La conférence-débat de Nadia Remadna

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Olympe dit :

    Etrangement, depuis mercredi matin, Madjid Messaoudene se déchaîne sur les réseaux sociaux contre Nadia Remadna et l’OLSD qui l’a invité, allant jusqu’à monter une pétition signée de ses amis contre la tenue de cette conférence.
    Cela montre à quel point Nadia Remadna a touché juste en montrant la complaisance de certains élus avec les intégristes. Il est vrai que Madjid Messaoudene peut se sentir viser personnellement en tant qu’organisateur des meetings de Tariq Ramadan (représentant des « Frères Musulmans »), et de l’UOIF, à plusieurs reprises, à la Bourse du Travail de Saint-Denis.

    12

    0
    • condorcet64 dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. Le combat républicain pour une authentique laïcité devrait reprendre de la vigueur avec le printemps qui vient…

      4

      0
  2. 1-2-3 la République dit :

    Bravo à Nadia Remadna pour son combat courageux et à l’Observatoire de la Laïcité de Saint-Denis pour son engagement ! Les laïques font entendre leur voix à Saint-Denis et cela dérange les complices des intégristes : tant mieux ! Les défenseurs de la République sont plus que jamais mobilisés et ne se laisseront pas intimider.

    7

    0
  3. patchouli dit :

    Oui, en effet Mr Messaoudene se dechaîne contre cette conférence du mardi 22 mars avec Nadia Remadna au cours de laquelle, selon lui, des  » propos dignes de Le Pen, Ciotti and co  » auraient été tenus. Le souci, c’est que Mr Messaoudene n’était pas présent à cette conférence. Il avait préféré envoyé sa  » plume » puisqu’il m’a bien semblé reconnaitre Alain Gresh, de l’ancien Monde Diplo, déjà participant à cette « belle » conférence du 13 décembre qui avait été introduite par le même Messaouedene. Mr Messaoudene y avait fustigé les  » Extrémistes Laicards » ainsi que l’auteur de l’article paru dans Marianne  » Saint Denis ma ville à l’heure islamiste ». Cette fameuse conférence où était intervenu Tariq Ramadan, lequel Ramadan semble soudainement devenu si indésirable, au lendemain des attentats de Bruxelles, que toute la classe politique en appelle à l’annulation de sa conférence du 26 mars prévue a Bordeaux…….Une petite question pour Mr Messaoudene: comment expliquer que son combat politique ( il est élu du Front de Gauche) se soit désormais mué en un combat communautariste? peut on savoir ce que fait cet élu en faveur de l’égalité hommes/femmes? on peut aussi se demander si le salaire de cet élu n’est pas plutôt destiné à financer son blog et ses attaques répétées contre les Républicains de cette ville? et enfin, une dernière question pour Monsieur Paillard? cautionnez- vous les positions de Mr Messaoudene? quand on sait que les élections se perdent ou se gagnent à quelques voix près, il serait bien que vous clarifiez votre position……

    8

    0
  4. Jésus-Marie-Joseph! dit :

    Nom de Dieu ! Alain Gresh était dans la salle mardi, le Grand Alain Gresh (tellement connu et reconnu mondialement que je ne l’ai même pas reconnu !)? Mais alors, après avoir réussi à convaincre la municipalité de Saint-Denis de convertir de force le sieur Messaoudène aux valeurs de la République et à l’égalité hommes-femmes dans le cadre de la journée des Droits de la femme (Dionysiens, Dionysiennes, n’hésitez pas à lire et relire son bel édito pour la journée du 8 mars !), les dionysiens attachés à la République et à la laïcité ont réussi à convertir le sieur Alain Gresh aux vertus de la lutte contre les dérives communautaristes et contre l’emprise salafiste dans certaines villes, lui qui a une fâcheuse tendance à se montrer aux côtés d’ identitaires et d’islamistes notoires ! Ils sont trop forts, ces défenseurs dionysiens de la République ! Dieu saura les récompenser le Jour du Jugement Dernier.

    7

    0
  5. Babeth dit :

    N’hésitez pas à acheter le livre de Nadia Remadna « comment j’ai sauvé mes enfants ». Franchement, tout est dit sur la façon dont certains maires de banlieue achètent la paix et des voix pour « sécuriser »leur réélection en subventionnant grassement des associations radicales islamistes.
    L’Etat en prend aussi pour son grade : déconstruction de l’Education Nationale, non application des lois, réponses sociales non appropriées, absurdités administratives, etc …

    Sevran, ville dans laquelle Nadia Remadna habite, Tremblay, dans laquelle elle a travaillé, sont régulièrement citées. En dénonçant les dérives communautaristes encouragés par les maires FDG élargi (Gatignon -EELV – étant de fait un disciple d’Asensi – Ensemble- comme Clémentine Autain et Patrick Braouezec), l’auteur ne stigmatise pas ces villes et encore moins leur population prise au piège, bien au contraire !

    Tous les loups qui hurlent à la stigmatisation de leur ville par le succès du livre en sont pour leurs frais. C’est sans doute cela qui les énerve le plus. La population n’est pas dupe de ces basses manoeuvres clientélistes.

    Sevran, Tremblay, Aubervilliers, Saint-Denis, se réveillent et se remettent debout, à l’instar de la Brigade des Mères.
    Amis blogueurs, lisez ce livre d’un humour féroce. Loin d’être consternant et triste malgré un constat accablant, il vous fera rire aux éclats.

    Toute ressemblance avec les pratiques de nos élus et de notre maire est, à l’évidence, fortuite.

    5

    0
  6. Olympe dit :

    Nadia Remadna va adorer ! Vous savez qui on trouve, entre autres, parmi les signataires de l’appel pour ce prétendu « observatoire de la fraternité » (lancé par Braouezec) : Stéphane Gatignon, le maire de Sevran dont elle a pointé toutes les compromissions communautaristes.
    Mieux encore : il se retrouve comme signataire à coté de Rokhaya Diallo, une proche du PIR ! Vous savez, le PIR ce groupuscule anti-féministe, raciste (il veut promouvoir « la lutte des races » pour remplacer la « lutte des classes »), homophobe et, bien sûr, anti-républicain.
    Cette opération politicienne braouzecienne contre les défenseurs de la laïcité dans le 93 n’a vraiment rien à voir avec le principe de Fraternité et encore moins avec la République ! La fraternité dans la République ne peut être qu’universaliste.

    8

    0
  7. 1-2-3 la République dit :

    Si Ramadan habitait dans le 93, il serait parmi les signataires de cet appel pour un « observatoire de la fraternité ». Cette initiative n’est ni plus ni moins qu’un appel à la fraternité communautariste. Les défenseurs de la laïcité dans le 93 sont dans le viseur mais ce n’est pas cette offensive qui les arrêtera.

    3

    0
  8. Scoopy dit :

    Parmi les principaux signataires de l’appel pour un « observatoire de la fraternité 93 », on trouve Catherine Choquet qui, dès le lendemain, s’en prenait violemment aux « laîcards » sur France Info où elle était interviewée sur la création de cet observatoire. Mme Choquet s’est engagée en tant que Présidente de la Ligue des Droits de l’Homme 93 !
    Puisque Madame Choquet se lance dans la dénonciation des « laïcards », je lui signale donc trois redoutables « laïcards », car signataires de l’appel du 5 avril 2016 de l’Union des Familles Laïques pour la fin de l’enseignement religieux obligatoire en Alsace-Moselle : M. Jean-Pierre Dubois et M. Michel Tubiana, tous deux présidents honoraires de…. la Ligue des Droits de l’Homme et aussi Françoise Dumont, actuelle présidente nationale de la Ligue des Droits de l’Homme !

    3

    0

Répondre à patchouli Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *