Exposition Rachid Koraïchi

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Suger dit :

    Les bannières en coton d’Egypte à la calligraphie noire de l’artiste Rachid Koraïchi peuvent être découvertes à l’IMA, dans une exposition « De Tombouctou à Zanzibar, les routes de l’islam » jusqu’au dimanche 30 juillet.

    L’Institut du monde arabe à Paris présente quelque 300 œuvres témoignant des liens entre commerce et islamisation en Afrique. Un article du « Monde » du 3 juillet présente cette exposition :
    « Le choix des routes commerciales, caravanières et maritimes comme voies de circulation des idées, formes, usages, vecteurs de diffusion des croyances, est le cheminement proposé au visiteur de l’exposition « Trésors de l’islam en Afrique. De Tombouctou à Zanzibar », présentée à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris. Le parti pris esthétique de la mise en scène prime sur le récit, dans un face-à-face entre objets anciens – bijoux, amulettes, outils, meubles, instruments de musique, boubous – et œuvres d’artistes contemporains, dont les photos, peintures, dessins et installations occupent l’espace. »
    http://www.lemonde.fr/arts/article/2017/07/03/de-tombouctou-a-zanzibar-les-routes-de-l-islam_5154732_1655012.html#3Y7giBrx82Za6ROF.99

    3

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *