La sécurisation du 29 Rue Auguste Delaune est en cours…

Vous aimerez aussi...

29 réponses

  1. Stéphanie dit :

    ENFIN !!!!!
    C’est une très bonne nouvelle !
    Je pense tout particulièrement aux habitants de cet immeuble qui vont pouvoir, je l’espère, vivre un peu plus sereinement ….

    0

    0
  2. sam dit :

    S. Peu nous informe à l’instant que l’appartement squatté par des indésirables a été évacué et que deux portes ont été mises en place :
    1. Une côté Rue Auguste Delaune
    2. La deuxième côté Rue Ernest Renan qui est scellée. Le seul accés à l’immeuble se fera par la rue delaune.

    L’épicentre du crack est définitivement fermé…c’est une excellente nouvelle !

    ça se fête…je me demande si nous devrions pas marquer le coup ce soir dans le couloir de cet immeuble, qu’en pensez-vous ?

    0

    0
  3. PhotosPorteDelaune dit :

    Ci-dessous des photos de la mise en place de la porte côté Rue Auguste Delaune :

    0

    0
  4. Sam dit :

    Cette intervention ne fait pas plaisir aux squatteurs. Les 5 policiers municipaux se sont fait injurier par dealers et toxicos…des interpellations pour outrage auraient eu lieu. Rien de surprenant ! C’est un territoire de trafic…enfin reconquis par les copropriétaires.

    Ce soir on se donne RDV devant le café Des Sports à 19H00, j’espère que nous serons au moins une vingtaine pour aller voir les résidents et partager cette bonne nouvelle.

    0

    0
  5. Stéphanie dit :

    J’y serai !!!
    Très bonne idée !

    0

    0
  6. Jason dit :

    Au moins une bonne chose de faite, ça donne du boulot aux entreprises spécialisées.
    Les pauvres habitants de cet immeuble, quand j’y pense, c’est chaud !!

    Combien de temps donnez-vous pour que la porte soit fracturée.
    C’est comme à la cité Paul Eluard, tous les accès sont ouverts et ce dès le lendemain de leur installation…. un exemple parmi tant d’autres.

    Pour parler de fête, ça me semble un peu tôt tout de même, c’est un début, c’est déjà ça.

    0

    0
  7. Suite... dit :

    Suite à cette fermeture, c’est très tendu autour du 29 Delaune. Je pense qu’il faut éviter un rassemblement ce soir…
    Les toxicos sont désormais le long du canal. Il faut qu’on prenne contact avec Prose et Aides93 très rapidement.

    0

    0
  8. Jason dit :

    « Les toxicos sont désormais le long du canal » ils ne vont pas se volatiliser comme ça !! Ils sont coriaces.
    On ne risque pas d’avoir des renforts de police, ils seront occupés à Tremblay, puisque cette ville passe désormais plus souvent à la TV que St-Denis.
    Mais je pense qu’il faut quand même y aller à ce rassemblement.

    0

    0
  9. Stéphanie dit :

    Parce qu’aucune autorité en présence n’a pensé à contacter les associations concernées pour essayer de prendre en charge les toxicomanes ?! Super …
    Effectivement, un rassemblement ce soir me semble compromis.

    0

    0
  10. chris dit :

    Attendez un peu pour ce genre de rassemblement, ça pourrait passer pour de la provocation aux yeux des toxicos « expulsés », qui eux peuvent devenir vite très violents.

    0

    0
  11. hélène dit :

    Je rejoins chris, ce n’est peut-être pas le moment de se rassembler, il va y avoir sûrement une tentative de réappropriation du territoire, c’est un repère de moins, le temps qu’ils trouvent un autre lieu…
    J’enrage, cette maudite drogue dont on a du mal à se débarasser !
    D’après ce que j’ai compris Aides93 a quitté St Denis faute de moyens (je n’en sais pas plus)
    il me semble l’avoir lu dans un journal, lequel ?

    0

    0
  12. Sam dit :

    Vous avez raison, nous ne rassemblerons pas ce soir…il faut que la tension retombe car il semblerait qu’ils soient chauds, surtout les dealers.

    Pour la lutte contre la toxicomanie, il y a l’association Proses qui s’est installée Bd Carnot. Nous avons rencontré le responsable à la cellule de veille sanitaire le 29 janvier dernier, qui m’a communiqué ses coordonnées…il faut que je le contacte rapidement !

    C’est une trés bonne chose que ce lieu soit fermé, il faut espérer qu’il y ait assez de présence policière pour qu’ils ne pètent pas la porte.

    Une grande pensée aux résidents, nous sommes de tout coeur avec vous !

    0

    0
  13. cathy dit :

    Bonsoir tout le monde,

    Je viens de rentrer, je passe par la rue Delaune. ENFIN la porte !!!
    J’étais dans le tram ce matin, pendant l’intervention.
    Ce soir il y a beaucoup de CRS sur le parvis, dont certains à pieds côté rue Ernest Renan. Je pense que ce sera surveillé, mais j’ai appris que pas mal de toxis se sont rendus vers la rue de la  Rep’.

    J’ai pensé à la rue Emile Connoy. Je suis passée par là ce soir, à 18h30, je crains que ça risque d’augmenter le problème qu’il est déjà, Que va t-il se passer ?

    Pour les riverains Emile Connoy, nous avons signé la pétition côté rue Charles Michels.

    Restons vigilants et solidaires !

    0

    0
  14. édith dit :

    Retour tout à l’heure, passage rue de la Rep’, coup d’oeil vers la rue Connoy, c’est simple, on aurait dit un poste d’octroi : la bande, installée sur des fauteuils dans une attitude qui ne prêtait pas du tout à confusion (= c’est chez nous) barrait l’accès de la rue. Evidemment j’ai fait le détour par la Catulienne pour rentrer chez moi, ça tombait bien, fallait que je marche, j’avais mal au dos d’être restée sur l’ordinateur à écrire toute la journée. Bref. Passant devant l’immeuble muré, voué à la démolition, je vois une zombie en sortir, et probablement d’autres à l’intérieur. Puis j’ai papoté avec un préposé au Stationnement, qui m’a assurée faire remonter l’info à la « Nationale ».

    Mon sentiment : une ville à l’abandon, après eux le déluge, politique de la terre brûlée…Je ne savais pas bien sûr que pendant ce temps, ils agissaient rue Delaune, très bien. Donc il leur arrive d’agir, voilà une bonne nouvelle.

    Ensuite de quoi j’ai papoté avec le balayeur tandis que « Sarkozy » fouillait dans nos poubelles (c’est comme ça que le balayeur appelle les roumains fouilleurs, au moins c’est drôle). eh, Sarkozy, tu remets les couvercles en place, hein, tu ramasses les ordures que tu fais tomber par terre, hein ?

    0

    0
  15. Sam dit :

    Les toxicomanes sont nombreux à errer ce soir :
    – Rue Dezobry
    – Rue Delaune
    – Le long du Canal
    – Rue Renan
    – …
    Un peu partout dans le quartier.

    Les dealers sont toujours dans le quartier…c’est un peu tendu d’ailleurs.

    Les forces de l’ordre étaient bien présentes en début de soirée ( CRS et policiers à moto). Il faut espérer que Prose et Aides93 ont été associées à cette intervention. Je vais appeler demain l’association Prose.
    Ce spectacle me rappelle l’évacuation du Squat rue Charles Michels en 2008 qui s’était déversé dans le quartier faute d’avoir prévenu les associations de lutte contre la toxicomanie.

    La porte du 29 Delaune a l’air costaud, espérons qu’il n’y aura pas d’intrusion quand les résidents rentrent chez eux.

    Rue Emile Connoy regroupe une autre bande qui ressemble à celle de la rue Fontaine…une partie de la bande est désormais derrière l’église neuve et a l’air de faire « la navette » entre la gare et Emile Connoy. La bande est installée dans notre quartier derrière l’église et proche de l’école Jules Vallès. Elle a élu domicile à cet endroit depuis une semaine…les individus sont très agressifs et ont une bonne descente.
    Il va falloir agir avec le directeur de l’école et les parents, on ne peut pas laisser ce spectacle surtout devant les petits !!!

    0

    0
  16. annick dit :

    je suis contente pour les habitants du quartier gare mais le problème s’est déplacé à l’angle de l’école maternelle rue Connoy où dealers et consommateurs (une vingtaine tous les jours) picolent , jouent , « dealent » et, les jours de pluie, s’abritent dans le camion du maraîcher qui, lorsque je lui en ai parlé, a répondu que la police ne faisait rien; la police municipale m’a informée que c’était la police nationale qui s’en occupait: bref, ils ne feront pas grand chose si les habitants d’ici ne se mobilisent pas comme vous.
    En attendant, je vais vous rejoindre.

    0

    0
  17. Sam dit :

    Annick,
    Non, non ce n’est pas la même bande. Rue Emile Connoy c’est la bande qui traînait rue Fontaine et les riverains de la rue Fontaine s’en plaignaient depuis 4/5 ans.
    Par contre certains font la navette entre la gare et le centre ville et dealent également.

    Dans notre quartier, c’est très tendu depuis cette intervention…et ils sont en nombre : toxicos et dealers. C’est loin d’être réglé et le problème va sans doute prendre du temps avant d’être définitivement éradiqué…nous en avons tous conscience !

    Nous sommes tous dans la même galère. Une réunion se tient ce soir entre habitants de différents secteurs (Fontaine, Emile Connoy, Quartier Gare, Charles Michels, De Geyter, Catulienne, Ursulines, …) pour préparer la réunion avec le préfet.

    Il faut faire bouger tous les pouvoirs publics, pour éviter le pire…

    0

    0
  18. Sam dit :

    Je viens d’avoir Proses au téléphone. Je leur ai appris le nouvelle concernant la fermeture du 29 Delaune…pas sûre qu’Aides93 ait été informée.
    La personne que j’ai eu au bout de la ligne était trés disponible. J’attends d’être contactée pour voir comment travailler avec les assoces de lutte contre la toxicomanie.

    Le problème de crack est installé depuis environ 2ans dans notre quartier, il faut qu’on travaille tous côte à côte pour que ça se passe au mieux…et sortir de l’impasse.

    Je suis un peu en colère que cette évacuation ait été faite sans associer tous les acteurs pour anticiper cette tension qui règne depuis hier dans nos rues. Que pense le service santé de la ville ? A-t-il été associé ? L’élue en charge, Mme Le Torrec, a-t-elle été prévenue ?

    Nous devons penser à TOUT et taper à toutes les portes…mais « p— » nous avons des métiers et une vie de famille aussi ! Nous avons besoin de soutien de tout le monde, on est un peu débordé !

    0

    0
  19. goldo dit :

    Je reviens du Havre, j’ai donc raté quelques épisodes mais je savais que le squat avait été évacué.

    Pour l’association Proses, la structure d’accueil ouvre le 17 mai et le directeur a prévu des réunions avec les habitants. Il cherchait un infirmier. Mais ces professions sont déjà en déficit et venir travailler à St Denis avec ce public n’attire pas. Enfin j’espère qu’ils feront quand même du bon boulot.

    0

    0
  20. hélène dit :

    Je suis allée rue Auguste Delaune à 17H, au 29 rien de spécial, pas de police, j’ai fait le tour du quartier, revenue par l’impasse Clément rue Gisquet église de l’Estrée pas de groupe significatif.

    Par contre rue Emile connoy et rue courte les mêmes individus et, les murs de la rue courte ont été couverts de TAGS rageurs contre la police etc….. bien installés et carrément assis dans le camion du Primeur. Je suis allée l’avertir, il m’a répondu de manière désabusée, qu’ils ouvraient eux mêmes la porte, qu’il ne croyait plus en la police, la municipalité. Résultat : les clients ont peur et ne viennent plus, son chiffre d’affaire a baissé sensiblement (40%).

    Comme Sam je pense qu’ils font l’allée et le retour entre la gare et la rue émile connoy. En tous les cas cette nuit a été agitée.

    0

    0
  21. Sam dit :

    Je viens de rentrer et j’ai vu un groupe de toxicos devant le 29 Delaune et quelques uns rue Dezobry.

    Un habitant m’a informé que le préfet est passé en toute discrétion hier soir dans notre quartier pour faire le tour du quartier. Il a souhaité discuter avec cet habitant dont la copro était bien exposée il y a encore quelques mois.

    0

    0
  22. hélène dit :

    Comme quoi en une heure de temps, les regroupements vont vite. C’est à désespérer!

    0

    0
  23. goldo dit :

    Rue Charles Michels, nous avions un groupe de toxicos (une quinzaine à 20h).

    Pendant un moment nous avons entendu des cris qui s’adressaient aux vendeurs de l’épicerie, les toxicos s’amusaient à jeter des peaux de banane par terre par provocation.
    Par la suite, nous avons eu un peu de calme. Je ne sais pourquoi, ont-ils été contrôlés ? ou se sont-ils tout simplement déplacé ?
    On ne va pas non plus passer notre temps devant la fenêtre.

    A 23h les trois derniers toxicos remontaient la rue du Port afin de trouver, je suppose, des commerces ouverts.

    0

    0
  24. Jason dit :

    Ce matin vers 7h00 j’ai vu la fameuse porte ouverte. Pouvez-vous me dire si nos amis toxicos (que l’on doit aider bien évidemment….) ont réussi à ouvrir la porte ?? Parce que si c’est le cas…. Les gens de cet immeuble vont encore trinquer.

    0

    0
  25. Sam dit :

    Merci pour l’info, quelqu’un peut-il faire un tour pour vérifier et contacter les habitants ?
    Suis au boulot,  à l’autre bout de la région…

    0

    0
  26. Sam dit :

    goldo confirme que la porte du 29 rue Delaune est fermée…merci poulette ! 
    On fait bosser les retraités à « Sans Crier Gare » …hé, hé !

    0

    0
  27. Jason dit :

    Fausse alerte du coup.

    0

    0
  28. Sam dit :

    Mais pour le coup, c’est bien de nous alerter…ça c’est constructif, merci Jason ! 😉
    On ne veut surtout pas baisser la garde afin d’empêcher que cette copro replonge de nouveau…et on sait que la guerre de territoire entre dealers est loin d’être terminée (un mort la semaine passée rue Dezobry, et à la « Tarantino »…).

    0

    0
  29. goldo dit :

    Je suis retraitée qu’à mi temps et fort heureusement car s’il fallait que je reste tous les jours à St Denis je pèterai les plombs car aucun espace pour flâner, se détendre, prendre un verre a une terasse sans craindre le vol.

    Quant à prendre le tram qui s’arrête avant le terminus et qui nous débarque justement dans la rue où l’on ne veut pas être et qui nous considère comme du bétail, il est aussi inutile de le prendre pour se rendre dans le centre.

    Au moins avec ma carte orange 4 zones que mon employeur prend en charge à 80%, je peux me promener dans des communes plus propres et plus sécurisées.à mi temps retraitée et salariée, une bonne formule mais à condition de faire un travail tranquille et épanouissant.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *