INSEE – « Plaine Commune : un essor économique plus rapide que les transformations sociales »

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. thierryb dit :

    C’est passionnant, instructif — là, on sait où on vit— et un peu désespérant à lire! Les femmes y sont très peu salariées et les jeunes qui ont un diplôme du bac pro à bac +5 …quittent pour une part Plaine Commune !

    Mais juste un constat : ce territoire cumule les difficultés et attire les gens en difficulté, ce qui limite ses atouts car le « regain économique » de Saint Denis a servi à absorber les coûts de la politique sociale très développée (44% de logement social). On comprend mieux qu’à la vitesse à laquelle les coûts sociaux augmentent, le budget soit insuffisant.

    C’est très bien de pratiquer une politique qui protège les plus faibles et sécurise les plus fragiles, mais peut-être faudrait-il cesser d’être les « ravis de la crêche » du point de vue des conséquences de la densité de familles en difficulté sur un même territoire !

    Je crois comprendre qu’on (suivez mon regard) est dépassé (qui ne le serait pas !) par les conséquences imprévues de ce choix déséquilibré.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *