Compte rendu rdv nocturne pour éclairage public et voirie au quartier de la gare …

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Sam dit :

    Sur la question d’absence de signalétique, la réponse des intéressés « avant les travaux, il y avait bien des pancartes. Elles reviendront »  en dit long…

    Décidément, ce n’est pas ce genre de personne qui va redorer l’image de Plaine Commune …

    0

    0
  2. Stéphanie dit :

    Après la lecture de ce compte rendu, j’arrive encore à être ébahie par ces « personnes » qui gèrent cette ville. Et franchement j’en ai déjà entendu ….
    Merci Popita pour ton travail et ton investissement ! Il faut vraiment du courage et de l’abnégation pour discuter avec de tels énergumènes …. Ouf, c’est l’heure des municipales !!!

    0

    0
  3. Sam dit :

    @candidats

    un p’tit tweet ou deux ? 😉

    0

    0
  4. ddavid dit :

    Par contre les panneaux qui indiquent le parking porte de Paris (détruit depuis des années) sont toujours en place. S’il rouvre un jour ça aura fait des économies. Ceci dit l’absence de signalisation et les panneaux qui vous envoient dans la mauvaise direction sont communs à toute la banlieue. Volonté de tromper l’ennemi? (le bobo qui en plus a une voiture!)

    0

    0
  5. Mat 77 dit :

    Bonjour, merci pour ce compte-rendu. Peut-être cette visite était-elle préparatoire à la réunion démarche quartier de la semaine prochaine, c’est pourquoi elle a été courte. http://ville-saint-denis.fr/jcms/jc… , j’espère que nous y aurons des réponses plus approfondies.
    Ce qui est surprenant, c’est qu’il n’y ait personne pour assurer la cohérence d’ensemble de ces projets comme c’est généralement le cas, mais il me semble qu’un certain Stéphane Peu est responsable du quartier à la Ville et des projets urbains à l’agglo.
    Par contre je ne trouve pas le visuel dont parle Popita sur le site de la ville, vous pouvez me mettre le lien ? Merci !
    PS : une idée peut-être, celle de demander pour Sans Crier Gare une partie des fonds destinés à l’animation du chantier ?

    0

    0
  6. popita dit :

    @ Mat 77
    Cette démarche, même si elle est parallèle au principe de la démarche quartier, se voulait dépasser le statut de rencontre élus-habitants, en creusant du côté technique, d’où la présence d’une poignée de Plaine Communiens … L’idée étant par ailleurs d’accompagner les projets en cours et la maintenance actuelle des diverses installations par des remarques, des suggestions, avec une portée à court et moyen terme. Comme tout projet, un urbaniste, un architecte, des spécialistes se sont penchés sur les grands axes de ces divers chantiers. La marge d’action n’est donc que périphérique, elle n’en reste pas moindre pour autant lorsque l’on s’aperçoit que des détails aussi troublants que l’absence totale de panneaux d’indication ont échappé à ces messieurs…
    La démarche de l’équipe municipale, qui était représentée à mes deux entrevues me semble plus propective. Il y a une vraie écoute, une confrontation de points de vue et les échanges étaient à chaque fois constructifs; tout du moins, on a cherché à ne pas me laisser dans une impasse, ce qui est déjà pas mal. Ceci dit, chacun son rôle dans une ville. Certes la mairie est chef d’orchestre du quartier mais elle délègue ses actions par le biais d’une équipe technique. (comme dans toutes les villes) Or c’est cette dernière qui est l’actrice quotidienne dans notre quartier. Ce sont les Plaine Communiens, qui fort de leur expérience, doivent détecter les points sensibles sur le terrain, les régler autant que possible, et prévenir les prochains. Ce sont eux qui guident la mairie dans les choix techniques, esthétiques et normatifs.
    C’est aussi avec eux que la communication a été la plus biaisée… Et ce sont eux qui sont partis ensuite en rdv de chantier, les deux personnes de la mairie étant restées plus longtemps avec moi pour continuer notre échange.
    Vous comprendrez donc ma frustration en tant que professionnelle et non pas juste en tant qu’habitante. Pour avoir rencontré et travaillé avec des services techniques de grandes villes (Lilles, Colmar, Lyon) c’est la première fois que je me confronte à des personnes aussi fermées et certes j’aurais peut -être due faire preuve de plus de patience, mais mon action n’étant que bénévole, la dépense d’énergie a ses limites. Certes des réponses sont faites, mais elles ne sont pas cohérentes (et c’est quand même un peu vexant qu’on vous les fasse en pensant que vous aller gober ça tout sec, je préfèrerais presque qu’on ne me réponde rien…)
    Coté visuels, en voici deux:
    http://ville-saint-denis.fr/jcms/up
    http://ville-saint-denis.fr/jcms/up
    Coté subventions, j’imagine qu’elles sont destinées à un projet. Et un projet, il faut le construire.
    En tant qu’habitante du quartier gare, j’ai l’impression de rencontrer plus de passants que mes propres voisins. Il y a un tissus associatif dense (scg mais d’autres aussi), des pépinières d’artistes dans chaque coin (la briche, 6b etc), des gens sympa et d’horizons variées, plus tout ce dont je n’ai pas encore connaissance, mais tout ça ne transparaît que peu dans l’espace urbain. Le thème des travaux pourrait être un fil conducteur intéressant pour mutualiser le temps d’une journée, d’une semaine, une dynamique de quartier. C’est pas rien d’avoir un chantier, mais ça peut aussi être l’occasion de formaliser des rencontres et des formes d’expressions. Le tout est de formaliser ceci par le biais d’un projet, les idées les plus simples étant souvent les meilleures…

    0

    0
  7. habitant_saint_denis dit :

    Des petites villes de province (comme Rodez, Vittel) ont des transits journaliers dix fois moindres que celui de la gare de Saint-Denis (70000 voyageurs par jour), avec des batiments voyageurs quatre fois plus grands. Le Stif, la Sncf et Rff sont chaleuresement invités à agrandir ou améliorer le batiment voyageurs de la gare dionysienne.

    0

    0
  8. reno dit :

    @ habitant_saint_denis : pourquoi cette impatience ? il parait que c’est prévu, ainsi que la mise en conformité de l’accessibilité des Personnes à Mobilité Réduite… en 2017 !
    Pour info, si votre activité professionnelle vous amène à accueillir du public, parce que vous êtes boucher, boulanger, dentiste, etc… c’est en 2015 qu’il faudra vous mettre en conformité !
    Comme quoi, on marche sur la tête : tellement de services publics incontournables sont incapables de respecter des dispositions règlementaires que des micros-structures sont dans l’obligation d’appliquer.
    c’était une parenthèse énervée !

    @popita : pourquoi n’est-il fait aucune mention des commentaires peu amènes qui ont été proférés par tes interlocuteurs sur notre association « d’emmerdeurs » ? Par ailleurs, bravo de ton engagement et des informations que tu nous apportes sur des spécificités liées à l’éclairage public qui semblent totalement exotiques pour les « sachants » qui gèrent notre quotidien avec le succès que l’on sait…

    0

    0
  9. tracteur rouge dit :

    « Mais cette seconde rencontre fut rapide.
    Rapide est bel et bien le mot approprié, puisque que la réunion ayant été fixée à 19h30, que le personnel de Plaine Commune est arrivé à 19h45, que la réunion a donc débutée à 19h55 et qu’une partie de leur équipe devait se rendre à une réunion de chantier à 20h30, et bien ça laisse (trop) peu de temps (et de considération) pour débattre des sujets éclairage/voirie. »

    Elle doute de rien POPITA 🙂 des fonctionnaires qui se retrouvent un soir rien que pour entendre POPITA leur expliquer qu’ils sont incompétents et que c’est elle POPITA, qui sait de quoi elle parle ! et en plus ils la laissent à 20h30 pour aller à une réunion de chantier !

    je veux bien que leur boulot soit aussi d’entendre les griefs des riverains…. mais abuser à ce point du temps des agents…. c’est du détournement d’argent public.

    et surtout pas modeste la POPITA :
    « Pour avoir rencontré et travaillé avec des services techniques de grandes villes (Lilles, Colmar, Lyon) c’est la première fois que je me confronte à des personnes aussi fermées et certes j’aurais peut -être due faire preuve de plus de patience, mais mon action n’étant que bénévole, la dépense d’énergie a ses limites »

    POPITA, ton sens du don de toi t’honore, on devrait t’élever une statue !

    tracteur rouge

    0

    0
  10. popita dit :

    Aujourd’hui nous sommes le 9 décembre 2013, vous vous demandez tous à quoi ressemble notre borne promise au croisement Renan-Dezobry… et bien, … à rien bien-sûr !!! Pas de trace de borne, ni même un petit trou… Merci les loulou de nous avoir fait rêver le temps d’une soirée… et oui, le père Noël n’existe définitivement pas.
    @ Reno : Revendiquer = emmerder ? 😀 dixit le Larousse : revendiquer , c’est réclamer ce à quoi on estime avoir droit, notamment un avantage social. Et emmerder c’est importuner, déranger ou contrarier fortement (quelqu’un). Ah oui, oui, on emmerde peut -être un peu finalement, mais c’est involontaire de notre part, non? Parce qu’au fond on fait juste ça parce qu’on est attaché à cette ville … (chacun sa drogue)

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *