Friche Condroyer – rappel de l’historique

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Chani Manu dit :

    Ouaahh ! Je découvre les photos et donc le lieu, cet endroit semble emprunt de magie, en effet ! Quel potentiel en plein coeur de Saint-Denis !! Décidement, cette ville est riche de trésors cachés …
    Je n’ai pas assisté à la réunion de quartier, mais ce serait un beau projet de faire revivre un jour le Kermesse et profiter de ce beau jardin !

    0

    0
  2. Sophie dit :

    Vous avez raison : en l’état ce lieu est assez magique.

    Certains membres de l’association Saint-Denis & Environnement ont eu le privilège d’y faire plusieurs escapades et notamment pour réaliser cette expertise d’habitants pour l’exposition « Regards croisés » lors de la biennale de l’environnement en 2004….

    En découvrant ce lieu, je n’ai pu m’empêcher de revoir un film mythique et de me retrouver au milieu du décor : « FIZTCARRALDO, de son vrai nom Brian Sweeney Fitzgerald, arrive à Manaus accompagné de Molly son amie, après 2 000 kilomètres de navigation sur les rivières amazoniennes, pour écouter Enrico Caruso. Passionné d’art lyrique, il rêve de construire un opéra à Iquitos au milieu de la forêt péruvienne »….Entrez dans l’ancienne salle de bal et vous y êtes !!!

    Ce lieu est resté en indivision pendant des dizaines d’années. Nous avons interpelé la ville pour qu’elle puisse se porter acquéreur du terrain car il fallait éviter qu’un promoteur peu scrupuleux transforme ce lieu en un site « béton  » (en plus les habitants ne seraient pas associés au projet ! )Aujourd’hui la ville est propriétaire du terrain et nous sommes invités à nous exprimer et à suivre les différentes étapes du projet. Nous souhaitons tous conserver cette biodiversité, un véritable poumon vert au cœur même du centre ville et à 20m de la ruche de la rue de la République.
    De mémoire :
    – 135 logements devraient être construits (70% en accession et 30% en social),
    – il ne devrait pas y avoir de circulation automobile en cœur d’îlot,
    – l’espace vert communal situé autour des crèches, halte garderie, PMI sera réhabilité en maintenant une continuité écologique avec l’espace boisé existant dans la friche,
    – une étude entomologique (étude des insectes) a été diligentée (OPIE, office pour les insectes et leur environnement) : l’espace communal est bien évidemment vide de petites bêtes ou presque contrairement à la friche qui comporte de nombreuses souches mortes donc pas mal d’insectes.

    La ville a aussi acheté les box du 16 rue Catulienne pour permettre l’accès au futur parking souterrain.

    Les demandes des habitants lors des dernières rencontres ont été les suivantes :
    – surveillance et sécurisation de ces futurs aménagements, squares et espaces verts,
    – inscription dans le financement d’un vrai budget pour l’entretien et la sécurisation des lieux,
    – faire de ces espaces verts un modèle dans la non utilisation des pesticides.

    Si vous êtes intéressés par le suivi de ce projet vous pourrez trouver sur ce site les prochaines dates de réunions qui ont lieu généralement rue du Corbillon à l’école Jules Vallès.
    Différents groupes de travail associant les habitants, seront bientôt mis en place.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *