Impacts travaux T8 : A compter du 26 avril fortes modifications de la circulation dans le quartier de la gare

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Chris dit :

    J’aimerais me réjouir de ces travaux. En général, l’ouverture de nouvelles lignes est toujours une bonne nouvelle.

    Mais là, connecter des villes pauvres à d’autres villes pauvres … le tout en traversant des zones reléguées … je m’interroge.

    0

    0
  2. BB dit :

    @Chris… Parce que ces populations sont pauvres, ils ne faudrait pas qu’elles aient accès aux transports ? Je ne comprend pas votre logique… L’un des constats fait en ce qui concerne les « ghettos », c’est qu’ils sont généralement enclavés. Les populations qui y sont n’ont pas les moyens de se déplacer autre que par les transports publics et ceux-ci se font rare.

    Plus de mobilité = plus de possibilité d’emplois. Pour les gens habitants à Epinay, l’accès au RER D sera un plus. Pour Villetaneuse, c’est l’accès à l’Université qui est visé. Des étudiants pourront ainsi facilement vivre dans le centre de SD et étudier à la fac.

    Sans compter le rénovation urbaine qui accompagne ces travaux et qui va sensiblement améliorer l’environnement local… Etc, etc…

    0

    0
  3. Pitch dit :

    @BB
    ce que voulait sans doute dire Chris (enfin je pense…), c’est que tracer des lignes de tram radiales sans connexions (directes ou faciles) avec Paris c’est franchement dommage.
    Prenons le Tram’y, cela aurait pu être un super moyen pour connecter le Nord de St-Denis, Epinay ou Villetaneuse avec la Plaine et un métro (genre M12 ou M4). Et bien non, encore une fois, on se bloque à Porte de Paris.
    Et donc malgré un projet dont on parle depuis 2006, en 2014 ce sera toujours + rapide de prendre le train jusqu’à Gare du Nord puis 1/2 tour en RERB pour aller à la Plaine Stade de France.

    0

    0
  4. habitant dit :

    Je ne comprends pas non plus la logique de Chris… qui ne prend peut-être pas les transports en commun.
    Avant le tram, il y a des bus qui connectent Saint-Denis, Epinay, Villetaneuse comme le 256. Pour qui le prend c’est pas toujours tip-top. Ce qui va être pratique avec le tram, comme l’a dit BB c’est une meilleure fluidité et mobilité pour qui travaille, fait ses courses, étudie, vit, qu’on soit au dessus ou en dessous du « niveau de seuil de pauvreté » comme disent les statisticiens.
    Non mais Chris, c’est quoi ce délire? Tu veux que tout le monde vivent entre quatre murs ou quoi?

    0

    0
  5. BB dit :

    Merci pour votre réponse… Ceci dit, quand on regarde le tracé du T8, celui-ci ira jusqu’à Porte de Paris dans un premier temps –> Donc, liaison avec le M13.

    A terme, il sera prolongé au sud via le Franc-Moisin puis RER B, M12 et enfin RER E. Ok, c’est dans très longtemps (on parle de 2017, donc comptez pour 2020). Mais c’est plutôt enthousiasmant pour l’avenir.

    Ceci dit, les lenteurs dans la création et prolongation de lignes de transport n’est pas typique à Saint-Denis. C’est plutôt un mal Francilien, sinon Français. La faute a une structure administrative excessivement lourde (communes + communautés d’agglo + départements + région + état + Paris Métropole…).

    Par comparaison, à Madrid, il leur a fallut 18 mois pour faire leur métro en boucle. Mais à Madrid, il n’y a qu’un seul interlocuteur : la ville de Madrid. Nous, avec les communes (+ de 900 en IDF) + les communautés d’agglo de ci de là + les départements + la région en guerre contre l’Etat + l’Etat en guerre contre la région + Paris Métropole syndicat-sans-pouvoir-mais-qui-permet-de-rajouter-une-couche-parce-que-les-couches-on-aime-bien-ça*, on se demande si ce sera fait d’ici 30 ans !

    ‘*D’ailleurs, dans ce mille-feuille administratif, il ne manque qu’un chaînon : le citoyen. Mais on peut pas tout avoir, hein !

    0

    0
  6. Pitch dit :

    ben oui BB tout le pb, c’est à terme…

    D’ailleurs c’est amusant de constater que le sujet de la prolongation du tram’y est apparue comme une promesse de campagne… Soit, passons.

    T5 et T8 vont donc connecter avec le M13, pas sûr que cela arrange la situation de la ligne la + saturée d’Ile de France (mais les records sont là pour être battus après tout 😉

    Sinon , concernant la suite du T8. Quand on creuse un peu, on se rend compte qu’il n’y a pas de tracé définitif. Surtout il n’y a pas de budget prévisionnel et encore moins de planning.
    Bref, c’est pas gagné (et ce n’est pas inscrit dans le pb global du Grand Paris).
    J’ai entendu parler de 2017 – estimation à la louche, ou plutôt à la pelleteuse devrions-nous dire 😉
    Je vous rejoint sur le pb de gouvernance des projets de transports en Ile de France. Et dans notre zone c’est bien le boxon (rien qu’entre la ville et Plaine Co c’est difficile alors avec RATP, STIF, département, etc…)

    0

    0
  7. Chris dit :

    En fait, je pensais à la délinquance supplémentaire qui pourrait (qui va) encore débarquer dans notre ville. Bien sûr, je suis d’accord que ces transports vont véhiculer plus de 99% de personnes honnêtes et pacifiques qui en auront bien besoin.

    C’est un peu comme le T5: nous connecter à la famause cité des Poètes à Pierrefitte … ça va ramener de la bien belle agitation les nuits d’été chez nous (et pas que l’été, mais encore plus l’été).

    Je prends les transports en commun tous les jours, et je vois que rentrer chez moi à St Denis à minuit c’est quand même plus « sport » qu’ailleurs dans Paris. Et mon commentaire c’était pour dire que ça va pas en s’améliorant avec ces lignes qui s’enfoncent dans le 9-3, le 9-5 et les cités.

    Pourquoi on a mis autant d’années à prolonger le T1 vers la Défense ? Et encore, c’est pas fait, ce n’est que le début de la moitié, le reste est encore dans les cartons, pas pour tout de suite. Les gens de Courbevoie sont peut-être peu contents d’être en ligne directe avec Gennevilliers, St Denis, La Courneuve et Bobigny …

    On en vient dans notre débat à la ségrégation spatiale:

    Dans les diverses analyses sur les banlieues, on a assez dit dans les médias que Clichy sous Bois est à 1h30 de Paris, et que ce n’est pas par hasard. Ca arrange bien certaines communes d’enclaver les moins favorisés dans des coins mal désservis.

    Oui, c’est en créant des lignes qu’on résout les problèmes d’isolement. Mais ça entraîne aussi de la dispersion: de l’agitation supplémentaire va venir s’ajouter à celle qu’on a déjà.

    0

    0
  8. stephanie dit :

    De « fortes modifications » ? Je dirai plutôt de « fortes perturbations », notamment dans la rue Dézobry … Cette rue a changé de sens de circulation hier (et non le 26) et c’est la pagaille. Des véhicules l’empruntent dans les deux sens en continu ! Il faut dire que le panneau installé à l’angle des rues Marcel Sembat et Jules Guesde est un peu perturbant puisqu’il indique une déviation dans la petite rue Gambon qui elle a conservé son sens initial. Un automobiliste normal tourne alors à droite pour récupérer la rue Renan (qui elle aussi a changé de sens) puisqu’il ne peut plus aller tout droit ou tourner à gauche. Mais ce n’est pas les deux panneaux « sens interdi » apposés au début de la rue Dézobry qui empêchent ceux qui veulent rejoindre la rue Paul Eluard et le secteur de la Briche d’emprunter à fond (largement au-dessus des 50 kmh recommandés en ville !) la rue Dézobry en contre sens ! Ce matin c’était un festival et il ne valait mieux pas être un piéton qui tente de traverser au moment du passage d’un de ces fous du volant …

    Alors bien sûr l’on va me dire que les habitudes sont longues à perdre mais il me semble qu’elles sont aussi très faciles à prendre ! La présence de quelques policiers municipaux dans le secteur serait la bienvenue ….

    0

    0
  9. PaulEluard dit :

    Certes les automobilistes Franciliens, et les Dyonisiens en particulier, ne sont pas très respectueux du code de la route et que ce n’est pas un panneau « sens interdit » qui va les empêcher de passer quelque part. Certes quelques policiers municipaux présents les 2-3 premiers jours du changement de sens n’auraient pas été de trop. Cependant, je prend la rue Dezobry tous les jours (à pied) et il faut dire à la décharge des automobilistes que je n’y ai vu aucun panneau prévenant d’un changement de sens (ou alors tout petits…). Peut-être les habitants de la rue ont ils reçu un courrier mais les autres… rien. Pour moi un grand panneau jaune aux entrées de la rue indiquant le changement de sens aurait été le minimum.

    Quant à la recrudescence de délinquance générée par les nouveaux transports je n’y crois pas trop. Au contraire le désenclavement de ces communes va, à mon sens, attirer des commerces et des entreprises qui pourront générer de l’emploi et, de fait, modifier le niveau social ce qui devrait plutôt faire baisser la délinquance.

    0

    0
  10. goldo dit :

    je suis d’accord,si de nouvelles entreprises,commerces et si de nouveaux logements avec mixité sociale s’installent,celà ne donnera plus l’envie aux individus indésirables de venir a St Denis. Je pense ce qui a amené cette ville au point du non retour où nous en sommes c’est le laxisme existant depuis plusieurs années. Alors gardons espoir. J’ai une collègue qui travaille avec moi a Nanterre et qui habite Versailles et bien a partir de juin ,elle habitera St Denis dans le centre.Elle préfère St Denis a Versailles. Goldo

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *