En allant à l’école à Saint-Denis, j’ai appris…

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Sam dit :

    A y est j’ai mis mon mien, à vos claviers 😉

     » Sur le chemin de l’école, j’ai appris ce que c’est qu’une pipe à crack, comment reconnaître les fumeurs de crack et surtout à changer de chemin… »

    0

    0
  2. Stéphanie dit :

    C’est fait : « En allant à l’école j’ai appris à éviter les détritus de toute sorte et à ne pas regarder les hommes qui font pipi dans les rues … »

    0

    0
  3. mimile dit :

    En allant à l’école, dans les années 60, on m’avait dit d’éviter la rue de la Boulangerie parce que il n’y avait que des algériens et qu’il y avait des « événements », même qu’on y allait malgré tout parce que les gamins de la rue était de toutes façons dans les mêmes classes.
    En allant à l’école dans les années 60, ça m’a fait apprendre que Saint-Denis sans les arabes serait complètement défiguré tout lisse tout rose et tout moche.
    En allant à l’école on partageait le pain parce que c’était pas fourni à la cantine et on avait dèjà tout bouffé à 10 heures
    En allant à l’école j’ai appris l’antiracisme.

    0

    0
  4. djakk dit :

    Sam, peut-être que tu t’en fiches, mais on voit ton nom de login sur la copie d’écran 😉

    0

    0
  5. reno dit :

    en allant à la mairie inscrire mon fils en maternelle… j’ai vu une salle d’attente bondée, 6 guichets mais seulement 2 ouverts… lorsque mon tour est venu, l’employée était plongée dans le catalogue Carrouf.
    il y a une école maternelle à 100 mètres de chez moi, mais mon fils a été inscrit beaucoup plus loin… pourquoi ? parce que… c’est ainsi…

    0

    0
  6. Stéphanie dit :

    Ouh là là ça s’énerve sur Facebook ! Certains ne « like » pas nos commentaires : l’on pourrit l’exposition soit disant …. Avec de simples messages, eh bien dis donc, nous avons plus de pouvoir que nous le croyons finalement non 🙂 ?

    0

    0
  7. Sam dit :

    T’in ils sont fébriles alors que nous sommes que trois à avoir mis des commentaires…allez-y les zamis, mettez des commentaires 😉

    0

    0
  8. Catherine dit :

    C’est fait ! : « En allant à l’école, j’ai appris à éviter les crottes de chiens, à sauter par dessus les flaques d’urine (pas de chiens!), à descendre sur la rue pour contourner les voitures garées sur le trottoir, à rentrer en groupe jusqu’à chez moi pour ne pas me faire agresser, à ne pas passer par certaines rues….. »

    0

    0
  9. JR dit :

    Bonjour à tous

    Si je comprends bien une simple exposition parlant d’enfant déclenche automatiquement le besoin de l’associer à l’école de la Gare ? Et si cette exposition, ces quelques vidéos, dessins, témoignages d’enfants étaient simplement l’expression d’un espoir de rêves pour nos enfants !!
    Un simple moment de liberté durant lesquels les enfants mis en valeur espèrent être valoriser par leur travail et se mettent à croire à mieux qu’au Crack, pipe, bang, prostitution ou seringue qui hantent certains trottoirs ou cages d’escalier.

    Faites preuves d’audace allez simplement à l’exposition, gardez une mémoire positive et ne critiquer que l’exposition. Nombre d’écoles y sont représentées.

    Dès l’exposition finie demandez des comptes à la ville pour améliorer le quotidien.
    Car il est sûr que ce n’est pas en critiquant un fait positif sensé embellir le quotidien qu’on peut venir prêcher pour sa paroisse les bras tendus avec des résultats.

    0

    0
  10. suger dit :

    @JR : Mais bien sûr il faut mentir, encore mentir, toujours mentir, et, en plus, apprendre à mentir aux enfants de Saint-Denis pour la plus grande gloire de la municipalité. Tout ceci n’est encore qu’une opération de communication, particulièrement sordide car elle utilise les enfants en manipulant leurs rêves d’une vie meilleure. A l’approche des élections municipales, le cynisme des princes qui nous gouvernent n’a pas de limite. « Tout fait ventre » comme dit un proverbe populaire. Pour le clan au pouvoir, c’est particulièrement vrai car leur seul but est de garder leurs places, leurs indemnités et privilèges. Et pour cela il faut mentir, encore mentir, toujours mentir…

    0

    0
  11. Stéphanie dit :

    JR, il n’est pas question pour nous d’empêcher les enfants de partager un momen convivial et de « valoriser leur travail », arrêtez un peu ! Ce sont des remarques ironiques qui s’adressent à la mairie et non aux enfants.
    Si vous pensez que cette exposition est « un fait positif sensé embellir le quotidien » libre à vous. De mon côté je trouve que c’est de la poudre aux yeux envoyée par la mairie pour embellir la réalité du quotidien de ces enfants. Comme toutes leurs autres actions de communication.
    Et quel mépris vous affichez pour nos actions dans vos paroles : « qu’on peut venir prêcher pour sa paroisse les bras tendus avec des résultats ». De quel paroisse parlez-vous ?? Qu’entendez-vous par « l’école de la Gare » ? Croyez-vous que ce dont nous parlons ne se passe qu’à la gare ? Non mais franchement où habitez-vous ?!

    0

    0
  12. Bertrand dit :

    Hop, mon nouveau commentaire : « En allant à l’école, j’ai appris à rencontrer des parents tellement endoctrinés par l’idéologie municipale qu’ils refusent de critiquer publiquement le fait qu’il y ait des dealers devant les écoles, des rodéos en pleine rue, des jets de bouteille dans les cours de récréation. En allant à l’école, j’ai appris ce qu’était le clientélisme. »

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *