Ecole de danse Karine Saporta : une installation encore retardée ?

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Sam dit :

    Concernant le retrait des cabanes de chantier installés devant le local, hier l’entreprise propriétaire a dû les retirer sur demande du service Voirie. Saporta n’en était pas informée et l’a appris par les habitants.

    Concernant le financement de ce projet par PlaineCo, la communauté de communes n’a pas de compétences Culture. Comment Plaine Co pourrait justifier 120 000 euros de subvention pour un projet culturel ?

    0

    0
  2. thierryb dit :

    Il existe pourtant une gestion des « partenariats culturels » à Plaine Commune, je crois. Il n’a sûrement pas vocation à construire (?).

    0

    0
  3. agnès dit :

    Karine Saporta m’a convaincue du bien fondé de son projet, véritablement inscrit dans St Denis : elle a déjà des contacts avec des écoles, ça serait vraiment super ! Pourvu que ça se fasse !

    0

    0
  4. Bertrand dit :

    Je pense qu’il y a toujours un risque pour que Karine Saporta abandonne. Six ans qu’elle attend de pouvoir concrétiser ce projet. Les promesses de Braouzec ne sont que des promesses… Pourtant, il est évident que c’est une chance énorme pour Saint-Denis et et le quartier de la gare.

    Il faudrait que nous, habitants, soutenions ce projet en faisant pression sur Plaine Commune. Pourquoi pas une pétition ? En nous organisant pour toucher quelques points sensibles de la ville (sortie du TGP, de l’Ecran, métro ?), nous pourrions recueillir un grand nombre de signatures. Je pense qu’il est important que Karine Saporta sente le soutien de la population pour qu’il n’y ait pas de découragement de sa part. Et les élus doivent sentir que nous voulons vraiment que ce projet se concrétise.

    0

    0
  5. Anaïs dit :

    Bonjour,

    Je suis aussi très convaincue du bien qu’apportera la maison de la danse de karine Saporta au Quartier de la gare en général et à la rue Dezobry en particulier qui en a bien besoin. Et en effet, dans l’état actuel des choses, il y a un risque pour que projet ne se fasse pas faute de financement, ce qui serais dommage à ce stade. L’idée de la pétition me parait vraiment bien, et j’y participerais avec plaisir, cela serait un bon moyen de mettre la pression sur Plaine commune.

    Anaïs

    0

    0
  6. Thierryb dit :

    Plaine commune et la mairie, dont on ne peut pas dire qu’ils délaissent habituellement le soutien aux manifestations artistiques, dans cette période difficile pour certaines populations, ne doivent pas faire des arbitrages aisés entre social et culture, même si je suis loin de penser qu’ils s’opposent. Cela pourrait expliquer le retard de décision.

    0

    0
  7. MANUSALM dit :

    Il est important de rééquilibrer la vie culturelle entre Paris et sa banlieue. La présence de la compagnie de danse Karine Saporta à Saint Denis s’inscrit tout à fait dans cette nécessité. Aussi la balle est dans le camp des décideurs culturels et financiers pour favoriser pour une fois concrêtement la banlieue, en faveur d’une association aux résonnances culturelles internationales. La démarche de Karine, sa connaissance et pratique de la danse multiculturelle, indienne, américaine, trouvent sens à Saint Denis. Le public, les artistes, les militants de bien vivre ensemble en banlieue seront aussi au rendez-vous de Saint Denis, si les politiques et décideurs s’engagent plus concrêtement pour la Danse à Saint Denis.
    La création chorégraphique est trop souvent oubliée en France dans notre histoire culturelle pour façonner un avenir commun, ne ratons pas cette occasion trop rare.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *