Compte rendu des habitants – Démarche quartier du 19 janvier 2011

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. stephanie dit :

    Ce compte rendu a été fait d’après mes notes. Que ceux qui étaient présents n’hésitent pas à y apporter des compléments.

    0

    0
  2. Sam dit :

    Merci Stéphanie pour ce compte rendu. 

    Pour info, nous avons rencontré Aides93 l’été dernier et les responsables et bénévoles sont très sensibles à notre démarche de travailler ensemble afin d’informer les habitants et les aider à limiter les tensions avec les toxicomanes.

    Ne pas hésiter à aller les voir, local à côté du cinéma l’Ecran, les bénévoles d’Aides93 sont toujours dispos et apprécient ce genre d’initiatives. De même ils ont toujours répondu présents, ils se déplacent sur site, en cas de tensions avec des toxicos. 

    Dans notre rue, j’ai fait appel aux permanents du bus Aides93. Leur intervention a été efficace : elle nous a permis d’éloigner définitivement une toxicomane très agressive. Ils m’ont appris personnellement comment aborder les toxicomanes et surtout quand il faut absolument éviter de les aborder pour ne pas m’exposer.

    L’argument qui consiste à demander aux toxicomanes, sans jamais les prendre de haut, de s’éloigner pour éviter aux enfants de voir la prise de drogue …a marché à 99% pour notre cas. Ils sont pour la plupart des parents et sont donc sensibles à ce genre d’argument.

    Néanmoins, parfois ils peuvent être malgré tout imprévisibles donc agressifs surtout au moment de la descente (=en manque). En effet, ils se sentent agressés et le besoin de drogue (crack la plupart du temps) est plus fort que tout à cet instant. Là il faut surtout ne rien faire et appeler soit la police s’il y a intrusion dans les parties privées soit Aides93 s’il squattent devant l’immeuble.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *