HenriB – « Je viens d’appeler votre commissariat pour demander une intervention dans notre rue et pour la énième fois, on vient de me raccrocher au nez… »

Vous aimerez aussi...

23 réponses

  1. Stéphanie dit :

    J’imagine que « tenir bon » dans un cas comme celui-ci c’est difficile :
    – le quasi silence des élus (qui ne prennent pas la peine de se déplacer)
    – l’attitude scandaleuse de certains policiers !!!
    En tout cas, vous pouvez compter sur notre indéfectible soutien : nous sommes là et nous allons vous aider, comme nous avons essayer d’aider les habitants de la rue Fontaine.
    Courage !

    0

    0
  2. hélène dit :

    A HenriB,

    Comment « tenir bon » j’y pensais hier soir obligée une fois de plus à fermer mes fenêtres, vous qui êtes aux premières loges. C’est vrai que nous sommes mal reçus par la police, j’ai déjà appelé. Effectivement c’est une prise d’assaut, là on ne peut pas le dire autrement.

    Ils sont tellement et je ne sais pas d’où ils viennent. Ce que j’ai vu hier m’a donné le sentiment qu’ils allaient envahir bientôt les jardins de la PMI et CRECHE. Le pire c’est que tout le monde a peur, y, compris sans doute les élus, de cela ces bandes intuitivement le savent et ils en jouent.

    0

    0
  3. Sam dit :

    J’ai appelé Mr Peu, messagerie vocale, au sujet de la rue Emile Connoy demandant aux élus de se déplacer voir les riverains rapidement.
    Je lui ai  exprimé notre exaspération, notamment suite à  l’homicide rue Dezobry hier …puis notre colère contre cette saleté qui nous humilie chaque jour un peu plus, le quartier étant abandonné par les services propreté !!!

    Il faut qu’ils se bougent et qu’ils viennent sur le terrain.
    FrançoiseB, tu le rappelles également dans la journée. On va les faire bouger, je vous le garantis !

    Une idée : J’ai pensé nous retrouver à une dizaine chez FrançoiseB pour nous constituer en témoins…et nous allons tous au commissariat faire des mains courantes. Je ne sais pas si on le droit …mais ça suffit !
    Ils attendent quoi ? Qu’un riverain dégaine et tire ?

    Ceux qui ont peur feraient mieux de nous soutenir, car si rien n’est fait demain ils seront envahis…et seront bien contents qu’on les soutienne à leur tour !

    Une question : Les locaux du JSD sont à quelques mètres derrière, pourquoi aucune réaction ? pourquoi aucune com’ ? Ils fonctionnent en mode « guichet »…ne peuvent relayer des infos que si on leur demande ? 

    Et les responsables de la crèche, ils en pensent quoi ? Les parents ? Les responsables de la jeunesse chrétienne ?…

    0

    0
  4. hélène dit :

    Sam,
    j’ai aussi téléphoné à S.Peu, lui ai laissé un message.
    L’idée est bonne de se retrouver chez Françoise mais quand ? Ce soir, je suis comme toi inquiète, de la situation de Françoise et son mari, trop aux premières loges.

    0

    0
  5. montjoie dit :

    Bonjour,

    Je pense que le Gouvernement, la Préfecture, la Mairie sont totalement largués. J’ai l’impression que nous sommes prêts de basculer dans une guerre civile. Pour cette raison, nos dirigeants ont peur des décisions qu’ils devraient prendre pour mettre un terme aux gangs de dealers et autres délinquants qui ont gangréné nos quartiers. Ils temporisent, pariant sur une conversion des dealers en fermiers ou autres métiers se rapportant à l’agriculture.

    Quant a moi je conseille aux honnêtes citoyens de fréquenter un stand de tir, ce qui vous permettra de détenir légalement une arme à votre domicile. Le jour où les policiers ne se déplaceront plus et qu’on tentera de pénétrer dans votre maison.
    Je suis désolé de m’exprimer ainsi, mais plus les jours passent, plus le sentiment d’abandon augmente.

    j’espère que mon commentaire paraitra

    0

    0
  6. Sam dit :

    Je pense que personne ne se doute à quel point la maison d’Henri et Françoise est trop exposée.
    Sophie va contacter le commissariat…je relancer Mr Peu. Il faut qu’ils viennent dans leur maison un soir pour témoigner de leur calvaire. Ils sont encore plus exposés que les résidents de la rue Fontaine.

    Je suis passée à 12H– voir Françoise, en sortant il y avait trop fumeurs de crack un peu éteints pas loin du primeur. Les excités qui foutent la merde étaient devant l’Exotic Center et semblaient attaquer la journée avec un bon « brunch » à la bière…des têtes nouvelles étaient avec eux mais jamais vu à la gare (???).

    0

    0
  7. thierryb dit :

    Je viens de passer (16h30) rue Connoy et j’ai vu ces gens qui occupent la rue, formant une sorte de passage contrôlé.
    Quand on tourne autour de ce quartier, il y a des types aux coins de chaque rue.

    Déjà quand j’habitais rue des Ursulines, je passait deux fois par jour rue Connoy et j’ai vu cette jolie maison de coin s’agrandir, je pensais au problème insupportable de l’odeur. Mais avec en plus ces types sous influence qui « tiennent » la rue, je n’ose imaginer. Rien qu’en passant, je me sentais fébrile et irrité. Solidarité.

    0

    0
  8. goldo et cathy dit :

    nous sommes passés a 16h20 et effectivement on les voyait faire barrage. Nous ne sommes plus dans une ville mais dans une jungle.

    Rue de la REP : déchets, cartons, vendeurs à la sauvette …voilà notre ville décrite le jour du premier mai. Ceci dit nous sommes inquiets car non seulement la situation s’empire mais les habitants qui luttent depuis des annnées sont très remontéees et nous craignons une catastrophe.

    Effectivement, chez nous ça commence par des choses qui sont balancées par la fenêtre mais à mon avis ça ne va pas s’arrêter là…

    De plus, nous prenons le tram et sommes obligés de descendre rue Delaune car le chauffeur par mesure de sécurité n’ouvre pas ses portes au teminus quand il est obligé de repartir à vide car les gens montent de force.

    C’est quoi cette jungle ???

    N’hésitez pas aller déposer des mains courantes, nous c’est ce que nous avons fait et la prochaine fois nous irons squatter la mairie.

    0

    0
  9. hélène dit :

    Merci à ThierryB d’être passé il faut le voir pour le croire, quant à Montjoie je ne partage absolument pas l’idée d’aller à un stand de tir, l’auto défense est très mauvaise conseillère et peut se retourner contre ceux qui subissent des malfaisances. Je sais c’est très dur psychologiquement de « tenir le coup » pendant plusieurs mois mais n’invitons pas à ce genre d’action. Remuons ciel et terre, alertons tous ceux que nous pouvons joindre et aidons Henri et Françoise.

    0

    0
  10. Sam dit :

    Je suis très inquiète car des gens excédés…certains semblent à bout.
    Les réactions instinctives sont naturelles mais il ne faut surtout pas céder !  ça ne servira à rien je vous assure !!

    Demain au marché, on essaie de se serrer les coudes…car les jours à venir promettent d’être durs. 

    Françoise et Henri, nous pensons à vous en permanence…on fera tout pour vous aider. 

    La ville historique est insupportable aujourd’hui…tous les commerces sont ouverts rue de la Rep’ alors que c le 1er mai, saleté, vendeurs à la sauvette, Roms fouillant les poubelles et certaines femmes font le « tapin » place des Tilleuls, terrasses illégales de certains cafés, stationnements anarchiques, dealers, fumeurs de crack, alcooliques… « Saint-Denis est une terre d’accueil des déshérités ! » N’est-ce pas Mr Paillard ? Ce spectacle est une honte !!! 

    Et dire que le maire & Co étaient scandalisés par le reportage de M6 ! Quand je vois comment on abîme cette si belle ville, j’enrage… Honte à eux !!!

    0

    0
  11. goldo dit :

    Peut-être et même surement que ce n’est pas la solution mais notre ras le bol nous conduit à des discours radicaux et nous craignons un jour que quelqu’un fasse de son discours un acte. Moi je dis que la responsabilité incombe au maire qui dans cette ville est inexistant. Je n’ai jamais senti les habitants aussi remontés et à ce jour malgré mes mels et mes appels téléphonique à cette heure 19h15, personne ne nous a rappelé. Moi j’ai vu Mr Paillard présent dans les actions de réquisition de logements et dans les luttes des sans papiers,mais que fait-il avec ses électeurs responsables,militants qui payent des impôts,quelqu’un a t-il une idée ? Ce soir depuis 16h, ils sont là encore une fois sous nos fenêtres  à nous narguer. Je ne sais qui jette des sacs d’eau mais le jour où moi je déciderai de passer à l’acte ce ne sera pas avec de l’eau car l’eau ça lave, moi j’utiliserai de l’eau de javel ou des oeufs pourris ou des poubelles ou de l’urine mais surement pas de l’eau claire.

    0

    0
  12. goldo dit :

    J’étais sur le balcon et même si on me menace, j’y reste et rue du Port notre sdf qui squattent les bâtiments démolis en partie de la rue du port déféquait aux yeux de tout le monde. Mais oui Sam ce qui se passe est très inquiétant et nous serons solidaires mais le fait de se sentir soudés nous donne plus de force et donc par conséquent plus de rage car on ne se résigne plus et on ne reste pas isolés.

    0

    0
  13. TulipeP dit :

    Bonsoir à tous,
    Je n’étais pas présente aujourd’hui, ras le bol j’ai changé d’air. J’ai pris connaissances de tous les commentaires, d’une part effectivement ce n’est pas en prenant un fusil que nous allons réglé ce maudit problème il ne faut surtout pas rentrer dans ce système là de l’autodéfense par le biais des armes c’est tombé dans leurs propres pièges ils faut être plus fugace que cela.
    Raison à Henri d’avoir fait cette correspondance afin que tout le monde soit informé.
    Effectivement, le JDS est juste à côté, la crêche pareil, pourquoi ne se manifestent-t-ils pas bonne question ?
    De mon côté j’essaye de comprendre pourquoi étant parti de la rue Fontaine ont-ils débarqué chez nous rue Emile Connoy. Le problème était pareil, je pense pour moi (si c’était une volonté politique) pour faire tomber les élus en les mettant en avant et comme les habitants sont agacés je me demande si ces jeunes (cela n’engage que moi) ne sont pas les complices de l’opposition, je peux me tromper, mais tout de même être rester rue Fontaine avec toute les nuisances que cela comporte maintenant ils se sont déplacés à la rue avoisante il faut pas être dupe, pour moi c’est une machination contre les élus ; mais en attendant nous subissons. Là je viens de rentrer il était 19h30, la rue est salle, il y a quelques jeunes je suis quand même passée car j’en ai assez de faire le tour alors que je suis juste à côté.
    A propos ce matin j’ai pris des clichés quelqu’un peut-il me conseiler afin que celles-ci apparaissent sur le blog.
    Merci

    0

    0
  14. Stéphanie dit :

    Oui honte à eux et honte à tous ceux qui ont laissé cette ville dépérir petit à petit
    Je ne pensais pas un jour dire cela mais :
    – j’ai PEUR de cette ville !
    – j’ai HONTE de cette ville !
    – je suis DÉGOUTTÉE de cette ville !
    Il faut se serrer les coudes, garder la tête haute et continuer le combat. Car pour moi il s’agit d’un combat. Je n’y étais pas préparée mais la lutte est inévitable !
    J’emploie des mots durs car ce soir je suis en colère tout simplement

    0

    0
  15. Stéphanie dit :

    TulipeP,
    Tu peux envoyer tes photos à l’adresse suivante : sanscriergare.saintdenis@gmail.com

    Mais parler de « machination de l’opposition », je ne comprends pas …

    0

    0
  16. Sam dit :

    TulipeP,
    Machination de l’opposition ? c un peu tiré par les cheveux…

    0

    0
  17. goldo dit :

    Ce commentaire a fait l’objet d’un article, cliquer-ici.

    0

    0
  18. Sam dit :

    S. Peu a rappelé suite à mon message concernant la situation rue Emile Connoy. Il va vous contacter.

    Tenez-nous au courant !
    Biz et bon courage !

    0

    0
  19. montjoie dit :

    Apparemment je me suis fait mal comprendre, (pour Tulipb) et helene) je n’ai pas dit qu’en utilisant une arme vous allez régler ce problème. J’ai simplement dit que pour son autodéfense à domicile, il était prudent d’avoir de quoi se tirer d’affaire, vu que les pouvoirs publics sont aux abonnés absents. Et ils le seront de plus en plus dans l’avenir, vu le déficit de l’état qui s’élève a 1200 milliards d’euros.

    0

    0
  20. hélène dit :

    @montjoie,
    allez consuler un avocat, il vous expliquera la loi à la main tout ce qu’il ne faut pas faire même chez soi!

    0

    0
  21. Lilia dit :

    Arrivée en août à Saint Denis, j’ai pu voir un même groupe de mecs (genre une bonne trentaine avec parfois des gosses) qui squataient en tenant les murs devant Picard, puis ensuite ils ont tenté une avancée rue de la République pour ensuite se déplacer devant l’exotic center et enfin atterrir au croisement de la rue Courte et rue Connoy, youpi!! je peux aller chez Picard sans être tendue comme un string mais maintenant il ne me reste plus qu’à prier pour qu’ils n’aient pas la bonne idée de se ramener juste à côté de chez moi à là je peux vous dire qu’ils brûlent…

    Depuis que je suis ici, pas de problème catastrophique, mais franchement, j’ai beau pas être trouillarde, je n’en reste pas moins une nana qui vit seule et il y a des fois où je suis vraiment angoissée et stressée.

    En tout cas j’ai appris quelque chose, ici, s’il y a un problème ne jamais appeler les flics, ils ne répondent pas, appeler les pompiers…ça en dit long sur la situation.

    0

    0
  22. goldo dit :

    En tout cas, ce soir nous avons eu le calme : quelques individus étaient à la hauteur de l’épicerie à 22h mais on ne les a pas entendus pendant l’ouverture du commerce, ils se sont amenés seulement à la fermeture. Ma voisine vient de m’informer que le commerçant aurait mis une affiche sur la vitrine pour dire qu’ils ne vendraient plus d’alcool à partir de 19h.
    Qui les a fait se décider ? Ont-ils eu la visite des policiers ? Ont-ils écouté nos doléances quand nous sommes allés les voir ? ont-ils été sensibilisés au scotch ou tout simplement c’est un ensemble et un début de résultat. Ceci dit je ne suis pas sure qu’ils ne soient pas allés consommer un peu plus loin dans la rue du Port …

    0

    0
  23. TulipeP dit :

    Me revoilà,

    J’ai pris un peu de recul, j’en avais vraiment besoin.
    Effectivement, Hélène a raison : conserver une arme chez soi cela demande tout un tas d’autorisations, cela ne se passe pas comme cela et heureusement, sinon…(!!!!)

    En lisant j’ai vue que Monsieur S.PEU, avait répondu. J’espère que nous allons avoir une solution rapide, afin que ces personnes partent de notre rue.

    Actuellement, c’est un peu calme : normale il fait froid. Mais hélas cela ne va pas durer, hier en fin de matinée j’en ais aperçu quelques uns qui traînaient devant le magazin EXOTIC CENTER. La police était là, contrôle d’identité, c’était en fin de matinée aux alentours de 12h30.

    De mon côté, hélas je ne reconnais plus ma ville. Dimanche, au stand dominical, certaines personnes me répondaient :« mais NON, j’ai rien remarqué… votre ville est PROPRE » … »QUOI, mettez des lunettes », j’ai répondu : Auparavement nous avions des commerçants comme le traiteur des quatres rues, monoprix, poissonnerie…tout le monde est partie.

    FORT REGRETABLE, pour une ville dite HISTORIQUE !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *