La vie quotidienne dans les Molenbeek français

Vous aimerez aussi...

40 réponses

  1. Thierry dit :

    Cela fait du bien de lire ces propos, mais quand on lit ceux du maire dans le Monde du premier avril, on se dit que la confusion des esprits n’est pas terminée, qu’elle est même entretenue.

    9

    0
  2. 1-2-3 la République dit :

    Merci Monsieur Chevrier pour votre article explicite et courageux. De plus en plus de langues se délient pour dénoncer les dérives communautaristes dans certains quartiers et la complaisance électoraliste de certains élus municipaux : ça dérange et pour cause ! Les dionysiens, tous les dionysiens, méritent de vivre dans une ville dans laquelle les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité sont respectées pour le bien de tous et toutes.

    7

    0
  3. Gabriella dit :

    Le grand danger ce sont tous ces jeunes qui sont dans la délinquance et qui peuvent basculer dans la radicalisation à cause des discours ambiants , la plupart des terroristes (ou même tous) qui sont passés à l’action étaient issus de la délinquance violente, si, comme le fait notre maire, on met en parallèle ghettoïsation/communautarisme et inégalités sociales sans déployer des moyens sur le terrain et au niveau de la ville pour faire bouger les choses, on ne peut qu’être dans le fatalisme : on parle du vivre ensemble et l’on cautionne des meetings avec la participation du PIR : je viens de lire dans le livre très poignant d’une anglo-pakistanaise musulmane mariée de force, réduite en esclavage…..que un pir est un nom qu’on donne à un religieux dans l islam.
    Pourquoi n’y-a-t-il à Saint-Denis que 2 boucheries non Hallal ? quand on a atteint 55% de logements sociaux , on en construit davantage. Pourquoi notre maire ne dénoncerait-il pas plutôt les municipalités qui auraient 0 % de logements sociaux. Pourquoi cautionner des discours qui associent les valeurs de la laïcité à de l’islamophobie ou de l’idéologie d’extrême droite, cela entre autres contribue à créer de la confusion . Après les attentats de Janvier 2015, le JSD parlait des 17 victimes des attentats : donc il était bien question de l’Hyper Casher mais la page d’à côté il publie l’interview d’une écolière qui déplore que le conflit israélo-palestinien tue des palestiniens, cela me rappelle les écrits d’un conseiller municipal sur son blog qui avait fait ce même parallèle….. .

    1

    0
  4. Marcel dit :

    J’ignore si  »Bill  » est bien imprégné de la  » Vie Dionysienne  » et en connaisse des tenants et aboutissants.
    Toujours est-il qu’elle se  » met le doigt dans l’oeil  » en espérant………….. que ledit  » Ensemble  » renonce à son communautarisme n’ayant pour pour seul mérite d’inviter au  » casse-croûte  » celles et ceux qui aspirent à le partager…. !!

    0

    0
  5. Suger dit :

    Je ne suivrai pas totalement Marcel. Les électeurs et même les élus de la majorité municipale sont loin d’être tous d’accord avec les positions de Madjid Messaoudene, surtout quand elles s’expriment aussi ouvertement dans les écrits racistes, misogynes et homophobes de Houria Bouteldja. Il y a heureusement des opposants nombreux dans la population dionysienne, mais on ne connaît que trop les techniques d’intimidation des islamo-gauchistes. La moindre critique à l’égard de leurs discours se voit taxer de racisme, d’ »islamophobie », de « colonialisme »… et de véritables campagnes orchestrées sont menées contre les femmes et les hommes qui leur résistent, sur les réseaux sociaux et dans la presse.
    Mais le vent tourne, car leurs techniques sont désormais connues et dénoncées. Localement, la liberté de parole donnée ici par le blog « saintdenismaville.com » depuis des années a ouvert une voie. L’action menée patiemment par l’Observatoire de la Laïcité à Saint-Denis (OLSD), non sans difficultés (calomnies, menaces, perturbations des réunions), en permet une autre. Les électeurs dionysiens, de la majorité municipale comme de l’opposition, y sont sensibles. Et cela peut donner le courage, qui leur manque pour l’instant, à certains élus de s’opposer plus fermement aux dérives anti-républicaines, dont M.Messaoudene est un des représentants au sein de la majorité municipale.
    Nationalement, la prise de position de Laurent Joffrin dans son éditorial du « Libération » du 3 avril (http://www.liberation.fr/france/2016/04/03/piege-grossier_1443734) démontre que les islamo-gauchistes commencent à ne plus faire recette. Le fait que même à « Ensemble-FG » les positions racialistes et antisémites du PIR sont désormais contestées, comme le signale Bill, est encourageant. Qu’en sera-t-il pour les quelques adhérents d’Ensemble à Saint-Denis, notamment Braouezec, Bagayoko, Huet et Messaoudene ? Il est peu probable que ces derniers évoluent, mais ils sont et seront de plus en plus isolés.

    12

    0
  6. Gabriella dit :

    Fine et clairvoyante analyse du bouquin de H.Bouteldja, en ce qui concerne « sa haine particulière à Jean-Paul Sartre des réminiscences de cours de philo : l’analyse phénoménologique du racisme :  » Réflexions sur la question juive »
    Oui cela donne de l’espoir

    2

    0
  7. abisa dit :

    Gabriella meme dans une municipalité communiste, ce pas le maire qui ouvre des boucheries, des poissonneries, ou des crèmeries. Pour cela il faut des bouchers, des poissonniers, des crèmiers. en connaissez vous ?

    0

    0
    • Dame Catule dit :

      Ce que pointe Gabriella est la ghethoïsation de notre ville qui est reflété par le type de commerces implantés. Connaissez-vous, abisa, beaucoup de villes qui se retrouvent avec autant de librairies religieuses, dans un rayon de 500 mètres, en centre ville ? C’est de « molenbeekisation » de la ville qu’il faudrait parler. Et c’est bien le problème soulevé par Guylain Chevrier dans son entretien avec le journaliste du « Figaro ».
      Mais il y a ce qui est visible et ce que l’on voit moins : la présence de réseaux délinquants qui n’hésitent pas à donner leur aide à des islamistes radicaux. L’immeuble de la rue du Corbillon (en angle avec la rue de la République), où les terroristes ont trouvé une planque, était tenu en partie par le caïd du quartier qui leur a loué un appartement. Les vendeurs à la sauvette sont tous sous la coupe de réseaux mafieux, qui paient leurs cotisations à des groupes politico-religieux. Et comment qualifier ces pratiques qui consistent à faire le tour régulièrement de certains commerçants en leur demandant avec insistance une contribution ?
      Une municipalité ne peut pas tout régler dans ce domaine, mais elle peut être attentive à ces questions. Elle peut notamment être très vigilante sur le fonctionnement de certaines associations, comme le rappelait récemment Philippe Kanner le Ministre de la Ville. Et elle n’a pas à encourager les idéologies anti-républicaines, surtout si elle se dit communiste.

      10

      0
  8. Jésus-Marie-Joseph! dit :

    Mon Dieu, mais que se passe-t-il ? Après Messaoudene, le converti de force qui nous a rédigé un édito du 8 mars inoubliable et digne des plus grands défenseurs de l’égalité hommes-femmes, après Gresh, le repenti qui a assisté incognito à la conférence à Saint-Denis de la mère courage Nadia Remadna, j’apprends aujourd’hui que Laurent Joffrin a rédigé dans Libé un édito dénonçant le discours raciste des identitaires ainsi que l’utilisation du terme « islamophobie » et qu’une membre d’Ensemble! a récemment dénoncé de façon très courageuse et argumentée les écrits de la raciste, misogyne et homophobe Bouteldja ! Mais alors, il ne va plus rester grand monde à recevoir à confesse le dimanche ! Mon Dieu, priez pour moi !

    5

    0
  9. Pierre W. dit :

    A 8h40 ce matin sur France Inter, Pierre Laurent a encensé StDenis comme paradis du « vivre ensemble », de la fraternité (peut-être parlait-il des Frères musulmans ?…), la fermeté de son anti-racisme et sa défense de la laïcité !

    5

    0
  10. sinan dit :

    Quelle belle langue de bois ! J’adore 🙂
    Il parle de vivre ensemble, de solidarité. Ils seraient en première ligne contre les discours fondamentalistes …. mais oui mais oui…
    Le problème, c’est vraiment les socialistes… ce sont les seuls responsables de la montée des discours fondamentalises… mais oui mais oui…

    5

    0
  11. a dit :

    @Abisa
    En ce qui concerne les crémiers, les poissonniers il me semble que ce doit être plus compliqué parce il faut que la clientèle suive et au marché il y a un grand nombre de poissonniers, mais pour les bouchers, une municipalité qui impose dans sa ville un journal local qui coûterait 800.000 euros aux contribuables dionysiens devrait pouvoir obtenir une représentativité meilleure en manière de commerces. La boucherie de la Rue Auguste Poullain qui n’est pas hallal ne désemplit pas, donc il y a bien une demande importante . Un café de Saint-Denis m’avait expliqué qu’il avait eu des difficultés pour s’installer avec la municipalité parce qu’elle avait fait jouer dans un premier temps son droit de préemption. On entre dans une spirale, moins il y aura de diversité sociale et plus fleuriront des commerces dédiés à la communauté la plus importante et aux autres de se débrouiller et là le maire serait un acteur passif ?? moi je ne crois pas.

    3

    0
    • Bill dit :

      Comme la Mairie n’a pas su aider le seul caviste de l’époque à s’agrandir pour offrir des activités culturelles, Argile et Vin. Il est parti réaliser son projet dans de plus conviviales contrées…

      6

      0
  12. Jésus-Marie-Joseph ! dit :

    Mon Dieu ! Philippe Caro est viré !
    http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/saint-denis-l-elu-en-charge-du-logement-perd-sa-delegation-05-04-2016-5689113.php
    Espérons que Messaoudene, récemment converti de force par ses camarades aux valeurs de la République, ne subira pas le même sort ! Que Dieu le protège !

    6

    0
    • Bill dit :

      Tout le contraire de ce que souhaitent beaucoup de Dionysiens.
      1- On vire la délégation d’un élu honnête et qui agit en accord avec ses valeurs = du coup il plait à beaucoup (trop ?) même ceux qui ne partagent pas toutes ses idées
      2- On n’a toujours pas viré celui dont beaucoup de Dionysiens et surtout Dionysiennes réclament le départ pour le bien des droits des femmes et de la lutte contre les discriminations.
      Monsieur Le Maire, faites plaisir à vos administrés, tant que vous êtes dans le nettoyage, continuez sur votre lancée.

      8

      0
      • Olympe dit :

        L’un vote contre l’augmentation des indemnités des élus et contre la hausse des impôts locaux, l’autre contre la subvention à l’Observatoire de la Laïcité à Saint-Denis (OLSD) .
        Mais un seul se voit retirer sa délégation… Cherchez l’erreur !

        8

        0
  13. patchouli dit :

    Il est sur qu ‘ à lire Didier Paillard, on a le sentiment d ‘être face à un super VRP pour la ville de Saint Denis.
    Autant il n’est pas question de nier les atouts de la ville, autant il ne peut être mis sous silence les mutations subies par la ville. » Saint Denis, ma ville à l’heure islamiste » n’est pas une vie de l’esprit! il suffit de voir les commerces d’esthétique  » réservé aux femmes », voire même avec des « espaces femmes voilées », il suffit de voir les terrasses de café sans femmes, il suffit de voir comment certaines toutes petites filles sont désormais affublées d ‘ abayas……et tout cela, Mr Paillard n’en dit mot…..il faut dire qu’il a un élu du Front de Gauche, Mr Messaoudene, dont le principal travail consiste, via son blog personnel ou via d’autres réseaux sociaux, à faire du communautariste, pur et dur. C’est un choix du maire, certes, mais il faut qu’il sache qu’il perdra des voix lors des prochaines élections…..

    9

    0
  14. Marion dit :

    Même si je ne suis pas d’accord sur tout avec Philippe Caro, je suis farouchement opposée à son éviction scandaleuse de sa délégation au logement.

    Cet élu est digne, honnête, fidèle à ses convictions. Il n’est pas forcément du côté du manche, et c’est donc ce qui lui vaut cette sanction débile.

    Il est, à lui tout seul, le peu qui reste de sens de l’intérêt général et d’esprit public dans cette majorité municipale.

    J’ai souvent dit ici, qu’en dépit de nos vives critiques sur la » gestion « de la ville, les blogueurs étaient capables de discernement, de reconnaître qui est qui, et qui fait quoi.

    Faire le contraire de ce qu’il convient de faire est décidément une spécialité paillarde.
    Je propose le grand concours des Paillardises. L’éviction de Philippe Caro est susceptible de remporter le Paillard d’or.

    Mes félicitations anticipées pour votre courage et votre rectitude Monsieur Caro. Je pense pouvoir avancer qu’une bonne partie des Dionysiens vous soutient et vous encourage à résister dans ce nid de frelons.

    10

    0
  15. Suger dit :

    Oui, Philippe Caro a eu du courage pour s’opposer à la hausse des indemnités de certains élus et récemment à l’augmentation de 10% des impôts locaux . Mais il aurait dû en tirer toutes les conséquences, ne pas voter le budget et démissionner de sa délégation. Comment peut-il d’ailleurs rester encore membre aujourd’hui de la majorité municipale comme il le dit dans son blog ? Si le maire qu’il a soutenu et la majorité « Front de Gauche » locale vont à l’encontre de ses conceptions politiques, il faut qu’il soit cohérent avec lui-même et qu’il quitte cette majorité.
    Un pied dedans, un pied dehors, alors ?… Ce genre d’attitude ne favorise pas la clarté du débat politique et encourage à l’abstention et au désintérêt pour la politique des français et particulièrement des dionysiens. Et l’acharnement qu’il met à contester les modalités de désignation du candidat de son parti, le PC, aux législatives nous renvoie plus à des luttes de clans et des conflits de personnes qu’à un vrai débat d’orientation sur les choix politiques fondamentaux pour notre ville et au-delà.

    11

    0
  16. Miou dit :

    Ah oui une sacrée divergence politique que celle de la moralité et de l’honnêteté! Aucune divergence donc avec celle de Messaoudène…. Que de mal Paillard fait à notre ville!

    6

    0
  17. S. P. dit :

    J’habite depuis une dizaine d’années à Saint Denis et je me retrouve beaucoup plus ma ville dans l’article de Libération que celui du Figaro. Je trouve dommage qu’il ne soit pas en une de votre site ?

    « Saint-Denis creuset plus divers que communautaire  »
    http://www.liberation.fr/france/2016/04/10/saint-denis-creuset-plus-divers-que-communautaire_1445297

    0

    2
    • Suger dit :

      L’article du « Figaro » ci-dessus est une interview d’une personnalité connu et engagé. L’article de « Libération », lui, est un reportage d’une journaliste sur Saint-Denis, comme on peut en voir de plus en plus (je vous signale par exemple que France Inter va consacrer une heure à Saint-Denis dans quelques jours).
      Ce reportage dans Libération donne un point de vue sur notre ville que l’on peut partager, comme vous le faites, mais dont on peut aussi douter tant il est proche du discours officiel de la municipalité. Je serais curieux d’ailleurs de savoir ce que cette journaliste aurait écrit si elle s’était intéressée à la commune belge de Molenbeek il y a un ou deux ans, !…
      Mais c’est cela l’intérêt de la liberté de la presse y compris au sein des rédactions des journaux (ce qui semble notamment être le cas, d’après les articles publiés, à « Libération ») : le droit de pouvoir s’informer de façon plurielle, de rester dans le déni ou de rechercher la réalité.

      5

      0
  18. cephalophore dit :

    Ah l’article de Libé…Un peu partial et partial, non ?. Ah la photo des 3 bonnes soeurs au marché ! Le photographe a dû planquer des heures pour avoir ce scoop…Ah l’interview de Messaoudenne « Parfait mécréant », mais parlant de l’Islam à longueur de tweets, caressant dans le sens du poil les frères musulmans et insultant les laïcards et autres musulmans progressistes. La journaliste aurait pu se renseigner un peu sur ce personnage, non ? Le photographe aurait pu prendre des gamines de 7, 8 ans en hidjab aussi…Et sinon dans ce merveilleux melting pot ou s’affichent tous les costumes traditionnels et religieux, pas de juif religieux en kippas. Etonnant non ?

    5

    0
    • Pascale dit :

      @ Cephalophore :

      J’habite rue Paul Eluard. Tout à côté, rue Gaston Philippe, il y a une maison de retraite liée aux Petites Sœurs des pauvres.
      Je croise régulièrement les sœurs dans leur tenue traditionnelle. Donc, il n’est pas ahurissant de les croiser au marché ou ailleurs en ville.

      0

      0
  19. Marion dit :

    Messaoudene qui se décrit comme « parfait mécréant », alors que comme le dit fort justement Cephalophore, il « parle d’islam à longueur de tweets », c’est la meilleure de l’année.
    Ce sinistre personnage, que ne connait pas sa chance de vivre dans un pays laïc qui lui permet de le dénigrer et de la haïr, doublement aliéné, car défendant une religion à laquelle il ne croit pas, mériterait selon ses amis islamistes une double sanction. : apostat et renégat, soit le pire dans le Coran.
    Dans tout pays musulman, il serait au mieux en prison pour longtemps, voire mis à mort pour les motifs énoncés.
    Cet élu qui nous fait honte n’est qu’un vil hypocrite. Il discrédite l’islam et les musulmans qu’il prétend indûment défendre.

    0

    0
    • Suger dit :

      Ce que croît ou non le conseiller délégué Madjid Messaoudene ne devrait concerner que lui. Le problème est qu’il est non seulement un élu de la majorité municipale mais que surtout le maire lui a confié une délégation sur l’égalité femme/homme et sur le respect des droits.
      Or il ne cesse de « communautariser » ces questions et de ne les aborder que dans le sens voulu par une minorité organisée et agressive au sein de l’Islam (favorisant et présidant des meetings à la Bourse du Travail avec Tariq Ramadan et l’UOIF, proches des « Frères Musulmans ») et de s’opposer aux défenseurs de l’égalité de tous que garantit la laïcité (poussant son fanatisme jusqu’à être l’unique élu à voter contre la modeste subvention à l’Observatoire de la Laïcité de Saint-Denis – OLSD, lors du vote du budget il y a quelques jours).
      Dans notre ville où on sait qu’il y a tant de difficultés pour les femmes, en particulier pour les femmes responsables de familles monoparentales qui sont bien plus nombreuses qu’ailleurs à élever seules leurs enfants, M. Messaoudene, « délégué aux droits », aurait beaucoup mieux à faire que de promouvoir l’islam intégriste et de mener un combat personnel contre la laïcité et la république ! Quand prendra-t-il enfin en charge les problèmes d’accès aux droits, d’obtention des aides, d’accompagnement pour la formation et l’emploi pour les dionysiennes qui en ont tant besoin ? Le maire qui l’a fait délégué devrait le rappeler au véritable sens de sa délégation ou le démettre s’il est incapable de le comprendre.

      7

      0
  20. Habitant dit :

    Messaoudene est le sous fifre de Braouzec, tout ce qu’il dit et fait est directement dicté par Braouzec et non par sa pensée ou par une doctrine religieuse. c’est l’idiot utile à cette municipalité pour enfermer les musulmans ds une pensé binaire où les méchants sont les blancs qui viennent envahir St-Denis.

    3

    0
    • Suger dit :

      M.Messaoudene est un « bébé-Braouezec » comme d’autres créations politiciennes (tel que l’ex-conseiller général Bagayoko) de l’ex-maire-ex-député-toujours-président (non élu par les électeurs) de Plaine Commune. Ne devant leur place qu’ au bon plaisir de Braouezec, ils devaient lui servir d’agents électoraux communautaristes. Avec un succès mitigé au vu des derniers scrutins locaux… Mais M. Messaoudene se raccroche aux branches de l’islamo-gauchisme avec une obsession personnelle contre la laïcité et la République. Il en espère une reconnaissance du PIR et dans les réseaux sociaux de l’islamosphère, à défaut d’une reconnaissance comme élu local qui lui demanderait compétences et travail quotidien.

      8

      0
  21. Suger dit :

    Ce vendredi 22 avril de 10h à 10h50, France Inter a diffusé l’émission « Un jour en France » sur le thème « Ces quartiers sous influence salafiste » s’appuyant sur un reportage sur Saint-Denis et avec les analyses de Gilles Kepel :

    http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1267291

    7

    0
    • Bill dit :

      Les témoignages des jeunes filles sont éclairants sur la motivation d’exister en tant que musulmane et de leur revendiquer haut et fort comme une claque à leur pays. Assez effrayant aussi leur image d’un islam unique calqué malheureusement sur le salafisme et en opposition avec leurs parents.
      Les propos du responsable de la future mosquée de St Denis ne sont pas rassurants non plus. Stéphane Peu semble ignorer le fait que l’Arabie Saoudite et le Quatar la financent en partie. Ou alors il fait exprès de botter en touche en parlant du PSG etc…

      3

      0
      • Dame Catule dit :

        Il faut rappeler que Hakim Rebiha, adjoint au maire, est le responsable de l’association Amal qui a initié le projet de la grande mosquée de Saint-Denis.
        Le quotidien saoudien AL-Riyadh du 1er juin 2012 indiquait que « l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Paris, Dr Mohamed bin Ismaïl Al Al-Cheikh, a remis la première partie de la contribution de l’Arabie, évaluée à 4 millions de riyals, pour la construction de la première mosquée à St Denis en présence de Cheikh Mohamed bin Dadah, président de l’association « Amal » à St Denis, Hakim Rebiha, responsable du projet de cette mosquée et adjoint au maire de la ville de Saint-Denis.»
        Le 20 juillet 2013, « Le Parisien » faisait le point du projet et en interviewait les responsables. L’association aurait déjà payé 665 000 € pour l’achat d’un terrain municipal (de 4 000 m2 environ) et 2,5 M€ pour les travaux. « Il manque 3 M€ pour finir tout l’aménagement, mais nous pouvons ouvrir la mosquée avec 2 M€. » (…) Et Hakim Rebiha précisait : « Nous n’avons demandé pour l’instant d’aide financière à aucun pays, mais si le Qatar veut investir chez nous… »
        On notera que ce propos était faux en ce qui concerne l’Arabie Saoudite et que, pour le Qatar, Hakim Rebiha a été visiblement entendu depuis !

        4

        0
  22. Marcel dit :

    Quelle sera l’influence et le rayonnement de la  »Grande Mosquée  » de Saint-Denis , notamment sur la Ville et le Quartier Allende tout proche, de même que l’Université Paris8 : dès et après son ouverture ?
    Quels seront le contenu et la nature du  » prosélytisme  » diffusé par l’Imam en charge ?
    Dont acte qu’ environ 1 millions d’euros ( équivalent en rials saoudiens ) aurait été versé à destination des responsables de l’association AMAL et en particulier d’un Maire -Adjoint de Saint-Denis depuis 2008 – qui en tant que franco-algérien depuis les années 2000 milite et oeuvre à cet effet.
    Depuis une quinzaine d’années , le financement final du Qatar n’a t-il pas été le bienvenue , à défaut d’obole suffisante !
    L ‘essentiel n’est-il pas que Stéphane PEU futur candidat Communiste en vue d’être Député – y trouve son compte !

    0

    0
  23. Mourad dit :

    AMAL = AMAR LASFAR
    AMAR LAS FAR = UOIF
    UOIF = FRERES MUSULMANS
    FRERES MUSULMANS = WAHABISME

    Bonne journée

    0

    0
  24. Marcel dit :

    Est-ce à dire que  » Saint-Denis la Rouge  » pourrait devenir sous l’influence non négligeable de ce qui est indiqué plus haut, à savoir et quelques raccourcis près du  »wahabisme » sinon du  »salafisme  » ?
    Le rayonnement futur de la  »Grande Mosquée de Saint-Denis  » sera t-elle prise en charge ou dicté par le Cheikh Amar Lasfar ?
    Le Dionysien de lurette que je suis , observe cependant que ce dernier exerce avec pugnacité et caractère offensif d’autant qu’il manie la langue et la pensée avec aise – toujours sans oublier de citer les références à la République ( ?)(!).

    0

    0
  25. Rita dit :

    Instructive et fort éclairante que cette lecture d’un article de la Libre Belgique, sur les dérives et autres compromissions pratiquées depuis une vingtaine d’années par certains élus locaux de ce quartier de Molenbeek si tristement célèbre. Déni de réalité d’une part, et insultes d’autre part, pour ceux qui osaient dénoncer sa longue descente aux enfers aux conséquences hélas prévisibles :

    http://m.lalibre.be/debats/opinions/molenbeek-merci-philippe-56499f1d3570bccfaf1369ca

    2

    0
  26. Mourad dit :

    @Marcel

    Il faut relativiser ; au moins pour AMAL on peut mettre un nom, une organisation, voire un concept cultuel etc.

    Il y a des nébuleuses bien plus obscures ; ainsi à 700 mètres de la grande Mosquée de St-Denis est en construction la Grande Mosquée de Stains (au Globe). L’ancien Maire PC Michel BEAUMALE a signé avec l’association ASDIC …

    Les Statuts de l’association créée en 1998 ne nous apprennent rien ; les travaux semblent trainés …

    0

    0
  27. lulu dit :

    J’en ai marre de cette ville de raciste. j’ose jamais inviter des amis de peur qui leur arrive une agression raciste, car oui les agresseurs s’en prennent bien aux blancs principalement (ok ce sont des statistiques de policier, c’est pas IPSOS ou l’IFOP désolé), mais attention il ne faut pas le dire car « pas d’amalgame, le racisme c’est bien pour les blancs, mais pour les autres c’est pas pareil! »

    Et ce qui devait arriver arriva… elle vient d’un autre pays, elle ne connait pas les subtilités du vivre ensemble version dyonisienne donc je lui dis qu’elle peut prendre un hotel à Paris si elle n’est pas rassurée mais elle est trop « peace and love » et ne peut pas croire que les gens soient si méchants. Mais les premiers pas dans la ville des r… rois (ou racailles) se sont mal passés… trop blonde pour être de Saint-denis, elle se fait voler ses affaires et tabasser car elle n’est pas d’accord… la fille d’extrême gauche pleins d »idéaux Bisounours est devenue une fille apeurée à chaque fois qu’elle voyait un grand black près d’elle… mais rassurez vous, elle est partie, donc agressez tranquillement messieurs… mais ne vous plaignez pas que les « autres » aient une mauvaise image de vous et de cette ville… et moi j’ai tellement honte d’avoir accepté qu’elle vienne ici entre les détritus qui s’amoncellent et les filles qui se voilent de plus en plus… oui on est là

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *