Démarche Quartier République/Gare – Jeudi 2 février 2012 à 18h30

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. stephanie dit :

    Un comité de suivi « quotidienneté et espaces publics » : quésaco ????


    0

    0
  2. suger dit :

    Encore un de ces comités « Théodule », consultatif (mais ses avis ne servent à rien) et, bien sûr, « citoyen » (un si beau mot pourtant, mais galvaudé par cette municipalité jusqu’à en écoeurer les dionysiens) !
    Cela ne sert qu’à noyer le poisson, et accessoirement à repérer les opposants et mettre en avant les amis politiques de la majorité municipale. Bref, en plus réduit, la même chanson que les « démarches quartier » : « Paroles… Paroles… ».

    0

    0
  3. Sam dit :

    « Comité de suivi », « réunion de travail », « conseil de quartier », « parlons en »…STOP assez de bla bla, assez de com’ !!!

    On nous prend vraiment pour des imbéciles !

    Tout ça a un coût et on ferait mieux de reverser ce budget com’ à la propreté et à des actions renforçant le respect des règles. Vaste chantier…

    0

    0
  4. lost dit :

    Bonjour
    Je suis pleinement d’accord avec Sam sur tous ces « comités » et autres « réunions de travail » qui finalement ne servent à rien si ce n’est à cautionner notre participation au débat (sic !) et à ce que la municipalité puisse ensuite se vanter de leur démarche citoyenne et que les décisions ont été prises en « concertation » avec les habitants. Alors que chacun sait très bien que les projets ont été décidés en amont par un petit groupe d’élus.
    Pourquoi ne pas tout simplement boycotter toutes ces réunions, démarches et comités où nous perdons notre temps et notre énergie pour rien hormis obtenir une bribe d’information dont nous n’avons que faire.
    Peut être que l’absence de participation des associations et des citoyens à leur réunions d’informations risque de créer un vide qui pourrait les interpeller ?

    0

    0
  5. Sam dit :

    Je trouvais les démarches quartier bien pour avoir des infos relatifs à l’avancement de projets urbains. Mais franchement quand j’apprends que pour la friche Condroyer la solution des « conteneurs enterrés » promise par l’élu en charge du logement n’est même pas retenue et qu’on laisse le promoteur Cogedim annoncer la nouvelle aux riverains en « petit comité »…ce n’est pas sérieux. Résultat, c’est déjà le « bordel » pour gérer les sorties/entrées des conteneurs poubelles dans l’hyper centre, qu’est-ce que ça va être avec plus de 120 logements en plus ?

    Alors ça a servi à quoi toutes ces démarches quartiers depuis des années concernant la friche ? Hein ?

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *