Compte-Rendu des habitants – Rencontre avec le président de Plaine Commune au sujet de la Propreté – Le samedi 3 décembre 2011

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Sam dit :

    Merci à ceux qui nous ont représenté pour leur disponibilité et pour ce compte-rendu détaillé.

    0

    0
  2. agnès dit :

    j’allais le dire : merci d’avoir défendu pied à pied notre point de vue et de nous faire ce compte-rendu détaillé si rapidement

    0

    0
  3. Rolando dit :

    Présent à cette réunion, je remercie la volontaire qui s’est dévouée par ses prises de notes, claires et quasi fidèles aux échanges. Bravo

    0

    0
  4. habitant dit :

    Merci aux associations pour ce compte-rendu, de votre vigilance, des interventions, et de l’avoir partagé.
    Est-ce la première fois que vous avez été reçus en mairie sur ce sujet?
    Est-ce que Monsieur le Maire était présent à cette réunion et les personnels d’entretien?
    De la campagne de communication, on peut pas dire qu’il n’y en a pas eu depuis des années dans les boîtes aux lettres, sans parler des affichages dans tout Saint-Denis.
    La question des campagnes de com’ sur le sujet de leur efficacité et accessibilité de lecture, on en a aussi entendu parlé par le passé…c’est loin d’être nouveau.
    Mais comme l’a dit Roland s’adressant à Jacques Marsaud, c’est vrai que cela se joue à un tout autre niveau.
    « plutôt que de communication, il faut parler d’information, d’éducation, de prévention ; il faut aborder le problème d’une autre façon. »

    0

    0
  5. Sam dit :

    @momo

    Ce blog ne peut relayer des rumeurs et servir de caisse de résonance à des politiciens qui ne font pas avancer le shmilblick.

    0

    0
  6. georges dit :

    Paillard: inconsistant, Braouezec: du vent.
    Comme d’hab !!
    Une seule solution: un grand nettoyage avec en priorité un grand coup de balai au printemps 2012.
    Et, un grand merci aux associations

    0

    0
  7. habitant dit :

    Déjà, je retiens que la proposition de Georges Sali sur les « Assises sur l’espace public et la propreté » a été apparemment validée. Cela mérite d’être relevé comme « intention non politicienne » et où les quartiers, je l’espère, ne seront pas juste vus comme des « poches » électorales.
    Juste rebondir sur ce qu’a dit le Président de Plaine Commune sur les plaintes « concernant l’emploi et le logement. »
    C’est vrai que, par exemple, dans des cités avec l’hiver, ce n’est plus seulement les mouches « mutantes » qui même par un froid glacial volent jusqu’au 8ème étage des bâtiments à cause des poubelles engorgées.
    Il y a aussi soit des coupures d’eau sans en être systématiquement informé et surtout des problèmes de chauffage avec le nouveau système alors que les locataires de Plaine Commune habitat payons un forfait. Des pétitions ont circulé. Ce qui ne veut pas dire que l’on ne se préoccupe pas de la dégradation de l’état des rues. La différence c’est qu’il est vrai que tout le monde n’a pas la possibilité de s’investir bénévolement dans des assoc’ pour diverses raisons en particulier économiques.
    Donc merci encore à vous.

    0

    0
  8. stephanie dit :

    Merci à tous les bénévoles qui ont été présents à cette réunion un samedi matin. Eh oui, il faut le dire tout de même : il s’agit de citoyens qui ont pris sur leur temps de repos et de tranquillité pour rencontrer les élus sur des problèmes qu’ils ne devraient même pas à évoquer puisqu’ils font déjà leur « travail » de citoyens, à savoir : payer des impôts. Il en faut du temps et de l’énergie pour préparer ce genre de rendez-vous (parce qu’ils ne sont pas arrivés les mains dans les poches mais avec un document factuel reprenant tous les problèmes recensés) ou organiser une manifestation. Alors non, il ne faut pas relâcher la pression car ce que cela coûte en temps et en bonne volonté les élus le savent très bien et comptent sur l’érosion d’un mouvement comme celui-ci ! En attendant le délai de 3 mois, allez faire un tour sur Facebook : une page existe pour faire part de son ras-le-bol et diffuser quelques photos sympas (saint-denis ma ville propre) ! Cela marche aussi avec ce genre de réseau désormais !

    Pour finir, je constate une chose : pour Mr Braouzec, comme pour l’insécurité, c’est partout pareil …. 

    0

    0
  9. nouveau dyonisien dit :

    Merci pour votre action.
    Habitant La Plaine, je râle beaucoup (tout seul ou auprès d’un opérateur de AlloAgglo) contre l’état des rues.
    Vous avez l’air suffisamment organisés et disponibles en temps pour vous confronter aux élus. Alors continuez le combat, je vous soutiens.
    Petite remarque que je me faisais dernièrement : est-ce que les balais sont toujours utilisés pour nettoyer les rues ? Je n’ai jamais vu de balayeur depuis 2 ans que je vis ici. Il y en a plein à Paris, alors pourquoi pas à La Plaine.
    Et les feuilles ne sont pas ramassées depuis le début de l’automne. Au mieux sont-elles poussées sur les bords des trottoirs…
    Je m’arrête là. Tout a été dit, répété, exposé, dénoncé maintes fois dans d’autres articles et commentaires associés.
    Continuons d’être vigilant.
    Et merci encore.

    0

    0
  10. hélène dit :

    Le support de cette réunion est comme toujours impeccable, le compte rendu tout autant, merci aux auteurs et, à ceux qui sont allés défendre ces problématiques.
    Si, l’individualisme est grandissant, le « je m’en foutisme » par contre, est bien une spécificité de la ville.
    Non ce n’est pas « pareil partout », la prise en charge de la propreté est traitée depuis longtemps dans d’autres secteurs avec, plus de diligence. Longtemps ici, râler sur ces sujets ont été considérés comme de la xénophobie, ce qui explique le retard apporté à la prise de conscience de cette réalité.

    0

    0
  11. Alain dit :

    Je fais confiance aux rédacteurs de ce compte-rendu car je crois en leur objectivité. Donc les propos tenus par les responsables de Plaine Co et de la Ville ne me rassurent pas. Oui nous verrons dans trois mois, et il se peut, et c’est souhaitable, que les choses évolues pour une fois dans le sens espéré par les habitants.
    Malheureusement nous voyons année après année la dégradation s’installer sur la ville, comme une « mue » inversée, une chape, sale, étouffante, repoussante.
    Et l’écart entre la ville d’il y a encore cinq ou six ans, et celle de maintenant est abyssal, quasi irrécupérable, si ceux qui gèrent actuellement notre bien commun continuent à le faire avec la même apparente indifférence, en prétendant faire mieux demain. Donc le : « …attendez de voir avant de critiquer, c’est partout pareil, etc. » ça suffit. D’autres manifestations de mécontentements sont déjà nécessaires. Inutile d’attendre trois mois, abus de bien dans ce cas précis ne peut nuire.

    0

    0
  12. georges dit :

    Braouezec va parader le mardi 13 à 15h 30 à Paris VIII dans un débat sur l’artiste et la banlieue. Il serait intéressant d’intervenir dans ce débat pour lui demander s’il a (Braouezec bien sûr) érigé la saleté de Saint-Denis en oeuvre d’art et donc à ce titre, devoir être intouchable.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *