La basilique royale de Saint-Denis, patrimoine de l’humanité

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. LOLO dit :

    Tu veux bien parler du métro 13 au lieu du RER B ?
    Un lien interessant :cliquer ici

    Bon week-end !

    0

    0
  2. jef dit :

    Correction faite ! Voir également le site de l’Unesco : http://whc.unesco.org/fr/list/

    Bon week-end à tous

    0

    0
  3. JASON dit :

    La Basilique de notre cher abbé a été dégradée par nos révolutionnaires, les tombes de nos rois saccagées. Louis XVIII en avait ordonné la restauration, je suis sûr que les rois n’y sont plus enterrés, car en 1793, les dépouilles avaient été jetés dans la fosse commune. Il s’agit peut-être d’ossements de parfaits anonymes. C’est dommage !

    0

    0
  4. thierryb dit :

    Alors JASON, on est royaliste?
    On peut peut-être réintroduire le pélerinage sur la tombe de Saint-Denis, et tourner autour comme au XI e siècle, où elle était une sorte de Mecque occidentale… 😉 Excellent pour le tourisme!
    On pourrait aussi rétablir la cérémonie Pascale du roi Thaumaturge, il viendrait toucher (avec son sceptre, faut pas exagérer le contact avec la plèbe) les écrouelles contemporaines et toutes les carences, saturnismes …etc seraient guéris…re 😉
    Il me semble aussi qu’il y a eu des tempêtes, de la pollution, depuis l’ époque du bonnet phrygien…
    Sans rire, c’est surtout l’abandon actuel par les gouvernements de l’archéologie du patrimoine qui produit ce délabrement, et ce depuis un moment (avant 2007).

    0

    0
  5. suger dit :

    Le laisser-aller est dramatique pour l’état du bâtiment lui-même. Mais il existe aussi dans l’accueil des visiteurs : rentrant de vacances fin août je suis allé ainsi visiter l’exposition dans la crypte, sur Henri IV et la pompe des funérailles royales. Passons sur la signalétique mal conçue et confuse. Le pire était l’absence d’éclairage, indispensable pour lire les panneaux d’exposition. Aucun projecteur ne fonctionnait. Voulant le signaler à un gardien, j’ai pu constater qu’il n’y avait aucun gardien, ce qui explique peut-être l’atmosphère de foire qui régnait malgré le faible nombre de visiteurs, mais certains d’entre eux étaient fort bruyants… Ayant signalé l’absence de lumière à la caisse, les tentatives pour joindre le supposé gardien se sont éternisées et j’ai renoncé à tenter de « voir » enfin cette exposition ! Si même le MONUM s’y mets l’attrait de Saint-Denis va tendre vers l’infiniment petit.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *