Défendre et promouvoir la liberté, plus que jamais !

Vous aimerez aussi...

38 réponses

  1. suger dit :

    Oui, ce qui est en question particulièrement à Saint-Denis est la défense des libertés : libertés de pensée, d’opinion, de croyance, d’expression.
    Soyons clair ! Saint-Denis subit depuis quelques années la tentative d’une mise sous contrôle des habitants par l’islamisme radical (Frères Musulmans, Salafistes) et, sur le plan politique, par l’islamo-gauchisme et les partisans du « communautarisme », avec la complicité, ouverte ou silencieuse, du maire et d’une partie des élus de la majorité municipale. Les opposants à cette tentative, les laïques, sont empêchés de s’exprimer (l’exemple le plus marquant a été l’intervention violente de l’extrême-gauche anti-laïque pour interdire la tenue de la Conférence de l’OLSD le 27 mai).
    Il est plus nécessaire que jamais de refuser l’entreprise des ennemis des libertés, de permettre à tous les dionysiens de vivre comme ils l’entendent leurs croyances religieuses ou leurs incroyances, de refuser l’enfermement « communautariste » et la guerre de tous contre tous qu’il programme, de dénoncer les fauteurs de conflits qu’ils soient d’extrême-droite ou d’extrême-gauche. La Conférence de ce jeudi 3 décembre est une affirmation majeure de la défense des libertés.

    0

    0
  2. Habitant dit :

    un pays laïque est le meilleur endroit pour les musulmans en minorité, tous les musulmans modérés le savent parfaitement. Je ne comprends pas pourquoi cette pseudo association ensemble vient s’en mêler. On lui a rien demandé, cette municipalité comme celle de châlon (qui refuse les repas de substitutions) instrumentalise l’islam à des fins électoraux. Nous demandons à cette association de s’occuper de ses affaires et de ne pas parler au non des musulmans.
    Superbrafman, allez vous trouver une autre cause…allez par exemple sauvé les habitants de cette ville qui sont pris en otage par les dealers, ivrognes et autres spécimens…

    0

    0
  3. SNOOPY dit :

    J’ai participé ce soir à la conférence-débat sur la laïcité organisé par l’observatoire de la laïcité de Saint-Denis.

    J’ai posé la question suivante : « Comment se fait-il qu’un élu de cette ville qui se dit ( -je cite- : )  » citoyen et élu bien à gauche » , et qui tient un blog qui véhicule régulièrement des propos à tout le moins contraires à la laïcité, outranciers et anti-républicains ne soit pas rappelé à plus de retenue par le maire ?  » J ‘attends toujours la réponse à ma question………..

    0

    0
  4. GabrielleC dit :

    @SNOOPY 3/12/15 22:47
    J’étais également présente dans l’assemblée et je peux vous assurer que les intervenants ont pris des notes (plutôt longues) pendant que vous vous exprimiez… Et je doute qu’ils aient pris « à la légère » les exemples que vous fournissiez. Le fait de ne pas avoir répondu à vos propos ne doit, à mon sens, pas être interprété comme une démission de leur part (et j’espère au contraire que tout ceci va être remonté un peu plus haut que les seules instances de notre municipalité).

    0

    0
  5. suger dit :

    La Conférence organisée le jeudi 3 décembre par l’Observatoire de la Laïcité à Saint-Denis (OLSD) a été un succès. Malgré les menaces de sabotage et d’actions violentes qui avaient empêché la tenue de la Conférence programmée le 27 mai dernier, un communiqué le 30 novembre du groupe politique « Ensemble » du FG demandant l’annulation de la Conférence, et le climat post-attentat, une centaine de personnes, dont une très large majorité de femmes, se sont réunies pour y assister et participer au débat.
    Les trois orateurs et notamment l’historien Guylain Chevrier ont pu exposer le caractère fondamental de la laïcité pour la démocratie et répondre à de nombreuses questions de l’assistance. Des témoignages ont pu aussi être apportés sur l’emprise nuisible des religieux fondamentalistes dans divers lieux de la ville, dont des antennes locales de la municipalité. Et le problème posé par le contenu du blog d’un élu a été également évoqué, comme le rappelle ci-dessus « Snoopy ».

    0

    0
  6. Gabriella dit :

    Egalement le témoignage d’un des participants Jean François Chalot secrétaire général du Conseil National des Association Familiales Laiques sur le travail d’intervention  » en intériorité  » : beaucoup d’associations ont
    disparus dans les quartiers, le combat laïque est indissociable du combat social
    les règles de politesse, les principes républicains doivent être rappelés, organiser des débats sur les questions de la mixité, pour la restauration scolaire : trois plats différents sont proposés : séparer la viande des légumes , les laitages n’étant pas mélangés à la viande. » Il faut rendre les citoyens acteurs dans leurs cités et dans leurs villes »
    Le film « Nous trois ou rien » qui passe encore à l’Ecran est très intéressant aussi parce qu’il raconte le travail du père de Kheiron, réfugié politique iranien du temps du Shah, en tant qu’éducateur dans une cité de Pierrefitte.

    0

    0
  7. Cephalophore dit :

    Au secours ! Pour la troisième (?) fois de l’année, la secte des indigènes de la république tient meeting à la Bourse du travail le 11 décembre…Il y aura frère Tariq Ramadan, le play boy salafiste, Alain Gresh (du Monde Diplo), Ismahane Chouder (« feministe » voilée) et tous les « idiots utiles » et autres portes-coton (comme dirait le Canard Enchainé) de l’Islam radical ; Du genre Noel Mamère ou mon chouchou Madjid, toujours dans les bons coups celui là !

    0

    0
  8. suger dit :

    Sur le play-boy Frère Musulman (mais cela vaut bien un salafiste…) Tariq Ramadan, on peut lire “Frère Tariq. Discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan”, de Caroline Fourest (Editions Grasset, 2004), et, sur le conseiller anti-républicaine MM, lire le contre exemple donné dans un ouvrage du même auteur : “Quand la gauche a du courage” (Editions Grasset & Fasquelle, 2012).

    0

    0
  9. 1-2-3 la République dit :

    La conférence de jeudi organisée par l’Observatoire de la Laïcité de Saint-Denis s’est déroulée dans de très bonnes conditions, contrairement au 27 mai dernier. Elle a rassemblé une centaine de personnes. Une conférence de grande qualité, des échanges constructifs, des interventions courageuses. Une belle leçon de démocratie pour certains qui continuent de mettre la pression sur les défenseurs de la laïcité à Saint-Denis et qui n’hésitent pas à diffamer Guylain Chevrier. Bravo aux intervenants et à l’Observatoire de la Laïcité de Saint-Denis ! Nous attendons avec impatience le prochain rendez-vous ! Vive la République !

    0

    0
  10. Françoise dit :

    @ habitant
    Ensemble est un sous parti du Front de Gauche ( avec le PC et le PG).
    Ses membres connus Patrick Braouezec Clementine Autain et plusieurs elus de Saint Denis). Ce micro parti touche une subvention au titre du financement politique public. Ce serait qutour de 60 000 €. A verifier

    0

    0
  11. bill dit :

    Guylain Chevrier fait un article sur la conférence sur Agoravox

    Un extrait, forme de réponse à SNOOPY : 

    « Dans le débat, se faisait jour des témoignages sur le clientélisme politico-religieux pratiqué trop souvent dans ce département, avec un retour en grand de la tradition dans les comportements, sur les valeurs collectives de modernité. Plusieurs interventions devaient remercier de cette initiative donnant un peu d’ouverture à une parole des laïques qui a tant de mal à se faire entendre aujourd’hui. Un intervenant exprimait que le terme « laïcards » était souvent utilisé pour mettre en difficulté les laïques et ce que cela pouvait bien vouloir dire réellement. Il étaient répondu de la tribune que ceux qu’on appelle « laïcards » ne sont jamais que les laïques qui entendent voir respectée la laïcité comme principe, sans ces compromis qui la diluent, considérant qu’elle est non-négociable car elle nous protège dans notre liberté, comme l’acteur Pierre Santin, lors d’une initiative laïque, avait pu l’exprimer. Il était fait à travers bien des interventions le bilan douloureux de voir le clientélisme politico-religieux s’imposer un peu partout et trop souvent dans des municipalités qui se réclament de la gauche, dont on attend toute autre chose en termes de projet politique. Fewzi Benhabib, Universitaire, qui a sur la liste noire des islamistes du FIS dans son Algérie natale, exprimait son désarroi devant l’aveuglement des politiques face à la montrée du fondamentalisme et de l’islamisme en France, comme il l’a vu dans son pays, avant la guerre civile. On soulignait aussi comment le FN pouvait ainsi réaliser un véritable un holdup sur la laïcité, qui n’a de républicain que le cheval de Troie qui vise à le faire élire, pour s’attaquer ensuite à tous les fondements de notre République. Un parti qui comprend tous les dangers. »

    0

    0
  12. LENY dit :

    Non seulement nous avons des problèmes d’ insalubrité, de regards absents de notre maire et sa clique sur la ville mais en plus des imbéciles veulent nous montrer la bonne route à suivre, je parle de la laïcité. mais ou va t’on? Si on les laisse faire dans 2-3 ans Saint- Denis n’ aura plus aucune importance. Est-ce cela que l’on veut? Allons enfants de Saint-Denis il est temps de montrer ce qui nous importe doit prendre le pas sur ces idioties. Ne pas laisser la ville à des gens qui n’ont rien dans le crane.

    0

    0
  13. suger dit :

    Tout à fait d’accord avec vous, LENY, mais malheureusement ils croient avoir trouver une théorie pour soutenir ces idioties. Et je remercie Gilles Auchère de m’avoir éclairé sur ce point. Je transcris, avec son accord, ses explications :
    « Le fond de la pensée des associations et mouvements qui s’auto-proclament représentants d’une communauté, c’est le concept d’intersectionnalité. Il nous vient des Etats-Unis et a été importé en France par le PIR, les « indivisibles » et tous les autres que l’on retrouve dans cette mal-nommée « marche de la dignité ».
    Ce concept « trie » les individus en genre, race (c’est le terme qu’ils utilisent) et classe sociale. Ce qui n’est pas dit par les quelques sociologues qui le portent, c’est que la religion est aussi partie prenante. Et évidemment, chaque groupe revendique ses propres droits à la différence. On en arrive ainsi à des oppositions entre les femmes, blanches, bourgeoises (« féminisme historique » selon les intersectionnalistes) et les femmes, noires et pauvres. Les dernières reprochant au premières d’être racistes ! Comme si les premières n’avaient jamais défendu des causes auxquelles les dernières pouvaient s’identifier… Ajoutons à cela la religion, et on se retrouve avec des « féministes voilées »…
    Là où on avait une lecture de classe universelle, une lutte contre tous les racismes universelle, on se retrouve avec des combats identitaires. Un piège dangereux et qui pour le moment a le vent en poupe…dans les extrêmes. »

    0

    0
  14. LENY dit :

    Je voudrais dire à « SUGER » que je sorts pas de la cuisse de Jupiter, donc j’aimerais que le « VOUS » se transforme en « TU » il faut me tutoyer.
    Si des propos qui n’ont rien avoir avec la laïcité se font jour, c’est à mon avis qu’un mouvement proche du FN ou Totalitaire se « dessine » à l’horizon, qu’il ne faut pas laisser poindre. J’ espère que celui-ci en le combattant, disparaitra bien vite à notre satisfaction à tous, Camarades au gouvernail et vives les copains d’abord.

    0

    0
  15. Olympe dit :

    Pétition contre le meeting de Tariq Ramadan ce soir à Saint-Denis :

    https://www.change.org/p/monsieur-l

    0

    0
  16. Marion dit :

    Merci Olympe pour ce lien qui nous permet de signer la pétition contre ce meeting communautariste, donc anti-républicain, qui stigmatise Saint-Denis et lui fait honte.
    A l’instar de beaucoup de personnes choquées par cette régression politique, j’ai transféré ce lien autant que j’ai pu. La pétition n’empêchera pas la tenue de ce meeting, mais au moins, on saura que les dionysiens républicains s’opposent aux dérives de ceux qui cherchent à trouver un électorat de substitution en réduisant nos compatriotes musulmans à une version intégriste de leur religion. Appartenant exclusivement à la sphère privée, la religion ne doit pas être exploitée à des fins électoralistes et dans quelque sens que ce soit.
    FOUTONS LA PAIX AUX MUSULMANS, dont l’immense majorité n’aspire qu’à vivre paisiblement dans la France contemporaine.
    J’ai le vif regret de constater que Mme Clémentine Autain, qui sponsorise ce meeting, est maintenant la numéro 2 sur la liste de C. Bartolone en SSD. Moi qui vote à gauche, je sanctionnerai donc cette dérive inacceptable par un vote blanc dimanche. Voilà ce que les petites combinaisons minables d’appareils auront gagné !

    0

    0
  17. Gabriella dit :

    J’ai signé la pétition , j’ai déjà entendu Tarik Ramadan argumenter, ses discours sont très idéologiques et souvent ambigus, il faut que Clémentine Autain prenne ses responsabilités.
    @Marion,moi je voulais voter blanc au premier tour mais je ne l’ai pas fait vu l’enjeu, vous donnez une voix à Valérie Pécresse au bout du compte non ?

    0

    0
  18. Olympe dit :

    La pétition contre le meeting de Tariq Ramadan ce soir à Saint-Denis, lancée ce matin, a été déjà signée par plus d’un millier de personnes en quelques heures.
    Vous pouvez continuer à la signer :
    https://www.change.org/p/monsieur-l

    0

    0
  19. suger dit :

    Très intéressante la réaction de l’élu islamo-gauchiste Madjid Messaoudene, conseiller municipal sous l’étiquette « FG – Ensemble », au meeting de Tariq Ramadan ce vendredi soir. Il écrit dans son tweet qu’il y aurait « un monde fou au meeting » et que « ça doit faire réfléchir tout le monde des organisations politiques » (voir son blog).
    « Un monde fou » ? Les 400 à 500 personnes que peut contenir la grande salle de la Bourse du travail représentent donc la capacité de mobilisation des Frères musulmans, du PIR et des diverses associations islamo-gauchistes (où on retrouve souvent les mêmes noms), du Comité contre « l’islamophobie » et du courant politique « Ensemble » du FG… On peut noter que dans la seule journée de vendredi une pétition a rassemblé plus d’un millier de signatures pour s’opposer à ce meeting !
    Mais le plus intéressant est la suite de la réaction de Madjid Messaoudene car il dévoile clairement le but de ce meeting : faire pression sur les organisations politiques à la veille d’une élection. Ce qui avait si bien réussi avec les politiciens en perte de vitesse adhérents à « FG-Ensemble » (localement : Braouezec, Bagayoko, Huet,…) a un peu plus de mal à passer aujourd’hui auprès de élus PC. Certains d’entre eux commencent à comprendre que ce flirt avec les islamo-gauchistes et les intégristes va finir par leur faire perdre les derniers sièges qu’ils détiennent. Et les rares PS qui s’y risquent voient se dresser contre eux la majorité de leurs soutiens. Ce meeting n’avait donc pour but que de tenter à nouveau de soumettre à leurs lubies anti-laïques des politiciens qui leur échappent de plus en plus.
    On peut retenir que le pouvoir de nuisance de ces groupuscules intégristes et islamo-gauchistes est encore réel, mais que le réveil des citoyens, notamment de culture musulmane, les met en difficulté et ne leur permet plus de prétendre parler ni au nom d’une religion, ni d’une « communauté », et encore moins au nom des valeurs humanistes et progressistes dont ils sont la négation.

    0

    0
  20. Mourad dit :

    @suger

    … Il y avait effectivement beaucoup de monde et pour être honnête cela m’a surpris voire même angoissé par rapport à l’ultra motivation de ces présents.

    Dans ce beaucoup de monde, si on enlève les journalistes et les observateurs comme moi, je dirais qu’il avait au moins 400 personnes acquises intégralement à la cause islamo-radicale.

    Certes, 400 personnes au niveau de l’IDF cela fait pas grand monde en pourcentage mais c’est très effrayant quand on est témoin des applaudissements nourris sur des déclarations absolument insupportables quand on sait qu’il y a tout juste un mois, 130 personnes ont été assassinées !

    0

    0
  21. SNOOPY dit :

    Je partage tout à fait le commentaire ci-dessus de Suger, daté du 12 décembre.

    Une nouvelle fois ( hélas ! ) on peut s’interroger sur le comportement du prétendu  » élu et bien à gauche  » ( sic ) auquel il est fait référence……..

    0

    0
  22. patchouli dit :

    Une drôle de conférence en effet, sous le Haut Patronage de la Mairie puisque le local a été prété par la mairie et q’un elu FDG de la Mairie a donc introduit la séance.
    Des invités de renom: Tarik Ramadan, Alain Gresh, Marwan Muhammad,Laurence Grisson ( la presidente du syndicat de la magistrature, venue fustiger l’état d’urgence, histoire de pouvoir réaffirmer son indépendance par rapport au pouvoir….), Michel Tubiana ( ex dirigeant de la LDH) notamment….
    Un mois jour pour jour apres les attentats du 13 novembre, dont il a fort peu ete dit de choses, si ce n’est que des le lendemain, ont ete prises des décisions ( état d’urgence, bombardements en Syrie…) toutes islamophobes.
    Peu de condamnation du salafisme, voire même défense de l’imam de Montpellier…..
    La question de la laicite a ete rapidement evacuée par Tarik Ramadan qui s’est exclamé: « arretez avec cette laicite a toutes les sauces: y’en a marre! »
    L’égalité Hommes/Femmes? un sujet déplacé également puisqu’une intervenante de PSM ( Participation et Siritualité musulmanes » a dénoncé la rhétorique  » laique féministe ».
    Si on pouvait penser qu’il s’agissait de 2 piliers du  » Vivre Ensemble » en France, et bien c’est raté car à écouter les interlocuteurs, au contraire, s’en réclamer et le revendiquer, c’est faire part d’islamophobie.
    Une petite question tout de même: si les communautés chrétiennes, par exemple, vivant en terre musulmane, exigeait le quart du tiers de ce que ces Messieurs Ramadan et Muhammad réclament, pensez vous sérieusement qu’il serait fait accès à leurs demandes….. je n’en suis pas sure!
    La soirée s’est achevée par une demande d’adhésion de la salle au CCIF
    Sans moi!

    Patchouli

    0

    0
  23. Olympe dit :

    Pour compléter le compte-rendu par patchouli du meeting de Tariq Ramadan, il faut savoir que le PSM (« Présence et Spiritualité Musulmane »), dont l’intervenante s’en est pris au féminisme laïque, est une association qui a activement participé aux manifestations contre le « mariage pour tous » et que l’élu FDG qui a introduit la séance est bien évidemment le conseiller municipal délégué islamo-gauchiste Madjid Messaoudene.
    Dans ce meeting, il y a eu une autre déclaration intéressante : la mairie de Saint-Denis a été en effet remerciée à la tribune par Sihame Assbague, une proche du groupuscule communautariste et racialiste le PIR pour “le prêt de la salle et le local” !… De quel local s’agit-il ? La municipalité de Saint-Denis prêterait-elle un local à ce groupe politique dangereux ?… Voila une question intéressante à poser au maire !

    0

    0
  24. Olympe dit :

    L’article rédigé par S. Banse sur le meeting de Tariq Ramadan dans le JSD est un modèle de manipulation de l’information et de propagande. Le plus stupéfiant pour un prétendu journaliste est la série de réponses très agressives de S. Banse sur le site du JSD, à l’encontre des lecteurs du JSD qui osent faire des commentaires critiques son article ou exprimer simplement leur désaccord avec les islamistes intégristes et leurs alliés d’extrême-gauche qui ont organisé ce meeting. S. Banse « pète les plombs » en direct révélant ses parti-pris idéologiques… Mais qui finance le JSD sinon les dionysiens, et ce n’est pas pour se faire engueules par un pseudo-journaliste !
    http://www.lejsd.com/index.php??u=51054857&s=21&l=fr&t=lejsd2&js=no&cache=1&a=showarticle&r=30932&divpar=main&divid=main_1&divcode=mainBox&u=51054857

    0

    0
  25. Nicolas dit :

    @Olympe : La réponse à pareille perte de repaires civilisationnels est d’ordre psychanalytique. Les Tariq Ramadan et ses admirateurs qui prêchent que les victimes (qui n’ont rien à voir avec les graves conflits du proche orient) sont responsables de leur assassinat par des croisés de l’ islam sont totalement sous l’ emprise de leur pulsion de mort, de leur orgueil, et de leur soif de pouvoir. Ce n’ est pas autre chose qu’un comportement fasciste. Ce redoutable mal qui après avoir tué les états arabes veut s’ implanter en Europe. Il y en a qui ont donc besoin d’ aller chez un psy et de relire un livre d’ histoire.

    0

    0
  26. suger dit :

    Concernant le meeting de Tariq Ramadan et le compte-rendu partisan qu’en donne le JSD, on peut se reporter aux témoignages apportés ici plus haut et à l’article d’un journaliste de « Libération » : http://www.liberation.fr/france/201
    Dans cet article, on trouve une référence très intéressante sur un des thèmes de la propagande du PIR et des intégristes islamistes, repris encore lors de ce meeting : le prétendu « philosémitisme d’Etat »: http://mondialisme.org/spip.php?art
    Grâce à cette étude, on comprend le lien des intégristes et islamo-gauchistes avec l’extrême- droite française de la première moitié du XXème siècle (Drumont, l’Action française et l’antisémitisme obsessionnel du gouvernement de Vichy) ou contemporaine (Alain Soral notamment).
    Un extrait de cette étude : « Mme Bouteldja (porte-parole du PIR) ne peut ignorer qu’en dénonçant un « philosémitisme d’Etat » et en employant sans cesse l’expression « les Juifs », elle participe à une racialisation politique négative des 600 000 juifs ou Juifs français qui sont aussi divers politiquement et socialement que les « musulmans » ou les « sujets post-coloniaux » dont cette dame prétend se faire le porte-parole. »
    Mais apparemment M. Banse, du JSD, ignore tout cela…

    0

    0
  27. Thierryb dit :

    Il est probable que ce genre de réunion cherche à dominer les consciences pour persuader ceux qui veulent bien le croire qu’ils sont des sous-citoyens, qu’ils sont visés en tant que fils d’immigrés, et comble de tout, qu’ils sont les premières victimes des conséquences des attentats..! Et on refourgue ce bon vieux concept d’islamophobie…
    L' »islamophobie » est un concept qui n’est pas fondé.On a parfaitement le droit de critiquer l’islam comme religion dans ce pays mais pas les musulmans en général tant que croyants (et je suis un opposant farouche du FN qui a de son côté dévoyé la notion de laïcité pour faire du discours anti musulman).Il faudrait utiliser un autre terme pour désigner les discriminations qui visent les musulmans parce que musulmans.
    D’autre part,le fait d’assimiler la laïcité à une sorte de racisme, comme persiste à l’affirmer certain, est insensé: ils n’ont pas lu la loi de 1905. Le fait que pour eux la religion soit supérieure à la neutralité de l’État est contraire au pacte républicain. Les signes religieux ostentatoires ne sont interdits que dans la fonction publique et les lieux d’exercice de l’État. Je peux comprendre l’opposition à la loi récente qui veut juger de la tenue dans la rue, mais cela n’a rien à voir avec la laïcité.

    0

    0
  28. Cephalophore dit :

    Je confirme. On a perdu S. Banse…Incapable d’argumenter sur le fonds, ce « journaliste » a littéralement dégoupillé…D’une agressivité outrancière avec ses contradicteurs, surtout ceux qui lui rappellent que le JSD est financé par les impots des dyonisiens, qui ne sont pas tous sur une ligne islamo gauchiste.

    0

    0
  29. Cephalophore dit :

    Pour montrer que l’objectivité du JSD est une chimère, il n’ y a qu’à comparer le traitement de la conférence sur la laïcité et celui de la conférence sur l’état d’urgence. ..Effet garanti !

    0

    0
  30. Patchouli dit :

    Et bien peut être faudra t il s abstenir de voter pour l actuel maire lors des prochaines élections?…. Et au fait, l islamophobie, on la mesure comment? Quelle quantification pour quels actes « islamophobes »?en tout cas, Gilles CLAVREUL, le délégué interministériel a la lutte contre le racisme et l’antisemitisme, la joue fine en refusant d utiliser le terme d « islamophobie ». Il a raison.

    0

    0
  31. suger dit :

    @patchouli : La loi française est très claire et prend en compte les éléments aggravants que sont le racisme, l’homophobie ou la haine des pratiquants d’une religion dans les délits ou crimes commis. C’est en cela que l’on peut définir et mesurer des « actes anti-musulmans » ou antisémites, par exemple.
    La prétendue « islamophobie » (une invention des mollahs iraniens pour tenter de contrer les critiques internationales contre les atteintes aux droits humains en Iran) n’existe pas en droit français, tout comme le délit de blasphème (sauf en Alsace-Moselle où les lois laïques de 1905 ne s’appliquent pas) que certains voudraient rétablir.
    La République favorise la liberté d’expression et permet évidemment la critique des dogmes religieux quel qu’ils soient. On peut donc être « islamophobe » c’est-à-dire rejeter les dogmes musulmans, comme on peut être « catholicophobe » ou « athéophobe »…

    0

    0
  32. Patchouli dit :

    Çe qui me paraît desormais délirant, c est de devoir batailler avec des Ramadan et Muhammad pour defendre la laïcité et l égalité hommes/ femmes! Puisque invoquer cela desormais revient à faire preuve d islamophobie!
    Comment la gauche tres a gauche, pourtant usuellement bouffeur de curés, peut elle se fourvoyer au sujet des objectifs de toute cette bande du PIR, du CCIF and co?
    Sans doute par une propension qu elle a à manifester de la compassion a l égard de tout communautarisme, elle s égare…….

    0

    0
  33. Olympe dit :

    Un article, très documenté, paru le 17 décembre, est révélateur des comportements des intégristes islamiques, du CCIF et des « Indigènes de la République » (PIR) :
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/
    Il reprend, entre autres, les mensonges du CCIF qui prétend recenser les actes « islamophobes ». Voici l’extrait :
    « Les alertes ahurissantes du CCIF sur «la montée de l’islamophobie» ou «la vague islamophobe» en France ont été reprises pendant plus de dix ans sans aucun discernement par les médias, donnant à nos compatriotes musulmans le sentiment que la France les menace à titre personnel et communautaire. Or, dès son premier «rapport», le CCIF comptabilise comme «actes islamophobes» des mesures de protection ou de sécurité nationale: «Abdelkader Yahia Cherif, imam de Brest a été expulsé car le ministère lui reproche «son prosélytisme en faveur d’un islam radical» et «ses relations actives avec la mouvance islamiste prônant des actes terroristes» ; «Orhan Arslan expulsé car il aurait tenu «des propos extrêmement antisémites et antioccidentaux» d’après le Ministère»… En 2004, le CCIF recense comme acte islamophobe la fermeture d’une salle de prière à Châtenay-Malabry, où l’imam Salem Chiffra appelait au djihad contre les infidèles9.
    Au total, cette année-là, il dénonce 64 actes contre des institutions musulmanes, dont cinq concernant des expulsions d’imams radicaux et quatre des fermetures de mosquées consécutives à des faits d’incitation à la haine, de violence ou de participation à une entreprise terroriste10.
    Sur sa page d’accueil, le CCIF prétend que l’islamophobie tue en France. Une carte interactive pointe ainsi un meurtre islamophobe commis à Dreux en 2011 sur un homme sortant d’une mosquée, Archane Nouar. Quelques recherches montrent que deux criminels ont été jugés pour cela en cour d’Assises le 8 mars 2011. L’un d’entre eux, Nassim Djellal, a été condamné à dix ans de prison pour violences volontaires ayant entraîné la mort (et non pour meurtre), sans que le juge ait relevé l’aggravation d’islamophobie (il s’agissait apparemment d’une sordide affaire de règlements de comptes)11.
    Dix jours après les attentats de novembre, dans une interview donnée en anglais à Al Jazeera, Yasser Louati, le nouveau porte-parole du CCIF, accuse le gouvernement d’ignorer les actes antimusulmans, d’exacerber les attaques contre les musulmans et d’avoir déclaré la guerre… à la minorité musulmane de France! Il affirme aussi qu’un homme a été battu jusqu’à sombrer dans le coma lors d’une manifestation entre Identitaires bretons et militants d’extrême gauche à Pontivy, ce qui a été formellement démenti par le cabinet du maire, joint ce matin par téléphone: «La personne agressée est un Pontivien d’origine antillaise. Il se trouvait parmi les contre-manifestants. Il a été hospitalisé suite à des dents cassées et une lèvre fendue. Sa plainte a été reçue par la gendarmerie. Il ne s’agit en aucun cas d’une agression islamophobe.» Ni d’un coma.12 »
    Mais tout l’article est éclairant sur les méthodes de ces organisations intégristes et islamo-gauchistes !

    0

    0
  34. Jésus-Marie-Joseph! dit :

    Mon Dieu! Suite à son article sur le meeting anti-républicain qui a mis à l’honneur le salafiste Tariq Ramadan, Monsieur Banse, éminent journaliste du JSD, s’en prend violemment aux dionysiens qui osent dire ce qu’ils pensent de Ramadan et de la prise de position du « journaliste » en faveur de ce rassemblement anti-républicain. Monsieur Banse semblant avoir un gros poids sur la conscience, c’est avec beaucoup de compassion que j’accepte de le recevoir à confesse à l’église ce dimanche matin : le Seigneur pardonne à ses ouailles leurs errements, aussi dangereux soient-ils. Mes enfants, prions pour la paix de l’âme de cette brebis égarée!

    0

    0
  35. Olympe dit :

    Dans un commentaire envoyé au JSD, j’ai signalé brièvement cet article avec le lien pour y accéder à la suite de l’article scandaleusement partisan de S. Banse sur le le meeting de Tariq Ramadan (qualifié d’ « universitaire » ?! dans l’article…). Rien n’a paru pour l’instant !
    Pourtant les dionysiens (qui financent le JSD) sont en droit de connaitre les méthodes des intégristes et des islamo-gauchistes : le groupe « Ensemble » du FG n’appelait-il pas à ce meeting ? M. Messaoudene, conseiller municipal, n’était-il pas à la tribune ?
    « Ensemble » ne réunit-il pas à Saint-Denis Patrick Braouezec, Bally Bagayoko (celui qui se fait augmenter ses indemnités d’élu…), Vincent Huet (qui défend la hausse de ces indemnités…), et leur porte-coton Madjid Messaoudene ? Le JSD est-il passé « du coté obscur de la force » ?

    0

    0
  36. Marianne dit :

    Merci de publier ce commentaire à l’article du JSD « la dénonciation de l’état d’urgence fait salle comble », commentaire censuré par S. Banse.
    « Monsieur le journaliste mis en difficulté »
    A lire les différentes réactions agressives et sur la défensive du rédacteur de cet « article » (tract devrais-je dire) qui n’hésite pas à prendre à partie les personnes qui le mettent devant ses responsabilités de journaliste et son devoir de neutralité, il est clair que les défenseurs de la République et de la laïcité à Saint-Denis ont fait mouche. Nous ne laisserons pas les islamo-gauchistes, fascistes et anti-républicains de tout poil livrer la ville de Saint-Denis aux islamistes! Vive la République et vive la laïcité à Saint-Denis!

    0

    0
  37. Patchouli dit :

    Pour Marianne, Suger, Olympe, Cephalophore, Nicolas…

    Je vais acheter le livre d Isabelle Kersimon  » islamophobie: la contre enquête » et je le prêterai ensuite bien volontiers. Il faudrait se retrouver un soir autour d une bonne bière fraiche pour en discuter. J aimerais bien comparer en % les actes islamophobes ( les vrais, pas ceux consistant à fermer une mosquée ou l on prêche l islam radical, ça c est juste normal!) c est a dire, le nombre d actes répréhensibles rapporte à une communauté de 6 à 8 millions d individus et ce meme % d actes antisémites, c est a dire le nombre d actes répréhensibles par la loi, rapportés à une communauté de 300 000 juifs. La, je pense que ca va calmer nos amis du CCIF!

    0

    0
  38. Patchouli dit :

    Informations trouvées!
    64 actes islamophobes ( et on peut contester çe qui est qualifié d actes islamophobes) donc pour 4 millions de musulmans, soit 0,0016 %
    527 actes antisémites du 1 er janvier au 31 juillet 2014 pour 500 000 juifs soit 0,18 %
    Le rapport entre actes islamophobes et antisémites est de 1 à 100…..
    Alors, la France islamophobe ou antisémite?
    Je sais, la comparaison n est pas très glorieuse mais il faut que Ramadan et consorts cessent de penser qu ils n ont que des neuneus face à eux et qu on va gober leurs récriminations …
    L islam politique en France c est non non et non. Puissent ils ne jamais accéder a la moindre marche du pouvoir!
    La gauche gagnerait à clarifier sa position, une semaine après la défaite de BARTOLONE, sur çe sujet.
    Seuls Celine Pina, Malék Boutih et Jean Glavany ( une lettre tres claire sur le sujet hier via son Facebook) ont eu le courage de dire les choses ( comme elles vont mal).
    Nous avons tous ( enfin manifestement pas la clique du CCIF et du PIR) passe une annee 2015 douloureuse, qui démarre avec les attentats de Charlie et de l Hyper Casher et qui s achevée avec la boucherie du 13 novembre…… Il n est plus question de faire comme si il n y avait pas problème avec cette facette de l islam.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *