Ecoles des Gueldres et Marcel Sembat – Une pétition suite à un accident dans le square de Geyter

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Marcel dit :

    Et la FCPE dans tout cela , c’est-à-dire l’Association locale des parents d’élèves des Gueldres.

    Pourtant, son influence ne devrait pas être négligeable sur les problèmes matériels communaux, sachant que son haut responsable au niveau de la Ville, est aussi – sauf erreur – l’un des Directeurs Adjoints du Député ex-Maire, au sein de Plaine Commune.

    0

    0
  2. TRAZ dit :

    Ce square est une plaie !!

    Il est sale mal entretenu, il n’y a qu’un tout petit espace réservé aux enfants et il est plein de verre brisé et de crotte de chiens, et un terrain de sport. Le reste est une immense place vide avec des bancs et de la pelouse.

    Les bancs au milieu du square sont perpétuellement occupés par des attroupements d’hommes en train de se bourrer la gueule gentillement, et pour qui une poubelle demeure un mystère.
    La partie la plus proche du boulevard est occupée par des guetteurs (jeunes) qui surveillent les aller et venues de la police, et les touristes….ils sont complétés par d’autres jeunes en scooter qui roulent sans casque et provoquent la police pour les éloigner de ce lieu de deal, et accessoirement s’assurer que rien d’intéressant ne se trouve dans les véhicules en circulation.
    Le fond de ce parc sert de base de replis aux casseurs de carreaux de véhicules qui traversent la passerelle le matin ou le soir pour alléger les travailleurs pris dans les embouteillages.

    Je ne savais pas jusque là que les lieux étaient plus dangereux qu’ils ne le sont déjà.
    C’est vraiment navrant…..

    0

    0
  3. Sam dit :

    @TRAZ

    Je te sens déprimé, vous n’allez pas nous quitter tout de même ? hein ?

    Passez prendre l’apéro avec nous vendredi à défaut de rester dîner 😉

    Bisous à vous quatre !

    0

    0
  4. citoyen93 dit :

    Traz a résumé la situation de façon exhaustive. A chaque démarche quartier les habitants demandent un gardien de square mais cela n’a jamais été suivi d’effet. La directrice de l’école des Gueldres a déjà été menacée par des jeunes parce qu’elle avait osé appeler les flics à la suite d’une bagarre entre bandes. La directrice du centre de loisirs a également été agressée et je ne compte plus le nombre de fois où les voitures sont fracturées ou brulées la nuit aux abords du square.
    On laisse s’installer de façon pérenne des habitudes criminogènes en fermant les yeux sur les trafics. Un de ces quatre cela se terminera à coup de flingues mais là il sera trop tard.
    Ce n’est pas grave, Paillard va nous faire sa petite visite annuelle en coup de vent un mercredi entre 15 h15 et 15 h 45. On aura bien sur, au préalable cleaner tout l’espace, et hop l’affaire sera pliée en deux temps trois mouvements. Pour finir le JSD se fendra d’un article bidon sur la préoccupation du maire au sujet des problématiques des habitants.

    0

    0
  5. citoyen93 dit :

    @Stéphanie,
    La question de la sécurité sur ce square est assez ancienne et jamais la mairie à donner une suite favorable aux demandes des riverains.
    La présence d’un gardien a été demandée systématiquement mais jamais suivi d’effet.
    Il y a également la question d’une personne aidant à faire traverser les bambins qui se rendent à la maternelle et qui empruntent le passage piéton au croisement du bd Marcel Sembat et de la rue Désiré Lelay. Combien de fois j’ai vu des chauffards griller le feu.
    On attend quoi ?
    Dans toutes les municipalités qui ont à cœur la sécurité des enfants, un dispositif humain est mis en place aux abords des écoles permettant de faire traverser les enfants aux carrefours.

    0

    0
  6. thierryb dit :

    J’ai effectivement assisté à ce que décrit TRAZ, récemment, en passant devant le square: on entend un gros bruit , des cris, et on voit une voiture de touristes, qui s’est fait casser une vitre et arracher le sac de la personne assise à droite, les gars étaient en scooter et ont fui vers le canal. Les passants étaient tous consternés et la scène n’était pas belle à voir: touristes choqués, pleurant, ne sachant que faire. Ce genre de faits-divers odieux, on ne peut s’y habituer.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *