La paralysie des commerces du centre-ville !

Vous aimerez aussi...

26 réponses

  1. pitch dit :

    « Des groupes de 20 – 30 personnes qui ne viennent pas forcément de St-Denis »
    Une question se pose : mais pourquoi viennent-ils justement à St-Denis ?

    0

    0
  2. louis dit :

    Sans tomber dans le sensationnel , mais c’est toujours le même discours : quelque soit les évènements , quelque soit les souffrances physiques ou morales qu’endurent leurs concitoyens , les individus qui nous servent d’élus minimisent toujours les faits se déroulant sur la ville.
    Ou alors nous sommes des gros paranos ! Quelqu’un connait-il un bon psy ?

    0

    0
  3. Sam dit :

    Je connais pas de psy mais je connais des maires responsables et à l’écoute de leurs administrés.
    Par exemple, le maire de Lyon a été claire au sujet des émeutes violentes qui ont eu lieu dans son centre ville. Il a rappelé la responsabilité de tous, y compris celles des parents.

    Quelque soit la cause (retraites), certaines dérives (casses, vols, vandalisme, agressions) sont condamnables de manière publique et explicite…sans minimiser et sans excuser.

    0

    0
  4. Stéphanie dit :

    Tout à fait d’accord, rien ne peut expliquer, ou justifier, une telle violence.
    Il faut le dire clairement !

    0

    0
  5. UneBelleRaclée dit :

    Nous avons appris par les commerçants de la Place des Tilleuls que les voyous se sont pris une belle raclée ce matin dont ils se souviendront.

    Les policiers se sont cachés dans les rues entourant la place des Tilleuls. Les bandes d’excités (hors cortège de la manif), prêts à en découdre, remontaient la rue de la Rep’. Une fois sur la Place des Tilleuls, les policiers les ont pris en tenaille et leur ont donné des coups puis les ont laissé partir.

    Un jeune a essayé de frapper le rideau du Sana Sport, il s’est fait embarqué. Et une fille hystérique qui « chauffait » les autres pour casser…s’est fait embarquée.

    Cette intervention aurait arrêté net les débordements et les excités se sont aussitôt dispersés. Les commerçants sont bien soulagés.

    Espérons que ceux-là retiendront la leçon et feront passer le message…et espérons que la municipalité ne va pas encore plaindre ces petits voyous.

    Dans ce malheur, tous les commerçants sont bien remontés notamment contre la passivité des élus et veulent se battre. C’est une très bonne chose qu’ils ne se résignent pas, malgré tout ça… 

    0

    0
  6. suger dit :

    « Espérons que la municipalité ne va pas encore plaindre ces petits voyous ».
    C’est déjà fait : sur le site du JSD, organe d’information de la municipalité. On peut lire le témoignage d’un étudiant, membre du NPA, dénonçant des « violences policières ». Mais bien sûr les policiers s’en seraient pris à des anges, des lycéens de Gennevilliers qui seraient venus se faire coiffer à Saint-Denis !…
    On est partagé entre l’envie de rire ou de pleurer sur l’irresponsabilité de la municipalité, qui attise les braises au lieu d’essayer de calmer le jeu dangereux de certains jeunes aujourd’hui.

    0

    0
  7. suger dit :

    Il y a encore pire sur le blog « terre d’avenir », financé par Plaine Commune (http://terredavenir.plainecommune.f…). Voila par exemple le commentaire que les responsables du blog de PlaineCommune ont accepté de publier (en réponse à un autre commentaire):
    Hermite dit :
    22 octobre 2010 à 16 h 45 min
    « Je suppose qu’en l’espèce les « petits fouteurs de merde » auxquels vous faites référence sont les membres de nos chères forces de l’ordre qui ne comprennent pas qu’à force de faire de la répression de manière indiscriminée elles se préparent des lendemains difficiles. »

    Comment un site qui se présente comme voulant favoriser le lien social, pour justifier son financement par une collectivité locale, je suppose, peut-il multiplier les articles incendiaires et ne pas modérer des commentaires qui sont ouvertement des menaces contre les forces de l’ordre ? Qu’en dit Braouezec le Président de PlaineCommune, responsable légal de cette publication ?

    0

    0
  8. Sam dit :

    Dans le monde des bisounours, les victimes (commerçants) sont des nantis et les voyous sont des victimes…de la société. Irresponsable !
    Le JSD publie cette lettre à l’état brut. A-t-il mené son enquête pour vérifier la cohérence de ce témoignage ?

    Quelle est la position de l’adjoint au maire en charge de la tranquillité ? De Mr le maire ? De Mr le député ?

    Il faut mettre un commentaire sur le JSD.
    Pour le blog Plaine Co, il faut écrire aux administrateurs pour signaler l’abus. Ils sont tenus de respecter la loi et retirer donc tout propos attisant la haine. Suger, est-ce que tu veux bien t’en occuper ?

    0

    0
  9. Laure dit :

    Mais non la réalité est tout autre…je crois que personne n’a rien compris, ce sont les policiers ( de mèche avec les vitriers) qui ont vandalisé les commerces ces derniers jours. Les jeunes n’étaient là que pour défendre et protéger les commerçants… 🙂

    0

    0
  10. LeParisien dit :

    (…)

    Les incidents, eux aussi, sont en diminution. Selon la préfecture, la police a procédé à 25 interpellations hier, un chiffre en baisse. Les tensions ont persisté devant le lycée Paul-Eluard de Saint-Denis où des casseurs se sont mêlés aux lycéens (…)

    Article paru le 23 octobre 2010

    0

    0
  11. suger dit :

    Courriel envoyé à « Terre d’avenir – Plaine Commune »

    Abus
    « Terre d’avenir est un site de Plaine Commune », et à ce titre un site public. Comment pouvez-vous susciter des articles qui ne vont que dans un seul sens : la mise en cause des institutions, dont les forces de police ou même récemment les enseignants ?
    Plus grave, dans les commentaires d’un article du 22 octobre, on peut lire des séries d’insultes à l’égard des policiers (en tant que personnes) et un commentaire va jusqu’à proférer des menaces à l’égard de la police. Ne modérez vous pas les commentaires sur votre site ? J’ose espérer que les dirigeants de PlaineCommune n’approuvent pas de tels choix.

    0

    0
  12. Sam dit :

    @suger
    De manière générale, les sites (privés ou publics) ne peuvent pas publier n’importe quoi (heureusement d’ailleurs). Il faut bien vérifier la charte de modération du blog de Plaine Co qui doit se conformer à la législation en vigueur. Je viens de signaler l’abus pour le commentaire d’Hermite. D’autres devraient le faire également.

    Sur notre blog, vous pouvez consulter notre charte de modération (voir en bas de la page d’accueil) qui interdit de :

    •mettre en ligne, charger, publier, transmettre, partager, stocker ou diffuser de quelque manière que ce soit un contenu préjudiciable, menaçant, illégal, diffamatoire, non autorisé, abusif, injurieux, malveillant, vulgaire, obscène, frauduleux, portant atteinte à la vie privée ou aux droits à l’image, incitant à la violence, à la haine raciale ou ethnique ou autrement répréhensible 
    (…)
    •Intimider ou harceler autrui ; 
    •Charger, publier, transmettre, partager, stocker ou mettre à disposition de tout autre manière un contenu qui constitue ou encourage un acte pénalement répréhensible ou fournit des instructions sur la manière de le perpétrer, qui enfreint les droits d’un tiers ou est susceptible d’engager la responsabilité d’un tiers ou d’enfreindre la législation locale, nationale ou internationale; (…)

    0

    0
  13. suger dit :

    Il est impossible de trouver une quelconque « charte de modération » sur le site du blog « Terre d’avenir–Plaine Commune », ni sur le site de Plaine Commune… On peut cependant trouver une adresse pour envoyer un message : terredavenir@plainecommune.com.fr ,et un numero de télépnone : Agenda 21 Tél. : 01 55 93 57 63.
    Ce site public, financé par PlaineCommune, semble d’ailleurs être sous-traité au « Bondyblog » et la référence aux objectifs de l’Agenda 21,pourtant affichée, bien lointaine des contenus de ce blog. Cela relève visiblement d’un amateurisme inquiétant pour un blog public d’une agglomération de 300 000 habitants ! Il serait intéressant de connaître les points de vue sur ce blog des conseillers d’opposition ou des conseillers socialistes qui sont amenés à voter le budget de Plaine Commune.

    0

    0
  14. Sam dit :

    Le commentaire d’Hermite publié hier le 22 Octobre 16H45 sur le blog Plaine Co a été retiré. 

    Merci à suger et à ceux qui ont comme nous dénoncé l’abus. Nous avons été entendus, sage décision.

    @suger
    Compte tenu du fait que ce blog est payé avec notre argent, il ne faut pas en rester là. Il faut écrire à tous les élus – y compris au président de Plaine Co- de St Denis et les alerter. 

    0

    0
  15. Thierryb dit :

    Dites, je comprends que certains aient des comptes à régler, mais avez-vous pensé une seconde qu’il y a des salariés derrière Agenda 21 et ce blog. Salariés qui vont se trouver en première ligne alors que les politiques qui définissent leur poste, pas vraiment. La critique, notamment à propos des messages douteux de »citoyens », est justifiée. Mais je ne trouve pas le blog en lui-même indigne.

    0

    0
  16. Sam dit :

    @Thierryb
    Perso, je ne parlais que de ce commentaire. Je ne vois pas pourquoi tu parles de « comptes à régler ». De qui tu parles ?

    0

    0
  17. suger dit :

    @Thierryb : Il y a des salariés aussi au JSD, aux cabinets du Président de PlaineCommune ou du Maire. Cela interdit-il la critique à l’égard des articles ou des communiqués qu’ils rédigent, des textes qu’ils suscitent, des commentaires qu’ils valident ? Les politiques sont evidemment les premiers responsables, mais ces salariés-là sont aussi des politiques (leur recrutement repose essentiellement sur ce critère, ici comme dans de nombreuses collectivités locales). Ils sont responsables de leurs choix.

    De plus, ils ne s’agit pas d’entreprises de presse, mais d’organes publics de presse entièrement financés par de l’argent public, et donc normalement soumis au contrôle des citoyens qui les financent. S’il y a des « comptes » à régler, c’est cela.

    Enfin, la loi est valable pour tous et les insultes, les appels à la haine ou à la violence sont des délits et le fait d’être salarié ne rend pas intouchable. Mme Lucet commence à le comprendre avec l’affaire des déclarations racistes de M.Guerlain sur France 2.

    0

    0
  18. thierryb dit :

    @suger
    je suis entièrement d’accord avec vos deux derniers paragraphes. Il n’y a pas matière à discussion.Le contrôle des citoyens est nécessaire (la simple lecture du dernier livre des Pinçon -Charlot sur qui vous savez vient de m’en convaincre encore si nécessaire).
    En revanche, en signalant qu’il y avait des salariés j’ai voulu, pas assez clairement certes, signaler qu’imputer les dérives des messages à ceux-ci alors que le blog est tout récent, c’est aller un peu vite en besogne. C’est parce que j’ai croisé, lors de la fête de la ville, le jeune homme responsable de la com propreté depuis quelques mois seulement: il était enthousiaste, disait des choses intéressantes, mais ne semblait justement pas avoir pris la mesure de la réalité sociologique du territoire, ni de la différence entre discours officiel et réalité quotidienne.
    Ce salarié a-t-il été recruté sur des critères politiques ou seulement de compétence, je l’ignore, mais un délai d’ adaptation me semble toujours de bon aloi. Peut-être suis-je trop enclin à faire au départ confiance en l’indépendance de jugement et certainement connaissez-vous les arcanes du pouvoir local mieux que moi…

    0

    0
  19. Marcel dit :

    Ce qui est dit par suger est tout à fait exact et notamment son 1er paragraphe.

    L’ analyse et la connaissance des milieux concernés le montrent clairement.
    Il n’y aurait que des adeptes de l’angélisme pour croire le contraire…………………………
    Le recensement effectué par MM. Pinçon-Charlot n’est qu’un complément actualisé à ce que La Nomenklatura Française de MM Wickham – Coignard répertoriait en 1986.

    Concernant le pouvoir et les réseaux locaux Dionysiens / neuftrois – agrémentés à la sauce Braouezec / Paillard en composition avec les appareils des Partis y inclus PC et Droite , c’est un autre genre mais les faits et réalités sont têtus.

    0

    0
  20. thierryb dit :

    Je demandais juste un peu de précaution avant de condamner ce blog (on sait très bien que les commentaires servent de défouloir à tout un tas de gens ) et voilà que je suis « angélique »-Moi qui ai les mains dans le cambouis de la réalité scolaire et universitaire dyonisienne depuis 25 ans, voilà que je serais presque complice de je ne sais quel aveuglement: pas de leçon à recevoir, svp!
    Et puis? S’ils sont tous mauvais, prévaricateurs, gauche et droite confondus, qu’est-ce qui vous reste comme alternative? …vous-mêmes, peut-être?
    PS: je suis assez vieux aussi pour avoir lu Wickham en 1986, sauf que la finance n’avait pas encore le pouvoir à ce point, et qu’on en était encore à Bourdieu.
    Pour finir, faut demander un visa, une imprimatur, un droit de regard par les experts avant de poster une opinion? On ne peut plus se laisser aller à un commentaire sans que le ban et l’arrière ban ne viennent doctement nous expliquer qu’on n’ a rien compris. Je croyais ce lieu un peu plus léger, même si moi aussi j’ai produit mon lot d’interventions un peu longues, mais c’était pour expliquer, pas pour faire le beau. Bye!

    0

    0
  21. Stéphanie dit :

    Thierry B
    Je ne sais si ce commentaire va te rassurer mais sache que les modérateurs de ce blog ne sont en aucun cas des experts ;-), certains intervenants peut-être …. En tout cas, tes commentaires seront toujours les bienvenus 😉 !

    0

    0
  22. Anne dit :

    On peut réclamer un peu plus de modération au site Terre d’avenir de plaine-commune, évidemment. Ils débutent, il leur faut le temps de se rôder.
    Le fait que ce nouveau site soit financé par nos impôts ne me gène personnellement pas. Il faut des sites pour tout le monde et les populations visées par Plaine-commune sont loin d’être rompues aux nouveaux usages des moyens d’expression sur l’internet.
    C’est socialement utile que Terre d’avenir donne par exemple la parole à ces jeunes qui ont justement un problème d’expression, un manque de moyens d’expression, et peu de monde pour les entendre, certainement pas l’Etat ; d’où ce besoin de tout casser et de se servir dès lors qu’on vit un conflit.
    C’est socialement utile, et sain, que ces jeunes s’expriment sur comment ils vivent par exemple leur relation avec la police. C’est d’ailleurs tout aussi intéressant que les images construites par les reportages TV tels qu’on en ai vu encore récemment.
    Dommage que ces populations-là ne s’expriment pas sur notre blog. Cela ferait de beaux débats. Mais personne n’en n’est encore là, au niveau des usages, sociaux et technologiques.

    0

    0
  23. stephanie dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Anne.

    De plus, je me permettrai d’ajouter que la gestion d’un blog est très loin d’être une sinécure : cela demande du temps, de la réactivité et de la vigilance. Il se peut en effet que parfois les propos tenus dérapent : l’essentiel est que cela soit vite « réparé » et surtout, que cela ne se renouvelle pas … ou pas trop …. Enfin, un blog est un espace de libre parole (dans le respect d’une charte de modération et de la loi bien sûr) et tout le monde doit pouvoir s’exprimer. Les commentaires ne sauraient à eux-seuls déterminer la « couleur » d’un blog ….

    0

    0
  24. suger dit :

    Ne mélangeons pas tout. Il y a des blogs associatifs, comme « Saint-Denis ma ville », géré et animé par des bénévoles qui prennent sur leur temps personnel pour permettre l’expression des citoyens (et on ne les remerciera jamais assez d’offrir cette bouffée de liberté dans notre ville).
    Et il y a des blogs institutionnels, comme « Terre d’avenir Plaine Commune », géré par des salariés durant leur temps de travail. Ceux-ci ne sont pas des amateurs qui auraient besoin de se rôder. Ils sont censés être des professionnels. Dans le cas de « Terre d’avenir », ils ont même une longue expérience car ils gèrent déjà le « Bondyblog » (d’ailleurs on retrouve des articles identiques sur les deux blogs).
    Des sites privés connaissent aussi des dérapages graves (lisez les commentaires sur « Le Parisien », « Orange »,etc…); on peut réagir pour les faire cesser ou se refuser à être leurs clients. Il est même possible d’appeller au boycott de leurs produits. Mais pour un site public, le seul moyen d’agir est d’alerter l’opinion, de mettre en cause les responsables politiques (salariés gestionnaires et élus financeurs du site).
    D’autre part, doit-on tout accepter parce qu’ils prétendent vouloir donner la parole à des minorités ? Il s’agit d’un site éminemment politique qui sélectionne ces intervenants pour soutenir leur orientation. Nous sommes loin d’un atelier d’écriture pour favoriser la parole des exclus…

    0

    0
  25. Anne dit :

    Ne mélangeons pas tout, en effet. Avec des outils interactifs comme les blogs, assez récents dans leur appropriation par les communicants de toute espèce, on est toujours plus ou moins dans l’expérimentation, qu’on soit professionnel ou pas. Voir par exemple le site hautement ridicule de plaine commune sur la propreté, évoqué ici il y a quelques temps sur http://mavillejenprendssoin.com/. Ma ville je l’aime et j’en prends soin… Quelle créativité ! J’ai pensé à ce slogan lundi dernier à 8 h 30 du matin en croisant sur ma route des lycéens, non, des casseurs, enfin de lycéens-casseurs, ou plutôt, des lycéens et leurs copains casseurs, quittant leurs établissement pour brûler les poubelles et casser les abris-bus.

    0

    0
  26. Pitch dit :

    Un peu plus que quelques jeunes en manque d’affection, n’est-ce pas Mme Haye ?

    Le Marionnaud s’en souvient…

    un peu plus que quelques jeunes en mal d'affectation, n'est-ce pas Mme Haye ?

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *