Guylain Chevrier : défendre la laïcité, rien que la laïcité !

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Sam dit :

    Où est passé Brafman ? 😉

    0

    0
  2. fabienne dit :

    Si vous le chercher Sam vous pourrez le trouver sur FB.
    Bonne conscience et toujours égal à lui-même. Je ne sais pas où il trouve sa force ?

    0

    0
  3. nonyme dit :

    Belle réponse de Guylain Chevrier.
    En comparant les réponses de Brafman et Chevrier : l’un fait dans la hargne et veut avoir raison ; l’autre a de la tenue et fait dans l’explication….

    De ce fait, je suis certain que Brafman va répondre !
    J’ouvre les paris :
    – il répond : je gagne
    – il ne répond pas : je perds

    (Pourvu qu’il me fasse perdre !!! )…………..

    0

    0
  4. Thierryb dit :

    Mise au point salutaire de M.Chevrier.
    Quand on est fondamentalement républicain, il est impossible de sortit du double cadre de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen et de celui de la laïcité.
    Le dévoiement du terme de laïcité par l’extrême droite est le pendant de l’usage du terme islamophobie dans une certaine extrême gauche et chez les religieux intégristes (pour amalgamer critique de la religion (parfaitement légale chez nous) et racisme anti musulman, ou anti arabe (parfaitement illégal et condamnable).
    Du coup, les partisans de la république laïque et indivisible, qui devraient dans ce pays être l’immense majorité (à moins que l’Education Nationale ne remplisse plus son rôle, ou qu’on lui résiste, ce qui n’est pas impossible), se retrouvent pris en tenaille entre les extrêmes et les intégristes.
    La manifestation du 11 janvier elle-même, forcément mélangée dans les intentions de ses participants, mais officiellement pour la défense des valeurs de liberté, d’émancipation et de laïcité de notre société, est maintenant présentée par certains comme le résultat d’une pulsion traditionaliste de rejet (ce qui est in comble)…
    Il y a donc péril en la demeure républicaine, et le calme, la mesure et le maintien de la fermeté sur ce à quoi nous tenons plus que tout (la citoyenneté « abstraite » régie par des droits universels) sont nécessaires.
    En effet, qui a envie de voir inscrit sur son passeport, non pas, citoyen français, européen) mais « catholique, musulman, juif, protestant, orthodoxe, caucasien, blanc, noir, métis,… » ou je ne sais quelle détermination qui nous enferme, alors que notre citoyenneté laïque actuelle nous ouvre à l’émancipation critique, à la liberté intellectuelle, et nous laisse juge de nos goûts, d’aimer ou pas nos héritages, de notre foi, ou pas…

    0

    0
  5. 1-2-3 la République dit :

    Nous sommes nombreux à Saint-Denis à avoir été indignés par l’empêchement par un petit groupe d’individus déterminés et très violents de la conférence sur la laïcité organisée par l’Observatoire de la laïcité de Saint-Denis. La complaisance voire la complicité de certains « politiques » de Saint-Denis avec ces soit-disants anti-fascistes n’est plus à démontrer, l’un de ces « politiques » continuant à tenter de se justifier lamentablement en écrivant un droit de réponse par semaine dans le JSD. Nous souhaitons qu’une nouvelle conférence soit organisée par l’Observatoire de la laïcité de Saint-Denis, en remplacement de celle qui a été sabordée. Vive la République!

    0

    0
  6. Claudine Saur dit :

    @ Thierryb ,
    Je vous remercie pour toutes vos analyses et comme vous dites :

    Mise au point salutaire ! .

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *