Inauguration Square Bernard Maris samedi 25 février 14h.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Mourad dit :

    … Et Messaoudene qui se pointe accompagné de Vassalo … Quand on sait ce que le Madjid a pu écrire sur les Charlie

    Dieudonné avait finalement raison : l’obscénité mémorielle cela peut exister.

    10

    0
    • Habitant dit :

      Attention Mourad, vous passez du côté obscure en citant Dieudonné, la bête qu’on a insulté sur certains plateaux tv publique de nègre sans que ça ne choque aucun anti-raciste…lol

      0

      0
  2. Céphalophore dit :

    Oui Mourad, j’y étais aussi. Mais quand j’ai vu ce Messaoudene se pointer comme une fleur et serrer toutes les louches qui se présentaient, j’ai eu la nausée. J’ai donc préféré partir (au même moment « Braouezec-le roi de la bise » arrivait, ça tombe bien…). Oui, comment ce MM, qui insulte les tenants de la laïcité à longueur de tweets peut il être présent à une cérémonie en l’honneur d’un ancien de Charlie ? La dignité et la pudeur lui sont étrangères… Pitoyable !

    12

    0
  3. Suger dit :

    Je suis resté, à distance…, et j’ai pu constater que les seuls discours qui employaient le terme « attentat terroriste » à propos de l’assassinat de Bernard Marris ont été ceux de la Présidente de l’université Paris 8 et de la directrice du Centre Européen de recherche de Paris 8 où travaillait Bernard Marris. Pour le maire, pas de terrorisme et de même pour le président du Conseil départemental (qui s’est d’ailleurs lancé dans un descriptif de l’aménagement urbain du quartier à la gloire du conseil départemental, qui était totalement déplacé dans le cadre de cette cérémonie, pour ne pas dire odieux !).
    Et personne n’a parlé bien évidemment de terrorisme islamiste…
    D’ailleurs, la plaque commémorative qui a été dévoilée ne parle que de « l’attaque contre le journal Charlie Hebdo ». « L’attaque » ?… Mais de qui ? Qui a bien pu s’attaquer à la rédaction d’un journal satirique en janvier 2015 ? Qui s’en est pris à la liberté d’expression ? Visiblement à Saint-Denis, pour la municipalité, il faut soigneusement le cacher. Le mensonge, pour eux, serait-il devenu révolutionnaire ?…

    12

    1
  4. Lecteur du "JSD" dit :

    « Saint-Denis Ma Ville » a bien fait de signaler cette inauguration. Voila ce qu’on peut lire dans le courrier des lecteurs du JSD :
    E. Horta
    Pour corriger un « oubli » dans le JSD : Inauguration demain samedi 25 février 14h, du Square Bernard Maris. (…)

    Et la réponse du JSD :
    dominique.sanchez 24 février 2017
    @Horta Vous avez raison: nous avons oublié de mentionner dans notre édition papier de mercredi cette inauguration plsuieurs fois reportée. Nous la mentionnons dans notre rubrique « En bref » sur le site. Et nous y serons pour couvrir un événement qui, comme vous, nous tient à coeur. Nos excuses pour cet oubli.

    http://www.lejsd.com/content/inauguration-square-bernard-maris-samedi-25-f%C3%A9vrier-14h

    4

    0
    • Suger dit :

      A la suite de ce « Courrier des lecteurs du JSD » , on peut lire, dans les commentaires, ce très bel hommage de Michel Ribay. Il est dommage que ce ne soit pas ce conseiller municipal dionysien qui se soit exprimé lors de l’inauguration du Square, car il aurait su exprimer l’ampleur et l’émotion de cette tragédie qui a emporté Bernard Maris.
      Voici son texte :

      «Michel Ribay – 27 février 2017

      En hommage à Bernard Maris assassiné froidement avec d’autres au sein de la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Bernard Maris, Assassiné froidement comme Ahmed Merabet, fonctionnaire de police, le même jour.
      Bernard Maris assassiné froidement comme Clarissa Jean Philippe le 8 janvier parce que portant un uniforme de police.
      Bernard Maris assassiné froidement comme Yohav Hattab, Yohan Cohen, Philippe Braham et François-Michel Saada parce juifs.
      Bernard Maris assassiné froidement comme le furent en 2012 Imad Ibn Ziaten, Abel Chennouf et Mohamed Legouad parce que militaires. Myriam Monsonego, Jonathan, Gabriel et Arieh Sandler parce que juifs.
      Assassinés comme beaucoup d’autres en novembre 2015, ici ou ailleurs. À Bruxelles, Istanboul, au Mali, à Berlin, à Nice, à Madrid, à Kandahar, à Alger, à Tunis, à New-York…
      Assassinés. Tous victimes du terrorisme islamiste.

      Bernard Maris, contre l’obscurantisme c’est ci-dessous :
      https://www.youtube.com/watch?v=ay6W0NI2FNY#t=3098 »

      Merci M.Ribay !

      4

      0
  5. Marion dit :

    Merci Suger pour votre témoignage lors de cette inauguration. Evidemment, Bernard Maris, économiste hétérodoxe, méritait mieux que ces édiles qui refusent de mettre des mots justes sur des situations réelles et douloureusement vécues. Ce refus obstiné d’employer les termes d’attentat islamiste ou de terrorisme islamiste constitue une violence supplémentaire inacceptable et une insulte à la mémoire des personnes tuées, mutilées, et blessées par ces criminels de nouvelle guerre.

    Je comprends que vous soyez resté à distance du « roi-de-la-bise », du tweetto obscène, et du falot roitelet départemental. Le comportement de ce dernier ne m’étonne guère hélas !

    3

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *