FranceTV Info : « La fabrique alternative d’une ville » : découvrez la mutation de Saint-Denis et de L’Ile-Saint-Denis

Vous aimerez aussi...

33 réponses

  1. Perplexe dit :

    « Découvrez la mutation de Saint-Denis et de L’Ile-Saint-Denis » nous dit-on. Après avoir regardé les différentes vidéos de cette page de « FranceTV Info », je n’ai entendu que des propos totalement déconnectés de la réalité de Saint-Denis, sans doute très excitants pour des artistes alternatifs, mais ces discours n’apprennent rien sur la ville telle qu’elle est aujourd’hui et surtout sur comment les habitants pourraient enfin y vivre en paix avec un environnement respectueux de leur dignité. Encore une fois Saint-Denis n’est considéré que comme un grand terrain de jeux pour des expérimentateurs sociaux… et tant pis pour les habitants !

    0

    0
  2. Bill dit :

    Oui, d’ailleurs, plusieurs des personnes interviewées étaient sur la belle brochure « supporters culturels » de notre maire candidat à sa réélection. 

    J’ai effectivement été déçue de ne pas entendre de propositions concrètes et beaucoup de théories socio-culturelles qui m’ont fait pensé à Braouzec et sa ville monde des sans.

    0

    0
  3. suger dit :

    « Le serpent qui se mord la queue » symbolise le fonctionnement politique de cette municipalité. On pourrait dire beaucoup de choses sur le secteur associatif, mais, ici, prenons l’exemple du secteur de la culture.
    Les « acteurs culturels » repérés par la municipalité sont aidés de toutes les manières possibles : subventions, commandes d’oeuvres, promotions médiatiques (comme dans cet exemple),… Supportés par la municipalité, ils se doivent d’en être les supporteurs politiques, surtout en périodes électorales.
    Dans ce dispositif, les médias jouent un rôle essentiel car la côte de ces créateurs dépend de leur image médiatique et, en retour, par leurs interventions médiatiques ils permettent à la municipalité de se donner une image positive et de faire oublier sa gestion calamiteuse de la ville. Bien sûr, si l’un de ces créateurs, dans un moment de lucidité, met en cause la politique municipale, il se verra exclu du bénéfice du soutien de la municipalité et disparaîtra des écrans.
    Quant aux simples habitants, ils sont exclus du cercle de ceux qui ont droit à la parole et à l’accès aux médias : ils pourraient dire des choses désagréables !…

    0

    0
  4. Claudine Saur dit :

    A tous ,
    Je tiens à DEMENTIR VIGOUREUSEMENT ,pour moi , mais aussi pour ceux que j’ai connu , ceux qui exercent encore et qui ne sont pas LES PAILLASSONS que décrit le post du REVENANT SUGER.
    A titre personnel, je me demande si à ces yeux ,c’est une TARE HONTEUSE d’avoir travaillé dans une stucture culturelle situé sur le territoire de Saint Denis et si tous les  » CULTUREUX  » sont SI BAS qu’il le décrit .Et si C »ETAIT VRAI POUR CERTAINS ,ça n’existe QU’A s St Denis et dans le milieu CULTUREL ?pas dans . . .le SPORT,au hasar ?Vous pourriez nous en parler . . . .
    Et PAREIL POUR LES ASSOCIATIONS , j’ai fait partie de certaines ,en « odeur de sainteté  » ,d’AUTRES PAS , subventionnées ( certes pas à la même hauteur ) et RIEN ne nous a jamais dissuader DE L’OUVRIR quand on le jugait indispensable .

    VOUS à qui il a fallu TANT DE TEMPS pour vous apercevoir que vous aviez  » choisi le mauvais cheval  » et qui parlez si volontiers des ERREURS des AUTRES . . . Maintenant que je vous connais,
    COMPTEZ SUR MOI pour SIGNALER VOS OUTRANCES .

    0

    0
  5. Bill dit :

    @Claudine

    Vous vous emballez, j’ai relu le post de Suger et je lis qu’ils parlent de certains artistes dionysiens. Vu le nombre d’artistes dans notre ville, difficile d’imaginer qu’ils soient tous sous la coupe de la mairie et encore moins financés.

    Ensuite, il est intéressant de voir que ce sont les mêmes artistes que l’on voit mis en avant en différentes occasions. Et personnellement, j’ai été assez déçue dans ce webdoc par la rubrique « Et demain ? » qui était peu tournée sur l’avenir de la ville mais beaucoup sur les artistes. Au final, par rapport à la thématique « urbaniste », j’ai trouvé peu de réponses et la population de St Denis pas obligatoirement représentée dans sa diversité et ses besoins.

    0

    0
  6. Claudine Saur dit :

    @ BILL, admettons que  » je m’emballe  » .Et pourquoi pas ?
    Je ne retire RIEN de mes propos et le jour où ce monsieur voudra parler SPORT, je lui REDIS , rencontrons-nous .
    Début Janvier ,m’avez vous proposé ? J’attends votre coup de fil . A bientôt ?

    0

    0
  7. Habitant dit :

    @Claudine
    La plupart des artistes qui vivent à St-Denis et que je connais ne font que profiter des subventions de la ville et se battent farouchement pour que cette municipalité soit réélue. Ils envoient leurs enfants ds les écoles parisienne car cette ville est trop dangereuse pour des enfants (je les comprends sans problème) et ne participe pas à la vie de quartier, des quartiers qu’ils fréquentent le moins possible (je peux les comprendre aussi), ils font leurs courses sur Paris, sortent sur Paris et les alentours…etc

    0

    0
  8. suger dit :

    Il y a une autre catégorie de personnes qui servent au maintien du même pouvoir municipal depuis plus de 60 ans. Ce sont ceux que les spécialistes – critiques – du mouvement communiste appellent les « compagnons de route » ou, plus abruptement, les « idiots utiles ». Ils n’étaient pas membres du Parti, ni même parfois de ses « organisations de masse » (femmes, jeunesse, culture, syndicats), mais lui servaient dans ses campagnes politiques et électorales. Ils se donnaient l’illusion d’être libres de paroles et voulaient le faire croire, mais le Parti savait utiliser leur fausse naïveté.
    Le Parti ne s’offusquait pas de leurs critiques mineures sur sa politique (au contraire même, car cela leur donnait une relative crédibilité). Mais, dans les moments décisifs, sur des points majeurs de la propagande communiste ou lors des élections, ils apportaient leur appui total et inconditionnel au Parti et à ses candidats, souvent avec plus de violence que les communistes encartés eux-mêmes.
    Il semblerait que cette tradition se soit perpétuée à Saint-Denis…

    0

    0
  9. Claudine SAUR dit :

    @ Habitant ,Les soi disant  » arttistes qui vivent à St Denis et QUE VOUS CONNAISSEZ sont de « tristes sires  » Dites le leur de ma part .Moi , ceux que je connais ,ont plus de . . courage ! NE croyez pas me convaincre avec des arguments aussi convenus .

    0

    0
  10. sortante dit :

    @Claudine Saur,

    Un beau cheval que vous avez choisi vous aussi.
    Vous pouvez compter sur nous pour signaler également vos outrances Le pire c’est que vous êtes convaincu que vous avez raison ici comme dans le Journal de Saint-Denis.
    Bien le bonjour à vos amis.

    0

    0
  11. bernard dit :

    A Saint-Denis la départementale 1 le quai de Saint-Ouen et le quai de Seine servent de dépottoirs. Certaines sociétés y déversent leurs déchets de chantier de façon sauvage.

    Des quais aménagés pour les piétons et les cyclistes, depuis la Cité du Cinéma jusqu’à la Confluence offriraient aux dionysiennes et aux dionysiens un cadre de promenade de détente pour redécouvrir le fleuve. Les architectes de l’atelier Transmédias ont raison de vouloir aménager les bords de seine.

    On est loin de cette perspective. En 2014 les quais de seine restent le domaine de l’automobile.

    0

    0
  12. Claudine Saur dit :

    @ sortante . . . @ SUGER @ Habitant @ etc . . .
    Question cheval , pourquoi Suger ne répond-il pas DIRECTEMENT à mes  » apostrophes « ? au lieu de DEVERSER SA SCIENCE . . . personnelle.Faut-il que je soit PLUS CLAIRE QUE des ALLUSIONS ?

    Et oui , sortante, vous avez raison ,je CROIS VRAIMENT CE QUE JE DIS OU ECRIS ,pas vous ?J’en suis PERSUADEE !
    Question de signaler MES OUTRANCES ,vous allez être au chomage technique .je pars qques jours Mais ,malgré la peur bleue que provoque votre . . . menace ,je continuerai .

    0

    0
  13. Claudine Saur dit :

    @ sortante ,
    Au fait , c’est qui NOUS ? contre une pauvre femme SEULE et DEMUNIE ? SNIF . . .
    Et à vous aussi ,bien le bonjour à VOS AMIS .
    Claudine SAUR ,c’est mon nom .

    0

    0
  14. Habitant dit :

    @claudine
    Je n’ai aucune envie de vous convaincre, je sais que vous êtes à la solde de cette municiplaité et peu importe ce qu’il se passera ou ce qu’on vous dira, vous serez toujours derrière. Contrairement à vous si cette mairie règlent les problèmes d’insécurités de cette ville qu’elle a sciemment entretenu, je suis prêt à être derrière elle.

    0

    0
  15. suger dit :

    Pour revenir à des choses sérieuses, le décalage, signalé par bernard, entre l’espoir d’un aménagement des quais et la réalité actuelle de ces lieux est immense. Mais cela ne devrait-il pas faire réfléchir les urbanistes et architectes ?
    Ainsi le projet pour le quartier Confluence est défendu par l’urbaniste en mettant en avant les jardins et le « square » prévu à la pointe du quartier, tout cela dans des termes qui peuvent faire rêver. Je ne voudrais pas casser son jouet, mais quelle sera l’état de ces lieux et notamment ce « square » isolé dans 5 ans ? dans 10 ans ? Quel sera son usage exact et par qui sera-t-il utilisé ? Je crains que le rêve d’urbanité ne se transforme en cauchemar urbain.
    Pourquoi ces urbanistes et architectes ne prennent-ils jamais en compte la sécurité des bâtiments et des espaces publics qu’ils aménagent. Ce n’est peut-être pas « vendeur », c’est sûr, mais cela éviterait les drames et/ou les modifications ultérieures avec des grillages rajoutés à la hâte qui font ressembler des bâtiments à des prisons et des quartiers entiers à des frontières de pays en guerre !

    0

    0
  16. Claudine Saur dit :

    @ Habitant et AUTRES :je renouvelle ma question , sans espoir de réponse car ,c’est plus facile
    de se « cacher  » « courageusement  » derrière un pseudo :pourquoi SUGER ne répond-il pas LUI-MÊME ?Et VOUS , HABITANT qui dit SA vérité : oui ,je suis à la SOLDE de ; . . .(vous me connaissez donc si bien ?
    Et je redis en signant :Claudine SAUR ,c’est mon nom .ET HABITANT ? c’est QUOI ?

    je n’ai pas le temps de relire mon post .

    0

    0
  17. sortante dit :

    @claudine Saur,

    Je peux tout juste comprendre que ces personnes qui vantent les mérites de SD et l’ISD pour le font pour protéger leur activité professionnelle et salaires.
    Ce que je ne comprends pas c’est que vous nous preniez pour des imbéciles.

    0

    0
  18. suger dit :

    Je crois bien avoir répondu, mais encore faut-il être capable de comprendre ! Donc je me répète mot à mot et sans crier :
    « Il y a une autre catégorie de personnes qui servent au maintien du même pouvoir municipal depuis plus de 60 ans. Ce sont ceux que les spécialistes – critiques – du mouvement communiste appellent les « compagnons de route » ou, plus abruptement, les « idiots utiles ». Ils n’étaient pas membres du Parti, ni même parfois de ses « organisations de masse » (femmes, jeunesse, culture, syndicats), mais lui servaient dans ses campagnes politiques et électorales. Ils se donnaient l’illusion d’être libres de paroles et voulaient le faire croire, mais le Parti savait utiliser leur fausse naïveté.
    Le Parti ne s’offusquait pas de leurs critiques mineures sur sa politique (au contraire même, car cela leur donnait une relative crédibilité). Mais, dans les moments décisifs, sur des points majeurs de la propagande communiste ou lors des élections, ils apportaient leur appui total et inconditionnel au Parti et à ses candidats, souvent avec plus de violence que les communistes encartés eux-mêmes.
    Il semblerait que cette tradition se soit perpétuée à Saint-Denis… »

    0

    0
  19. Habitant dit :

    @claudine
    ça fait longtemps que j’ai arrêté tout dialogue avec les personnes de votre genre, car il n’y a aucun dialogue possible, vous ne faites que propager la propagande de cette municipalité, vous n’avez aucune réflexion personnelle. Qui cela peut-il intéresser de discuter avec vous? personne et en tout cas pas moi.

    0

    0
  20. Claudine Saur dit :

    @ sortante
    et  » sortante ,C’EST QUI ET QUOI ?
    Et vous ne comprenez pas bien :je ne vous prend pas pour « des imbéciles  » oh! non ! mais les
    militants de votre « affinité  » ( votre parti ?)m’ont TOUJOURS (ce doit être génétique )inspiré ,LA PLUS GRANDE MEFIANCE qui s’est bien concrétisée depuis 2ans et 7 mois .

    JE NE VOUS PREND PAS POUR DES IMBECILES, HELAS NON ! MAIS POUR DES  » PAS COURAGEUX  » ,n’est -ce pas sortante ,Habitant ,SUGER ah! S U G E R !
    Claudine SAUR , »idiote utile  » mais ,CHOUET !ex STALINIENNE ( a–t- déduit )

    0

    0
  21. caroline dit :

    Bonjour tout le monde
    Ce matin, j’allais au travail et je passe à la rue Crèvecœur, entre L’ancienne gendarmerie et les 4000 logements à la Courneuve.
    J’ai été choqué et scandalisé par ce que j’ai vu.
    Il y avait toute la police municipale qui retirait toutes les voitures le long de l’ancienne gendarmerie sauf les voitures et estafettes des Rooms, bien sure les voitures des habitants des 4000 ont été retirés.
    J’ai posé la question à un responsable, pourquoi, on leurs retiraient par leurs voitures. Il m’a expliqué qu’ils allaient le faire, alors que le nettoyage commençait au début de la rue où toutes les voitures des 2 camps étaient.
    Je lui ai dit que ce n’était pas vrai, car les techniciens n’nettoyaient et les véhicules gênaient.
    Pourquoi la ville fait des différences ?
    Doit-on être d’une ethnie, pour avoir des avantages et d’autre pour ne rien avoir ?
    La municipalité doit être au service de tous ses dyonisiens.
    Je ne comprends plus rien à cette municipalité, et je ne pense pas que les habitants des 4000 soient des personnes riches.

    0

    0
  22. Claudine Saur dit :

    @ ce « borné  » de Suger ( ou qui fait semblant de l’être )
    Je vous ai déja PRECISE que ,jusqu’en 1976 , JE N’ETAIS PAS « COMPAGNON DE ROUTE  » MAIS ADHERENTE DU PCF.Le F de PCF ayant, pour moi , beaucoup d’importance ,l’afghanistan , le  » globalement positif m’ont révulsé ,COMME JE VOUS ‘AI DEJA DIT souvenez-vous ET quand je dis qu’il VOUS A FALLU DU TEMPS (3 MANDATs MUNICIPAUX !) pour changer votre cheval contre UN JEUNE POULAIN . . .

    ET ma question ne portait pas sur vos « déductions si pointues !  » mais sur votre SILENCE quand
    je parle de VOTRE IDENTITE ,je dirai même votre militantisme à la « ‘ mord moi l’oeil .

    MAIS NOUS AURONS L'OCCASION D'EN REPARLER QUAND NOUS NOUS RENCONTRERONS ( début Janvier ,m'avez-vous proposé ?

    A +
    CLAUDINE SAUR ( POSPIECH , LE GARS AVEC MOI ETAIT MON MARI )

    0

    0
  23. anakine dit :

    Vous nous prenez la tête avec vos debats sterile !

    0

    0
  24. JaSoN maître qu'en bélier dit :

    Belle initiative.
    Par la culture :
    Peut-on apprendre aux hommes qu’une femme en jupe n’est pas une p.te ?
    Peut-on apprendre aux gens de ne pas cracher par terre ?
    Peut-on apprendre aux délinquants de ne pas agresser ?

    En tout cas on apprendra a bien manger…. Attention sans donner de leçons de morale !!!

    0

    0
  25. Habitant dit :

    @claudine
    Si vous décidez de mettre un nom sur vos commentaires, c’est votre droit, votre choix
    Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi vous voulez imposer vos choix aux autres personnes.
    On sait parfaitement que vous ne faites que propager la propagande de cette mairie et que vous êtes là pour et uniquement pour pourrir les débats qui ne vont pas ds le sens de cette municipalité.
    Soit vous travaillez pour cette mairie soit vous en attendez qque chose, dans les 2 cas vous êtes forcé de mettre votre nom pour montrer votre allégeance, ce qui n’est pas notre cas, on garde notre liberté de penser et ça, ça n’a pas de prix.

    0

    0
  26. suger dit :

    Pour éviter tout problème à une personne qui n’est pas moi, je signale à Claudine Saur que je ne comprends strictement rien à ces allusions et donc que la personne qu’elle veut à tout prix, et à grands cris, « démasquer » n’est pas le « suger » qui s’exprime ici, en toutes libertés grâce à ce pseudo car l’esprit de la STASI n’est visiblement pas mort.
    A part çà, le commentaire sur les vidéos (car c’est de cela qu’il s’agit ici) de la part de JaSoN m’a bien fait rire. C’est exactement les questions que cette propagande chic, qui se veut entre gens « cultivés », veut éviter de voir poser !

    0

    0
  27. JaSoN retuns dit :

    Je suis un peu ironique, certes.
    Je suis quand même obligé d’admettre que c’est un beau projet.
    A Saint-Denis tout me fait rire !!!

    0

    0
  28. Thierryb dit :

    On ne peut s’empêcher, en regardant ces vidéos, de penser à l’inauguration des quais du Canal. Je me souviens très bien, j’y étais. Vers le milieu des années 2000, l’inauguration des berges, depuis Paris à l’Ile saint Denis, devait permettre « mobilités douces », rencontres et échanges culturels, lien avec paris et la Villette, etc…
    Ça nous avait été vendu avec force discours de Braouezec, tout Plaine Commune, son champagne, sa direction de la com (savaient faire, ça…), ses péniches et ses flonflons. La « culture nouvelle », le « déplacement doux », le lien entre les territoires…un emballage verbal formidablement conçu…
    Moralité : moins de six mois plus tard, il était impossible de dépasser les limites de la municipalité vers Paris, les quais étant squattés par des gens peu recommandables, les rodéos le long du canal se multipliaient, les trafics et la prostitution s’installant du côté gare, prémisses à la quasi occupation du quartier qui donna naissance à Sans Crier Gare.
    Malgré quelques vraies initiatives culturelles qui sont çà l’honneur de ceux qui les font vivre (le TGP, quelques lieux dionysiens), depuis je me suis méfié de tout ce qui était proposé sans lien avec la vraie vie.
    Et ce n’est pas l’embellissement des hamburgers qui va la changer, la vie…Ce genre de discours, c’est de la condescendance déguisée en créativité ! (et dieu sait que j’adore l’art contemporain…)

    0

    0
  29. Bill dit :

    @tous

    Le débat déborde largement du cadre et n’est plus constructif puisqu’on passe notre temps à s’invectiver, se dénoncer les uns les autres. Donc stop. Tout message attaquant personnellement un autre blogueur sur autre chose que le fond sera non publié.

    0

    0
  30. suger dit :

    @Thierryb : dans le même genre, mais en plus fou, j’ai souvenir du projet esquissée il y a quelques années par des élus de construire un port fluvial de loisirs avec restaurants, commerces, cafés au niveau de Confluence (qui n’était pas encore baptisé ainsi)… et bien sûr cela devait être du haut de gamme !

    0

    0
  31. Marion dit :

    @ Bill
    Je vous félicite d’avoir sorti votre carton jaune, de garder le rouge dans votre poche pour le brandir si nécessaire !
    Au plaisir de vous rencontrer prochainement et merci encore pour votre dévouement, car ce n’est pas une sinécure de gérer ce blog.

    0

    0
  32. bill dit :

    @Marion, le plaisir sera partagé !

    Et oui, pas toujours simple de ne pas se faire déborder… 

    0

    0
  33. habitant_saint_denis dit :

    Le carrefour entre la rue des Cheminots et l’avenue François Mitterrand a été dimensionné trop petit et taillé avec des angles droits.

    Les bus Ratp n’arrivent pas à s’y croiser.

    Les urbanistes de Plaine Commune n’ont pas imaginé que des bus 139, 173, 356 se croiseraient à ce carrefour et qu’il leur fallait des voies très larges pour manœuvrer.

    Ce carrefour entre la rue des Cheminots et l’avenue François Mitterrand cumule :
    – un flux de piétons important partant de et allant vers la gare du rer D
    – un flux de bus important avec cinq lignes régulières (trois Ratp et deux privées)
    – un flux d’automobiles dense aux heures d’entrée et de sortie des bureaux

    Les automobilistes essaient de doubler et de passer entre les bus.

    Les bus se retrouvent coincés par d’autres bus et par des automobilistes.

    Avant de relever les défis des mégalopoles, les urbanistes de Plaine Commune devraient apprendre à concevoir un carrefour suffisamment large pour le croisement des bus dans une zone de soixante dix mille salariés/voyageurs/habitants.

    Espérons que pour le pont Pleyel Grand Paris/La Plaine prévu pour 2022 les urbanistes et architectes prévoient grand et ne fassent pas d’erreurs de conception.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *