Chronique des habitants de la rue Fontaine – Semaine 48 (Du 23/11/2009 au 29/11/2009)

Vous aimerez aussi...

38 réponses

  1. Sam dit :

    Et bien nous allons écrire au procureur de la république au sujet de votre rue et au sujet du quartier de la gare.
    Nous attendons toujours la cellule de veille sanitaire…

    Une des premières mesures seraient tout simplement de frapper les commerces complices…

    0

    0
  2. mimile dit :

    Une des premières mesures seraient tout simplement de frapper les commerces complices…

    Tu crois pas que ce serait casser le thermomètre pour faire tomber la fièvre ?

    Bon, un peu caliente ce soir. En rentrant chez moi on m’a demandé où j’allais ? Vraiment pas envie de m’excuser même sous la pluie battante.

    0

    0
  3. Thomas dit :

    Mimile,

    Si à chaque proposition tu dis que ça ne sert à rien, alors… Peut-être préfères-tu croupir dans cette m…. Tu sais, aucun d’entre nous n’a l’expérience de ce genre de phénomène.
    Les rassemblements et leurs désagréments, ça nous est tombé dessus à tous. Maintenant, on peut subir sans rien dire, on peut critiquer les actions, petites ou grandes, et on peut agir soi-même également. Je ne t’en veux pas, mais sache qu’à « Sans Crier Gare », il y a des gens qui se tapent des réunions quasiment la moitié des soirs de la semaine. D’autres, ou les mêmes, qui écrivent courrier sur courrier pour faire bouger nos institutions. Tu remarqueras que les choses mettent du temps à bouger, et quand elles bougent, c’est à la vitesse d’un escargot. Nous, en plus de subir les mecs en bas de chez nous, tout comme toi, on s’épuise, on mets de côté (pour un temps j’espère) notre vie de famille, on s’acharne, et on y arrivera. Que tu ne veuilles pas agir, libre à toi, chacun ses choix. Mais s’il te plaît, encourage-nous au moins…

    0

    0
  4. Sam dit :

    @Thomas,
    Pr les réunions no problem, nous gérons et pour les courriers nous avons la main…donc pas de découragement du tout ! Nous sommes shootés par cet engagement…
    mimile est sans doute à bout de souffle à cause de tout ça, c tout… Allez Thomas, t’es fatigué faut que tu dormes cher voisin. Demain est un autre jour.

    Biz à toi et au grincheux 😉

    0

    0
  5. Thomas dit :

    Lundi 23 novembre :

    Aujourd’hui, nous avons eu un lundi comme cela faisait longtemps que nous n’en avons pas eu ! Le calme a régné rue Fontaine.

    Malgré tout, nous avons pu voir ça et là dans le centre-ville nos dealers se promener. Et nous avons même vu un petit groupe d’habitués stagner devant une entrée d’immeuble (bienvenue au club !) à quelques rues de la nôtre.

    Les effets de la réunion tripartite se ressentiraient-ils ? Ne nous réjouissons pas trop vite. Ces individus sont hélas toujours dans les parages, car à Saint-Denis, il y a de l’argent à se faire dès qu’il s’agit de trafic…

    0

    0
  6. mimile dit :

    Merci pour le mépris que tu me portes. J’y passerai pas la nuit. En tout cas quand tu verras la voiture rouge faire un deal oublie pas de balancer son numéro aux flics.

    0

    0
  7. emma dit :

    Sacrée Sam, tu es la reine des fées. 🙂
    Courage Thomas, oui on y arrivera. On va l’avoir notre jolie vi(ll)e…
    Baci.

    0

    0
  8. Thomas dit :

    C’est rigolo, quand je vois les réactions à mes commentaires, j’ai l’impression de donner le sentiment d’être dépressif…

    … J’ai la pêche!!!

    Boudiou!

    0

    0
  9. Sam dit :

    @mimile

    Personnellement, je ne me permettrai pas de te mépriser bien au contraire. Mais je pense que nous avons seulement besoin de soutien.

    Critiquer systématiquement sans proposer de solution ne fait pas avancer le shmilblik …je préfère encore tes anciennes propositions « leur tirer la langue, leur péter au nez, leur mettre un nez rouge » 😀

    0

    0
  10. mimile dit :

    Y’avait la lecture de la lettre de Guy Moquet aussi !
    Bon je crois que tout le monde fatigue un peu. Le travail de vigie de Thomas est important mais il y a quand même des gens en bleu marine qui sont payés pour ça.

    0

    0
  11. Denise dit :

    Je rejoins à 200% ce que dit Thomas.

    Le travail de « vigie » que l’on fournit est un moyen pour nous de faciliter le travail des gens en bleu.
    On a très envie de retrouver une vie normale et de ne plus se dire en rentrant chez nous « est-ce que je vais encore voir des gens dealer, forniquer ou autre DANS mon immeuble!!!!!!! »

    Voilà, alors on continue la lutte pour une vie meilleure!
    Et vive les poucaves!

    0

    0
  12. Thomas dit :

    Mardi 1er décembre :

    Malgré le calme apparent ces jours-ci, ils se passent bien des choses rue Fontaine…

    En début d’après-midi, un groupe d’une petite dizaine d’habitués – pour la plupart des dealers – stagnent le long de la vitrine du magasin de chaussures Dopy, rue de la République, qui fait face à la rue Fontaine.

    En fin d’après-midi, le groupe a gonflé et ils sont une vingtaine. Ils se sont décalés rue Fontaine, au niveau du 2, de l’épicerie New Exo et de Jenny Coiffure.

    Vers 16h, au 1 rue Fontaine, deux personnes fument et boivent dans l’escalier. Ils y resteront plus d’une heure alors qu’il leur a été demandé de sortir à plusieurs reprises. Ce qu’ils feront par la suite… pour rester dehors, près de la porte d’entrée.

    17h45 : une descente de police intervient dans la rue Fontaine entre le 1 et le 2, une quinzaine d’individus est priée de montrer ses papiers.

    À 18h, nous retrouvons exactement les mêmes individus qui se sont déplacés devant la pharmacie et l’opticien Lissac. Ils roulent leur joint à la vue de tous. Ils y resteront et se déplaceront encore à quelques mètres pour camper devant le magasin Natalys, rue de la République en milieu de soirée. Cet axe gare de Saint-Denis/métro Basilique semble être un bon point de vente et la rue Fontaine est au milieu.

    Quelques-uns des dealers sont à vélo. Ils vont et viennent comme des fous au milieu des passants de la rue de la République. On surprendra une bribe de conversation intéressante entre deux « cyclistes » : « Tu vas où ? Tu vas à la gare ? ». Vu le ton et commençant à connaître les personnages et le quartier de la gare, nous pouvons hélas supposer qu’ils ne parlent pas de prendre le train…

    Aussi, une flaque d’urine est retrouvée au niveau du local du vide-ordures au cinquième étage du 2 rue Fontaine, et le paillasson du rez-de-chaussée est également imbibé.

    0

    0
  13. Marie-Jeanne dit :

    Tu me fais marrer Denise, mais c’est terrible à dire, y’a que comme ça qu’on y arrivera… Si un jour on m’avait dit que j’écrirais ça (et que je le penserais) !

    Ce soir, nos dealers-consommateurs-alcooliques ont fait du boucan à l’angle de la rue de la Rép’ et rue Fontaine. Impunément. Y’en a marre. Je sais plus quoi dire.

    Je viens de recevoir dans ma boîte aux lettres un cahier d’une vingtaine de pages intitulé « Autopsie de la violence » rédigé par Naofel Naoui, ancien gardien d’immeuble rue Fontaine. Il est adressé à M. Paillard et je pense qu’il a été distribué à tous les habitants de la rue Fontaine. C’est très instructif et édifiant tant du point de vue des violences subies que des réactions, en plus haut lieu, des institutions face à ces violences. Lisez-le si vous avez la chance de tomber dessus.
    Cette personne est à contacter d’urgence ! Toutes nos actions feront bouger les « dirigeants » !!

    0

    0
  14. goldo dit :

    Comment cela se passe t-il rue Fontaine en ce moment ?
    Je suis passée hier soir vers 17h il n’y avait personne devant l’ entrée de l’immeuble.Chez nous c’est aussi plus calme.
    Sinon ça n’a rien à voir mais pour info, la banque CIC a été explosée cette nuit vers 4h du matin par 2 individus en moto.
    En avez vous entendu parler ? Car aux infos rien…

    0

    0
  15. Denise dit :

    On n’en a pas entendu parler mais on l’a carrément entendu. L’explosion a été enorme !!
    On a aussi entendu le bruit de motos passées à toute vitesse dans la rue de la Rèp.

    0

    0
  16. goldo dit :

    Bon j’espérais pour les habitants de la rue Fontaine qu’ ils commençaient à goûter le calme mais malheureusement ce n’est pas encore le cas.
    Courage.

    0

    0
  17. cathy dit :

    bonsoir les habitants rue de fontaine

    je ne suis pas venue depuis un moment sur le blog, vu que je travaille sur st denis , je vois beaucoup de choses

    c’est vrai qu’il y a moins de monde rue de fontaine , pourvu que ça dure
    ceci dit , vrai ils reviennent vers la gare a proximité du tram et début rue Ebrise Echalas
    mais pas en masse , quand a la rue delaune c’est la cata
    soyons vigilants , ne baissons pas les bras
    courage ! et a très bientot

    0

    0
  18. Denise dit :

    J’ai aussi reçu la vingtaine de pages de l’ancien gardien d’immeuble de la rue Fontaine. C’est consternant tout ce qu’il raconte: prostitution, violence faites aux femmes, xénophobie et j’en passe.
    « Autopsie de la violence » mériterait d’être lu par tous les dionysiens.
    En apparence notre rue à l’air calme ces derniers temps, plus de contrôle de police, moins de squatt mais j’ai l’impression que ce qui se passe dans les immeubles et dans les cours intérieures ne change pas.
    Y a t-il quelqu’un qui habiterait dans les HLM du 20 au 28 rue Fontaine et qui pourrait témoigner ?

    0

    0
  19. LEON dit :

    J’ai repris la saine lecture du blog et suis étonné de ce qui se poursuit. Les accalmies apparentes cachent (mal) les racines du pourrissement qui continuent à courir. Je suis d’accord avec Denise : il faudrait que des témoignages confirment (ou nuancent) ce qu’écrit Naofel. C’est tellement cumulatif et compact qu’on a peine à croire d’emblée que tout cela s’est passé en si peu de temps et dans un espace aussi restreint, celui de la rue Fontaine. On est d’autant plus étonné qu’on était là, tout près, qu’on n’a rien vu, rien su, et qu’on n’en a même pas entendu parler, ni dans le JSD, ni plus loin… Pourtant le JSD est un journal très « local ». Non ? Et la rue Fontaine est juste en face. Non ? Des témoins seraient les bienvenus, oui.

    0

    0
  20. Alinou dit :

    Serait il possible d’avoir ces feuillets « autopsie d’un crime «  ?
    D’autre part avez-vous possibilités sinon est-ce déjà fait d’avoir des vidéos sur les agissements de la fange qui vous environne ? (En prenant toute vos précautions).
    Je dits cela pour le videaste amateur intrépide

    Bon courage à tous ! Merci de ce blog révélateur !

    0

    0
  21. denise dit :

    Si tu viens Jeudi soir au repas, je te le rapporte!

    Pour ce qui est de prendre des photos ou de faire des films il est vraiment très difficile d’arriver à les prendre. Notre rue reste leur territoire et ils ont l’air d’avoir les yeux partout!

    0

    0
  22. Thomas dit :

    Samedi 5 décembre :
    Même si les dealers semblent un peu déroutés par les actions plus répétées de la police, les habitudes reviennent vite. En effet, une vingtaine de personnes stagne cette après-midi rue Fontaine.

    À 16h, le spectacle est désolant. Les poubelles sont là, mais les déchets jonchent le sol. Cinq personnes sont accoudées au rez-de-chaussée du 2 pour boire et fumer impunément ! En face, devant l’entrée du 3, une dizaine de personnes parlent fort et ont l’air très alcoolisés. Une femme rallume son pétard avec son bébé à un mètre d’elle, dans sa poussette ! Deux mètres plus loin en face du Franprix, des roms attendent que les poubelles du magasin soient sorties pour les vider.
    Trois individus sont surpris dans le hall du n°2 en train de chercher activement quelque chose qu’ils auraient « planqué ». C’est vraisemblablement les mêmes auxquels un riverain est obligé de demander pardon quelques heures plus tard pour rentrer dans l’immeuble. Après avoir toisé l’habitant, l’un des trois individus daigne se pousser tout en lui ouvrant la porte du pied qu’il maintenait entr’ouverte. Nous avons des gardiens d’immeuble qui bossent gratuitement aujourd’hui rue Fontaine… Et c’est toute l’après-midi qu’il faut s’excuser pour rentrer chez soi.

    À 20h30, huit individus fument et boivent dans le hall du 2. On leur demande de sortir. Ce qu’ils promettent, mais avant ils veulent rouler leur joint à l’intérieur « en sécurité ». Ils sortiront seulement ensuite pour le fumer !
    Le squat durera jusque tard dans la soirée.

    0

    0
  23. Marie-Jeanne dit :

    C’est surréaliste de devoir dire pardon à deux ou trois personnes pour sortir de son immeuble.
    Qu’en plus, l’une de ces personnes vous regarde de bas en haut de façon méprisante et antipathique, un peu comme si on était indésirable par ici ! Et qu’on constate que chaque personne qui entre ou sort à droit au même accueil.
    C’est insupportable et inadmissible !!
    Et c’est notre quotidien.

    0

    0
  24. goldo dit :

    Comment se fait-il qu’aucun d’entre vous n’ai encore pété les plombs ? A chaque fois que je passe à la hauteur de votre rue, je me dis « mais comment font-ils ? ». Maintenant nous avons connu ça et je sais que malheureusement nous n’avons pas le choix. Bon courage a tous.

    0

    0
  25. alban dit :

    Comment faisons- nous? Nous avons une femme et des enfants à qui il faut penser pour ravaler sa fierté et ruminer sa colère…
    C’est fatigant!
    Bonne semaine à tous

    0

    0
  26. Sam dit :

    @alban
    Suite à la relance du préfet , nous espérons la planification rapide d’une nouvelle cellule de veille sanitaire où nous irons avec des représentants de la rue Fontaine. Le quartier de la gare est de plus en plus « craignosse » depuis mi-octobre !
    Après 3 mois de la visite de Mr Hortefeux, nous allons lui écrire comme je lui avais personnellement promis…alors à vos plumes pour bien penser aux messages à faire passer.
    Nous écrirons également au ministre de la justice.

    Du courage et du sang froid il va en falloir, mais nous irons jusqu’au bout de notre démarche avec tous ceux qui le souhaitent.
    Pour le square de Geyter, isolés vous allez être usés…le nombre et le bruit sont nos seuls moyens de pression, nous restons à votre disposition pour en parler et agir dans le même direction.

    0

    0
  27. naofel dit :

    Aux habitant de la rue fontaine,

    Je suis ravi de savoir que certains d’entre vous ont aimé mon histoire qui est malheureusement vrai oublier tout ce que vous avez vecu le parking du 26 28 fontaine est le parking le plus dangereux de saint denis j ai vu des choses que je n ai pas pu ecrire, je vous souhaite bon courage mes respcts les plus sincére

    Naofel ancien gardien d’immeuble rue fontaine – « Autopsie de la violence ».

    0

    0
  28. Zozo dit :

    Euuuuuuuh, naofel je suis un peu perplexe.
    Ton récit est très bien écrit mais ce commentaire m’interroge…il est bourré de fautes de tout genre, je pige pas !

    0

    0
  29. goldo dit :

    Naofel
    J’étais en train de me faire la même réflexion en lisant ton commentaire avant que je lise celui de zozo.
    L’écrit « Autopsie de la violence » ne reflète pas ta manière de dire et écrire dans le document qui nous a été remis…
    A mon sens tu ne l’as pas fait tout seul.

    0

    0
  30. Sam dit :

    Naofel a peut être tout simplement fait relire son récit, ce n’est pas interdit.

    0

    0
  31. goldo dit :

    De tout sens ce qui est important ce n’est pas qui l’a écrit mais plutôt son contenu qui révèle des réalités bien tristes. Bon Noël a tous.

    0

    0
  32. naofel dit :

    je tiens a preciser que j ai ecris cette histoire tout seul, et je suis navrer de savoir que certains n’y ont retenu que les fautes d’orthographes des femmes souffres dans cette rue fontaines des enfants sont traumatisé dans cet immeuble pour les fautes je suis gardien d immeuble et non ecrivain merci.je savais que le niveau été trés bas, je ne le penser pas autant . naofel autopsie de la violence.

    0

    0
  33. naofel dit :

    a zozo et a goldo je pense que vous ne devez pas habiter la rue fontaine, je pense avoir fais mon maximum pour me faire comprendre si ce n ai pas le cas je ne c es quoi dire ??? je vous signal que personne ne m a relu que j ai ecris cette histoire réelle et sans fiction croyer moi, je n ai pas tout marquer vous ne croyer pas .
    goldo je vous remerci enfin un qui me comprend,je commencer a desésperer

    0

    0
  34. Sam dit :

    Naofel,

    J’espère que t’as trouvé un travail et que ton expérience de gardien d’immeuble te sera utile pour tes futurs fonctions.

    Pour ce qui concerne ton récit « Autopsie de la violence », il faut accepter les critiques et ne les prends pas perso…c la règle du jeu 😉

    0

    0
  35. naofel dit :

    oui Sam bien sur j’accepte les critiques mais quand tu vois une femme pratiment mourrir devant toi,des gosses qui ont un repas par jour parcequ ils sont 8 enfants dans un f 3 que les parents sont au chomage, j ai rencontré dans l immeuble ou je travaillé une misére humaine des gosses de 15 ans qui sniff de la colle,il avai des fois ou je voulais me flinguer et ont parle de mes fautes d orthographes !!!!

    Pour répondre a ta question je suis toujour a la recherche d un emploi j éspére pour vous que vous tenez le coup vous étes des gens formidable vous ne meritez pas de vivre cette enfer tout comme mes ancien locataire .

    naofel autopsie de la violence

    0

    0
  36. Sam dit :

    Faut pas dire de bêtises Naofel…il faut que tu prennes un peu de distance avec tout ça.

    Et si ce métier de gardien t’as fait autant souffrir, il faut en profiter pour changer.

    Allez passe de bonnes fêtes et viens le samedi 9 janvier manger un morceau de galette et voir la rue Fontaine sous un autre angle 🙂

    0

    0
  37. goldo dit :

    Naofel,

    Allez ne déprime pas, reste positif. Et effectivement si ce métier te renvoie trop de choses que tu as du mal a vivre, fais autre chose.

    On peut être concerné par la souffrance des autres mais pour aider les gens il faut savoir prendre du recul. Je te parle en connaissance de cause : je travaille en santé mentale sur un secteur défavorisé et les difficultés des patients je les entends tous les jours et ceci depuis 1972..donc tu vois.

    Sam a raison, viens avec nous manger de la galette.

    Tu cherches du travail dans quelle branche ?

    Allez bonnes fêtes pour un monde meilleur 😉

    0

    0
  38. naofel dit :

    ok goldo et sam je suis vos conseils, je me ferai un plaisir de vous voir le 9 janvier.

    j’espére que pour vous sa va pour en revenir a ce que vous avez dis oui je prend mon travail trés a coeur j avai un tel respects pour mes locataires certains incroyables de gentillesse, ensuite je vous est rencontrer au restaurant je me dis merde !!!!

    qu est ce que fou votre maire franchement vous ne meritez pas sa , alors me suis battu pour mes locataires leurs ouvrir une salle lcr dans la cour 60 m2 unitilisable depuis 3 ans j ai voulu en faire un lieu de rencontre culturel faire des cours du soir pour les gosses, j ai demander des livres une association a été crée, le maire a dis en mai 2009 fétes des voisins ne vous inquiété pas vous aurez des livres, un éducateurs de la mairie pour les devoir des septembre et depuis rien . tant de peine pour les gosses pour vous et les habitants de cette rue fontaine. 

    je vous embrasse et vous souhate une bonne année j ai pris du recul dans ma téte… mais pas dans mon coeur.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *