Le lundi 28 juin 2010 22H45 – France 2 Complément d’Enquête – « Crack à Saint-Denis, l’enfer continue… »

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Stéphanie dit :

    Ce reportage avait-il une raison d’être ? Certes il expose bien le fait que le problème persiste et qu’il ne sera pas facile à éradiquer mais était-il nécessaire de faire autant de sensationnel ? Etait-il vraiment utile d’interviewer des policiers « bas de plafond » pour qui « Saint Denis c’est l’enfer où que ce soit » ? Voir la ville dans laquelle l’on habite (et pour laquelle l’on se bat) être autant décriée et moquée, c’est difficile. Où sont les témoignages des habitants ? Peut-être que le tableau n’aurait pas été si noir mais plus nuancé.

    0

    0
  2. sanscriergare dit :

    Compte tenu du premier reportage décevant et très sélectif (choix d’images sensationnelles et coupe de témoignages « trop structurés »), Sans Crier Gare a refusé de témoigner cette fois-ci.

    Le reportage diffusé hier est anecdotique…
     
    Il faut tout de même rappeler que France 2 est une chaîne publique sensée faire de l’information et non du spectacle…créneau déjà pris par M6 et TF1.

    0

    0
  3. édith dit :

    @ Sam & Steph : vous m’ôtez les mots de la bouche. Et j’ajouterai : ridicule, outre anecdotique. J’avais sommeil et je me suis obligée à tenir debout pour ça…Karachi qui n’en finissait pas; Balladur vieilli; théâtre de marionnettes sur fond de sunset vieille Europe, toi et moi (je parle des fauteuils) éclairés par Alexandre III, le pont; les lunettes rondes rouges d’Eva Joly, la mine fatiguée de Dray, la nouvelle respectabilité de Lefèvre, toute cravate dehors, geste arrondi; un monde qui finit
    sur un ramassis de chiens écrasés digne de la PQR* la plus éculée. C’est la jouissance du spectacle, tu as raison, Sam. Relire Debord, bien sûr; et sinon, bronzer, tant qu’il y a du soleil.
    Ce soir, un délicieux ballet d’hirondelles musical dans le ciel de St Denis…

    0

    0
  4. thierryb dit :

    Non, Édith, au dessus de ton quartier ce sont des martinets. Quand j’habitais au 26 je ne me lassais pas de les regarder. Lis un peu ça, ça fait rêver 😉
    « Les martinets, ressemblent aux hirondelles mais appartiennent à une famille différente (celle des Apodidés). On trouve trois espèces en France, la plus commune étant le Martinet noir…. Ces oiseaux au corps fuselé se reconnaissent à leurs ailes en forme de faux. Taillés pour la vitesse et la haute voltige, ils passent la majorité de leur vie en vol. Ils s’alimentent, s’accouplent et dorment sans jamais se poser ! »
    Ça leur évite la promiscuité au ras du bitume avec les choses pas ramassées…

    0

    0
  5. édith dit :

    Merci Thierry…et bonne fête ! Je vote pour les apodidés, j’aime les appeaux d’idées, ça se fait rare en ce moment. Ils font des conférences au sommet chaque soir, les martinets noirs, éteignant presque le bruit des avions en partance, et me réconciliant avec les humains jusqu’à demain.
    @ Sam, ma chère Sam, la chaîne France 2 est censée (avec un c) faire de l’information. Quant à être sensée (avec un s), c’est une toute autre histoire, tu en conviendras ! Le sens, on le cherche, Guillon est censuré, l’essence est chère et mon tailleur j’en parle même pas. Amicalement,

    0

    0
  6. Sam dit :

    Merci édith on va te recruter pour corriger les commentaires 😉
    Je te laisse continuer ta discussion avec Thierryb 😀

    0

    0
  7. hélène dit :

    J’ai regardé hier soir le reportage, vraiment pas de quoi fouetter un chat, le premier c’était déjà un peu « Au pays de Candie » là vraiment: inutile.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *