Le JSD – « Campements de Roms à Plaine commune Les maires en appellent à Fillon »

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. montjoie dit :

    « Nous avons décidé de suspendre notre effort financier dans le cadre des villages d’insertion, engagement que nous sommes disposés à reprendre lorsque nos revendications auront été entendues. »

    On loge les Roms, comme s’il n’y avait pas d’autre priorité nationale, comme ces français qui travaillent et sont obligés de vivre chez leurs parents, tellement nous manquons de logement digne de ce nom.

    0

    0
  2. arrrivante dit :

    A la démarche quartier du 1er avril, on nous a donné les chiffres suivants :
    30 000 Roms en France
    10 000 en Ile de France
    3 000 en Seine St-Denis
    1 500 à Saint-Denis, le plus souvent installés sur les terrains appartenant non pas à la commune, mais à l’Etat. C’est tout particulièrement le cas à la Porte de Paris. Il y a ainsi 10 campements sur St-Denis.

    Donc, il faut sonner le préfet, sur ce point aussi. Car c’est lui qui donne l’autorisation d’expulsion au nom de l’état, sans laquelle la ville ne peut agir.

    0

    0
  3. révolté dit :

    Pourquoi les Roms , ne s’installent-ils pas à NEUILLY ? Ou dans n’importe quelle ville qui a un maire responsable et non pas une « chique molle » ?
    Parce que, à peine installés ils seraient virés avec perte et fracas. Tout simplement !

    Et tout le reste est de la masturbation bobo gauchiste , euroecologiste, npa-niste, altermondialiste ou du paillardiste.

    0

    0
  4. citoyen93 dit :

    Concernant la question sur le pourquoi les Roms s’installent en Seine-Saint-Denis la réponse est simple : C’est un territoire qui a énormement de friches industrielles et de zone urbaines non construites ce qui évidemment contribue à l’installation sauvage.

    La-dessus, il faut rajouter une non réactivité immédiate de la part des élus des communes de Seine-Saint-Denis qui hésitent à dissuader les Roms à décamper sur le champ. Résultat, la situation se pérénise, les campements jouent un rôle de catalyseur ce qui amène encore plus de Roms.

    0

    0
  5. révolté dit :

    citoyen93: il y a a peine 1 mois, des roms ont essayés de squatter une friche à Levallois Perret une ancienne usine (propriétée privée).
    ils sont restés à peine 2 jours. ils ont été virés par la police municipale …et sans ménagement. Et je rajoute que si dans le neuf trois ont avait des élus digne de se nom et non pas des utopistes, on serait peut-être un peu moins dans la merde.

    0

    0
  6. révolté dit :

    Et je rajoute également et malheureusement , que le rapport de force est la seule valeur que conçoivent aussi bien les Roms, que les camés et autres les délinquants. Alors pas de cadeaux, sinon pour toutes ses personnes , c’est un signe de faiblesse .
    Même entre eux ils ne se font pas de cadeaux.

    0

    0
  7. citoyen93 dit :

    A révolté.
    Oui on est d’accord sur le fait que du côté des élus du 93 c’est « mou du bide » et que si des Roms s’installent sur une friche cela prend des proportions inimaginables.
    Cela dit il est aussi vrai que ce département a beaucoup de friches qui crééent un appel d’air en faisant venir bon nombre de Roms qui par la suite sont difficiles à déloger pour des raisons que j’ai évoquées plus haut.

    0

    0
  8. goldo dit :

    Je rejoins révolté, nous avons un maire qui ne sert à rien dans cette ville car il est inefficace. La ville de St Denis est devenue un dépotoir que malheureusement fait le bonheur des gens dans la misère car vaut mieux des cabanes que rien du tout. Monsieur Paillard je serai à votre place, j’aurais honte que des personnes vivent aussi misérablement dans ma ville. Je pense que les provinciaux qui vienent à St Denis sont choqués de voir ça. Je dis cela parce que samedi ma nièce havraise mais habitant actuellement en Angleterre me l’a fait remarquer…

    0

    0
  9. REVOLUTION 93 dit :

    Et si on essayait de les intégrer ! ce sont tout de même de pauvres gens, des humains quoi !
    Comment les traitez-vous ?? bien sûr qu’ils me dérangent ! ils vivent dans des situations sanitaires incroyables ! cela me gêne en effet que tout le monde « crache » dessus !
    Je pense qu’il faut faire comme avec beaucoup d’autres, les séparer, les éparpiller à travers la France et dom tom ! ne pas faire de ghettos !
    Bof une solution comme une autre, mais ne perdons pas de vue que se sont, encore une fois, des Hommes !

    0

    0
  10. Sam dit :

    Est-ce qu’un territoire saturé de difficultés peut gérer des difficultés supplémentaires ?
    Saint-Denis a-t-elle les moyens de loger les Roms ? Alors qu’elle a déjà du mal à gérer la problématique des logements insalubres dans différents coins de la ville…
    « Les bons sentiments » ne constituent pas une solution politique. Il faut être pragmatique : St Denis est en overdose de difficultés…n’en rajoutons pas !

    Notre ville est en souffrance, il faut la tirer vers le haut en encourageant la mixité sociale !

    Mais la solution est loin d’être simple et je crains que ces bidonvilles perdurent et se développent d’avantage…car ça arrange tout le monde : ceux qui font de la misère leur « fond de commerce » et ceux qui s’en débarrassent !

    0

    0
  11. Jlau93200 dit :

    Je suis complétement d’accord avec toi Sam. D’ailleurs je pense qu’il faut les expulser « manu militari ».

    0

    0
  12. REVOLUTION 93 dit :

    Dans ce cas il y a bien d’autres gens qu’il faudrait expulser d’abord ou en même temps !!!

    0

    0
  13. citoyen93 dit :

    Il faut évacuer ces campements car la ville n’a franchement pas besoin de cela.
    Cette agglo a suffisamment de problèmes et je pense qu’elle n’a pas besoin d’avoir à gérer une problématique qui de toutes les façons la dépasse.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *