JC – « Je suis ouvert à toute bonne suggestion afin d’élaborer ENSEMBLE une stratégie visant à ce que Saint Denis devienne une ville propre »

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Sam dit :

    @JC

    Welcome parmi nous !!

    Suite à la manif d’octobre dernier, nous avons eu une réunion le 3 décembre avec le président de Plaine Co. Je te laisse prendre connaissance du compte-rendu.

    Que faut-il continuer de faire en tant qu’habitants et/ou riverains ? Maintenir la pression en suivant point par point nos demandes à travers des actions méthodiques, factuelles et régulières…

    Le plus gros défi pour « Sans Crier Gare » est de tenir sur la durée. Pour le moment ce n’est pas un souci car la fraîcheur des nouveaux partenaires, sympathisants et adhérents nous trasportent. Mais il faut le garder à l’esprit.

    Je te conseille de consulter régulièrement ce blog pour être informé de nos prochaines actions. 

    Oui nous avons besoin de gens comme toi pour renforcer nos actions. On pourra aussi se voir pour en parler autour d’un verre lors des actions conviviales que nous organisons…aussi 😉

    0

    0
  2. Damdam dit :

    Tres bonne initiative, en effet je pense qu’il faut continuer à mettre les élus face à leur responsabilités, nous avons la chance de disposer d’arme de communication tres puissante à travers les blogs, facebook twitter etc les politiques qui se sont accaparés la ville commencent à se rendre compte que n’importe quel quidam un peu créatif et bien organisé dispose d’un outils de bonne ou mauvaise presse très très efficace.

    Comme disais Sam ce blog qui commence a être entendu par les responsables politiques de notre ville doit continuer cette action salutaire.

    ps : d’ailleurs même si les fins de mois sont difficiles après les fêtes, faut que je pense à adhérer à l’association 😉

    0

    0
  3. ut dit :

    pour info : 2 balayeuses flambants neuves viennent d’arrivées au CTM de saint denis, peut étre bientot les trente nouveauX agents promis par la mairie et plaine co …….

    0

    0
  4. Hervé, 1 an à St-Denis dit :

    Personnellement, pour obtenir une amélioration de la situation dans ma rue où par manque de containers d’immeubles des dépôts d’ordures sur la voirie étaient permanents, il m’a fallu au moins 6 appels téléphoniques à Plaine Commune, et 4 courriers à Braouezec et/ou son vice-président chargé des déchets ou responsable des services, tous en copie au maire de St-Denis, dont 2 recommandés, et avec des photos de la situation. Le dernier leur rappelait essentiellement le texte du règlement communautaire qu’ils ont voté et que leurs services sont les premiers à bafouer dans l’organisation de la collecte. Ca ne leur a pas plu au vu de leurs réponses protestant de leur bonne foi et finalement, après 6 mois de bataille nous avons obtenu de nouveaux containers et il n’y a plus de dépôts sur la voirie, mais tout n’est pas encore réglé. S’ils n’avaient pas réagi j’étais fermement décidé à aller au tribunal administratif pour tenter de les faire condamner pour non-respect de leur propre règlement, pour le fun. La règle ici pour obtenir quelque chose c’est donc de harceler en permanence les responsables politiques et administratifs et les mettre face à leurs contradictions. J’ai aussi pu le constater en matière d’insécurité, où j’applique actuellement la même technique de guérilla, mais à plus long terme et pour l’instant sans résultat.

    0

    0
  5. Alice dit :

    Les balayeuses… en effet, je les entends bien, quasiment tous les matins entre 5h30 et 6h30, depuis la chambre où je dors qui donne sur la rue de la République ; et quand ce ne sont pas les balayeuses, c’est, comme ce dimanche matin, la « soufflette » à déchets, dont le bruit est un savant mélange de sèche-cheveux et de tondeuse!
    L’avantage c’est que je n’ai plus besoin de mettre de réveil 😉
    Mais si la propreté et le bien être de tous est à ce prix…

    0

    0
  6. Damdam dit :

    Ca va peux être paraitre utopiste comme réaction mais qu’est ce qui empêche la police municipale, et les inspecteurs de sécurités de mettre des amendes à ceux qui se permettent de salir l’espace public (à Paris ils le font bien), à part faire des rentrées d’argent en plus je vois vraiment pas ce qu’ils risquent a faire ça. La pédagogie c’est bien mais je pense que si on voulait attaquer les salisseurs la ou ça leur fait vraiment mal c’est à dire aux porte monnaie on pourrait obtenir des résultats dissuasifs…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *