Le ministre de l’intérieur ce soir au quartier de la gare !

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. AL dit :

    Comble de l’ironie, je n’ai pas pu sortir de chez moi ce soir.
    Les forces de police étaient nombreuses dans le quartier,mais toutes concentrées sur le parvis de la gare.
    A 20h30, au 6 rue Charles Michels, je peux vous dire que je me suis sentie très seule en face du type patibulaire « accroché » à la grille.Résultat, j’ai rebroussé chemin.
    A croire qu’ici, dès 20h30, ici, il faut rester aux abris!

    0

    0
  2. cafe de la gare dit :

    Du jamais vu la police était nombreuse dans le quartier toutes concentrées sur le parvis de la gare…truc de fou !!
    Où était Mr le maire ? Il a disparu ? le minitre est sorti pas l arriere.

    Le sous-préfet s’est sauvé pendant qu’une mère de famille lui parlait !!???

    On nous ajoute 50 police et ouvre le commissariat de la gare…. ehehehe 😀

    Mr Peu était où ? ahahaha…. et LAURENT AUSSSI

    A CROIS QU’ILS SE SUIVENT !!!

    0

    0
  3. cafe de la gare dit :

    JE REMERCIE LES HABITANTS DU QUARTIER DE LA GARE RUE CHARLE MICHELS, rue BRISE ECHALAH, rue dezobry

    0

    0
  4. Charly dit :

    Je ne crois pas avoir vu M. Peu, en Revanche Paillard était bien là, tout blanc, tout coi, comme si on venait de le prendre la main dans le sac : Alors M. le Maire, vous avez honte, d’une situation que vous avez vous même créer??!!?

    0

    0
  5. françoise dit :

    Je trouve très dommage qu’une habitante du 6 rue Charles Michels n’a pas pu nous rejoindre car elle avait un zombi accroché a la grille de sortie.

    Toute la police était Présente sur le parvis de la gare car on attendait monsieur le Ministre et pendant ce temps là toujours le bordel rue Charles Michels. Je pense quand même que le côté de ce quartier est beaucoup oublié par rapport à la sortie centrale. C’est impensable que l’on ne puisse pas sortir de chez nous sans craindre l’agression et que l’on préfère rebrousser chemin,c’est quoi cette vie sociale?

    0

    0
  6. françoise dit :

    Mr Hortefeux en venant ce soir n’a pas vu la réalité habituelle du quartier puisque depuis le matin du nettoyage avait été fait. A 18h plein de police partout on pouvait sortir avec un sac a mains sans crainte. Si ça pouvait être comme ça tous les jours. Maintenant il reste à voir ce qui va se passer dans les jours a venir. En tout cas ne lâchons pas la pression.

    0

    0
  7. Sam dit :

    Merci à Sophie et son Laurent, Léopold, Jean-Laurent, Jean-François, Laurence, Stéphanie, Christophe, Christelle, Jean-François, Philippe, Cédric, Abdel, Véro, Nina et son Laurent, Jean-Christophe, Khadidja et toutes ses voisines 😉 , Claire et son jules, Françoise, Cathy, Agnès, Martine, Joëlle, tous les gens de la résidence Charles Michels, Majid …et tous les habitants de l’impasse Chanut…et tous ceux qui ont passé le mot. Tout le monde avait envie de s’exprimer à visage découvert !

    Nous avons une sacrée force de frappe !!! Un coup de fil et zou…tout plein de monde !

    Si là il ne se passe rien, on aura marché sur la tête !!!

    Merci à Mr le candidat Braouezec d’avoir brillé par son absence. Mr Paillard était bien seul et n’a pas parlé…Mr Peu était absent avec Mr Russier, ils semblent se démarquer.

    0

    0
  8. Charly dit :

    Ce qui était décevant , et à la fois prévisible, c’est que comme le dit Françoise le quartier était nettoyé et plein de policiers donc le quartier n’était pas dans la situation dans lequel on le connaît tous les jours qu’on y habite où qu’on le traverse, c’est à dire sale, envahis de dealers, de toxicos et de prostituées, au milieu de la foule des usagers qui pressent le pas.

    Mais bon le principal c’est que les choses bougent pour ce quartier et pour la ville qui n’avait pas besoin, en plus de tous les problèmes habituels, d’être un supermarché du crack à ciel ouvert.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *