De l’installation d’un trafic de drogues en toute impunité à l’entrée du parc de la légion d’honneur !!!

Vous aimerez aussi...

35 réponses

  1. Bel-Air dit :

    C’est dingue! Les services publics, réveillez-vous!!! Mayday ! N’attendez pas le point de non retour, vous n’en récolterez que plus de défiance. Descendez de vos tours d’ivoire, mettez-vous à la place des habitants, soyez citoyens à votre tour et utilisez les moyens que vous avez (mais utilisez-les tous!) pour endiguer ce problème naissant. Les chamailleries partisanes n’ont plus leur place ici. Les gens ne se laisseront pas faire et attendez-vous à voir remonter de plus en plus les doléances avec la mise en place des nouveaux espaces de vie.

    0

    0
  2. Habitant dit :

    Bienvenu dan notre monde, nous subissons ces trafics et ces nuisances depuis plusieurs années maintenant Place des tilleuls, lorsque la police met fin au trafic, un autre reprend immédiatement derrière avec d’autres personnes qui se battent pour ce territoires car les clients ont l’habitude d’y venir. La seule façon d’arrêter ces trafic serait une présence policière 24/24, mais c pas possible ou une vidéosurveillance ce qui identifierait les dealers et fauteur de troubles, mais malgré une demande de la police national en 2008, cette municipalité s’y est toujours opposé donc les trafiquants viennent de très loin pour faire leur business car pour eux c’est une ville de rêve pour le trafic, beaucoup de clients, des transports en commun pour se déplacer, aucune volonté de nos élus pour y mettre fin. Bien entendu nos chers élus ont installés des caméras devant la mairie, il ne faudrait tout de même pas qu’ils s’installent devant leur porte.

    0

    0
  3. Ulysse dit :

    Mais comment pouvez-vous encore toutes et tous être étonnés ? Je n’en reviens pas.

    Et Bel Air, je note qu’avant votre arrivée dans cette « ville » (entre guillemets) vous n’aviez rien à faire des avertissements sur votre surcroit d’optimisme (c’est vrai aussi qu’on était très peu à vous dissuader si vous le pouviez de venir ici) et que vous nous aviez gentillement raillé… et maintenant vous faites l’effarouché(e), c’est stupéfiant (sans mauvais jeu de mots avec le sujet).
    Je suis fier d’avoir quitté cette ville avec ma famille et ça fait du bien, croyez-moi.

    Je lis ce blog parce que ça me rappelle qu’on a fait le bon choix, et c’est drôle parfois (Claudine H_Saure) mais souvent c’est triste, et ça me consterne de voir l’immobilisme général : beaucoup de paroles ici et rien du tout, tout le monde ici sur ce blog demande de la mobilisation et des actions et se demande aussi « mais que font untel et untel » en attendant que le miracle arrive. Quand comprendrez-vous qu’avec les staliniens en place il faut se battre sur le même terrain qu’eux : la surcommunication et les réseaux sociaux (par exemple votre page sur les poubelles de st denis n’est pas assez agressive et surtout elle n’est pas diffusée sur les pages Facebook de Caro Rondeau Paillard et compagnie) : sur internet vous parlez dans le vide et la désinformation de l’équipe de Paillard (actuellement concentré sur son obsession anti-sémite et anti-ps) continue sans que vous soyez dans le scope. ces gens représentent à peine 51% des électeurs (pas des habitants) et ils ont toute latitude et toute visibilité, c’est fou!

    Et si vous ne préférez que vous lamenter sans VRAIMENT lutter alors quittez cette « ville » ; un départ n’est pas une question de chance ou de moyens comme je l’ai entendu, c’est une question de volonté, de courage, de lutte et de priorités.
    Je dite que ce commentaire soit publié, j’avais fait un billet dans la même optique mais il n’a jamais été publié (il faut dire que je faisais aussi remarquer que quand le meneur prenait lui-même la tangente pour quitter st-denis (en lettres minuscules) c’était difficile d’être exemplaire et de dire aux autres de lutter).
    En résumé : luttez VRAIMENT avec agressivité (sans violence), lâchez des comms sur les réseaux sociaux, transportez les ordures devant la mairie avec des photos et en présence des médias pour expliquer, sollicitez des journalistes, attaquez en justice (pour défaut de propreté, sécurité, etc) allez-y à fond. Ou autrement, arrêtez d’attendre un miracle et faites le point sur vos priorités et concentrez-vous sur le départ.

    0

    0
  4. Anthony C dit :

    Vu que la zone géographique décrite comprend en son centre l’énorme résidence Adoma (ex Sonacotra) qui vient d’être inaugurée, j’ose cette question, peut-être hors sujet, à laquelle les riverains pourraient répondre. Faut-il y voir un lien, ou pas du tout?

    Je ne m’oppose pas à ce genre de résidence, mais son ampleur, en un lieu unique me semble une aberration. Des individus, tous masculins, zonent devant en permanence, en faisant parfois beaucoup de bruit et en y laissant des déchets.

    0

    0
  5. Ignacio dit :

    Je confirme. Nous habitons à 2 pas de la place des tilleuls et le squat des dealers est purement hallucinant. Ils travaillent du matin au soir, sans être jamais inquiétés ou gênés par aucune autre autorité que les intempéries. Cela signifie que toutes les nuits c’est la fête au centre ville ! Rodéos-roues arrières en scooters des dealers, hurlements en pleine nuit des drogués complétements dijonctés, fumeries de crack sous nos fenêtres à n’importe quelle heure de la journée,… nous avons le sentiments que le centre ville est livré à lui-même, qu’il n’y a plus aucun projet pour ce quartier et qu’il est petit à petit abandonné des élus. Je croise les doigts pour qu’il n’en soit pas ainsi du quartier Pinel…

    0

    0
  6. Dionysien en colère dit :

    S’il vous plaît ne mélangeons pas tout : le foyer Adoma est habité par des hommes plutôt âgés qui n’ont rien à voir avec les délinquants-dealers ! Pour être entendu et compris, il s’agit, entre autres, de ne pas faire d’amalgame… Selon moi, le désagrément, et le seul, lié à ce foyer, est la présence en surnombre de vendeurs de maïs chaud. Sincèrement, je ne pense pas qu’il y a un lien entre les deux…
    D’autre part, dire aux autres ce qu’ils ont à faire tout en ayant pris la poudre d’escampette, le tout avec hargne et mépris, NON MERCI !
    Mon idée est plutôt d’avertit ceux qui ne le sont pas et de mobiliser le maximum de bonnes volontés.
    Pouvez-vous écrire, téléphoner, mailer, alerter les personnes compétentes ? Merci

    0

    0
  7. Sam dit :

    @ux pouvoirs publics

    Assumez vos responsabilités, réagissez enfin !!!!!!!

    @Dionysien en colère

    Les personnes « compétentes » lisent TOUTES ce blog, personne ne pourra dire « je ne savais pas ». 

    Dans un premier temps, demandez une rencontre avec le maire et le commissaire de St Denis sur site.

    0

    0
  8. BB dit :

    Saint-Denis, cette ville pseudo-communiste où règne le libéralisme sauvage !

    0

    0
  9. Bel-Air dit :

    @ Ulysse : Je ne joue pas les effarouchées mais fais ma part en tant que citoyenne. Je suis ravie d’arriver à St-Denis et si je vous ai blessé je m’en excuse. Les bénéfices sont réels pour moi. Je suis actuellement locataire et en calculant les mensualités avec charges, devenir propriétaire me revient moins cher. Par ailleurs j’en ai marre d’avoir froid et de payer des sommes astronomique d’électricité à cause du chauffage qui ne nous réchauffe pas. Les normes BBC du logement qu’on a acheté garantisse de précieux degrés en plus… Hé oui c’est bien là le lot des classes moyennes en général, des choix cornéliens. Ce n’est pas pour autant que je suis défaitiste et que je vais pleurer sur mon sort. J’ai beaucoup de chance et je vais me battre pour en avoir plus!

    0

    0
  10. julie dit :

    Pas étonnée du tout. Cela explique la raison pour laquelle je ne vais plus au Parc de la Légion d’Honneur, ayant eu à remarquer les trafics dans les bosquets. De toute les façons il y a belle lurette (Plus de dix ans au moins) que le Centre ville a été abandonné à son triste sort, en faire part aux élus qui ont été maintes fois alertés n’y change rien: Les dealers sont de pauvres gens qui ont besoin de vivre ! Mon post paraîtra négatif mais à force de se mobiliser la fatigue est là et, c’est bien ce qu’ils veulent.

    0

    0
  11. goldos dit :

    si cela vous est possible, faites des photos, envoyez les au maire et a la police. Nous nous faisons cela a chaque fois que nous observons quelque-chose d’anormal et a st Denis on a de quoi faire.goldo

    0

    0
  12. Habitant dit :

    Le foyer Adoma n’a rien à voir ds ce histoires, il a toujours existé et n’a jamais posé ce genre de problème.
    En fait c’est cette route qui a été créé récemment qui est la cause, car avant les personnes qui venait s’alimenter en drogue ne pouvait prendre que le boulevard marcel Sembat et arrivé place des tilleuls pour leurs achats. Maintenant avec cette nouvelle route, ils ont la possibilité de passer du coté du parc de la légion d’honneur, avec des petites rues caché, l’idéal pour les dealers, ils l’on vite compris et ce n’est que le début malheureusement;

    0

    0
  13. dionysien en colère dit :

    Pour avoir vu leurs agissements, je peux vous dire que les dealers ne rentrent que très rarement dans le parc. Nous pouvons (encore…) y aller sans craindre le pire. Observer ce qui s’y passe aux alentours et communiquez au maximum ! Que nous ne soyons pas les seuls…

    0

    0
  14. Habitant dit :

    @dionosyen en colère
    Effectivement ils n’ont aucun intérêt à aller ds le parc, ce parc reste bien surveiller par les gardiens et leur clientèle arrive en voiture et les transactions se font sans qu’ils aient besoin d’en descendre, des caméras pourrait facilement identifier les plaques d’immatriculations, mais là il faut convaincre nos élus qui préfèrent laisser nos jeunes se réfugier ds la drogue et gâcher leur vie à jamais.
    L’hiver arrive, ces dealers vont attirer les toxicomanes qui vont investir ce quartier, squattés vos halls d’immeubles pour se tenir au chaud, casser les voitures pour y voler de quoi payer leur doses, agresser les proies qui leur semble faible (femme seul, vieux….)c’est du vécu , la mairie est au courant de tout ça, mais je pense que ça les intéresse pas trop, ils préfèrent organiser des fêtes et s’occuper des problèmes internationaux.

    0

    0
  15. Bill dit :

    @Habitant

    Votre commentaire me fait penser aux précisions incroyables qu’ont cru bon de donner au JSD 5 élus opposés à la vidéo protection. Ils rappellent que nous, Dionysiens, sommes d’abord victimes de la crise, chômage, état et que l’insécurité en découle… et du coup s’abstiennent. C’est vrai ça, c’est pas de leur faute aux dealers s’ils pourrissent nos quartiers, on va pas en plus leur mettre les flics sur le dos !!! Donc en gros, nous, les autres Dionysiens, touchés comme tout le monde par la crise, devons montrer notre bon coeur et notre compréhension en acceptant de vivre dans l’insécurité, la saleté et le stress. 

    Si la mairie aime tellement les dealers et toxicos, elle n’a qu’à commencer par créer une salle de shoot dans la mairie. Au moins, ils ne forceront pas nos halls d’entrée, voitures… pour se tenir au chaud, ils ne laisseront pas trainer leurs seringues sur le chemin de l’école et la mairie pourra prendre bien soin de ses victimes de la société préférées plutôt que de les imposer aux autres.

    Et le plus triste, c’est que l’un d’eux est souvent évoqué comme le successeur de DP. Bref, ça me fait hurler de rage et de désespoir, avec des raisonnements pareils, on n’est pas près de s’en sortir. 

    0

    0
  16. djakk dit :

    Avec le temps les réseaux de vente de drogue ont bien compris comment rendre impossible les enquêtes judiciaires (avoir de nombreux intermédiaires, ne transporter qu’une toute petite quantité …).
    On serait obligé de légaliser la drogue ?
    Plus « vicieux », autoriser la possession de grosses quantités de drogue. « On » ne s’embêtera plus à utiliser quantité d’intermédiaires, du coup un réseau sera plus facilement identifiable.

    0

    0
  17. suger dit :

    Bally Bagayoko, Conchita Diez-Soto-Diez, Vincent Huet, Madjid Messaoudene, Martine Rogeret : voici les noms des cinq élus « Front de Gauche » qui ont voté publiquement contre l’idée, l’idée seulement…, d’installer des caméras de vidéosurveillance.
    Maintenant qu’ils assument leur vote face à la colère des habitants des quartiers de la Gare, de l’entrée du Parc de la Légion d’Honneur, de la Place des Tilleuls les plus touchés actuellement par la gangrène du trafic de drogues. Qu’ils assument leur vote face à toutes les victimes des agresseurs dans la ville. Ce n’est plus « contre X » que l’on pourra porter plainte désormais !

    0

    0
  18. Habitant dit :

    @bill
    Ces pauvres dealers comme ils appellent roulent ds des voitures qu’aucun d’entre nous ne pourrait se payer(il n’y a pas plus libéral que ces personnes), ils se font des soirées à 500euros et le comble c’est que la plupart n’habitent pas Saint-Denis, mais ils viennent vendre du crack aux jeunes de St-Denis, c’est tellement facile ds cette ville, ils ne sont inquiété par personne, limite excusé par cette municipalité, ils se passent le mot ds la région, ils savent qu’à St-Denis ils sont tranquille. Les villes aux alentours qui sont passé à droite sont entrain de faire le ménage et où pensez-vous que ces dealers, voyous vont attérir

    0

    0
  19. Marion dit :

    Bally Bagayoko, avec sa rhétorique grandiloquente et ampoulée, vient de se déclarer candidat à la candidature (sorte de primaire pour son camp) en vue des élections départementales de mars 2O15.
    De quoi convaincre d’aller aux urnes au printemps prochain les électeurs qui, aux dernières municipales, se sont abstenus, ou ont été abusés par un candidat qui réglait seulement des comptes personnels.

    0

    0
  20. suger dit :

    Voici un extrait de la déclaration des cinq élus qui ont voté contre la vidéosurveillance, très significatif de leur idéologie :
    « Nous voulons également préciser que le déploiement des policiers supplémentaires auxquels notre ville a droit du point de vue de l’égalité la plus élémentaire en matière de service public doit, pour réussir, s’accompagner d’un dialogue démocratique permanent concernant les méthodes policières. Pour illustrer notre propos nous dirons que, pour notre part avec nombre de nos concitoyens, et contrairement à l’actuel gouvernement, que la question des contrôles d’identités à répétition, injustifiés et vexatoires n’est pas close. »
    Ils veulent bien (…) de plus de policiers mais à condition que ces policiers soient constamment accusés de « méthodes policières » discriminatoires, et qu’ils soient donc dans l’incapacité d’agir contre la délinquance.
    Autre extrait :
    « cette insécurité est en premier lieu d’ordre social, elle se nomme chômage, discrimination à l’embauche, destruction des services publics de santé d’éducation, etc… ».
    Pour eux, la violence que nous subissons est d’abord celle du système, et donc, en clair, il faut attendre le grand soir et la fin du capitalisme pour s’attaquer enfin vraiment à la délinquance au quotidien des voyous. Mais que font-ils dans un conseil municipal ? Pourquoi veulent-ils gérer une ville si c’est d’une révolution mondiale que tout dépend ?
    Au moins les anciens communistes, autrefois, se servaient des villes qu’ils dirigeaient pour en faire des tribunes politiques, mais au moins ils se souciaient de gérer correctement ces villes et se préoccupaient au quotidien des populations qu’ils administraient ! Là, nous avons affaire à de purs idéologues pour lesquels Saint-Denis n’est qu’un laboratoire de leurs dangereuses utopies.

    0

    0
  21. ignacio dit :

    Errata. Je veux juste préciser que mon intervention du 2/10 n’est pas une réponse faite à Anthony C. En effet, quand dans mon message « je confirme », ce sont les faits décris par « Habitant » le même jour à propos des Tilleuls. L’administrateur doit le savoir. Bref, en deux mots, je ne suis pas du tout solidaire des propos d’Anthony sur Adoma que je trouve tout simplement absurdes… voire inacceptables. Que ce soit bien clair.

    0

    0
  22. Marc dit :

    Merci Suger Marion Habitant et aux autres blogueuses et blogueurs pour les analyses éclairantes.

    Jusqu’en 2020 à Saint-Denis dans chaque réunion publique il faut interpeller les cinq élus Bally Bagayoko, Conchita Diez-Soto-Diez, Vincent Huet, Madjid Messaoudene Martine Rogeret et leur faire prendre conscience de l’ampleur du trafic de drogue dans notre ville.

    Leur expliquer que les milliers de collégiennes et collégiens dionysiens constituent un objectif commercial prioritaire des revendeurs de cannabis. Plus tôt on habitue un être humain à consommer une drogue plus longtemps on le garde comme client. C’est pourquoi les dealers entrent chaque jour dans les lycées et collèges de Saint-Denis et compliquent la tâche des professeurs.

    Il faut répéter aux cinq maires-adjoint Front de Gauche que l’absence d’un système de vidéo-protection réconforte les trafiquants. Que la présence d’un réseau de caméras géré par la ville avec accès aux images par la Police Nationale déstabilise ceux-ci. La répétition est l’âme de l’enseignement.

    0

    0
  23. jean dit :

    je propose de faire un jogging en groupe à l’heure de pointe de la vente de crack dans les rues de saint-denis.

    ça pourrait nous faire du bien et perturber le trafic.

    0

    0
  24. suger dit :

    @jean : vous pourriez demander à Bally Bagayoko de vous accompagner, lui qui est si fier de se balader en tenue de jogger pour épater les passants… Pour une fois peut-être s’arrêterait-il un instant pour écouter les victimes des voyous et des drogués !

    0

    0
  25. ignacio dit :

    Sommes-nous aujourd’hui vraiment en danger ? Je me rappelle 2009, des centaines de toxicos squattent le parvis de la gare, se shootent et se prostituent dans les halls,…l’intervention d’un ministre d’Etat qui déplace le problème vers le centre ville. Depuis, la rue fontaine !! la rue de la charronnerie !! plus récemment celle du corbillon à côté de l’école maternelle. Aujourd’hui, place des Tilleuls et la Légion d’honneur… que je sache, les élus n’ont jamais bougé le petit doigt !
    Il faut mettre la ville sous tutelle avant la catastrophe !!

    0

    0
  26. goldo dit :

    Bonjour a tous
    une proposition de faire du jogging pour se réapproprier le terrain, moi je veux bien participer. En attendant samedi prochain nous avons prévu une vente sauvage sur le parvis central de la gare; Nous sommes déjà quelques uns a être surs de participer. Nous vendrons ce que nous voulons . tout est possible puisque c’est ce qui se passe tous les jours sans que rien ne se produise. A St Denis tout est permis. L’an passé j’avais fais des crêpes, je pense le refaire cette année. Nous avons prévu l’horaire suivant. 9H-12h mais rien ne nous empêche de continuer l’après midi afin que d’autres indisponibles le matin puissent participer l’AM et que le territoire soit occupé la journée comme les vrais vendeurs a la sauvette. Si vous êtes intéressées faites le savoir par ce blog. Goldo

    0

    0
  27. Bel-Air dit :

    Salut Goldo,
    Je sui partante également mais plutôt l’après-midi… Si pas possible je m’arrangerai pour le matin.
    Bise!

    1

    0
  28. Sam dit :

    Bref, on connait la chanson …

    Ou « comment se faire entendre par des sourds ? »…

    Marc a raison, « La répétition est l’âme de l’enseignement. » et j’ajouterai une pointe de bruit bien dosée de temps à autre pour donner un écho bien au-delà du territoire…et mettre en lumière leur abandon de St Denis entre les mains de toutes « les victimes de la société » qui confisquent l’espace commun et ne respectent aucune règle de la vie en collectivité.

    Bref, à St Denis même les valeurs du « vivre ensemble » du communisme ont elles aussi muté. Ces drôles de cocos sont « des apprentis sorciers » qui ont transformé St Denis en Laboratoire à plus de 108 000 cobayes. 

    0

    0
  29. goldo dit :

    Bel air
    tout est possible, nous nous avons prévu 9h12h mais rien n’est figé. Le but est d’occuper l’espace le plus longtemps possible. Par la suite si nous sommes satisfaits de cette journée, un autre jour on ira s’installer devant la mairie avec nos poubelles et on pique niquera sur les marches. il faut que ça change dans cette ville et il n’Ya que les dyonisiens qui pourront faire améliorer notre cadre de vie.

    0

    0
  30. Bel-Air dit :

    Ok merci pour l’info et bravo pour ton activisme ! 🙂

    0

    0
  31. goldo dit :

    si je n’agis pas, je crève, donc pas vraiment le choix dans cette ville où il faudrait tout subir. A samedi j’espère qu’il ne pleuvra pas. J’ai mis une info dans les 3 escaliers de notre immeuble. J’espère que ceux qui ne se bougent pas d’habitude viendront. M’exprimer et agir m’évite de somatiser, je ne ferai pas d’ulcère a l’estomac ou autre maladie a cause de ces élus qui ne prennent pas au sérieux la souffrance des gens,. En tout cas avec moi ils ne pourront pas dire, « je ne savais pas. Je ne peux pas quitter st Denis pour le moment, et je ne me vois pas pendant 6 ans attendre encore un espoir de changement.Goldo

    0

    0
  32. Lu dans Le Parisien dit :

    Extraits de l’article du Parisien.fr du 6 octobre
    « Un vaste coup de filet a été déclenché, ce lundi 6 octobre, au petit matin dans la cité des Francs-Moisins à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) .Une quinzaine de personnes, soupçonnées d’appartenir à un vaste réseau de trafiquants de drogue mais aussi d’armes en provenance d’Ex-Yougoslavie, ont été interpellées. Les suspects ont été placés en garde à vue Les policiers, , étaient sur la piste de cette équipe de malfaiteurs depuis plus d’un an. «Nous avons affaire à des suspects qui, outre un important trafic de drogue, sont soupçonnés d’être impliqués dans plusieurs importations d’armes depuis les Balkans, souligne une source proche de l’affaire. Des investigations sur le blanchiment des sommes récupérées à travers ces différents trafics ont également été menées. Les gardes à vue pourraient durer quatre jours». »
    Commentaire :
    M. Bagayoko et le reste du club des cinq vont sans doute nous expliquer que cela ne sert à rien, puisque ce qui compte avant tout à Saint-Denis face à l’insécurité, c’est de changer le système capitaliste…

    0

    0
  33. Lila BOUKAÏBA dit :

    Cette dernière partie concernant Monsieur Bagayoko est un extrait de l’article ?

    J’ai lu par ailleurs que faire du sport comme par exemple courir en tenue de jogging ne semble pas être une tenu conforme à la pratique du sport !

    Maintenant il est plus que réel ce problème de drogue une drogue qui gangrène notre ville (dealers de haut calibre avec des toxico pleins ma rue « Carnot »). Faudrait être aveugle et sourd ou aimer vivre dans l’horreur et la peur au ventre pour l’ignorer et s’en contenter.

    Maintenant qu’en pense l’élu en charge de la tranquillité publique dont le propos dans le blog sur question de la vidéo-surveillance a été « y-a qu’à demander » et de nous renvoyer sur un lien du blog de Georges Sali.

    Il lui appartient de répondre (si ce n’est plus , voir prendre ses responsabilités comme ce parti s’était prononcé bien avant de rentrer dans la majorité) au même titre que l’ensemble des élus de la majorité et de l’opposition qui ont été élus par les habitants.

    0

    0
  34. aptsdae dit :

    Même problème récurrent depuis au moins trois ans au niveau de la rue de l’Emaillerie et du jardin Pierre de Montreuil. Un système bien huilé avec voiture de garde devant la borne au niveau de la cantine de la mairie et squat permanent devant la crêperie ( et même en terrasse de la crêperie) où les dealers peuvent se restaurer après une longue journée de guet….

    0

    0
  35. Adrien Delacroix dit :

    @dionysien en colère : nous nous sommes croisés ce matin devant votre école mais je n’ai pas retrouvé votre mail, pourriez-vous m’envoyer vos coordonnées sur mon mail: adrien.delacroix@gmail.com

    Cordialement

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *