Grand Paris : les départements de petite couronne supprimés ?

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Olivier dit :

    C’est une bonne chose de simplifier ce mille-feuilles administratif démentiel qui ne profite qu’aux élus locaux. D’ailleurs les communistes vont sans doute hurler ! Un département est sous leur contrôle et ils partagent le pouvoir avec le PS sur un deuxième , le 93… Par contre Braouezec va se faire discret à mon avis (il serait alors un des 12 « rois » du grand Paris, s’il est réélu par le conseil de Plaine Commune ? ).

    6

    0
    • Marcel dit :

      A mon sens, il ne faudrait point que le drôle de coco dit Braouezec – opportuniste notoire, chantre des sans papiers et facilitateur du BTP soit conforté dans sa position à Plaine Commune mais plutôt dirigé vers la sortie……………….ce qui me paraît difficile d’autant qu’il serait désormais un membre actif et discipliné du Parti Communiste Français.

      4

      0
  2. Houari dit :

    C’est une très bonne nouvelle. Néanmoins, il y a trop d’échelons. Il faudrait également supprimé les EPT et ne laisser que la commune, la région et l’état.
    On ne crée que des baronnies locales au détriment de la population

    2

    0
  3. Dionysien dit :

    « Les trois départements menacés » ?!… Ce titre de l’article du « Monde » est absurde. Moi, je dirais plutôt les habitants libérés !… Libérés des politiciens de ces conseils départementaux, libérés de la ghettoïsation organisée par ces élus, libérés de l’enfermement stigmatisant que génère l’existence de ces départements ! Nous n’habitons pas la « banlieue » mais le grand Paris, il faudra que les « titreurs » du « Monde » s’y fassent !…

    7

    0
  4. Bea dit :

    Quelqu’un peut m’expliquer avec des mots simples 😊ce que le grand Paris va changer dans le quotidien des habitants de Saint Denis?
    Merci 😊
    Bea

    0

    0
    • Mourad dit :

      C’est pourtant simple à comprendre ! les hommes mêmes les plus perplexes sont soumis à des vicissitudes indubitablement aléatoires. J’espère que cela vous éclaire.

      0

      0
      • Suger dit :

        Excellente réponse, Mourad, pour comprendre cette réforme institutionnelle… quand on voit que les premiers intéressés, notamment le Président (PS) Stéphane Troussel du Conseil départemental du 93, ont commencé à protester alors qu’il s’agit de passer d’un embrouillamini de 6 niveaux à un embrouillamini un peu moindre de 5 niveaux. Car nous devrions passer à une répartition des compétences entre commune-« Territoire »(EPT)-Métropole-Région-Etat, seulement !…

        Nous allons peut-être y gagner en terme de rapprochement des décideurs (par exemple la construction et l’entretien des Collèges passeraient du département disparu au Territoire), et – rêvons un peu – en terme de dépenses de gestion (moins d’élus et donc d’indemnités, moins de collaborateurs de cabinet des élus à rémunérer) mais je crains que l’inventivité de la bureaucratie locale et de la plupart des élus soient sans limites pour maintenir sinon augmenter ces dépenses. A moins que ne soient mises en place des règles strictes et une réduction des subventions de l’Etat.

        Les dionysiens qui ont vécu la mise en place de « Plaine Commune », qu’on nous avait présenté comme un moyen de faire des « économies d’échelle », savent que c’est exactement le contraire qui s’est produit avec une augmentation des agents recrutés, le versement accru d’indemnités (qui sait qu’il y a 16 vice-présidents à « Plaine Commune » ?!…), les dysfonctionnements permanents (propreté des espaces publics, ramassage des ordures, etc…).
        L’avenir nous dira si la suppression du département sera un moyen ou non d’améliorer la situation.

        9

        0
  5. Houari dit :

    Par contre, Troussel a dit quelque chose de pertinent. On remplace un échelon (le département) par deux échelons (EPT et grand Paris). À méditer

    0

    0
    • Suger dit :

      Mais les deux échelons, « Territoire » (EPT) et Métropole (Grand Paris), existent déjà et je n’ai jamais entendu Stéphane Troussel critiquaient leurs créations… même quand il était « frondeur » au PS.
      Etonnant cette prise de conscience tardive juste au moment où son poste de Président du Conseil départemental risque de disparaître !

      4

      0
  6. Bea dit :

    Bien! Donc en dehors des questions de répartition de postes si je comprends bien, rien ne changera pour les dyonisiens ! Peut être que la venue de nouveaux habitants pourra faire une redistribution des cartes lors des élections non ?
    Bea

    2

    0
  7. Gabriella dit :

    Je suis assez d’accord avec Béa qu’est-ce que cela va changer pour les dionysiens ? si peut-être que l’on ne pourra plus confondre Saint-Denis avec la Seine Saint-Denis et que habiter
    dans le Grand Paris : autre chose que dans le 93.

    4

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *