Démarche Quartier République/Gare – Jeudi 2 décembre 2010 à 19h00 Ecole Le Corbillon – Aménagement de l’Îlot Condroyer

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Dame Catule dit :

    Toujours aucun compte-rendu de la réunion du 19 octobre du Conseil de Plaine Commune qui a approuvé le projet d’aménagement de la Friche Condroyer (le dernier compte-rendu disponible sur le site date du 5 mai 2009…). Par contre, sur le site des Verts de Plaine-Commune, on peut lire la position de Dominique Carré, au nom du groupe, qui se réjouit de la préservation de la biodiversité (en fait, cela signifie que l’on va conserver un espace vert protégé, ce qui est la moindre des choses… et obligatoire légalement), mais il ne dit pas un mot du projet immobilier qui suppose la sortie sous l’immeuble du 16 rue Catulienne des voitures des habitants des 120 logements qui devraient être construits sur la Friche Condroyer. On comprend mieux pourquoi la dernière réunion de concertation avec les habitants du quartier a été consacrée aux interventions de spécialistes sur la diversité biologique, jusqu’au plus modeste insecte ! Un seul oubli dans cette diversité : les humains qui habitent la rue Catulienne et la rue du Docteur Moreau et qui vont subir au moins deux fois par jour un flux de voitures sortant et rentrant par ces rues étroites.

    0

    0
  2. Sam dit :

    Il me semble qu’il y a eu une réunion restreinte à la mairie le mois dernier concernant la friche Condroyer. Bertrand & Marie y êtes vous allés ? Quelqu’un de SDE ?

    Ce n’est pas très claire, les travaux semblent imminents (le maraîcher a déménagé, un panneau de chantier est mis au niveau de l’entrée République) mais côté infos en démarches quartier, il était uniquement question de la faune et de la flore de cette friche mais il n’y a jamais eu d’infos sur le projet immobilier…

    0

    0
  3. lost dit :

    Il c’est tenu hier soir en Mairie une réunion du groupe de travail sur la Friche Condroyer.
    En résumé, le projet est loin d’être finalisé tout en ayant quand même avancé. Le promoteur désigné est la Cogédim qui a mandaté un architete urbaniste (pour la partie logement) lequel nous a présenté les grandes lignes. Il prévoit 30 logements sociaux a la place actuelle de la galerie Bulle coté rue de la République, environ 70 logements en accession à la propriété et 13 maisons de ville sur l’ilot.
    L’entrée parking se fera par la rue Catulienne. Il est prévu 77 places de parking souterrain divisées en 3 espaces sous chaque batiment. Autant dire que les habitants présents de la rue Catulienne ne sont pas ravis d’autant plus que les poubelles de 30 logements seront sorties devant chez eux !
    Les entrées se feront par la rue de la République et par le passage anciennement squatté par le primeur pour le coeur de l’ilot.
    Pour la partie Square, un cabinet spécialisé nous a juste présenté un diagnostique de l’existant et des nombreuses possibilités , c’est un autre groupe qui devrait concrétiser les propositions. Ils préconnisent une entrée par la rue Emile Connoy et peut être une autre sur la rue de La république toujours au niveau du primeur.
    Le square ne sera réalisé qu’après les logements donc c’est encore très vague, rien n’est décidé ! (dixit les élus)
    La grande inquiétude des personnes présentes est bien entendu la sécurité, l’usage du square (dealeurs, squateurs et autres ) la gestion du lieu.
    Aucune réponse concrète sur les horaires d’ouvertures et de fermetures, la gardiennage, les accès … Tout ce que l’on nous a dis c’est que la partie résidence serait « cloturée » mais sans savoir par quoi !
    Enfin le chantier a démarré : ils sont en train de détruire le cinéma d’ou les panneaux « travaux »
    A suivre de très près …

    0

    0
  4. mathis dit :

    un point d’histoire : ancien habitant de la rue moreau je ferais remarquer à Dame Catule que le nom de la rue n’est pas celle d’un docteur, mais le nom d’un propriétaire possédant des terrains et que lors du percement de la rue en 1825, on donna son nom à la voie.
    D’autre part, les anciens se souviennent que les rues catulienne et moreau au temps de l’industrie (que les bobos bien sur n’ont pas connu…) ont eu souvent un trafic routier important : imprimerie Roto 2001 et ses roulleaux de papier au 1 rue Moreau,Centre Médical et ses cortèges d’ambulances au 6 rue Catulienne, Garage Renault au 21 rue catulienne.
    Alors avant de  » fantasmer  » sur un flux important de véhicules à l’avenir ? souvenez-vous qu’il y a plus de 60 ans , pratiquement toutes les rues de saint-denis regorgeaient d’industries les plus diverses et que les habitants de l’époque ne se plaignaient pas, bien au contraire

    0

    0
  5. Thierryb dit :

    J’ai habité dix ans au coin de la rue Moreau et Ursulines: prétendre que le trafic incessant et les sorties/entrées des camions de l’entreprise actuelle d’électricité ne sont pas des nuisances, c’est fort. La grande époque de l’industrie pourvoyeuse d’emplois est morte. Elle nous a bien enfumés, comme le font encore les flottes de camions diesel qui ont imbibé les fenêtres de notre appartement dès sept heures le matin. La bagnole n’est pas la panacée de la civilisation, non? 😉 un peu de silence ne saurait nuire après une journée de travail ( Ca travaille un bobo, même avec sa tête )

    0

    0
  6. Dame Catule dit :

    @mathis
    Merci pour le rappel historique sur l’origine du nom de la rue « Moreau ».
    Sur la joie d’être asphyxié comme, par exemple, tous les matins vers 8H et le soir vers 17H, en passant rue des Ursulines et rue Moreau, par les engins de l’entreprise Prunevieille, je vous laisse la responsabilité de vos dires. Et Thierryb. a déjà donné un point de vue que je partage. Un seul progrés : le déplacement de la crèche de la rue des Ursulines qui évite désormais aux gamins de subir cette pollution.
    Quant aux « fantasmes » sur le passage des voitures, les habitants des deux rues pourront apprécier par eux-mêmes.
    Mais nouveau problème : selon les dernières informations, il n’y aurait que 80 places de parking dans ce projet. Où vont se garer les habitants des 120 logements ? Avec un prix de vente prévu à 4 000 euros le m2, je suppose qu’il n’y a pas que 80 ménages qui disposeront d’une voiture…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *