Ces engins qui nous pourrissent la vue et l’ouïe !!

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Banlieue Blues dit :

    Je ne sais pas combien coûte ces engins, mais une chose est sûre, l’argent ainsi dépensé pour parader, faire le kéké et emmerder les voisins, n’a pas été investi dans les études, une formation ou quoique ce soit d’utile…

    mais bon, de toute façon, l’Etat nous méprise, nous les jeunes de banlieue, heureusement la Mairie de Saint-Denis est là pour nous protéger de ce monde dont nous sommes victimes.

    0

    0
  2. la pimienta dit :

    Ce que vous appelez ruse, je l’appelle lâcheté.

    0

    0
  3. Sam dit :

    @la pimienta
    Mr Labaune,
    De la lâcheté vous dites ?
    Ce n’est pas de la lâcheté de nous mépriser avec vos multiples commentaires qui n’apportent aucun élément au débat tout en se cachant derrière les pseudo « la pimienta » et « k yseur » ? Quel est votre objectif ?
    Les récents commentaires sont tellement bas et sans valeur ajoutée qu’ils ne méritent pas d’être publiés.

    Une adresse qui peut vous être utile : JeVeuxMeDéfouler.com …

    0

    0
  4. Charly dit :

    Il faut être honnête, les habitants sont désemparés, désarmés, et désorganisés, face au multiples incivilités du quotidien : crachats dans les rues, papiers jetés par terre, dégradations, désœuvrés de tout âge qui passe leur journée à vider des bières, ou a jouer à celui qui fera le plus de bruit dans le quartier avec sa mob trafiquée ou avec sa mini moto…

    La seule qu’on puisse faire en tant qu’habitant c’est se plaindre sans cesse de  » ce qui ne va pas », c’est pas forcément utile surtout qu’ici nos élus font la sourde oreille quand ont leur parle de cadre de vie, de respect de l’espace public et des règles de vivre ensemble, en nous renvoyant à la catégorie  » BoBos ne votant pas PCF ».

    Ce n’est pas faire preuve de lacheté que de ne pas vouloir assoner la morale à ces groupes de « jeunes », c’est seulement faire preuve de lucidité, on n’est pas là pour se faire lyncher, on essaye de vivre « normalement », c’est tout, et c’est déjà difficile.

    M. Labaune vous n’avez qu’à enfiler votre costume de super héros pour faire régner l’ordre à Saint-Denis ! Au moins, avec un tel job, vous ne risquerez pas de vous retrouver au chômage!
    Mais par pitié ne vous en prenez pas aux habitants qui s’expriment sur ce blog, on n’a pas envie que le niveau devienne aussi bas que sur l’autre blog.

    0

    0
  5. Sam dit :

    @Banlieue Blues

    « heureusement la Mairie de Saint-Denis est là pour nous protéger de ce monde dont nous sommes victimes » peux-tu développer un peu ? Comment la ville protège les jeunes ? Peux-tu nous présenter ce que fait la ville pour les jeunes ?

    Je ne vois pas le rapport entre « victimes » et le sujet abordé …
    Je n’ai pas grandi dans la banlieue mais suis originaire d’un quartier pauvre d’une petite ville marocaine où j’ai passé mon enfance. Je peux t’assurer que les parents se ruinent pour payer des cours privés à leurs enfants et les jeunes s’arrachent pour réussir et ce n’est pas facile. Aucun jeune ne se dit pourtant victime. En France il y a tout de même les moyens de faire des études…j’en ai bénéficié et mon père est bien fier que je gagne mieux ma vie que lui ouvrier non qualifié…alors pitié pas ce mot « victimes » 😉
    On n’avance pas avec ce genre de mots. Car on attend toujours que l’aide vienne de l’extérieur et on se cache derrière ces excuses.

    Même les victimes survivants d’Hiroshima ne s’arrêtent pas à ça et continuent à se battre, à vivre et à construire en se basant sur leur vécu.

    @Charly
    Je veille au grain : si certains ne respectent pas les autres ils ne peuvent avoir la parole et les commentaires ne seront pas publiés…c’est ce qu’on appelle modérer. J’ai publié ce commentaire car c’est le nième, il était temps que j’y réponde une fois pour toute. Soit il joue le jeu, soit il continue et peut jouer ailleurs.

    0

    0
  6. Banlieue Blues dit :

    @Sam

    ma dernière phrase  » mais bon, de toute façon, l’Etat nous méprise, nous les jeunes de banlieue, heureusement la Mairie de Saint-Denis est là pour nous protéger de ce monde dont nous sommes victimes. »

    était de la pure ironie! Justement parce que je ne supporte plus ce discours totalement démagogique, où l’on excuse tout, même parfois l’inexcusable en rejetant la faute sur l’anonyme « société ».

    Personnellement, je ne comprends pas ces  » jeunes dit désœuvrés » qui passent leur temps au mieux à glander, au pire à foutre la merde.
    Ici, à Paris , en région parisienne, il y a tout : écoles, collèges, lycées, universités, etc.. marché de l’emploi ( même si ça pourrait être mieux)

    Combien de jeunes provinciaux sont obligés d’émigrer en île de France pour pouvoir continuer leurs études, louer un studio miteux à des prix exorbitants, avoir l’espoir de trouver un premier boulot pour que leurs parents soient fiers d’eux???
    Eh bien quand je vois qu’à côté de cette réalité là, il y a d’autres «  »jeunes » qui habitent sur place, en région parisienne, et qui ne profitent pas de ces équipements scolaires, universitaires, formations, eh bien cela m’attriste vraiment.

    Après il faut nuancer, on parle toujours d’une « minorité » exaspérante, et on ne parle jamais de la majorité silencieuse.

    0

    0
  7. la pimienta dit :

    Rendez à César ce qui lui appartient et laissez le reste à Jules!

    Votre histoire de clous va mal tourner si quelqu’un reprend l’ idée sur votre conseil. Le tout est répréhensible par la loi tout simplement. Il faut le savoir quand on gère un blog.

    La friche, comme tout chantier devrait être inaccesssible donc fermée.La responsabilité est là.

    Faire l’amalgame « deux roues = voyous « est irresponsable et injuste.

    Votre censure injustifiée est révélatrice de la fragilité de votre message .

    0

    0
  8. Sam dit :

    @Banlieue Blues
    Je n’avais pas compris que c’était du second degré 😉
    Comme j’habitais dans un village picard, dès le lycée j’étais à l’internat…alors je comprends de quoi tu parles. En région parisienne on peut se distraire pour pas un sou…mais il faut se payer la carte de transport. Bien sûr qu’il ne faut pas généraliser. Mais certains politiques, de gauche, tiennent souvent des discours qui cautionnent indirectement la victimisation, ça part d’un bon sentiment…mais certains s’abritent derrière et ne prennent pas leurs responsabilités.

    Tu sais quand on grandit dans un village on a un cadre certes apaisé mais au niveau moyens et équipements pas grand chose…si on a une médiathèque c’est un luxe 🙂
    Ceci dit pour revenir à notre article, je pense qu’il faut que la ville propose des activités en suffisance comme dans d’autres communes et surtout cibler les pré-ados. Cela peut également se faire en partenariat avec les communes voisines voire Paris dans un cadre d’échanges de bons procédés.

    @la pimienta
    Merci Mr Labaune pour vos conseils, vous non plus vous n’avez pas saisi le second degrés pourtant il y a un clin d’œil.
    Nous parlons bien d’engins type quads et non des deux roues en général et cette directive a été donnée par le ministère de l’intérieur suite aux dérives que nous connaissons tous.
    Clôturer la friche, les habitants ne souhaitent pas et dans le cadre de l’aménagement de cette friche nous avons remonté nos besoins et ce genre de nuisances. C’est pris en compte par l’architecte…mais c’est un projet pour 2013 …en attendant il faut supporter les petits cons qui emmerdent tout le monde y compris les jeunes qui utilisent la friche pour jouer au foot ou le terrain de basket (seul équipement du quartier) et qui n’osent pas les interpeler pourtant ils sont aveuglés par la poussière à chaque passage.

    Si je peux me permettre, rien ne justifie ce type de langage surtout de la part d’un élu qui passe son temps à nous envoyer des commentaires négatifs, provocants et gratuits qui ne font pas avancer le débat. On attend d’un élu d’être à notre écoute et nous proposer des solutions et on est surpris par votre ton méprisant utilisé uniquement sous pseudo…un peu facile.
    Ce sont des drôles de méthodes pour faire de la politique et c’est bien regrettable pour les dionysiens !

    0

    0
  9. Joëlle dit :

    La pimienta

    Vous écrivez : « faire l’amalgame « deux roues = voyous « est irresponsable et injuste ».

    Il n’est pas question de faire d’amalgame ni d’être injuste, mais d’exprimer un certain ras-le-bol quant aux nuisances vécues.
    Avez-vous entendu parler de cet abruti à deux roues qui faisait le malin et qui a renversé plusieurs personnes à un arrêt de bus dans le centre ville ? (cela date de 2 ou 3 ans).

    0

    0
  10. Sam dit :

    Voilà les infos trouvées sur le site de la ville concernant les activités cet été pour les jeunes :
    T2-ete_a-saint-denis_2009.jpg

    « A travers ses treize antennes jeunesse réparties dans toute la ville, la direction de la jeunesse propose des activités et des projets avec et pour les jeunes de 11 à 17 ans, ceci avec de nombreux partenaires. Au programme : des activités en extérieur (parcs d’attractions, activités nautiques et sportives, activités culturelles), des séjours de 5 à 7 jours, des activités dans le quartier… »

    0

    0
  11. Sam dit :

    Voici un mail d’un bloggueur qui rejoint ce sujet datant du 7 juillet :

    « Pour ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances j’aimerai savoir ce que propose la mairie aux jeunes des quartiers. En allant à Villeneuve la Garenne la semaine dernière j’ai constaté que le département des Hauts de Seine proposait tout un panel d’activités sportives (au nombre de 40) aux jeunes des quartiers. Je traverse la Seine et je me retrouve à Saint-Denis et là je n’ai aucune information concernant un programme qui permettrait à nos jeunes de sortir un peu de leur cité et faire des activités sportives.
    En clair on a des communistes qui nous bassinent à longueur de temps sur le thème du Saint Denis pour tous, du solidaire, du social par ci ou du social par la mais si on les prend au mot finalement les jeunes des cités ils ont quoi de concrèt pour cet été. Et les chômeurs et rmistes Dyonisiens. Qu’est ce que la mairie propose au niveau de l’insertion professionnelle. Objectif emploi est aux abonnés absents et je n’ai pas l’impression que la mairie s’en préoccupe.
    Citoyen93″

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *