LE JSD – « Braderie solidaire quartier Gare »

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Christelle dit :

    Bonjour,
    Pour avoir participé à la braderie de samedi, je confirme que l’ambiance chaleureuse était bien présente aidée par le soleil .
    C’est un réel succès pour les écoles.

    0

    0
  2. thierryb dit :

    L’avenir des « gamins » est certainement une des choses les plus importantes pour ce territoire, qui mettra des décennies à se relever de la crise morale dans laquelle il sombre; en tout cas, dans les collèges et lycées, on constate que les élèves dans une trop grande quantité, ne croient plus à leur promotion sociale, par un défaitisme terrible. Ils ont déjà intégré qu’ils sont les parias de la société, ils subissent l’économie parallèle et parfois y participent ,ils ont adopté les valeurs de leurs exploiteurs, ou se replient dans les superstitions sans lien avec le monde,de même beaucoup de parents ne comprennent plus rien au monde qui les entoure.

    Quand je pense qu’ en « centre ville » les enfants sont l’objet d’un quasi « plan de carrière  » de la part des parents. Il faudrait un plan de grand ampleur, ici, avec le concours de tous ceux qui restent convaincus que le « tri social » n’est pas le rôle de l’école, notamment en primaire et au collège;toutes les initiatives pour encourager les rassemblements autour de l’école et des familles sont une bonne chose.

    C’est un point de vue général. Je ne prends pas parti sur le reste. Mieux vaut que les gens se bougent que rien.

    0

    0
  3. suger dit :

    Le 30 mars, j’envoyais ce message basé sur ma longue expérience, trop longue, des pratiques politiques locales. L’actualité confirme hélas mes prévisions :
    « Et voila comment la municipalité crée un contre-feu avec une « association », créée de toutes pièces, qui sera bientôt subventionnée sur la base de son « animation » du quartier. Elle devient ainsi l’interlocuteur privilégié de la mairie, le temps nécessaire pour décourager les habitants du quartier qui essaient, avec « Sans Crier Gare », de se regrouper sur les problèmes du quartier en toute indépendance. L’autre « association », soyons tranquilles, mettra en cause l’Etat, le ministère de l’Intérieur, celui de l’Education nationale, mais jamais la municipalité… »

    Cependant, je voudrais dire aussi à quel point l’analyse faite par thierry b. est juste. Elle devrait nous amener nous tous, les politiques en premier lieu, à faire preuve de responsabilités. La maison brûle et certains politiques ne pensent qu’à sauver leurs meubles.

    0

    0
  4. Sam dit :

    Effectivement, la maison brûle…

    0

    0
  5. Citoyen93 dit :

    La position des élus de cette ville est totalement contraire au bon sens.
    Ils accentuent la densification de population d’une même origine sociale comme cela s’organise sur le projet de la Porte de Paris qui aura des conséquences déplorables sur des transports déjà asphyxiés. Ils n’ont décidemment pas envie de mixer socialement ce territoire. Ils préfèrent s’inscrire dans une logique qui va encore un peu plus accentuer les problèmes sociaux.
    L’école bien évidemment en subira les conséquences et on enverra encore et encore de jeunes profs débutants qui n’auront qu’une idée : se barrer au bout d’une année scolaire.
    Paillard et Braouzec sont décidemment indécrottables.

    0

    0
  6. thierryb dit :

    Je suis d’accord avec Suger pour dire que la réponse de la municipalité ressemble plus à du noyautage et de la diversion (vieilles techniques léninistes) qu’à une approche sincère de la situation. Cela rend pessimiste ou combatif, selon les moments ou l’humeur de chacun. Je ne vois pas non plus en quoi on reprocherait aux enseignants des écoles, même proches de la mairie, d’organiser des fêtes pour sensibiliser à leur cause.

    Évidemment que l’État, dans sa forme actuelle, ne répond pas aux besoins des populations de Seine Saint Denis, il est si clair que la ghettoïsation arrange beaucoup de monde.

    Cela ne nous empêche pas de protester contre l’imbécillité de qui voit un ennemi dans ceux qui ne sont pas de son bord, même quand il dit vrai (je suis résolument de gauche, mais je trouve insupportable que cette association soit combattue sous le seul prétexte qu’elle serait l’émanation pour les uns de « bobos » égoïstes à la recherche du confort de leur investissement immobilier, pour les autres de je ne sais quel supra – pouvoir qu’aurait Samira de nous entraîner dans son jeu personnel, et pour d’autres, d’un complot au service des intérêts socialistes (« Salistes » devrais-je dire). Il me semble, mais je me trompe peut-être, qu’il s’agit de favoriser le lien social, de créer un café associatif, et de dire son mot quant à la vie des citoyens de la ville.

    0

    0
  7. Sam dit :

    Juste pour dire que des enfants en bas âge « traînent » le soir aprés l’école dans notre quartier, et certainement dans d’autres, sans adultes. Le square Brise Echalas est leur lieu favori. Je connais quelques uns d’entre eux…suis devenue « Mme Chocolat » pour certains 😉

    Si seulement, nous avions un local. On pourrait faire des activités. On aimerait encourager le parainage d’enfants par des adultes pour assurer un suivi scolaire par exemple. Perso, je n’ai pas encore d’enfants alors autant partager avec les enfants du quartier à travers ce petit geste. Beaucoup d’initiatives (de Sans Crier Gare ou d’autres associations partenaires) simples et peu coûteuses peuvent ainsi voir le jour.

    C’est aussi ça notre projet de café associatif : un lieu de rencontres et d’échanges. M’en fout qu’un tel vote NPA, LCR, UMP, PCF, PS…d’ailleurs nous avons des gens de différentes sensibilités (une majorité d’enseignants au passage…) mais « on ne se tape pas sur la gueule » pour autant.

    Alors les attaques, j’apprends à les encaisser mais c’est nouveau pour moi. J’avoue que des fois l’idée de lâcher prise pour m’occuper de « ma gueule » me vient à l’esprit. Mais je ne sais pas faire, du moins je ne sais plus faire (merci Sophie tu m’as bien foutu dedans 😉 ). Alors j’apprends à ignorer et avancer avec ceux qui m’ont d’ores et déjà accordé leur confiance…alors qu’ils ne me connaissaient pas (hein Stéphanie…cette fois c moi qui t’ai foutu dedans 😉 ). Mais des fois c’est dur !
    Je dis volontairement « je »  car c’est toujours « Sam » la cible des spéculations et attaques…alors que nous sommes désormais 73adhérents et de tout St Denis.

    Qu’on continue à me coller l’étiquette qu’on veut, qu’on me mette dans le camp qu’on veut…il faut composer avec, nous n’avons pas d’autre choix que d’avancer.
    Les spéculations et les rumeurs font parti du jeu, je l’ai enfin intégré…libre à chacun de se faire son opinion à travers nos actes.

    0

    0
  8. lulu dit :

    Sam vous oubliez les dionysiens votant front national !
    Merci pour eux à moins que vous ne les considérez pas comme français.

    0

    0
  9. Stéphanie dit :

    Lulu, il manque aussi le MODEM, Europe Ecologie, et bien d’autres ! La liste des partis politiques est longue ….. 

    Et oui Sam, tu m’as « foutu dedans » mais c’est en toute connaissance de cause ! Et franchement je ne le regrette pas un instant !

    0

    0
  10. Sam dit :

    Merci ma belle, la suite risque d’être semée d’embuches…là nous « dégustons » le hors d’oeuvre 😉
    J’ai eu quelques coups de fil et des mails d’encouragement. Les anciens de notre association sont de très bons conseillers…merci à eux !

    Je rassure tout le monde, je ne compte pas me désinvestir, ni lâcher prise, ni rentrer dans le moule, ni choisir un camp, ni prendre une étiquette, ni plaire ou déplaire à qui que ce soit…donc AU BOULOT car il y a un sacré chemin à faire ensemble pour St Denis !!!

     

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *