Le 6 Décembre les locataires HLM votent !

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. CNL dit :

    Avec la CNL vos administrateurs s’engagent
    1) A contrôler chaque année l’ensemble des charges récupérables pour en minorer le montant
    2) La facture d’eau est trop importante. Nous voulons uniformiser dans toutes les cités et limiter à 4 € le prix du M3 d’eau froide en remplaçant la concession privée par une régie publique sous le contrôle des consommateurs
    3) Pour la présence de plus de gardiens et d’agents d’entretien dans toutes les cités limitant ainsi le coût des remplacements.
    4) Pour le respect par PCH de la réglementation qui indique que le taux de récupération des salaires sur les charges varie de 75% à 40% selon la situation. PCH applique toujours le taux maximum.
    5) Pour avoir des ascenseurs correctement entretenus. Nous ne pouvons pas accepter les arrêts récure nets et les délais trop long (quelquefois plusieurs mois) pour les grosses réparations.
    6) Pour la garantie d’avoir une meilleure qualité de services que nous payons en réclamant un suivi sérieux des prestataires (Plomberie, dératisation, interphone, portes, entretien chauffage etc).
    7) Pour avoir des cités beaucoup plus propres (poubelles, papiers, etc.…)
    8) Pour avoir un chauffage correct évitant l’utilisation de chauffage d’appoint ruineux pour le budget des habitants. Nous devons savoir comment la société de chauffage (SDCSD) facture la part de combustible et d’abonnement dont le prix du KWh change chaque mois.
    9) Pour l’eau chaude, quel montant de la facture de chauffage Plaine Commune Energie (ex SDCSD) est considère comme ‘réchauffage de l’eau’. Il n’est pas normal que selon les cités le prix varie entre 10 € et 14 € le M3. Le même prix doit s’appliquer partout.
    10) Pour que les réhabilitations des cités soient faites correctement en faisant appel à des architectes, des entreprises et des sous traitants compétents. On ne peut pas accepter la fourniture de matériel bas de gamme, (évier, lavabo, etc…) que des travaux prévus soient non réalisés, (chute d’eau, etc.) ou des finitions bâclées (peinture, etc.…).
    Ne pas accepter la politique de PCH qui fait des augmentations de loyer allant jusqu’à plus de 18 % au détriment de subventions de plus en plus restreintes.
    11) Pour le gel des augmentations annuelles, il est absolument injuste, voir scandaleux, que PCH en raison du protocole ‘CGLLS’ (Caisse de garantie du logement locatif social) applique depuis plusieurs années une augmentation systématique au taux fixe de 2% alors que l’Indice de Révision des Loyers IRL est seulement de 0,47% et que le taux livret A est de moins de 1%. Ce protocole doit être renégocié ou mieux annulé. Ce ne sont pas les locataires qui doivent être pénalisés en payant 2 fois l’augmentation de loyer et la contribution CGLLS.
    12) Pour des attributions de logement en respectant la mixité avec des critères transparents et avec la possibilité d’échange en fonction de la famille, l’âge, le handicap, etc.
    13) Pour que les habitants puissent jouir entièrement et en toute tranquillité de leurs appartements et des lieux communs parfaitement sécurisés (Non au squat, occupation de halls, trafic, etc.…)
    14) Réclamer une gestion administrative des agences plus efficace (réponse au téléphone et au courrier, suivi des réclamations, pro activité des responsables secteur et techniques, intervention rapide pour la petite réparation, etc. …)
    15) Demander que les assistantes sociales assurent un suivi qualitatif des familles en difficulté et ainsi limiter les expulsions locatives

    0

    0
  2. houari dit :

    Bonjour à tous

    cette association est tout sauf indépendante, la cnl est connu pour être la courroie de transmission de la mairie.
    elle était seule a représenter les locataires pendant des décennies et l ‘amicale des locataire « mieux vive a Saint-Denis » de Christian est arrivée et a cassé l’hégémonie de cette antenne municipale.

    evidemment, ça va crier au loup, a l’indépendance, au mensonge, à la récupération etc….

    mais les faits sont la: une ancienne présidente bien connue est salarié de la mairie et pro municipalité (peut être est elle a la retraite)
    la cnl vote toujours les hausses de loyers de pch
    la cnl est représentée au conseil d’administration de pch (elle est minoritaire) alors que mieux vivre a Saint-Denis en est exclue (démocratie locale, les perdants ont les postes et les gagnants n ont rien)

    pour info, une blague tourne depuis des années, les mauvaises langues appellent la cnl de Saint-Denis l’association « contre nos locataires », tout est dit

    il y’ aura surement une 3 eme association qui se présentera comme à la dernière élection, l’association lutte ou force ouvrière…

    attention, je rappelle la collusion entre la mairie, pch et les responsables de l’association qui ne cachent même pas leurs affinités politiques, je ne dénonce pas les véritables bénévoles des cités qui s’engagent vraiment pour faire avancer la cause des locataires.

    0

    0
  3. goldo dit :

    Houari
    je crois savoir de quelle personne ancienne présidente de la CNL. Si c’est bien elle, elle n’est pas encore a la retraite. On a le même âge mais peut-être n’a t-elle pas envie de quitter son poste. C’est dur parfois de passer a la retraite, regarde moi je travaille encore a mi temps, oui mais pas a la mairie.

    0

    0
  4. les résultats ont parlé dit :

    Vivre Mieux à Saint-Denis – Plaine Commune a largement gagné les élections des représentants les locataires organisé par Plaine Commune Habitat le 6 décembre 2014 où depuis 2006 celle-ci est la première organisation de défense de locataires.

    VMSD : 45,70%
    CNL : 30,63%
    AFOC : 23,68%

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *