JO – « nous ne sommes pas prêts de « vivre ensemble » dans le quartier de la gare… »

Vous aimerez aussi...

19 réponses

  1. DIEUDO dit :

    le vivreensemble est une marque déposée par nos politiques, aller à l’encontre de cette idéologie serait apparentée à du racisme. Merci de rectifier vos propos.

    0

    0
  2. PaulEluard dit :

    J’ai fait la réflexion à ma femme que les habitants devaient apprécier le concert à minuit passé quand je suis descendu du bus ce samedi (et oui en ce moment le week-end c’est travaux donc on prend le bus au Stade de France pour finir le parcours du RER D…). Je me suis aussi dit que les habitants de la Rue Dezobry devaient apprécier la musique à fond provenant d’un appartement à la même heure. Ça plus « la sortie » du Tim Café qui ne doit pas être très calme non plus ça doit vraiment permettre d’avoir un week-end reposant…

    0

    0
  3. DIEUDO dit :

    Nuisances constantes rue Dézobry/rue Suger/gare

    • Le Tim café
    • le Soleil de Kabylie
    • le coiffeur à côté du bar Soleil de Kabylie
    • l’épicerie La Famille
    • l’épicerie à côté de la crêche

    et plus tout le reste !!!!!!!!!

    0

    0
  4. TRAZ dit :

    Nous nous sommes également fait la réflexion que saint denis repartait en « sucette », dyonisiens alcoolisés à neuf heures trente du matin, en même temps qu’une énième prise de crack à côté du mac do république, vendeurs à la sauvette, merde de chiens, travaux sur la N1, dans la ZA, sur les berges de seine qui rendent impossible la circulation, et toujours notre bonne vieille police municipale, qui verbalise les automobilistes régulièrement stationnés…..sans toutefois avoir payer leur cotisation……mieux vaut se garer comme un « salaud », c’est moins risqué………
    HHHHHHHHHaaaaaaaaaaaaaaaa !! Heureusement que nos amis boulangers sont toujours aussi sympas et leur pain toujours aussi bon !!!!
    On se console comme on peut !!!

    0

    0
  5. Sam dit :

    « quartier défoncé de tout côté par des travaux anarchiques, organisés sans concertation à peu près simultanément. »

    Sincèrement c’est le du grand n’importe quoi, tout semble se faire sans aucune coordination. Et en terme d’information – malgré les démarches quartier – c’est difficile de suivre l’enchaînement des travaux. De plus, les chantiers sont mal sécurisés et pour se rendre à la gare c’est le boxant. Alors vous imaginez avec une poussette en plus.

    Qui est responsable de coordonner ce bazar ? La ville ? Plaine Co ? Conseil Général ?

    Quant au trafic de drogue, c’est loin d’être éradiqué au quartier de la gare. Concernant les « incivilités » (=euphémisme), je ne trouve pas les mots. 

    Entre l’Etat qui « sabre » dans les effectifs de police et « le monde de oui-oui » de notre chère municipalité …il reste beaucoup de chemin à faire pour vivre EN PAIX. Entre la politique comptable (faire plus avec moins) sarkosiste et la politique laxiste (laisser faire) municipale, nous sommes pris en otages. 

    Mais heureusement qu’il y a les médiateurs de nuit, n’est-ce pas ? médiatisons…encore et toujours. Ras le bol !

    0

    0
  6. Stéphanie dit :

    C’est vrai que tout s’ajoute : travaux et incivilités en tout genre (d’ailleurs augmentées par les travaux) ! C’est encore plus difficile de vivre dans ce quartier que d’habitude.
    Je comprends la lassitude de JO : pour me garer au parking Vinci de la gare je vois souvent ces « bandes » (je ne sais pas comment les appeler autrement) qui stationnent musique à fond et beuglements à tout va ! Pour avoir discuter avec des habitants de la résidence qui se trouve au-dessus, c’est l’enfer tous les soirs. Et rien n’est fait pour les déloger. Dans un cas comme ça le « vivre ensemble » ça veut dire quoi ? Tu vis et moi je subis ?
    Dieudo a répertorié les « points chauds » du secteur Dézobry, Suger. A cela j’ajouterai le « restaurant » (chicken j’sais pas quoi) à l’angle Dézobry/Renan et le café en face du restaurant portugais rue Renan également.
    Pour une petite note d’espoir : je me souviens de la rue Dézobry il y a seulement deux ans quand le restaurant VIP était ouvert et le devant du taxi phone du 16 envahi par des abrutis. Les nuisances étaient à multiplier au moins par deux ….

    0

    0
  7. ellia dit :

    Les trafiquants , les alcooliques, les vendeurs à la sauvette ont pris nos rues, c’est à nous habitants de Saint-Denis, de reprendre nos rues par plusieurs manières :
    – marches périodiques contre la violence, la drogue, l’abus de l’alcool,es comportements anarchiques, la prostitution, l’incivilité
    – Installer des stands préventifs contre la nuisance, la drogue dans les rues concernés
    – Occuper le plus souvent possible les rues qui ont été envahies par ces individus irrespecteux par des animations, des évènements, des stands (les jours du marché), des rencontres de voisinages, des débats de tout genre (éducation des enfants, le respect du voisinage, etc..)………….

    BUT : Montrer à ces individus que NOS rues ne les appartiennent pas

    0

    0
  8. suger dit :

    Les suggestions d’ellia sont justes, mais les habitants de Saint-Denis n’ont pas vocation, pour la plupart, à devenir des militants à plein temps, des assistants sociaux, des éducateurs de rues, des animateurs socio-culturels.
    C’est d’abord à la municipalité de faire ce pour quoi elle est élue : assurer la tranquillité publique ! Les dionysiens ont tous une vie familiale et amicale, des loisirs, un travail qu’ils occupent ou qu’ils recherchent, et ils n’ont pas à assumer en plus des charges de police, de lutte contre les incivilités et de « médiation » sociale… Sans vouloir être mesquin, il me semble que nous payons des impôts locaux et nationaux pour ces tâches qui demandent de plus du personnel qualifié.

    0

    0
  9. goldo dit :

    je suis bien d’accord,ce n’est pas notre boulot. Que faire pour retrouver une tranquilité sans se prendre en charge et agir,sinon attendre et laisser empirer la situation.
    Nous nous avons l’intention de nous installer en vendeurs a la sauvette. Effectivement nous n’avons pas trouvé le jour car nous sommes toujours pris.
    Je propse que l’on envoie un courrier a la mairie pour se faire embaucher en disant que nous avons constaté des manques dans cette ville et que nous sommes prêts a accorder de notre temps en échange d’un salaire.
    Nous pourrions être assistants sociaux,éducateurs,techniciens de nettoyage de rue,vigile,gendarmes,ect. Envoyons un CV pour accompagner notre lettre,on ne sait jamais.Mon idée est folle mais c’est souvent avec des idéees folles que l’on fait des choses géniales.J’arrête là,je vais me coucher pour peut-être trouver de l’inspiration;
    Ceci dit ce soir dans notre rue,a 20h contrôle de la BAG et quartier super calme.Goldo

    0

    0
  10. citoyen93 dit :

    Je suis d’accord avec suger. Il faut que élus de cette ville prennent leur responsabilité en assurant une vraie politique de tranquillité publique.
    Ce n’est pas aux habitants de faire le boulot des élus.

    0

    0
  11. ELLIA dit :

    Les élus sont débordés par la situation et pour la pluparts, ils n’habitent pas Saint-Denis. Ce sont nous qui cotoyons ces fléau en journée.

    Quand à la Police……………Quand elle fera sa part de responsabilité, le résultat se verra sur le terrain. Est-ce déjà normal qu’une bande de femme soient quotidiennement devant Carrefour pour vendre leur maïs sans que personne ne les réprimandes, elles sont juste à côté de la Mairie !! Déjà si les autorités n’arrivent pas à gérer ce simple problème, ne parlons pas des trafics de drogues dans la ville, les nuisances journalières!!!!

    Je ne dis pas qu’on est là en remplacement des élus, de la police, mais pendant une période montrer qu’on existe, car pour ces individus (voyous et autres) on n’existe pas, preuve en est, je suis obligée de les enjamber pour acceder à la porte de mon immeuble…………aucun ne bouge, c’est à moi de trouver un passage entre leurs cuisses pour y arriver!!!!!!!!!!!!!!

    0

    0
  12. ellia dit :

    Occuper nos rues, c’est naturel, puisque nous vivons dans ces quartiers. Je ne vois pas ce qui choque quand je parle d’occuper nos rues par des évènements (rencontre de quartier, repas entre voisin et autres……).

    La fièreté de ces individus squatters, c’est qu’ils se disent(la rue nous appartient on fait ce que l’on veut et les habitants doivent s’y plier)……….La seule manière de stopper ces agissements, c’est que nous habitants on s’approprient nos rues, on leur démontre que nous existons et que nous avons aussi notre mot à dire.

    0

    0
  13. Fabye dit :

    La municipalité est dépassée par les évènements et la police nationale fait ce qu’elle peut. Je comprends la colère d’Ellia. C’est vrai que lorsqu’on voit ces individus mal intentionnés on a envie d’occuper le terrain. Mais pour cela il faut du temps et beaucoup d’énergie. Moi je suggère qu’on mette aussi les responsables des parkings Vinci face à leurs responsabilités. J’ai vraiment le sentiment que sous prétexte qu’on vit dans une ville populaire plusieurs enseignes se permettent de négliger l’entretien et l’accueil de leur commerces en n’employant pas suffisamment de personnes. Ainsi le parking Vinci République est squatté depuis au moins 8 mois et malgré l’agression de plusieurs employés et de clients, ils n’ont pas eu l’idée d’employer un maître chien par exemple sachant que le parking Vinci de la gare avait lui été aussi squatté auparavant pendant une longue période. Quelqu’un pourrait-il me renseigner sur la façon dont on peut mettre une pétition en ligne pour réclamer davantage de personnels et notamment la présence de maîtres-chien pendant la nuit dans les parkings gérés par Vinci? Merci

    0

    0
  14. ELLIA dit :

    Quand vous voyez le laxisme de certaine ronde policière dans la rue Fontaine, on a de quoi être en colère. La patrouille passe en voiture devant les indivdus bourrés sans agir.Certains jeunes les saluent discrètement (à croire qu’ils ont fait l’école ensemble!!!).

    Si c’est avec ce genre de comportement que l’on souhaite faire bouger les choses, on peut attendre longtemps, très longtemps ……………………

    Je ne sais pas, mais la police est là pour réprimander, interpeler et non faire copinage avec des squatters!!!!!!!!!

    0

    0
  15. thierryb dit :

    Un des grands coups de cette association (et un de mes meilleurs souvenirs) a quand-même été d’investir la rue Fontaine en plein hiver et d’y faire des crêpes sous une tente; ca a marqué les esprits.

    0

    0
  16. ellia dit :

    J’aimerais que l’on organise avec les habitants de St-Denis, des marches périodiques dans les rues du centre ville de Saint-Denis avec distribution de prospectus aux commercants et habitants contre :
    – le manque de propreté de ville, les actes d’incivilité, les squatters des rues, les nuisances, les attroupements d’alcooliques et de drogués, les comportements anarchiques de certains, ……………..

    0

    0
  17. Sam dit :

    @Thierryb
    Oui un moment très fort en émotions, car on a vu partir des voisins de la rue Fontaine mais on a gagné leur amitié à vie (bisous à eux car ils nous lisent régulièrement et restent adhérents à SCG).
    Une petite précision, c’était des galettes des rois et non des crêpes 😉
    On peut recommencer en janvier prochain à condition que les riverains de cette rue ou une autre (Chaumettes, Charronnerie, Quai du Port, Ernest Renan, E. Connoy, …) soient demandeurs et mobilisés. On maîtrise super bien les galettes des rois 😀

    @ellia
    Je vous laisse lire l’historique de nos actions. Oui pour être mobilisés et ne pas laisser faire, c’est ce qu’on fait déjà. Mais on ne peut pas être partout tout le temps…c’est humainement et « logistiquement » impossible. Il faut être méthodique et perseverant. Il faut donc cibler, prioriser et travailler en réseau avec toutes les bonnes volontés. L’objectif n’est pas de faire le boulot de ceux qui ne le font pas, mais de mettre tous les pouvoirs publics face à leurs responsabilités.

    Un pas devant l’autre sinon on ne tiendra pas sur la durée.

    0

    0
  18. ellia dit :

    Sam,

    On est nombreux à ST-Denis, donc on peut se partager les actions……………………………..

    0

    0
  19. Sam dit :
    On vient d’apprendre qu’une descente de police a eu lieu hier dans la rue Fontaine am. On attend d’en savoir plus.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *