle dépend d’abord de l’environnement et de la qualité des services rendus par la ville. Quand on voit la situation apocalyptique qui s’est installée de la Gare jusqu’à la rue de la République (j’y suis encore passé cet après-midi et j’ai été effaré, comme Azzedine, du n’importe quoi qui y règne), on comprend que l’attrait du centre ville est proche de zéro. Qui va bien pouvoir vouloir venir s’installer (je ne dis même pas acheter…) dans des bâtiments qui donnent sur la rue de la République actuellement ?!

    0

    0
  20. reveplus dit :

    @suger des la gare a la république , en passant par carrefour rue gabriel peri jusqu a porte de paris en passant par la légion d’honneur
    Es ce organiser par la municipalité ? pour faire furie les habitants ??
    je me souviens de cette incident ou un bidonville avais pris feu
    selon le maire la responsabilité reviens a l’État mais en attendant il laisse s’installer ces camps donc ces discourt son contradictoire http://ville-saint-denis.fr/jcms/jc

    j ai vécu longtemps a la gare n ‘y suis plus mais je plaints les habitants
    peut etre contacter les élus d’opposition je crois qu’hier une Réunion avais tais organiser rue Charles Michel http://ville-saint-denis.fr/jcms/jc

    0

    0
  21. goldo dit :

    BILL
    Il Ya bien longtemps que je ne crois plus en la démocratie participative ni en la démocratie d’ailleurs. En tout cas si nous ne sommes pas beaucoup d’habitants dans ce lieu isolé du reste de st Denis, ceux qui y vivent sont bien actifs et cet evènemenement nous a mis très en colère et rassemblés encore a plus nombreux. Ils vont entendre parler de nous et perdre encore quelques voix de plus aux prochaines élections qui malheureusement sont encore loin. Paillard et Braouzec étant de ma génération eux aussi auront peut être une cane et seront fatigués. J’espère que durant ces 5 ans les dyonisiens mécontents c’est la dire la moitié des dyonisiens vont se rassembler et leur en faire voir. Tous dans l’action pour faire changer cette ville. Goldo

    0

    0
  22. goldo dit :

    voilà c’est le WE de Pâques, je vais m’évader de st Denis et quitter le camp de roms qui se trouve en face de notre résidence. En attendant il yen a qui n’ont pas ma chance, mais a priori monsieur Paillard maire de notre ville s’occupe d’abord des personnes qui ne sont pas des dyonisiens. il leur permet un minimum de dignité ce qui pourrait se comprendre si en échange il ne mettait pas les dyonisiens en souffrance. Ce soir les roms occupaient le parvis ouest pour jouer aux ballons et pendant ce temps les enfants de notre résidence qui jusque là occupaient cet espace pour faire la même chose sont partis. Je me demande ce qui se serait passe si un de nous avait posé un mobil homme ou une caravane sur ce terrain. Je suis sure qu’on nous aurait viré. Enfin nous avons décidé de ne pas les lâcher, nous allons faire des actions de harcèlement, prises de photos,vidéos,ect. Nous sommes aux premières loges ,pas de problèmes pour capter tout ce qui se passe et le diffuser sur les réseaux sociaux et les médias. le combat ne fait que commencer car nous ne supporterons pas ça tout l’été.

    0

    0
  23. carmen dit :

    Le JSD a fait disparaître rapidement de la une de son site l’article sur l’installation d’un camp rom à la Gare et les commentaires qui commençaient à être faits.
    Si vous voulez les lire et contourner la censure des infos qui touchent vraiment les dionysiens, voici l’adresse : http://www.lejsd.com/index.php?s=21

    0

    0
  24. Claudine Saur dit :

    @ carmen ,
    Je suis étonnée de votre post , car je viens de lire A L’INSTANT , sur le site du JSD- ACTUALITES,
    l’article dont vous déplorez la disparition et les commentaires dont le vôtre  » Ecoeurée  » .

    0

    0
  25. bill dit :

    @Claudine Saur

    Vous avez dû lire un peu rapidement le post de Carmen qui dit que l’article « n’est plus en une » et qui donne le lien pour y accéder dans les pages actualités.

    0

    0
  26. Curieuse dit :

    Hélas, trois fois hélas ! chaque quartier de cette ville comporte son lot de difficultés et donc de mal vivre…A la Gare c’est une vision d’apocalypse et partout c’est la saleté des rues qui sert de décors…Dans d’autres quartiers nous avons a subir les hurlements jour et nuit des « guetteurs » auxquels les bandes avinées joignent leurs cris et quand vient le petit matin au moment où le calme arrive enfin nous sommes réveillés par le bruit des camions de nettoyage ou d’enlèvement des ordures (avant 6 h ) !!! Cette ville devient de plus en plus difficile à vivre car nous sommes continuellement agressés par cet environnement qui devient insupportable pour beaucoup d’entre nous .Que font les élus en charge de la qualité de l’environnement?

    0

    0
  27. goldo dit :

    Oui nous avons eu une reunion avec les elus de l opposition et nous devrions en avoir une avec le prefet.a suivre. Que je suis bien au calme dans mon moblhommeme par ce ttemps pourri.je pense qu il faudrait que tous les gens qui se sentent concernes pour faire bouger cette muncipalite se regroupent.nous avons des idees mais nous ne voulons pas les divulguer car les elus lissent ce site.nous pouvons faire une reunion ds notre local.il suffit de se manifester.bon courage a tous.goldo

    0

    0
  28. reveplus dit :

    Saint-Denis : un homme de 25 ans tué par balles dans la cité du Franc-() Selon RTL, l’homme discutait avec une femme assise elle au volant d’une voiture , la petite fille de 5 ans de celle-ci étant assise sur la banquette arrière du véhicule . () Moisinhttp://www.leparisien.fr/seine-sain
    Encore un meurtre a st Denis règlement de compte je crois que depuis le début d’année il en a eu 5 ( selon source journalistique ) que va t on faire si un habitants ce prend une balle perdu ? sais dramatique tous cela
    Encore plus d immeuble et de gethtorisation qui ne va pas aider a un mieux vivre et engendre plus de délinquance

    0

    0
  29. Observateur dit :

    A propos des logements sociaux, une information paru dans « Le Parisien » et repris par Francetv info :

    « Paris : des élus du 15e arrondissement épinglés pour leur logement social (Francetv info le 09/04/2015)

    Neuf élus de l’arrondissement sont actuellement logés dans le parc social, affirme « Le Parisien ».
    De telles révélations avaient déjà rythmé la campagne des élections municipales, en 2014. Neuf élus du 15e arrondissement sont actuellement logés dans le parc social, affirme Le Parisien, mercredi 8 avril. Certains sont de simples conseillers d’arrondissement, d’autres des adjoints au maire d’arrondissement ou des conseillers de Paris.
    Des coups de pouce, selon « Le Parisien »
    Leurs situations n’ont rien d’illégal, et pour certains, « rien de scandaleux », précise le journal. Mais Le Parisien cite notamment le cas de Pascale Bladier-Chassaigne, conseillère de Paris, toujours locataire d’un 59m² rue de Vaugirard, pour 623 euros mensuels. « Je l’ai menacée de sanction, affirme le maire de l’arrondissement. Elle m’a assuré qu’elle allait partir. »
    Le quotidien évoque également le cas de la conseillère Nicole Schneider, qui aurait obtenu son logement social « grâce à un coup de pouce ». Ou celui de l’adjointe Françoise Malassis, locataire d’un 68m2 avec terrasse à 502 euros et qui aurait obtenu pour sa fille une HLM grâce à l’intervention du maire. « Si j’attribue un logement à une fille d’élue en une mandature, ça ne me paraît pas des privilèges exorbitants », se défend l’édile.
    Le penthouse de l’adjoint au maire
    Le Parisien conclut en évoquant le logement de Gérard Gayet, adjoint au maire : un penthouse de 110m², avec terrasse de 70m², obtenu il y a trente ans, selon le journal. L’appartement, pas un HLM mais un logement dit à « loyer libre », est situé dans le même immeuble où vivait Frigide Barjot avant de s’en faire expulser. Selon le journal, Gérard Gayet s’acquitte de 1 600 euros mensuels pour y vivre, alors que le prix de la location se situerait autour de 3 000 euros dans le privé. »

    Et à Saint-Denis ?…

    0

    0
  30. Marcel dit :

    Excellent sujet d’observateur ?
    Qui sera le traceur et chercheur ?
    Faut bien connaître Saint-Denis dans tous ses recoins .Il y a en effet des pseudo-logements sociaux bien placés ( bonne vue tranquille …….bon voisinage ) qui s’ignorent !
    Cependant, la raison impose de relativiser avec le 15°, 4 ° …….et 18° de Paris. Qui veut résider à Paris ne le ferait point dans notre bonne Ville !
    Rien n’empêche d’avoir une petite résidence principale à Saint-Denis et une autre bien plus grande ailleurs à la campagne.

    0

    0
  31. goldo dit :

    Hier soir les roms faisaient la fete.musique a fond,cris,danse et nous habitants payant des impots impossible de dormir.nous appelons police plusieurs fois qui nous baladent en nous disant »on va passer ».on les attend encore.finalement c est michel ribay qui est venu apres un concert a paris est passe les voir pour leur demander d arreter.ce qu ils ont ft.ils fetaient un anniversaire.nous si on veut faire la fete on loue une salle mais eux sont sur un terrain ou ils ont tout gratuit mais en plus ne respectent pas les voisins.le monde a l envers ds cette ville,ce st les elus qui se deplacent la nuit pour faire respecter la loi.
    Nous disons merci a tout ceux qui ont permis cette installation.c est l ete on na pas fini.enfin moi je suis ds le train adieu st denid jusqu a mardi.goldo

    0

    0
  32. goldo dit :

    Excusez les fautes capte internet seulement avec mon portable et pas tresdouee pour tapersur ce type d ecran.beautemps revenu en normandie et en ile de france est ce pareil.goldo

    0

    0
  33. Paul dit :

    En mars 2015 sur le parvis ouest de la gare de Saint-Denis une quarantaine de cabanes ont été construites par des roms en un temps record.

    Dans les quarante huit heures suivant le montage des cabanes, un arrêté municipal d’évacuation pouvait être pris sans aucun recours suspensif possible. La mairie a laissé passer ce délai de 48h sans prendre d’arrêté.

    Les branchements électriques à mains nues provoqueront des électrisations et des incendies. Si les cabanes prennent feu alors la Sncf interrompra le trafic du faisceau ferroviaire Nord. Des centaines de milliers de salariés franciliens resteront bloqués en gare du nord et ne pourront pas rentrer chez eux.

    Face à ce danger d’incendie qu’est-ce qu’attend le Préfet Philippe Galli pour prendre un arrêté préfectoral d’expulsion et pour défendre cet arrêté devant le juge administratif s’il y a un recours ?

    CCFD-Terre Solidaire et la ville de Saint-Denis ont conseillé aux roms de s’installer sur ce parvis de la gare le long des voies ferrées.

    Ces cabanes ne sont pas raccordées au tout à l’égout. Où vont les eaux usées ? Des problèmes d’hygiène se poseront sur une place traversée chaque jour par des milliers de citoyens salariés et habitants.

    La Présidente de CCFD-Terre Solidaire a-t-elle conscience des conséquences d’une épidémie dans Saint-Denis une ville de cent dix mille habitants ?

    La Présidente de CCFD-Terre Solidaire se rend-elle compte que plus mille trains (Rer D, Ter, Transilien, tgv) passent chaque jour dans la gare ?

    La municipalité communiste cherche-t-elle à provoquer le départ des habitants de Saint-Denis ?

    Ensemble luttons pour que la Préfecture de Seine-Saint-Denis obtienne de la justice l’évacuation du camp de roms installé sur le parvis ouest de la gare de Saint-Denis.

    0

    0
  34. goldo dit :

    Nous ne demandons que camais que faire car je peux vous dire que nous les harcelons.nouus faisons une reunion d amicale mercredi et nous attendons une reunion ave le prefet et le maire.ces roms sont plus qu installes,ils ont tout.la mairie non seulement n a pas reagi mais nous les soupconbons de les avoir suggere cette idee.cette ville marche sur la tete et ses gestionnaires ont besoin de soin.nous n entenfdons pas pqrler de SR elu delegue a la securite.je ne crois plus en personne ,le seul present qui repond a nos appels est michel ribay.

    0

    0
  35. Kader B dit :

    Bonjour,

    Quelqu un a-t-il un avis concernant le projet en cours sur l ancienne friche. Le cadre pourra-t-il être plaisant ? Certains appartements auront vu sur l’immeuble impasse Franklin. Cette copropriété a-t-elle mauvaise réputation? Je suis preneur de tous commentaires pouvant m’aider à décider ou non de m’installer avec ma femme et mes 2 filles dans le quartier République.

    0

    0
    • Mourad dit :

      Je lis Kader que vous avez 2 filles. Au delà de l’emplacement géographique, si vos filles sont en âge d’aller à l’école, renseignez-vous sur l’établissement scolaire auquel elles vont être rattachées … Croyez-moi c’est essentiel si vous voulez avoir une vie dionysienne sereine.

      1

      0
    • Bill dit :

      Ce projet en plein coeur du centre-ville est plutôt tentant, le potentiel est fort.
      Le problème est que pour l’instant, la rue de la République et ses petites rues attenantes sont régulièrement décrites par des habitants comme très insécurisées, sales et bruyantes avec par exemple la place des Tilleuls qu’apprécient les toxicomanes.
      Le quartier souffre par ailleurs de beaucoup d’insalubrité.
      Donc le souci va être d’évaluer votre taux de confiance dans l’évolution positive du centre ville sur les plans de la sécurité, propreté, salubrité et surtout sur le temps que ça va prendre avant de revenir à une situation plus normale pour ce quartier qui est la vitrine de notre ville et qui clairement pourrait être très agréable tant par son architecture que sa situation idéale : coeur de la ville, Basilique, commerces (qui méritent mieux aussi), services, transports.
      Et Mourad a raison, la question scolaire est au coeur des préoccupations de beaucoup de parents dionysiens…

      1

      0
  36. Kader B dit :

    Merci pour vos réponses Mourad et Bill. La scolarité est une priorité biensur et pour cela j espère des places dans le privè « par sécurité ». J ai pendant longtemps pensé a m înstaller a Rambouillet pour ses ecoles mais je vous assure que le regard des gens n en vaut pas la chandelle. Je suis optimiste car avec le quartier d affaire, les transports, la proximité de Paris et les JO qui arrive la pression sera trop forte poir que ce cirque continue.

    Je trouve la ville magnifique lorsque je m y promène. Ce qui diffère des autres villes c est certaines images autour de la Gare et la saluté.

    Petite anecdote, après avoir avaler un sandwich j ai vraiment eu du mal pour trouver une poubelle. J ai pas trouvé d explication. D habitude je leve les yeux et j en trouve une ou que je soit. Sauf a Saint Denis faut chercher ou le maire l a cachée.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *